Publié le

Plongée du 26/04/2009 à  Neuchatel sur le tombant Abyss.

plongee recycleur lac neuchatel abyss deep ccr tartiflette team

Plongée du 26/04/2009 à  Neuchatel sur le tombant Abyss.

Je suis allé en reconnaissance à  Neuchatel, pour plonger sur le tombant d’Abyss. Le temps n’était pas trop de la partie. La disposition d’Abyss resemble beaucoup aux meuniers du lac du Bourget.

Chateau de Grandson canton de Vaud Abyss

Bon j’en avait envie depuis quelques temps, j’en entend parler et je n’ai jamais mis les pieds à  Neuchatel, donc on planifie ça mais malheureusement sans papa Thierry retenu par son boulot ! (pale représentation sur un salon et la nuit en boite après ! Tu parles d’un job!)
Donc samedi je récupère mes blocs gonflés chez phiphi et zou à  la maison pour monter la machine avant un gros dodo, demain ya un peu de route.
23h dans la cuisine je teste la machine. Tien, cette daube de R2 fuit ! Je m’occupe à  ouvrir la bête quand tout d’un coup BAMMMM PSCHUIIIITTTT la bête relà¢che 60 bars d’hélium dans la cuisine, ma fille accours apeuréetout le monde a une voix de Donald Duck ! (je plaisante). Bref je solutionne le truc, il me reste 140 bars de 2 litres largement de quoi faire et dodo.
Le lendemain, debout de bonne heure car mappy annonce deux heures pour y aller, mais sans tenir compte de la nouvelle autoroute, ce qui veut dire que j’arrive avec 1 heure d’avance. Bon je passe sur les autoroute suisses toujours aussi chiantes que la mort, et là  j’ai pas le choix, la dernière fois le juge m’a prévenu la prochaine je suis bon pour ramasser la savonnette dans les douches d’Aiton !( prison de Chambéry), alors comme je souhaite rester maitre de mon trou du cul, limito 125 en suisse. Je bois un kawa dans le PMU local à  Grandson, qui me fait l’ouverture pour l’occasion. Je m’amuse à  contempler la clientèle iconoclaste des otoctones habitués à  fréquenter cet endroit : il n’ont même pas besoin de commander la serveuse sait ce qu’il faut leur amener. Certain boive une bière (à 7H50) en faisant un pmu. Puis je récupère Tomek et Bri à  la gare à  8H30, Brigitte est en retard as usual.
Direction le club, salut, salut, salut trois bises à  toutes les filles, sympa la coutume suisse. On prépare les palanquées, c’est vite vu ce sera bri et moi et tomec avec un autre suisse car il n’est encore que normoxique. Et là  l’étrangeté helvète perdure : ils me demande de signer une décharge : nom, prénom, niveau, et profondeur max, rien que de très normal, me dis je, me trompais je !!
moi : »je mets quoi ? 90 c’est ce qu’on va faire », « non, non tu ma ta profondeur max en prérogative » « ah fis je? Ben 120 m alors ou bien ? » «  houlalalal t’es fou ou bien ! » Me fit il je répond alors « je suis hypoxique certifié CMAS c’est 120 m » «  oui mais en suisse c’est pas comme ca que ca marche, c’est 40 m maxi «  « WHAT !!! attend j’ai fais 200 bornes c’est pas pour faire 40 m, je regarde bri, c’est quoi ce traquenard ? » « tu mets 40 m et après tu fais ce que tu veux ou bien, c’est comme ca que ca marche, nous on est couvert !
Par acquis de conscience je lui propose de reluquer mes cartes diplomatiques, il me répond qu’il en a rien a faire!
Ben là  mon garçon c’est sur t’es pas pas en France. Ah CE quand tu nous tiens. (par les couilles mon fédéral !)
Le Bateau est super en alu, équipé de deux hors bord de 80 ch et il nous faut quand même 20 min pour arriver sur le site. Un des deux VR3 de bri là¢che, elle décide de partir quand même avec : c’est cher comme lest mais ca marche.

Encore un VR3 dans le sac !

On descend jusque 20 m puis c’est la vase en pente douce jusque 47 m (faut quand même palmer) et là  se trouve le tombant. Les palanquées se séparent, et on descend……jusque 60 m ! et l’est o๠le reste ? Putain l’on piqué pendant la nuit ou bien ? Repalme…..ca redescend jusque 83m !!! merde à  la fin yen manque !! la c’est claire que c’est le fond. En fait on comprendra plus tard que nous aurions du descendre beaucoup plus sur la gauche pour atteindre les 97, car le fond du tombant remonte tout doucement jusque 60m et se termine par une grosse roche qui touche presque le tombant qui lui même à  ce moment là  est tout en dévers ce qui fait comme un tunnel ou une grotte, dans une eau claire ce qui est très sympa.
Bon il faut juste revenir légèrement en arrière chronologiquement, car Brigitte me lance un exercice juste un peu avant : grand signe son deuxième VR3 PAF en rideau !!! la vla obligé à  ne pas me perdre, ou faire une prière au dieu lacustre des Helvètes. (quand je dis que la meilleur place pour un VR3 c’est dans la vitrine du marchand). Donc elle me colle un peu plus on ne sait jamais des fois qu’on se perde, sur un malentendu et on continue comme ca pendant 5 minutes, puis elle me demande mon VR3 de secours que je lui passe avec moultes précautions, on est à  70 m au dessus de la vase bien molle sagit pas de le perdre. (le mien fait parti d’une génération de soft stable, les premiers en couleur ont eu qq pb).
Il se remettra à  fonctionner à  la remonté, d’autre ont eu le même problème, n’est ce pas jean marc !
On remonte en suivant ma déco, pour lui montrer la différence. En fait on ne va pas assez loin, on aurait du encore continuer pour atteindre la petite falaise qui remonte à  6 m, et on est obligé de finir nos paliers en pleine eau au parachute. Bon on a une excuse je connaissais pas le site.
On remonte sur le bateau, Tomek est content, habitant Neuchatel, il a plus de 100 plongées dans son lac mais c’est la première fois qu’il fait Abyss. En mai il a rendez vous avec Arnaud à  Cavalaire pour passer l’hypo. Bravo Tomek !

La première plongée de Tomek sur Abyss

Au centre, rangement du matériel, je déballe ma charcutaille, mon beaufort, mon rosé de déco, (j’ai pas pris le même que d’habitude, j’aurais pas du rogner sur la qualité!) Les petits suisses se pà¢ment sur le Beaufort, «  mais c’est quoi tartiflette ? Heu ben c’est une spécialité de cheux nous! » lui fais je. Le blanc coule, les saucisses flambent et finalement au bout d’une heure mon ténia est rassasié !

Font pas de Beaufort les Suisses ?

C’est à  ce moment précis que choisi la femme d’un de nos amis suisse pour vomir son café.
ATTENTION LES IMAGES QUI SUIVENT RISQUENT DE CHOQUER UN PUBLIC NON AVERTI VEUILLEZ ELOIGNER LES ENFANTS !

Tout adulte qui laissera ou forcera un mineur à  regarder ces images sera immédiatement soumis à  une peine d’emprisonnement. Dans les statuts du DEEP CCR TARTIFLETTE TEAM il est clairement stipulé (entre autre) que les hommes s’occupent de la bouffe et surtout pas de la vaisselle ! BORDEL !

En conclusion : ja pas vu le fond donc ja reviendra la semaine prochaine Mordiou avec papa cette fois!

On se quitte on se promet de se revoir, je passe devant les Bureaux du designer auto Sbarro et re-limitto 125.

Publié le

Plongée à  202 m à  DAHAB MER ROUGE

Plongée tech à 202 mètres à Dahab

Plongée à  202 m à  DAHAB MER ROUGE

Un grand coup de chapeau à  Jean Marc, Pascal et doc qui ont atteint 202 m en à  Dahab ce mois d’avril 2009. Dive Tech ! Dive the Best !

Remontée de la profondeur atteinte de 202 mètres en circuit ouvert
Remontée de la profondeur atteinte de 202 mètres en circuit ouvert

Superbe image de la remonté de 202 mètres

Plongée à 202 mètres à Dahab en Egypte
Plongée à 202 mètres à Dahab en Egypte

Notre ami Jean marc, avec « doc » et Pascal Bernabé ont atteind la profondeur de 202 m à  Dahab en mer rouge ce mois d’avril 2009. D’habitude Jean Marc est un plongeur et instructeur recycleur sur Inspiration, mais là  il a délaissé son recycleur afin de saisir l’opportunité d’atteindre les 202 mètres en circuit ouvert ( avec des bulles!).
Nous avons eu l’occasion de croiser « Doc Gynéco » le troisième comparse plusieurs fois à  cavalaire.
Doc raconte son expérience sur le forum.
Les photos sont superbes, le rève de faire sa déco dans de l’eau chaude claire et magnifique de couleur.

Et zou c’est parti pour la très rapide descente à  202 mètres

Publié le

Plongée au Meuniers avec Brigitte le 13/4/2009

Plongée sur le tombant des Meuniers avec Brigitte

Plongée au Meuniers avec Brigitte le 13/4/2009

On plonge aux meuniers au lac du bourget avec Brigitte, plongeuse recycleur tech. On va commencer à  lui faire notre petite formation tartiflette.

Plongée au tombant des Meuniers avec Brigitte le 13/4/2009

On a rendez vous avec brigitte ce matin chez philippe à  9H, il faut qu’elle se lève tôt la suissesse et elle n’aime pas çà . Nous sommes donc agréablement surpris de la voir arrivé avec seulement 10 minutes de retard et en plus avec une copine.
Briefing, direction le bateau, on s’équipe.

On regle les ordis et on compare nos gaz : 1er Cours tartiflette bon là  tu vois la meilleur position pour le VR3 tu mets l’écran de l’autre coté comme çà  tu vois pas les chiffres !

Le temps est couvert, le brouillard est là  et malgré l’heure il ne se lève pas. Philippe pilote le bateau à  l’aveugle, le lac est d’huile ce matin, mais on n’y voit que tchi, pourtant le soleil est là  10 m au dessus de la brume.

Trois plongeurs trois coques jaunes en inspiration

Bon on a retrouvé des rescapés du titanic !

Papa Cherche la plage des meuniers

A cause du brouillard on va mettre une heure à  trouver la plage des meuniers, le lac est 30 cm trop bas, et du coup on voit des plages de partout, on ne reconnaà®t rien a cause de la brume, on ne voit même pas les barque pêcheurs, le sondeur annonce 50 cm d’eau alors que l’ancre pend dans le vide au bout de 40 m de corde !
Si on tenait le magasin qui nous a fourgué cette breloque de sondeur ! OUARRRFFFF merci serge !

Philippe est tendu on ne sait pas trop ou on est !

On ne sait pas trop o๠on se trouve. On ne veut pas décevoir brigitte qui a fait tant de kilomètre pour plonger avec nous.

Thierry et Brigitte s’équipent

On se met à  l’eau.

Nicolas s’équipe dans l’eau

Brigitte prète à  partir

Papa attend le GO

Le Gonne attend que ça!

J’ai pas pu résisté : Papa et le Gone s’en est presque touchant !

On descend et la méga touille ! Et cela ne fait que commencer. L’ancre est posée sur un gros caillou vers 20 m, Papa devait gonfler le parachute pour l’envoyer à  phiphi pour lui signaler que l’ancre était ok. Mais il a eu un blocage Fédéral, y zaprenne pas à  faire ça à  la Fédé! Donc je décide de m’y coller et là  j’ai l’impréssion que quelqu’un avait débranché le décodeur de canal+, c’était comme plonger dans une soupe de vermicelle !
Bon on continue. C’est faussement plat il faut rejoindre les 40 metres, je ne reconnais rien. Une petite cassure, ça prend un peut plus d’angle, toujours la vase, Brigitte me colle à  droite, thierry est plus sur la gauche, à  60 mètres je gueule de rage, je ne reconnais rien, je vois pas de tombant, c’est de la vase.
Je m’apperçois que thierry est beaucoup plus sur la gauche, on le rejoint donc et hop lui était collé au tombant et ne voulais pas le quitter. Dans cette purée de pois, impossible de distinguer quoi que ce soit à  plus de deux mètres.
On continue à  descendre, on ne sait pas o๠on va, mais l’important c’est d’y aller!
Grosse surprise, sans avertir, vers 72 m on tombe nez à  nez avec le filet et on a rien vu venir ! Moins une on était trois dedant, je fais signe à  brigitte de passer sur la droite par dessus le cailloux, thierry veut passer par dessous mais il se ravise.
C’est la Grosse touille on ne voit rien et on est trop près de la vase et on soulève un max. Maintenant je reconnais le fond, mais c’est pas facile, on arrive à  90 m on se stabilise (on a des consignes) bon le temps de freiner dans le brouillard, c’est vite 93, je sens que brigitte qui est sur ma droite a envie de descendre y a de quoi faire encore mais sachons montrer à  nos amis suisse que les français ne sont pas que des indisciplinés. Thierry reste un peu plus haut que nous tel l’oeil divin nous surveillant de haut (tiens c beau çà ) c’est son coté fédéral.
Au bout de 15′ On remonte dans la foulé sans revenir sur nos pas. Faut pas oublier que j’ai un 80 d’He, et qu’on va remonter au VR3 de brigitte : attention paliers droit devant. Je ne suis jamais remonté des meuniers à  cet endroit c’est beau lisse, droit interminable, avec des cassures et pleins de lignes de pêcheurs : comme y remontent rien y doivent faire des concours de celui qui paume le plus de ligne!
Donc nous remontons à  la suisse, c’est à  dire lentement, pendant toute la plongée on est resté très collés les uns aux autres car on n’y voyaient rien.
La stratégie du VR3 : vous maintenir le plus longtemps possible sous l’eau, le deep stop s’enchainent, 2′ à  60m, 2′ à  46m, 2′ à  35m, 2′ à  26m, puis les paliers normaux 18m, 12m 9m et enfin 6m.
Vers 20 m une voix résonne dans mon cerveau, enfin ce qu’il en reste, « aux paliers vous lancerez le parachute », j’attends que papa le lance, perdu. Faut que je me le coltine, sinon phiphi va gueuler, je culpabilisais par rapport à  la veille o๠j’ai finis tout seul à  6m sans parachute.
Puré, j’ai lancé 2 fois le parachute dans la même plongé ? Là  faut plus me le demander pendant deux ans les gars !
Grosso modo avec notre inspiration, on a gagné environ 10 min sur la déco en suivant le VR3 de Brigitte, à  mon avis en suivant notre propre déco c’est à  dire sans deep stop et avec des paliers normaux on aurait encore gagné 8 min. (Message pour brigitte)
On était beaux, magnifique trois coques jaunes sous l’eau dans un lac alpin sur un spot magnifique. On a de la chance rien à  voir avec une plongée du bord en égypte !!! OUARFFFFF

Urgent Pipi faut que je sorte, j’attend la purge depuis Novembre !!

Au bout de 80 min j’en peut plus faut que je sorte faire pipi, j’ai fini mes paliers depuis un moment.

Tiens c’est bizard y sont tout le temps ensemble ces deux là  !

Brigitte et ses trois bail aout

Il est déjà  1 heure, faut rentrer dare dare sinon les restaus vont être fermés et mon estomac crie famine, je mangerai un boeuf.

Le gone baffre tout ce qu’il trouve sur la table

Plus facile de descendre une pizza que de lancer un parachute ! hein papa !

Merci à  notre photographe d’un jour, en circuit ouvert pro tap-tap

On a de la chance de plonger avec une fille qui partage notre passion : le lac, la plongée tech, le recycleur. Y en a pas ! à part à  ma connaissance Evelyne Verdier. (Mais elle n’aime pas les lacs alpin)

Brigitte ne se prend pas la tête, elle est cool, elle assure, on en redemande quoi ! Je pense qu’on va se faire de belle plongée dans le futur proche. Elle mérite de changer son vieux inspi classic contre un évo.
On a passé un moment à  préparer de futurs plongées.
Elle a promis de tester mon évo.

Publié le

Plongée du DEEP CCR TARTIFLETTE TEAM à  grande cale au lac du bourget

On s’est préparé une plongée sympa avec thierry et Philippe Cathiard, on a prévu d’aller à  grande cale au lac du bourget avec son bateau équipé du nouveau taud pour se protéger du froid et du vent l’hivers. Avec une vidéo du fond du lac du bourget par mauvaise visi.
Continuer la lecture de Plongée du DEEP CCR TARTIFLETTE TEAM à  grande cale au lac du bourget

Publié le

BRIGITTE….BRIGITTE….BRIGITTE Plongée sur l’épave du Haven Arenzano

Plongée Haven Arenzano

BRIGITTE….BRIGITTE….BRIGITTE Plongée sur l’épave du Haven Arenzano.

BRIGITTE n’est pas une légende c’est une plongeuse Suisse qui existe vraiment et qui sévit vers Neuchatel au club la coulée douce.ch APD et Martin Parker font semblant de ne pas (plus) la connaître LOL et seul une poignée de plongeurs inconscients LOL acceptent de plonger avec elle. Plongée sur l’épave du Haven Arenzano avec Brigitte.

Bon par où commencer, y en a tellement.
Samedi on réalise que la plongée que nous devions faire avec Papa Thierry est annulé car Philippe ne sort pas le bateau, ce qui n’était pas prévu, du coup Thierry ne sera pas gonflé enfin pas lui ses bouteilles. Vers 19H personne d’autre ne semblant vouloir plonger, je prend les abeilles qui voient rouge et j’appelle BRIGITTE (prononcer avec l’accent suisse ca explique beaucoup de chose) qui se trouve à Arenzano pour plonger sur le Haven. Il ont ont une place pour moi pour le lendemain matin 8H30, et HOP c’est parti mon kiki. Direction la maison, je charge le matos, un tee shirt de rechange, pas besoin de slip et endiamo per le relito del Haven. Le GPS indique une heure d’arrivé pour 23h35, le régulo est engagé ya plus qu’a se réveiller sur la cote genoise.

Bon et puis là, comment dire ? ca a commencé à merder, arrivé au bas de la cote du Fréjus, Ya un con qui a voulu prendre ma photo ! J’ai pas compris pourquoi l’avertisseur radar du GPS gueulait, j’étais dans mes pensées, seul sur la route la musique à donf. Heureusement que le C4 Picasso était en plaques espagnoles y peuvent se gratter !
Ca continue à l’entrée du tunnel du Fréjus, 2 quidam en bleu me barrent la route et m’entament un « Bonsoir contrôle de la Douane », ca tombe bien j’ai pas les papiers de la voiture, pas l’assurance, j’ai une voiture immatriculé en Espagne, je m’exprime en francais, et je passe en Italie avec le coffre qui dégueule de matos, je vois le truc mal embranché tout d’un coup. Je leur ai tout expliqué je vends des voitures mois cher que j’importe d’Espagne et je vais plonger en Italie, je m’apelle……. j’habite……laissez moi passer ou je me suicide au bail out Hypoxique là devant vous !!! Une sourire de la donzelle et me voilà en Italie.
Il a plu dans la région de Gêne et la route est glissante sous les 15 milliards de ponts et viaducs.

Quand tu sorts de l’autoroute à Arenzano tu es tout de suite bien accueilli par une concession Lamborghini et Ferrari.

Ca commence bien, mais je sais pas si mon evo rentre dans le coffre.

Arenzano ville de l’épave du Haven

J’ai même 10 minutes d’avance sur l’horaire. Je retrouve l’équipe qui m’attend en buvant un verre d’eau ????!!!!!!!(y ont fait la teuf y paraît qui y en a même qui ont lamentablement vomi là faut que je balance Jean Luc) je mange un panini et dodo.

Hotel tout qui va bien a 30 sec du dive center

Petit dej à l’hotel (pas terrible le petit dej pas de quoi se caler) puis direction le centre où je check in, le Gino a l’air sympa et pas pénible, il nous donne la permission de faire l’helice, seul à deux avec BRIGITTE. On s’équipe sur le bord, chose rare son classic fonctionne bien, Brigitte me demande de lui mettre en place sa collerette (celle autour du cou) Notez bien cher lecteur nous sommes ici à un tournant du récit.

Brigitte se prépare a la one again en talon aiguille !

Gino de www.techdive.it Les hommes en gants bleus sont les suisses

Du prochain épisode , vous comprendrez pourquoi l’ingénierie Italienne part en couille totale. On est 18 sur le Zodiac qui fume NOIR, mais NOIR et qui cale, ca continue. Faut rouler au ralenti et capot moteur ouvert, sinon le moteur s’étouffe : Un détail qui a son importance pendant ce temps, toi t’es debout sur le ZOD avec ton recycleur sur le dos. Moi je comprend pourquoi Ferrari est aux fraises cette année : reviens jean Todt !
Bon là j’en ai déjà mis une page et on n’a pas encore plongé ! Calmez vous la chute arrive. (C’est le moins qu’on puisse dire !!!)
Brigitte fixe ses bails out sur le zod pendant que je choisis de m’équiper dans l’eau. Brigitte bascule en arrière et SE MET A BRAMER une fois dans l’eau. Je me précipite que se passe t il donc ? « J’ai pas fermé ma combi je suis pleine d’eau, c’est fini, continue et rattrape les autres » Incroyable ! C’est pas vrai ! Ce n’est donc point une blague tout ce qu’on raconte sur BRIGITTE ?! On était les derniers je suis seul en surface et il faut que je rattrape les suisses qui sont dieux sait où (on est censé plonger avec un guide sur le Haven, c’est même obligatoire) et je ne sais pas à quoi ils ressemblent sous l’eau. Je voulais tester mon équilibrage, et je suis équipé comme pour plonger en lac, trop habillé, pas assez de plomb, ça veut pas descendre. Arrivé en bas, je ne reconnaît personne, ya des bulles de partout, va savoir je choisis la palanqué qui a l’air de savoir où ils vont et les suit. Je décide de ne pas la jouer perso en pensant à Phiphi. La visi n’est pas bonne, 7 m max, et je ne capte pas la dimension fantastique et impressionnante de cette épave qui fait 350m de long et 40 m de haut, en fait je passe à coté de tout car je ne dimensionne pas ce que je vois, il n’y a aucun élément que ne l’on ne voit en entier tellement la visi est pourri. Rien à voir avec les photos que j’ai pu voir ou certaines vidéos. On passe dans deux ou trois coursives, on descend sur le pont à 58m, on ne descend pas à l’hélice, ni au trou. Philippe j’ai été discipliné j’ai suivi le groupe.

Shema de la déco du Haven

Au bout d’une vingtaine de minutes le groupe remonte, certain font des deep stop et je passe devant : puré j’avais oublié ce que c’était de plonger avec des bulleux, on est tous sur le même bout et ca bulle, ca bulle c’a m’en fout le tournis et elles me portent car je suis pas assez lesté. Mes paliers fini, je fait signe aux bulleux fin de plongé qui me regardent avec des gros yeux rond et je rejoins BRIGITTE sur le zod, qui m’explique qu’elle a pleurée de sa mésaventure, la pauvre, elle est pleine d’eau OUARFFFFFF .
Bon, mes bulleux me rejoignent 15 minutes après, d’où l’avantage d’avoir un recycleur et un bon !

Brigitte baignant dans son jus, on remarque aussi le capot moteur ouvert et noir de fumée.

A la voire comme ca, sa combi pleine d’eau a tremper dedant : avec des frites ca ferait une moule marinière si elle était belge !
Je décide de ne pas plonger cet après midi, vu les conditions cela ne sert à rien. On se quitte après avoir mangé une bonne spaghetti al vongolé, en terrasse avec le soleil qui bien entendu est revenu et nous réchauffe.
Sur la route du retour, ambiance discothèque a donf, pour passer les tunnels et les viaducs séance frissons (faut bien rattraper la plongée du matin).

Séance Grandtourismo

Les champs sont saturés d’eau et les rivières charrient de l’eau boueuse, suite à la pluie, voilà qui explique la mauvaise visi sur le Haven.
Mise au point : Tout n’est pas la faute de BRIGITTE, elle continue à vouloir plonger avec une machine qui maintenant accuse le poids des ans et qui a besoin d’une grosse révision.
Elle fait ses décos avec deux VR3 (qu’elle est la meilleur position pour des VR3 en recycleur ? Soit à l’envers pour ne pas regarder les chiffres, soit chez le marchand dans la vitrine OUARFFFFFF)
Il paraît qu’elle sort toujours largement après les bulleux.
Elle se laisse perturber facilement, surtout lors de la préparation de son matériel.
Elle ne veut pas me croire quand je lui dit que la meilleur machine pour elle c’est un vision. Je vais demander à Philippe qu’il te fasse essayer un vision.
En fait il faut qu’elqu’un qui s’occupe d’elle à plein temps et qui surveille tout ce qu’elle fait, je vais demander à papa Thierry de s’en charger. Brigitte croie qu’en achetant un meg tout rentrera dans l’ordre, mais je suis sceptique, tu sais brigitte le meg ça fonctionne aussi avec des batteries, et tu devra fermer aussi ta combi OUARFFFF.
ATTENTION toute personne n’ayant pas d’humour, ou ne comprenant pas plus loin que le bout de son nez, ou idiot, ou fédéral ( ce qui revient en fait au même) n’a aucune chance de comprendre ce blog et ses post : donc « pass away ! »