Posted on 4 commentaires

Plongée sur le HMS Audacious en Irlande

Plongée HMS Audacious

Plongée sur le HMS Audacious en Irlande

Un retour en arrière de Vic verlinden lors de nos plongées en Irlande en Aout 2011 à Malin Head dont celle-ci sur le cuirassé HMS Audacious.

Le cuirassé HMS Audacious

Naufrage du HMS Audacious
Naufrage du HMS Audacious

Vic a tourné ses séquence avec son appareil après avoir terminé sa séquence de photos lors de sa plongée sur l’épave.
Le HMS Audacious était un roi cuirassé de classe George V de la Royal Navy. Le navire n’a pas eu le temps de combattre lors de la Première Guerre mondiale, étant coulé par une mine marine allemande au large de la côte nord du Donegal, a Malin Head en Irlande en 1914.

Naufrage du HMS Audacious

Localisation de l’épave

La position de l’épave est à env. 15 miles de Malin Head. L’épave repose à l’envers en presque un seul morceau et est intact. La salle des machines est ouverte à la suite d’une explosion. Une tourelle se trouve sur un côté de la coque. Idéale pour une plongée Trimix ou recycleur. Beaucoup de vie de poisson y compris les congres. La marée basse en eau aux alentours de Belfast n’est pas forte.

Attention !! – Il y a une quantité excessive d’explosifs autour de l’épave – obus et torpilles.

Le HMS Audacious était un cuirassé Super Dreadnought de classe King George V, mesurant 197 mètres de long, une masse brute de 23 000 tonnes et un équipage de 900 marins. L’armement militaire comprenait dix canons de 343 mm, seize canons de 101 mm, trois tubes de 21 torpilles. Le cuirassé a été la première victime principale de la Première Guerre mondiale après avoir heurté une mine posée par le SS Berlin, le paquebot Norddeutscher Lloyd, en quittant Lough Swilly à 08h45 pour un exercice de tir. La mine a explosé à babord, juste devant la cloison arrière de la salle des machines.

Des tentatives infructueuses ont été faites pour le ramener à Lough Swilly. Son équipage a été évacué sur le HMS Liverpool et le paquebot White Star, le SS Olympic. Le cuirassé a finalement coulé à 21h00. Aucune vie n’a été perdue. Son commandant était le capitaine Dampier. Lire la suite sur wrecksite :

Vidéo de la plongée sur le HMS Audacious à Malin Head

Au retour de la plongée, un banc de dauphins a accompagné le bateau

Plongée sur les épaves en Irlande de la seconde guerre mondiale à Malin Head

Posted on 2 commentaires

Un aller retour en plongée souterraine de 2.5 km à l’intérieur du Ressel Vidéo

Un aller retour en plongée souterraine de 2.5 km à l'intérieur du Ressel

Un aller retour en plongée souterraine de 2.5 km à l’intérieur du Ressel en Vidéo

Des images « qui piquent les yeux » comme dit Pierre ! Un aller retour en plongée souterraine de 2.5 km à l’intérieur de la rivière souterraine du Ressel

 

Des images du ressel à couper le souffle !

Le plan d'ensemble du Ressel
Le plan d’ensemble du Ressel

Les plongeurs du Dark-group ont commencé à filmer un documentaire sur la plongée souterraine en septembre 2012.
Ils vont s’immerger pour une plongée de 9H !!

Une grosse équipe, des plongeurs de soutiens, et des caméramen qui vont jusqu’au syphon !
Des heures de déco pour aller aussi loin et surtout en ramener des images aussi extraordinaires !

Bon je n’ai pas très bien compris si cette vidéo était sponsorisé ou pas par Aquatica le fabricant de caisson étanche canadien ?

Sinon on imagine bien la tonne de matériel de plongée nécessaire et la confiance obligatoire en son matériel dans ce type de plongée. Il faut être préparé à passer 9 heures de plongée dans le noir le plus total sans la possibilité de remonter à la surface. Il faut garder en tête sa décompression futur en tête, et vérifier le CO2 lorsque l’on arrive au syphon. Nager dans une eau chargée dans certain endroits, sans possibilité de voir sa main…

Il faut emmener tout le matériel jusqu’au Syphon lointain, (et soi-même soit dit en passant) en sécurité et faire de belle image pendant ce long parcours de 2.5 km dans la rivière souterraine du Ressel. les images du puit N°4 du Ressel sont particulièrement belles. Les images montrent bien ce que la nature a dessinée, l’érosion par l’eau, les traces du courant par le sable fin et les petits cailloux, la trace de fossile.

Enfin la récompense : la chambre du « Dome du Ressel ».

Il faut voir cette vidéo car comme dit Pierre « elle pique les yeux »

La vidéo de l’aller retour en plongée souterraine de 2.5 km à l’intérieur du Ressel

Aquatica in Ressel Cave from Janne Kasperi Suhonen on Vimeo.

Aquatica from Janne Suhonen on Vimeo.

Les prises de vue soumarine ont été réalisées par Janne Suhonen & Sami Paakkarinen. celles de surface par Jarkko Virtanen & Iisakki Kennilä des films Flatlight.
www.flatlightfilms.com
Plongeurs et équipe d’éclairagistes sous-marin : Phil Short, Antti Apunen, Jarmo Kuusinen, Harri Urho, Veli Elomaa & Zoltan Varga.
diversofthedark.com

Posted on 4 commentaires

Plongée frai sur les Ombles Chevaliers au lac du Bourget

Plongée omble chevalier lac du Bourget Deep CCR Tartiflette team

Une plongée de nuit sur le Frai des Ombles Chevaliers au Lac du Bourget.

Un soir de Novembre après le travail, et sous la pluie qu’est-ce qui me prend d’aller à Aix les bains, traverser la ville puis me rendre à la pointe de la Buffaz, aussi appelé pierre à bise pour aller plonger sur le frai des Ombles Chevaliers ? Ben vas savoir charles ! LOL

Se cailler les miches sous la pluie et se changer dans le noir et dans la bise pour ramener des images du Frai des Ombles Chevaliers au lac du Bourget ! Faut aimer se faire Cxxxx . Mias pour le coup comme l’eau était super claire au fond les images du frai des Ombles sont belles.

omble-chevalier-lac-du-bourget-15-11-2012-2.jpg
Plongée sur le frai des Ombles Chevalier au Lac du Bourget

Pour observer le frai des Ombles Chevaliers au Lac du Bourget il faut faire des sacrifices. Ils m’ont obligé à descendre plus bas que prévu ! Dans les 65 mètres, mais les eaux étaient cristallines.

Plongée frai sur les Ombles Chevaliers au lac du Bourget
Plongée frai sur les Ombles Chevaliers au lac du Bourget

Tous étaient immobiles, avec des lotes autour à l’affût du moindre oeuf qu’elles pourraient gober ?

Une plongée de nuit sur le fraie des Ombles Chevaliers. Ils m’ont descendre profond pour les trouver… quelques uns de taille « normale » 30 à 35 cm mais quelques un de 50 cm, j’avais du mal à croire ce que je voyais. Des lottes aussi qui se frottent.

Frai Omble Chevalier lac du Bourget

De la surface jusqu’à 15 mètres, la chasse était ouverte, des perchots qui partaient partout comme une pluie de météorite. Des grosses perches qui mangent les plus petites, et les Brochets au-dessus de tout ça.

Posted on Un commentaire

Plongée souterraine à la trémie de Saint Sauveur Lot

Plongée souterraine à la trémie de Saint Sauveur dans le Lot

Plongée souterraine à la trémie de Saint Sauveur Lot et retour par le shunt

 

saint_sauveur_topo_coupe_deep_ccr_tratiflette_team.jpg

La coupe de la résurgence de saint sauveur

saint_sauveur_tremie_deep_ccr_tratiflette_team.jpg
Plongée souterraine à la trémie de Saint Sauveur Lot

Ce samedi jour de shabbat, enfin pas pour tout le monde…. Fabrice et moi avons décidés de descendre à la trémie puis de trouver le shunt et de revenir par cette galerie. Bien qu’étant le concierge de Saint Sauv, Fabrice me confie n’avoir jamais emprunté le shunt.
Pour aujourd’hui j’ai loué un scooter Bonex référence.
Fabrice est en double, je pose ma gueuse d’oxy de 13l au fond de la vasque. Fabrice m’a prêté un double LED 2000 vidéo que je peux fixer sur mon harnais au lieu de partir avec mes éclairages Bersub montés avec ma Cam.

Plongée sout à Saint Sauveur

Le Bonex est un régal, pas de couple antagoniste, ni latéral ni transversal, juste ce foutu lesh qui se détend au bout de qq secondes et donc le scooter me tracte par la main…. obligé de m’arêtter pour le resserrer, pas cool la sensation d’être un boulet pour FAB!
Il y a pas mal de virages dont certain à angle droit.
Fabrice est devant et je le suis, ça va plus vite qu’il y a deux jours. Je passe les 73m, et cela remonte un peu jusque 66m au sommet du puît Leguen qui lui descend jusqu’à 77m. Atteint cette cote on remonte aussitôt jusque 63m, la trémie est face à moi, c’est un cahot de pierres effondrées il faut passer en « force et gratter », pousser le scooter devant soit et faire « passer » le recycleur ainsi que les bails out.
saint_sauveur_tremie_deep_ccr_tratiflette_team-2.jpg

Le « profil » particulier du sol dans les 70m

Il faut faire attention de ne pas se prendre dans le fil, car en plein milieu il passe de main droite à main gauche. Il aurait été intéressant de filmer.. mais ça aurait un compliqué le Job.
Arrivé à ce que je crois être le sommet de la trémie, à 60m je trouve un espace plus grand, une sorte de plateforme ou l’on peut tenir à deux, je crois être au sommet et fait signe à Fabrice de reprendre le chemin de la sortie, lui me fait signe OK et de continuer, mais non ? Pourquoi ? On a atteint notre premier objectif, il m’expliquera plus tard qu’en fait quelques cm plus loin la trémie continuait à monter…
saint_sauveur_tremie_deep_ccr_tratiflette_team-1.jpg

On dirait des plats à tartes ?

On fait demi tour et reprenons le chemin de la descente. Javais remarqué au fond du puits leguen un amas de fil à la descente qui partaient sur la gauche. On y retourne c’est pile le bas du puits à 77m, et on prend à droite, on emprunte un tunnel de1,5m de diamètre presque circulaire, c’est cool à voir, le fil par contre est « pourri », il est pas net et semble lâche. Le shunt remonte plus doucement que le puits principal.
Vers 71m, le fil est cassé je stoppe net tel le chien de chasse en arrêt et le montre à Fabrice qui m’a rejoint. OK je reste là . Devant moi, et je ne sait pas pourquoi c’est la touille… Fab est allé voir je l’éclaire… il me fait des grand signes OK je le rejoint, le fil est là, on tourne sur la droite et à 65m on retombe sur la galerie principale avec son fil d’acier blanc, on prend à droite et on remonte, plein gaz.
La galerie redescend jusque 71m, avant d’attaquer la remonté jusque la dune de sable menant à l’étroiture d’entrée.
saint_sauveur_tremie_deep_ccr_tratiflette_team-3.jpg

La langue de sable dans la galerie qui mène à l’étroiture

On commence les paliers à -30m, soit à 25m de l’étroiture… il nous reste encore 110′ de palier, mon gant gauche prend l’eau et je la sent remonter le long de mon bras, heureusement c’est de l’eau chaude… 13° LOL
Après le passage de l’étroiture heureusement il y a les poissons sur le coté gauche, qui aident à faire passer le temps. Dès que ma déco me le permet je vais me débarrasser du scout et de mes bails out que j’accroche à ma gueuse d’oxy au milieu de la vasque. Je sent l’eau atteindre maintenant mon épaule… et pour passer le temps et garder ma chaleur je commence à faire le tour de la vasque à la palme pendant 70′ pendant que Fabrice teste la batterie de son Cuda.
On sortira en 2H30′.
Bien content de celle là !

Posted on 3 commentaires

Plongée souterraine à saint Georges Montvalent

plongee sout recycleur saint georges montvalent deep CCR tartiflette team

Plongée souterraine à saint Georges Montvalent

Ce matin une petite plongée souterraine à saint Georges Montvalent pour aller chercher de l’eau claire, on nous l’avait recommandé ! MDR !

 

saint_georges_montvalent_coupe.gif

Plongée souterraine à saint Georges Montvalent

Plongée souterraine Saint Georges Monvalent
Plongée souterraine Saint Georges Monvalent

Ce matin, le tempo c’est … qui va piano va sano y lontano !! LOL On a décidé avec Fabrice de faire des images cool dans de l’eau plus claire, et la résurgence de saint Georges Montvalent semblerait y correspondre. Mais voilà… les fédéraux sont là avant nous, déjà à la mise à l’eau une réflexion d’un plongeur déjà dans la vasque m’a mis la puce à l’oreille, mais j’aurais du y préter plus attention :  » ha vous allez faire des images ? « oui »  » on risque de touiller un peu, on va faire des exercices… »
Vu comme ça… ok rien d’allarmant il aurait du préciser que ses élèves étaient un troupeau de sangliers ! LOL

Fabrice pénétrant par l’arrière la saint Georges

je me présente face à l’étroiture et me rend compte que ça va frotter… je m’écarte pour laisser passer Fabrice avec son four sur le dos, LOL, il s’y reprend à deux fois, puis décide de la prendre les pieds devant… et ça marche… elle se laisse faire… je suis.
Ca descend jusque 30m, ça touche de partout jusqu’en bas, la pente est en gravier.
saint_georges_montvalent_deep_ccr_tratiflette_team_2.jpg

La descente jusque 30m

La particularité de saint Georges est sont sol recouvert de glaise…. à ne PAS TOUCHER lol, alors quand les stagiaires se vautre dedant c’est la cata ! Fabrice se cale au dessus de moi pour me filmer et profiter des mes éclairages, pendant que je filme aussi. A 130m, à commence à touiller… 140m c’est dense je commence à me rapprocher du fil…. à 150m je me colle au fil et le prends en main pour ne pas le perdre, la visi ne dépasse pas ma main, faut dire qu’on avait croisé les fédéraux…. couvert de glaise GRRRRR.
Fabrice me dira plus tard « je t’ai vu descendre petit à petit jusqu’au fil ! » LOL
saint_georges_montvalent_deep_ccr_tratiflette_team_4.jpg

La fin de la descente

Je fais signe à Fabrice on se casse ya plus rien à en tirer ici. de retour dans la vasque, je remercie Jean Pierre de nous avoir pourri la plongée LOL , temps total 31’….

L’après midi direction la vasque de saint Sauveur pour une initiation de la choupinette, à la plongée sout, descente jusque sous l’arche et pour une première , en étanche ! (au moment de se mettre à l’eau alors que je suis en train de gréer choupinette, quelqu’un me tape sur l’épaule, et un visage connu et barbu se penche, « coucou c’est nous !! » c’est Jean Pierre !! MDR au secours vite on y va !

Posted on 3 commentaires

Plongée souterraine à saint Sauveur

plongee sout recycleur saint sauveur lot deep ccr tartiflette team

Plongée souterraine à saint Sauveur

Et nous voilà de retour dans le Lot à Gramat pour notre pélerinage annuel de plongée souterraine.

 

Plongée souterraine à saint Sauveur
Plongée souterraine à saint Sauveur

La vasque de Saint sauveur manque d’eau … mais pas de lentille !

Comme il y a quelques années, nous sommes réunis, Armel le bretonneux, en sidemount, Pierre le tactile qui kinff à donf Fauve !, en sidemount aussi, Fabrice le concierge de saint Sauv en double recycleur et moi même. Une pensée pour mon Guigui qui nous avait bien fait rigoler avec son Préméko et sa fameuse marche arrière ! et qui ne sera pas là cette année.
Cette première plongée sera solo pour moi, Pierre et Armel préférant se la jouer perso dans leur coin en Side. j’ai loué pour l’occasion le petit dernier de la gamme des scooter Bonex l’échos, qui va me suffire pour cette première plongée. Fabrice n’est pas encore arrivé, il doit encore être en train d’estropier un malade à moins que ce se soit Caroline ! LOL
etroiture-entree-saint-sauveur-plongee-souterraine-deep-ccr-tartiflette-team.jpg

Passage de l’étroiture avec le scooter les bails out et le matos Vidéo

La vasque est basse, très basse, il n’a pas plu dans le Lot depuis longtemps, et la source ne débite pas. Saint sauveur a ceci de particulier qu’une grande langue de sable fin et instable descend du fond de la vasque jusque l’entrée de l’étroiture à 21m. Ce sable est instable et gorgée d’eau. C’est le poids de l’eau qui le pousse et le tasse qui le maintient en place. Sans courant il a tendance à descendre et boucher l’étroiture.
Avec tous mes bails out et mon matos il faut creuser un chouille pour passer et je part à la palme, en laissant le Bonex sur la ligne.
Je descend jusque -73m à environ 250m, de l’entrée avant de faire demi tour, le compteur tourne et j’ai promis de ne pas dépasser 90′ pour cette première.
saint_sauveur_galerie_73m_deep_ccr_tratiflette_team.jpg

Le fond de la galerie avec ses formes particulières

L’eau est laiteuse avec un maximum de 2m de visibilité.
De retour dans la vasque, aux paliers je prends un peu de temps pour observer la faune locale, afin de ramener des images à mon couardo de pêcheur.