Publié le

Plongée aux mélanges : Plongez en sécurité

Plongée aux mélanges

La Plongée aux mélanges en toute sécurité

La plongée aux mélanges est une alternative à la plongée à l’air comprimé. L’empoisonnement à l’oxygène, imminent avec les bouteilles d’air comprimé à grande profondeur, n’est normalemet pas possible avec un mélange à base de Trimix. La plupart des plongeurs utilisent des bouteilles de plongée remplis d’air comprimé simple (filtré et déshumidifié). Ceci est sûr et standard dans les limites de la plongée loisir – respirer d’autres gaz ou dépasser les limites de profondeur / durée nécessite l’utilisation de mélanges de gaz spécialisés : principalement du nitrox, du trimix et de l’oxygène.

Pour permettre une plongée plus profonde et éviter une narcose des profondeur, il existe la plongée aux mélanges avec des gaz spécifiques et adaptés à toutes les profondeurs. Ce sont, comme son nom l’indique déjà, un mélange de l’oxygène nécessaire à la respiration métabolique avec d’autres gaz, qui sont compris dans notre air respirable. Donc, par exemples, l’hélium ou de l’hydrogène ( Sous protocole de test). Par rapport à l’air comprimé, ces mélanges ont également une teneur minimale en azote.

Pour que la teneur en oxygène soit toujours équilibrée avec la profondeur, le processus de mélange de gaz est principalement contrôlé par ordinateur.

Pour qui est la plongée aux mélanges ?

Les systèmes de plongée aux mélanges étant très élaborés et coûteux, dans la plupart des cas, seuls des plongeurs professionnels ou techniques utilisent des mélanges de gaz sauf la Nitrox qui peut aussi être considéré comme un mélange et qui lui est possible dès le niveau 1.

La plongée aux mélanges : le Nitrox

Le Nitrox est un mélange d’air enrichi en Oxygène et est donc l’abréviation de Nitrogen (azote) et oxygène les deux composant de l’air. On ne souhaite pas se substituer à un instructeur, ni donner des cours, simplement faire comprendre aux plongeurs, la nécessité de plonger au Nitrox plutôt qu’à l’air.

Plongée aux mélanges : le Nitrox
Plongée aux mélanges : le Nitrox

Le terme NITROX est l’association de deux mots anglais, Nitrogène (Azote) et Oxygen (Oxygène )(on trouve les termes suivants dans la littérature:Ean,Eanx,Surox….) Le NITROX est un mélange Oxygène (O2) / Azote (N2).
L’air est un NITROX contenant 21% d’oxygène et 79% d’azote. En général on parle de NITROX lorsque le pourcentage d’oxygène est supérieur à 21%
Par convention on place toujours le chiffre de l’oxygène en premier. Un NITROX 40/60 contient 40% d’O2 et 60% de N2 on parle plus communément de Nitrox 40 soit Nx40.

Qu’est-ce que le nitrox ?

Le nitrox, également appelé «air enrichi», est un gaz composé d’azote et d’oxygène purs. L’air que nous respirons est normalement constitué de ~ 21% d’oxygène et ~ 79% d’azote (avec d’autres traces de gaz mélangées) ; Le nitrox (généralement) a un pourcentage d’oxygène compris entre 22 et 40%.

À titre récréatif, la plongée avec du Nitrox permet des limites sans décompression plus longues (bien que la toxicité de l’oxygène limite la profondeur maximale de plongée) en réduisant la quantité d’azote absorbée, réduisant ainsi le risque de maladie de décompression par rapport aux plongées comparables à l’air.

Plonger avec du nitrox (EANx) nécessite une formation de plongée spéciale, un analyseur de gaz de bouteille de plongée et un emplacement de remplissage de réservoir de plongée avec un compresseur (et un mélangeur de gaz) capable de produire et de vérifier le mélange gazeux souhaité.

 

Plongée au Nitrox

Les mélanges de gaz les plus courant en plongée loisir sont le Nitrox 32 et Nx36

Il est des fantasmes à bannir sur le Nitrox : Très technique, Pour les plongées profondes, Plongées plus dangereuses, Formation longue et compliquée, Coût prohibitif, Etc….
En fait la Réalité est que le Nitrox est : pour une Plongée à moins de 40 mètres, Accessible dès le niveau 1, Utilisation de son propre matériel ( jusqu’à 40 % ), Activités subaquatiques identiques, Sécurité éprouvée, Le Nitrox permet de minimiser la quantité d’Azote dans les organes du plongeur et par conséquent minimise les risques d’accidents, Diminution des risques d’accident de décompression lors de la remontée, Taux d’oxygéne plus important par rapport à une plongée Air classique, temps de plongée avant palier plus long, moins de fatigue.

Plongée aux mélanges : préparer ses gonflages
Plongée aux mélanges : préparer ses gonflages

 

La plongée aux mélanges : le Trimix

Qu’est ce que Trimix ?

Le Trimix est un mélange de 3 gaz (azote, oxygène et hélium) utilisé pour augmenter les limites de profondeur et / ou les temps de plongée. Quels que soient ses pourcentages, ce mélange de gaz de plongée est exclusif à la plongée technique : les plongeurs loisirs n’utilisent pas le Trimix.

Les emplacements de remplissage des bouteilles de plongée équipés de compresseurs compatibles Trimix doivent utiliser un mélangeur de gaz certifié pour préparer le mélange de gaz.

La plongée aux mélanges : l’héliox

Qu’est-ce que l’héliox ?

L’héliox est un mélange d’hélium et d’oxygène utilisé par les plongeurs techniques sur des plongées de décompression très profondes / longues. Il n’est pas utilisé par les plongeurs de loisirs.

Pouvez-vous remplir votre réservoir d’oxygène pur ?

Non! L’oxygène devient rapidement toxique en profondeur – une exposition prolongée à de l’oxygène pur au-dessous de 6 mètres peut vous tuer. Ce n’est pas un mélange de gaz approprié pour la plongée loisir. Les plongeurs techniques utilisent de l’oxygène pur sur des plongées de décompression soigneusement calculées, mais cela dépasse le cadre de la plongée de loisir et ne devrait pas être tenté. L’oxygène est également très réactif et peut rendre d’autres substances inflammables. Une formation à la sécurité est nécessaire pour travailler avec de l’oxygène pur.

Publié le

Plongée lac du Bourget à pierre à Bise 98 m d’emmerdes !

Plongée lac du Bourget à pierre à Bise 98 m d'emmerdes !

Plongée lac du bourget à Pierre à Bise 98 m d’emmerdes !

On voulait aller sonder au lac du Bourget ce Tombant de pierre à bise que nous avions trouvé le Week-end précédant, on s’était arrêté à 94m et on voyait pas le fond. Aujourd’hui c’est 98 mètres d’emmerdes !

Plongée lac du bourget à Pierre à Bise 98 m d'emmerdes !
Plongée lac du bourget à Pierre à Bise 98 m d’emmerdes !

Samedi Thierry me confirme OK pour le dimanche, et même Jérôme (captain) intrigué me confirme que si le temps n’est pas top il viendra avec nous : Philippe Cathiard de Savoie Plongée et captain me confirme qu’il n’y a pas de tombant à cet endroit, il suffit de regarder les courbes de profondeur. La météo prévoyait beau dimanche matin et froid.
Je me lève cette nuit il y avait changement d’heure, une heure de moins c’est pas top surtout quand t’es réveillés à 5h30 et que tu gamberges c’était un signe. La météo n’est pas une science exacte, il faisait frais effectivement et pourri avec du vent à faire de l’écume.
Jérôme arrive le dernier, on se regarde puré il fait frais on y va? On n’y va pas ? P….. On n’est pas des tapettes go !

Super le temps y’a que les mauriannais et nous pour plonger : on s’habille.

Quand la plongée en Maurienne fait des siennes

On sort le matériel de plongée, on met les bails out à l’eau, pendant qu’on s’habille la houle les fracasse sur les rochers, PAF le Bloc, PAF le premier étage déjà ca m’énerve.
Pendant ce temps deux maurianais se sont mis à l’eau en humide : un MF1 et son élève pour effectuer sans doute quelques exos. Au bout de 5 minutes on entend et on voit l’élève qui perce la surface jusque la taille en émettant un bruit strident avec sa bouche comme pour avaler plus d’air encore !

Et c’est parti pour 98 m d’emmerdes pendant la plongée

La houle fait taper les bails out et mes détendeurs contre les rochers à la mise à l’eau, la mise à l’eau de ce site est vraiment pourri. J’aide Thierry à s’équiper avec ses blocs carbone alors que Jérôme fait joujou avec son scooter en nous attendant. Au moment de descendre, plus de Jérôme ? Il est parti ou avec sa brêle ? Bon on part avec Thierry, check bubble check merde VR3 en panne ! Bon pour ce qui sert celui là pas grave on continu.

On passe entre les deux langues de glaise on palme, on palme, on palme sauf Jérôme avec sa mobylette, et on arrive au sommet du tombant à 80 m, tout le monde est là, on y va, GAZ.

Arrivé à 94 m ALARME ! Clignotement rouge du HUD, sonnerie etc. L’écran de l’inspi indique une erreur cellule en clignotant, pas grave me dis je c’est déjà arrivé suite à un pic de ppo2 à la descente tu ralentis et ca s’arrête. Sauf que là ca s’arrête pas, ca continue de clignoter et c’est pas évident de lire toutes les infos au fond du lac, les ppo2 des deux autres cellules, la profondeur etc.

Une cellule vient de lâcher : elle indique 0,43 au lieu de 1,3, je fais signe à Thierry qui me rejoint fin de plongée, il demande à vérifier mon ordi, Jérôme est en bas juste sous nous, on le rejoint à la vase à 98m, tu parles d’un tombant ! C’est un rebord de baignoire ce truc ! Pas d’autre choix que de remonter. Pas évident avec cet écran qui clignote tout le temps, avec les affichages et les warning cells, on n’a pas le temps de tout voir en même temps : ceilling, profondeur, les ppo2.

Au bout d’un moment Jérôme nous lâche avec sa meule. On finit nos paliers tranquillement à partir de 15m en se baladant un peu. Et on se re-fracasse les bails out à la sortie de l’eau.

Debrieffing entre Thierry et Captain après la plongée
Debrieffing entre Thierry et Captain après la plongée

Bien entendu quand 10 min plus tard Jérôme sort de l’eau il me taquine sur « mon tombant », rire jaune, bof, et je lui parle de son explorer qui préfère le maintenir plus longtemps sous l’eau.

Captain se moque de mon tombant !
Captain se moque de mon tombant !

Meme si Jérome se moque du pseudo tombant, on l’a quand même aidé à sortir ses blocs carbone et son scoot.

C ‘est peut être à cause de cela que Jérôme a fondé la NPSFQQA ltd (ne pas s’en faire quoi qu’il arrive).

Publié le

Plongée 94 m à Pierre à Bise Lac du Bourget

Plongée 94 mètres à Pierre à Bise au Lac du Bourget

Une Plongée à 94 mètres à Pierre à Bise au Lac du Bourget

Enfin quelques rayons de soleil chaleureux, pour ce beau dimanche 22/03/2009 pour plonger à Pierre à bise au lac du Bourget. On a prévu de plonger le fond de pierre à Bise.

Le Lac du Bourget est calme et plat pour aller plonger à Pierre à Bise

Une belle plongée au fond de Pierre à Bise qui s'annonce
Une belle plongée au fond de Pierre à Bise qui s’annonce

Ce matin rendez vous à Pierre à bise au lac du Bourget à avec Thierry pour une plongée profonde en recycleur, on a prévu de sonder un peu le fond. Le temps est magnifique. Le temps est frais mais le soleil nous réchauffe, c’est la première fois de l’année qu’on a chaud en s’habillant. Nous ne sommes pas seul, eric avec ses binomes ne tarde pas à nous rejoindre sur le parking. On babelle, on babelle ca fait longtemps qu’on ne s’est point vu. Au bout d’un moment on arrive quand même à se mettre à l’eau, enfin !! 15 jours sans plonger c’est l’enfer. J’ai décidé de descendre avec mon caisson d’appareil photo, pour le tester au fond pour vérifier si il est étanche à plus de 60 mètres, je sais qu’il tient à 70 mais plus bas ?

Une belle Plongée à 94 m à pierre à Bisequi s’annonce

Plongée pierre à bises lac du bourget
Plongée pierre à bises lac du bourget

On prépare les recycleurs en profitant du soleil

A la mise a l’eau il faut que j’aide Papa Thierry à arrimer ses bails out, pourtant il sort d’un stage de plongée FEDERAL recycleur inspi pour repasser son niveau 1 : il a du passer deux jours à faire des exos, pas probant tout ça, faut que j’en parle à Evelyne. Petit stop à 6m à la descente, puis gaz on descend sur le pierrier, bonne visi pas besoin de nos phares de plongée jusque 45 mètres.

Thierry reste derrière moi pendant toute la descente, en bas du pierrier vers 70 mètres, on continue entre deux langues de vase et de glaises c’est tout plat, plat on palme on ne sais pas trop où on va. On arrive enfin vers une grosse pierre toute seule toujours dans la vase vers 80 mètres, et juste derrière GAZ. Ca ouvre enfin : le tombant quasi vertical, on descend jusque 94 mètres. Le tombant est lisse et après la vase on retrouve du dur, ça fait plaisir. Thierry me colle et son phare clignote, il recommence à merder, (le phare pas thierry ! ) j’ai eu peur je croyait qu’il allait me faire sa déclaration à 94 m !!!. Je met le Bersub à donf pour essayer d’entrevoir le fond, mais pas de fond en vu, on décide de remonter faut penser aux paliers dans l’eau à 5° à 6m, Brr.

Papa a eu froid ! Il n'aime pas pierre à bise, la sortie de l'eau est trop dure pour ses rhumatismes
Papa a eu froid ! Il n’aime pas pierre à bise, la sortie de l’eau est trop dure pour ses rhumatismes

Au somment du tombant, rebelotte pour la vase jusqu’au pied du tombant de 60 m, on prend main droite et on tire sur la gauche, autan faire les paliers en se baladant. On rejoint la pierre à déco à 6 mètres avec quelques minutes restantes seulement. Heureusement, on commence sérieusement à se cailler les mains. Quand on sort, la palanquée d’eric est déjà dehors.

Le réconfort après la plongée à 94 m à pierre à Bise

Eric partage son goûter avec nous après la plongée à 94 m à pierre à Bise
Eric partage son goûter avec nous après la plongée à 94 m à pierre à Bise

Là il nous font la fête, saucisson, Bordeaux, Fromage, je m’en donne à coeur joie, merci les gars.

Bordeaux, saucisson et clacos impec pour les bulles résiduelles, manque que la Harissa !

Profil de notre plongée à 94 m à pierre à Bise
Profil de notre plongée à 94 m à pierre à Bise

Autre source de satisfaction : la caisson Ikelite a tenu le coup à 94 m, il n’a pas pris l’eau, pas mal pour caisson donné pour 60 m !!

N’empèche que j’ai pas vu le fond, ca m’énerve

Merci à Chantal pour avoir laissé son mari plonger ce WE.

Publié le

Conférence sur l’exploration des gouffres en Indonésie

Conférence sur les gouffres Indonésiens par Rémi Masson

Remi Masson est un contributeur du site, car grâce à son talent je peux vous montrer de belles photos de la faune et de la flore du lac du Bourget.

Mais ici c’est de sa deuxième passion dont il s’agit, l’exploration des gouffres Indonésiens.

Rémi Masson présentera une conférence à Chambéry (à l’amphithéâtre Decottignies, Rue Marcoz, Présidence de l’Université de Savoie-Chambéry) le mercredi 18 mars à 20h30.

Le sujet est l’exploration de gouffres inconnus en Indonésie. Alors si vous êtes intéressés, n’hésitez pas à venir. L’entrée est fixée à 2 euros (utilisés pour l’impression des affiches et petit pot après la conférence).

Cela n’a à priori rien à voir avec la plongée, même si on n’y trouve quand même des crevettes, des crabes et des poissons cavernicoles (lorsqu’il y a de l’eau…). Outre la plongée, Rémi pratique aussi la spéléologie et c’est cette autre passion qu’il va nous faire partager à travers le récit de l’exploration de ces grottes indonésiennes.

Pour plus d’informations, je vous mets l’affiche de la conférence en pièce jointe.

Rémi Masson

www.remimasson.com/

Publié le

Feuillet site de plongée lac du Bourget

Site de plongée la grotte ou le Feuillet au lac du Bourget

Plongée au Feuillet site de plongée du lac du Bourget avec Jérôme dit Captain

Plongée dimanche avec Jerome dit captain, sur le site de plongée du Feuillet au lac du Bourget afin d’essayer un nouveau phare.

Plongée sur le site du Feuillet 1er Mars au lac du Bourget avec Captain

Samedi je contact Jérôme pour lui demander si il plongeait dimanche, il devait essayer un nouveau phare le led 2000 de Tilly Tech, ca tombe bien ce phare m’intéresse aussi, rendez vous a été pris pour le dimanche matin 9H30 au port sur son bateau. Il s’agit de la première rencontre entre les deux team NPSFQQA et Deep CCR Tartiflette Team.

Dimanche matin je suis en retard, Jérôme m’a donné rendez vous à 9H30 et j’en ai profité pour rester au lit. On ne se connait pas, on n’a jamais plongé ensemble, on prévoit de faire 80, 90 mètres sur le site de plongée du Feuillet, en fait je vais me rendre compte que je n’ai jamais plongé cette dalle. Le lac du Bourget est d’huile on arrive rapidement sur le site. On s’équipe et on se met à l’eau, limpide en surface, froide 5°C, on descend jusque 5, 6 mètres et c’est partit.

Découverte du site de plongée du Feuillet lac du Bourget

On descend doucement, j’ai un gros rhume et mes sinus passent mal jusque 30 mètres, puis plus rien. Tout le long de la descente sur le site du Feuillet je contemple la dalle qui est très belle, brisée de temps en temps par une faille horizontale, par des replats ou des sursauts. Je n’ai pas forcément besoin de mon phare le LED 2000 crache bien et nous suffit largement à tout les deux, j’aime les ambiances minérales froides et sombres.
On se stabilise à 85 mètres, on est ensemble, on est main droite, sur la gauche ca descend un peu avec de la vase. Plus tard, Jérôme me dira que si on avait continué a descendre nous aurions descendu une petite dalle de 10 mètres pour se retrouver à 100 mètres.

On commence à remonter, rapidement je n’utilise plus mon phare trop de lumière ! Enchainement de dalles de failles etc. Il s’agit d’une remonté lente, Jérôme utilise un ordinateur HS Explorer qui a la faculté de faire « la décompression au fond » alors que mon vision ne demande qu’à remonter et vite. Donc on se balade en bas, ce qui me permet de découvrir toute la dalle qui est magnifique. J’ai dit magnifique, car j’aime le lac, ses ambiances, son atmosphère, certain comprendront, ca change des plongées de luxe.

Même en « switchant » à l’air à 45 mètres en respectant les paliers de Jérôme je continue à charger avec mon évo et on termine tout les deux dans la même minute.

Conclusion :

Superbe plongée, j’ai découvert le site de plongée du Feuillet, à refaire. Je remercie Jérôme de m’avoir accepté comme binôme : à refaire mais pour aller jusqu’au bout au fond.