Publié le

Hommage a Brigitte Lenoir

Hommage a Brigitte Lenoir

Cela fait déjà une semaine que tu as disparu Brigitte, emportée par ta passion, c’est pas juste il y a beaucoup trop de copain qui partent….

Hommage a Brigitte Lenoir

Adieu Bri
Les mots qui te caractérisent viennent facilement,
Courageuse, volontaire, têtue, tenace, Joviale,
Comme nous, tu voulais faire partager ta passion,
Cette plénitude douce et harmonique du fond,
Montrer au monde que les femmes ont leur place parmi nous,
Femme de challenges, de défis, d’aventures,
Tu étais très convaincante,
Tu avais les défauts de tes qualités et on t’aimait pour cela,
Nous avons partagé tant de plongées ensemble,
Le haven, Thun, Cavalaire, le Bourget, le Leman, la Tunisie, Vouglan ….
On n’a pas pu te remonter ….

C’est le même esprit des pionniers, des conquistadors, des Himalayens, des skieurs extrêmes, le dépassement de soi, la volonté d’aller plus loin, d’être le premier à poser le pied sur la lune, de Christophe Collomb, de prendre son bateau et de voguer vers l’inconnu pour découvrir des continents, certains hommes ont besoin de cela, sont nés pour cela, qui t’animait.

« Les hommes sont plus forts que les dieux. Ils peuvent tout chambarder, tout détruire, tout refaire, tout recommencer, tout rassembler à leur manière, mais ils n’en sortent jamais indemnes. »

Adrien Therio
Extrait de Soliloque en hommage à une femme.

Nicolas Schiavon
Thierry Marra

Publié le

Jour 4 Deep 230 plongée profonde à Dahab

Les bails out d'une personne pour cette plongée profonde à 200 mètres à Dahab

Jour 4 Deep 230 plongée profonde à Dahab

Quatrième jour des plongées profondes Deep 230 à Dahab avec le Deep CCR Tartiflette Team

Ce quatrième jour est consacré au repos, au what if, au run time, et briefing, afin d’envisager une bonne plongée à 200 m.
l’équipe présente insiste lourdement sur le coté EXPERIMENTAL de cette plongée de Brigitte Lenoir et de l’équipe du DEEP CCR TARTIFLETTE TEAM, car peu de plongeur sont descendu en recycleur à cette profondeur, surtout en Megalondon et en Ispiration Vision. Certain n’en sont pas revenu, d’autre ont explosé leur recycleur en bas, d’autre sont remonté en ouvert suite à divers problèmes, très peu ont fait toute leur plongée en fermé.

 

Plongée profonde à Dahab (ceci est une blague ;-) )
Plongée profonde à Dahab (ceci est une blague 😉 )

Même pas peur des furieux !

Comme on va le voir rien ne se passe comme prévu. Ce matin c’est resting day, c’est à dire repos, mais en fait nul repos, Nous allons faire le what if et enchainer les brieffing, calculer les gaz, préparer les mix, les bail out, verifier les détendeurs, etc.
On aura 8 bails out en tout 2 x 5/80, 1x 10/70 et 1x 12/60, donc on part avec 4 blocs pour le fond uniquement qui doivent tout juste nous aider à remonter jusque 80 m ou une première équipe de soutien nous attendra avec la suite. C’est à dire 1 x 18/45, puis un 30/35 puis un NX 50, et un 100%. et ca va passer juste.
2 Blocs seront postés sur la ligne à 150 m, au cas où, et 2 autres à 80 m.

les Blocs des Bails out de la 200 m

Cacul du Run time 200m deep ccr tartiflette team
Cacul du Run time 200m deep ccr tartiflette team

Un des bails out sera branché en directe sur l’inflateur manuel du vision, en cas de perte du diluant IN Board, et le bail out de 10/70 sera branché en direct sur la Stab, pour être sur de pouvoir envoyer du gaz si besoin, pourquoi le 10/70 ? car selon les calculs c’est celui qui nous manquera le moins.
Nous devrions sortir en 250 min si tout va bien.
L’après midi nous équipons tout nos bails out les détendeurs, les blocs de sécu, les blocs des plongeurs, et vu le coeff de sécurité pris sur les blocs…..IL MANQUE DES SANGLES ET DES DETENDEURS et à 20 H des blocs de secours manquent encore. :'(
Une dizaine de détendeurs manquent, car il faut aussi équiper la dizaine de plongeurs de soutien !!
Il y aura deux docteur en surface et le caisson sera réservé au cas où.
Il faut bien comprendre que nous serons 4 au fond.

Calcul des Run Time

Mais dans ce cas, Un brieffing s’impose….on annule la plongée du lendemain, car on ne sera pas prêt, et nous ne voulons pas passer outre la sécu.

Donc, nous venons de manger notre joker, nous n’avons plus de jour de repli, car nous devons prendre l’avion samedi nous ne pouvons pas le reculer. Il va donc nous rester 24 h de batement, nous prenons donc la décision de prévoir une séance de cleaning session au caisson en sortant de l’eau.

Album photos de la 200m à Dahab

carideal mandataire autoSF Tech dry SuitNewquest web agency

Publié le

Plongée profonde Deep 230 à Dahab J3

Plongée profonde Deep 230 à Dahab : troisième jour

Eh bien, c’est le troisième jour, nous prévoyons de plonger à 130 m aujourd’hui comme une préparation pour la plongée à 200m de profondeur.
Vidéo de la plongée à 130 mètres : vidéo de la descente complète à 130 mètres de profondeur en 3 minutes seulement.
Nicolas Schiavon Thierry Marra et Brigitte Lenoir dans leur descente rapide à 130m en s’entraînant à Dahab Egypte.

Aujourd’hui, nous allons plonger à 130 m le long du fil pour tester nos vitesses de descente afin d’être sur qu’on soit bien ensemble à la même vitesse de descente soit 30 mètres minute et ENSEMBLE !!
Pascal Bernabé doit plonger à 165 m avec un Kowaitien et il est prévu de le suivre et que l’on s’arrète à 130 mètres pour notre part.

detente avant la plongée à 130 m
detente avant la plongée à 130 m

Détente avant la mise à l’eau de la 130 m pour nous et 165 m pour Pascal Bernabé et Abdul qui devient le plongeur le plus profond du Koweit.

A la mise à l’eau le Oring de l’inflateur de pascal qui pète, allez hop faut le changer ! l’équipe s’y colle pendant que pascal va se mettre à l’eau pour se refroidir.
SF Tech dry Suit

Les combi SF TECH avant de descendre à 130 mètres.

Pour aujourd’hui top départ en premier pour Pascal Bernabé et Abdul qui partiront en premier et nous qui suivront juste après, le but aller vite !!!….et ca va allez très vite….PAscal et Abdul mettent seulement 4 min pour atteindre 165 m, et nous 3 min pour 130 m.
Au début de la vidéo on les voit bien partir comme des balles. Puis vient notre tour, tout de suite on voit bien papa prendre les choses en mains et partir à donf, il nous double et bouscule même Brigitte. Il est plus lourd et il envoie, je le suis, on descend comme d’habitude la tête en bas et on palme, on respire pas trop pour ne pas déclencher l’ADV et gonfler les faux poumons. On injecte de l’air dans la combi étanche seulement quand ca fait mal.
Brigitte est derrière nous elle descend les pieds en bas. Je ralentis donc pour rester à coté d’elle et donc pouvoir la filmer pendant la descente, je me suis éloigné du bout à cette fin. ca marche nickel, et sur les conseils d’Alex je n’allume pas le phare et la caméra se charge du reste, tout est parfais.
Soudain papa freine, bri fait de même et comme je ne veux pas lâcher la caméra, j’injecte juste dans la combi et je freine moins vite et il faut aussi que je me rapproche du boute. L’arrivée à 130 est un peu « one again » mais c’est cool, stabilisation, et il faut que je lâche la caméra pour attaquer la remonter et commencer à gérer les volume et « attraper » la bonne vitesse.

Video de la plongée à 130 mètres et descente dans le bleu en 3 minutes seulement
C’est la descente la plus rapide que nous n’ayons jamais faite ! C’était extraordinaire à filmer !

Quelques photos de Audrey Cudel « notre » photographe :
The Deep CCR Tartiflette Team

Détente avant les 130 mètres

Deep 230 avant la plongée à 130 m

le team va bientôt y aller

Papa Deep CCR tartiflette team

Il est Bô le papa ? non ?

Le Gone Deep CCR tartiflette team

Le Gone se prépare

Created with flickr slideshow.
carideal mandataire autoSF Tech dry SuitNewquest web agency

Publié le

Day 2 Deep 230 Dive in Dahab

Today we have planed to dive the arch of the blue hole in Dahab

 

Today we have planed to dive the arch of the blue vole in Dahab
Brigitte Lenoir and thé Deep CCR tartiflette team are getting prepared
A small overview of the dive through the arch today

Diving through the Blue hole’s arch in Dahab

mise a l'eau blue hole

Mise à l’eau au blue hole Dahab

divers through the blue hole

Divers through the blue hole

On the wall after the arch

Divers on the wall

under the arch blue hole deep ccr tartiflette team

Deep CCR tartiflette team under the arch blue hole dahab

Publié le

Plongées profondes à Dahab J1

L'ancienne mise à l'eau du Blue Hôle à Dahab

Plongées profondes à Dahab première journée

Ca y est nous y sommes enfin , à Dahab, Thierry Brigitte et moi, on attend cela depuis Octobre.

Tout commencé à l’enregistrement au bureau Easyjet, surchargés qu’ils ont dit, NON NON nous avons juste le poids maximum ! Même que la fille a couru après Thierry pour lui demander d’ouvrir ses sacs : elle ne croyait pas que les quatre grands sacs étaient pour le matériel de plongée, inutile. Même que nous avons presque faili rater l’avion car nous avons fait le check’in à 12h15 et l’avion était prévu pour décoller à … .12h30 LOL.

Nous nous sommes rencontrés à l’hôtel Pascal et Yanning autour d’un repas épicé chaud, et il nous a dit que nous plongerons à 100 mètres aujourd’hui, puis un jour de repos, puis une plongée à 130 mètres un jour de repos et enfin la plongée à 200 m.

Ah oui la météo : 40 ° C et l’eau est à 24 ° C

A l’arrivée, Ils ont failli briser ma caisse de plongée, j’étais énervé.

L'ancienne mise à l'eau du Blue Hôle à Dahab
L’ancienne mise à l’eau du Blue Hôle à Dahab

Easy entry Old fashion au Blue hole à Dahab Egypt

Ca y est c’est le samedi 8 Mai, c’est le Jour J ! Je passe prendre papa chez lui, et direction Genève. On sent quand même que sa femme n’est pas très rassuré de le laisser partir dans cette aventure. Nous arrivons à l’aéroport largement en avance, et nous retrouvons mon vieux pote le Doc Gynéco de Genève Olivier, amateur de plongée et grand skieur aussi, ca fait plaisir de se voir après tant d’année ou bien ?
Déjà dans la file du check in tout le monde nous remarque ! Chacun nous avons une caisse pour le recycleur, une caisse pour le matos de plongée, un sac de cabine pour les affaires et mon pc. Et là va commencer la prise de tête avec Easyjet qui porte mal son nom. Nous nous étions bien renseigné auparavant nous avions pris un forfait équipement sportif plongée qui nous donnait droit à un max de 50 kg en soute plus bagage cabine, photocopie des pages du site, (merci papa) et bien malgré cela il ne voulait pas, ya fallut pollemiquer pendant deux plombes, et vas y Oliv qui commence à brasser la blondinette du Check in !!
Check in easyjet geneve catastrophique

Commentaire de maître Doc « Tariflettes en chèques in…..échappé de justesse au chèque de main de maîtres »

Une « responsable » vient s’y mettre et demande même à papa d’ouvrir son sac ! Bref on s’en sort, et direction le bar « lounge » du premier, pour s’en jeter un petit et partager un bon moment avec Olivier. Moultes souvenirs me reviennent à l’esprit assis dans le fauteuil…j’étais déjà là en Aout dernier pour partir pour la 160 à Dahab.
Bien entendu on discute comme des nanas, et on oublie l’heure et on se fait appeler au micro ! encore nous la honte !
dans l’avions nous sommes du coup tous séparé, bof pas cool. A Sharm el Scheik, ils me font courir quinze fois pour le visa !!!!!!! ya plus que moi dans ce gourbi !!, et malgré tout je suis le seul, à ne pas avoir reçus mes caisses !! ELLES SONT ou ? ou bout d’une demi heure un porteur me les ammènne, la grosse noire est cassée, je suis vert de rage et l’autre qui me réclame un tip !!!
C’est pas finit !! Le douanier me force à les ouvrir !!! T’y crois toi à la scoumoune ? j’essaye de palabrer mais il a la tête plus dure que moi, je m’énerve.
Direction le minibus pour Dahab.
dans le bus pour dahab avec le deep ccr tartiflette team

Dans le minibus pour Dahab avec Thierry et Brigitte

bar lounge dahab notre repaire pour manger et travailler

Le bar Lounge à 50 m de l’hotel en bord de mer ou nous travaillions et mangions

Après une bonne nuit, un petit dej en terrasse et il fait déjà 40 °C, On passe faire un coucou à Tom Steiner dans son centre Deep Pressure point qui se trouve à l’étage de l’hotel, on rencontre toute l’équipe, Sébastien et Audrey.
Deep pressure point dahab divers technical squad

Le centre de plongée tech de Tom Steiner à Dahab Deep Pressure Point Dahab Divers technical Squad

Aujourd’hui est prévu une petite plonge de réadaptation avec l’équipe, Pascal est aussi avec un stagiaire Koweiti Abdulrahman Al-Sarheed, qui prépare sa 160 mètres pour le millieu de semaine. Donc aujourd’hui ce sera uniquement une petite 60 de mètres de profondeur au Lighthouse en plein centre de Dahab. Brigitte a oublié sa boucle en suisse et c’est Yannig qui lui prête la sienne, donc privé de plonge le pauvre Yannig.
Le lighthouse se trouve à seulement 100 mètres de l’hôtel, on s’équipe sur l’avenue qui longe la mer et on atteind le reef par un bout de plage de 100 m2 environ.
Un site en pente très douce, rien à voir avec nos fameux tombants, des patates de corails cà et là. On a pu voire un Napoléon (qui ressort mal en vidéo car trop loin) 2 murènes dont une énorme et un divemaster qui tire un client en panne d’air, LOL.
le soir repos et détente au lounge.

Plongée extrème à Thun extreme 150m Beatenbucht
Plongée profonde à 120m au Beatenbucht en Suisse
Vidéo plongée extrème à 200 m

carideal mandataire autoSF Tech dry SuitNewquest web agency

Publié le

Caisson Hyperbare du CHU de Lyon

Caisson Hyperbare du CHU de Lyon

Le caisson hyperbare de Lyon est dépassé et risque d’être dangereux, il faut le remplacer, d’un monoplace il nous faut un multiplace.
Alors que Genève et Bordeaux viennent de se doter de caisson hyperbare à deux sales de 15 mètres et 35 tonnes, à Brest l’Hôpital de la Cavale Blanche les travaux sont en cours et à Toulouse c’est prévu pour la fin d’année. Une étude est en cours pour le renouvellement de l’installation de Lille qui est pourtant très importante ( un grand cylindre horizontal et trois cylindres verticaux). Nos politiques n’ont pas d’argent pour la sécurité publique, mais en ont pour faire voler des hélicoptères au dessus des autoroutes pour surveiller les excès de vitesse.

Je l’ai déjà dis auparavant dans un précédent post et je l’ai souligné ensuite dans une lettre ouverte à Monsieur Jack Queyranne, publiée sur son blog

LE CAISSON HYPERBARE DE LYON N’ EST PLUS ADAPTE.

caisson hyperbare de lyon
caisson hyperbare de lyon

Il s’agit d’une chambre de réanimation datant de 1969 dont la conception est parfaite pour le traitement d’un malade de réanimation lourde. L’environnement de cette chambre a été remis à jour au fur et à mesure des révisions et ils sont actuellement en France les seuls à avoir une expérience du traitement des nouveaux nés dans le cas d’embolie gazeuse par exemple, tout comme ils ont été les premiers à utiliser les tables thérapeutiques avec utilisation d’héliox pour les embolies gazeuses et les accidents de décompression. Là où est la difficulté, c’est qu’avec une chambre de réanimation, L’équipe du caisson doit traiter de 20 à 25 patients par jour, hors urgence. C’est un peu comme si on utilisait un camion du SMUR pour faire du transport en commun.
Le caisson Hyperbare de Lyon et le docteur Bertrand Delafosse sont en charge de 19 départements puisque ils recoivent aussi les plongeurs de Vouglans et des lacs du massif central et il y a un risque de plus en plus important de ne pas pouvoir traiter un accident à temps et correctement par faute de place.
Pourtant il y a des années que les proffésionels concernés tirent la sonnette d’alarme, sans aucun succès.

Jean Jack Queyranne
Monsieur jean Jack Queyranne

Monsieur Jean Jack Queyranne est la personne décisionnaire en charge du dossier qui lui a été remis, il est au courant des difficultés rencontrées du fait de la faible capacité de la chambre par rapport à l’augmentation explosive des indications.
Les hospices civils aussi sont au courant, mais tout le monde attend, sans prendre une décision.Beaucoup de gens soutiennent le projet, mais personne ne veux financer si ce projet n’est pas jugé important et prioritaire. Ors il s’agit comme nous allons le montrer, un sujet de santé public et ne concernant pas uniquement les plongeurs.
Comme je l’ai déjà dis Je pense effectivement que les membres de la fédération ne se préoccupent pas bien de leur propre santé : actuellement, c’est un peu comme aller plonger dans un coin du monde où il n’y a pas de caisson. Il y a effectivement un risque que la chambre soit déjà occupée par une autre urgence comme cela s’est déjà produit : une embolie gazeuse et deux à trois accidents de plongée le même week-end. Si les ADD n’ont pas besoin de ventilation artificielle, on peut les mettre ensemble dans la chambre (monoplace !!), mais s’ils arrivent en ordre dispersé, il y aura des attentes puisque nos tables initiales durent 8 heures.
Il y a quelques années, des plongeurs traités à Lyon avaient fait un courrier au président de la fédération française de plongée et d’autres personnes pour signaler le risque de manque de disponibilité de notre chambre du fait de notre activité et aussi du fait de la présence proche d’un chantier souterrain en hyperbarie avec risque d’ADD qui seront pris en priorité.
La fédération Française de plongée avait été contacté en son temps mais avait répondu que ce n’était pas son problème ! Du grand n’importe quoi !

LES DIFFICULTES ACTUELLES RENCONTRE PAR LE CAISSON HYPERBARE DU CHU DE LYON :

Intrication de plusieurs catégories de patients assez différents sur le plan de la prise en charge :
Les patients de réanimation : ce sont des malades graves, souvent comateux soumis à la ventilation artificielle  dont le type le plus représentatif est l’embolie gazeuse médicochirurgicale ou quelques accidents de décompression. Il s’agit de compressions longues « bloquant » le caisson pour une durée de huit heures ou de seulement deux heures pour les intoxications graves par le monoxyde de carbone. Le premier traitement est une urgence vitale et ne doit pas être différé.
Les patients en urgence, sans impératif de réanimation lourde. Il s’agit, soit d’accidents de plongée (huit heures de traitement), soit d’intoxications par le monoxyde de carbone. Le premier traitement ne peut être différé.
Les patients atteints de pathologies chroniques, valides. Il s’agit dans la quasi majorité des cas de séances de deux heures. Les patients atteints de pathologies chroniques et nécessitant obligatoirement la position couchée. Il s’agit dans la quasi majorité des cas de séances de deux heures.   Importante augmentation d’activité par accroissement du nombre total de compressions et de la durée de certaines compressions en particulier pour les accidents de décompression

Année

1982

2008

2009

Nombre séances

1054

3440

5383

Nombre heures

2033

7860

10881

LES ACTIVITES DU CAISSON DE LYON EN RELATION AVEC LA PLONGEE DE LOISIR :

La plongée sportive en Région Rhône-Alpes a connu un essor important à partir de 1990 dans les suites de la sortie du film Le Grand Bleu. Les différents sites que constituent les lacs de Savoie attirent non seulement les nombreux licenciés de la région (17 000), mais aussi de très nombreux touristes.  Les accidents de décompression représentent entre trente et quarante cas par an qui surviennent majoritairement les jours de fin de semaine et plus en belle saison. Ceci représente entre 150 et 200 séances par an. Le traitement de ces accidents mobilise la chambre pour une durée de 8 heures à  au moins deux reprises. La survenue fréquente de plusieurs accidents le même week-end entraîne des difficultés et des retards de prise en charge de ces urgences.

LES ACTIVITES DU CAISSON DE LYON  EN RELATION AVEC LES PROFESSIONNELS :

Test en caisson hyperbare pour l’aptitude au travail en hyperbarie : scaphandriers, autres professions subaquatiques et tubistes.
Test de narcose à l’azote : même population de travailleurs en hyperbarie.
Mise en alerte pour la sécurité des chantiers en hyperbarie : La législation oblige à ce que l’accès au caisson soit au maximum de deux heures : Travaux subaquatiques (barrages, prises d’eau, piles de ponts, écluses, chantiers d’archéologie sous fluviale…). Deux grandes entreprises en Rhône-Alpes. Entraînement de professionnels dans les lacs de Savoie (Pompiers, Gendarmerie, Génie).
Travaux en hyperbarie sèche :
Vérification de l’étanchéité du confinement des réacteurs de centrales nucléaires du parc Rhône-Alpes
Percement de tunnels par la technique du tunnelier : (Ligne D sous fluviale, prolongement de la ligne D, contournement routier nord de Lyon), prolongement de la ligne B du métro du stade de Gerland à la gare d’Oullins.
Traitement des accidents du travail en relation avec un travail en hyperbarie ou une exposition au monoxyde de carbone :
Traitement des accidents de décompression sur les précédents chantiers en hyperbarie et alerte auprès du ministère du travail conduisant à modifier les tables de décompression (MT74 – MT 92).
Traitement des intoxications par le monoxyde de carbone : Sur 1178 intoxiqués graves traités entre 1995 et 2006, 8% sont d’origine professionnelle, dont la moitié sont des travailleurs du BTP. Ce fait a d’ailleurs conduit à une alerte dans le numéro 118 du magazine de l’OPPBTP Prévention BTP paru en mai 2009.

Je ne me fais guère d’illusions : la seule chose qui peut faire bouger, c’est la demande formulée par un groupe de pression important en nombre et motivé alors contactez moi par mail 

Accident de plongée et caisson hyperbare de Lyon
Caisson hyperbare de genève
Caisson hyperbare de bordeaux

Publié le

Oxygene hyperbare : une alternative au dopage ?

L'oxygène hyperbare est-elle une alternative au dopage ?

L’Oxygène hyperbare est-elle une alternative au dopage ?

La Comex a publié une étude sur les bénéfices de l’oxygène Hyperbare dans l’amélioration des performances sportives, la réduction du temps de récupération et ceci sans apport médicamenteux ni dopage.

La Comex a publié une étude sur les bénéfices de l’oxygène Hyperbare dans l’amélioration des performances sportives, la réduction du temps de récupération et ceci sans apport médicamenteux ni dopage.

caisson hyperbare

l’oxygénothérapie en caisson hyperbare va t elle remplacer le dopage ?

Cette étude est disponible Benefice Oxygène en Hyperbarie sur les performances sportivesici
Si on connait bien les bénéfices de l’oxygène en plongée, ses avantages et inconvénients en hyperbarie, jamais ses bénéfices n’avaient été étudié en dehors de la plongée. Cette étude prouve l’augmentation des performances physiques de 15%, lors de l’entrainement en caisson hyperbare sous oxygène. c’est tout simplement énorme.
Aucune aide médicamenteuse d’aucune sorte n’a été utilisée, on trouve là un débouché supplémentaire aux caissons hyperbares. De plus ces entrainements se feraient obligatoirement sous contrôle médicale, en toute sécurité donc. Il sera par contre très difficile d’envisager tous les types d’entrainements, la place dans un caisson restant limitée, donc pas de lancer de javelot, ni de baseball.
On en vient donc à conclure qu’en maîtrisant bien les effet de la PPo2, on peut facilement décupler les performances physiques. En effet, en s’entrainant à haute altitude > 3000m, sous faible pression atmosphérique et faible fraction d’oxygène, le corps va générer plus de globules rouges afin de fixer plus d’oxygène dans le sang et lutter contre l’hypoxie.
En redescendant au niveau de la mer, les sportifs sont donc mécaniquement dopés par sur-oxygénation et si en plus ils s’entraine en caisson alors
Où va t on ?