Publié le

La Plongée sur épave profonde

Plongée sur épave profonde

La Plongée sur épave profonde

Plonger sur une épave profonde de bateau ou d’avion profonde procure des sensations extraordinaires, se dire que peu de plongeurs, voir très peu sont venus lui rendre visite procure une autre dimension à la plongée.

 

Plonger sur l'épave profonde dur maréchal Canrobert à 120 mètres de profondeur
Plonger sur l’épave profonde du maréchal Canrobert à 120 mètres de profondeur

Trouver et plonger sur des épaves profondes n’est pas chose simple et il faut bien distinguer le travail de recherche en amont, voir de bibliothécaire, puis sur site avec un sonar méthode longue fastidieuse et chère, ou bien en discutant avec les pêcheurs ou corrailleurs qui « savent des choses » mais qui ne veulent jamais les « dire »…
Pourtant il vaut mieux un minimum de connaissance de l’épave et de son histoire partir plonger dessus si on veut en profiter un minimum et ne pas perdre son temps.
On peut simplement vouloir plonger autour de l’épave profonde et profiter de la vue d’ensemble, de la vie sous-marine, la faune et la flore fixée sur l’épave, toujours nombreuse car il s’agit là d’un support idéal pour se protéger et se nourrir. En cela j’ai pu constater des bancs incroyables de poissons sur certaines épaves, ou la rolls tomber nez à nez avec des « mola mola » venant vous rendre visite à 90 ou 120m de profondeurs cela n’a pas de prix. Le champ de Gorgone du Maréchal Canrobert vaut le déplacement.

On peut aussi vouloir pénétrer l’épave, et dans ce cas il faut employer les bonnes techniques et savoir exactement ce que l’on fait, car à 70, 80, 90 ou 120 m le temps que l’on a au fond est limité.
La pénétration d’épave nécessite la maîtrise des techniques fondamentales de plongée, de la flottabilité et des techniques de plongée sous plafond comme en plongée souterraine.
Lors d’une plongée sur épave profonde, Il faut bien maîtriser ses bases, le danger est partout, des fils pendent du plafond, des tuyauteries coupantes dépassent et on risque de rester accroché dans les filets accrochés par les chaluts. La compacité du plongeur est alors importante, rien ne doit dépasser de sa configuration et tout doit être à porté de la main.
Il faut veiller à maîtriser son trim afin de ne pas dégrader la visibilité de celui qui nous suit, ou bien pour sois même en cas de demis tour.
Le plongeur devra aussi connaître les procédures de mise à l’eau de remonté sur bout, quel type de mouillage ? que faire en cas de courant ? comment appréhender une déco à la dérive et de gérer son autonomie etc.
Les côtes françaises regorgent d’épaves et il n’est pas besoin d’atteindre des profondeurs extrêmes pour se former, même si l’utilisation du Trimix et des recycleurs met à porté de palmes ces épaves hier encore inaccessibles !
On peut très bien combiner une formation épave avec une formation trimix légère, ce n’est pas les épaves qui manquent

Plongée profonde recycleur Maréchal Canrobert
Plongée sous marin U2511 Malin Head Irelande
Plongées profonde sur le Protée & Natal
Formation plongée

Publié le

S’initier à la plongée tech & light

Plongée Trimix légère

S’initier à la plongée tech & light

Quel plaisir quand un élève nous remercie lors d’une formation « étanche » et se rend compte du travail accompli et est surpris par l’intensité des efforts fournis en 35 mn de formation, les courbatures dans les mollets, conséquences et qu’il va va falloir réapprendre à palmer, à se stabiliser, à maîtriser la ventilation….

Plongée tech light

Le monde de la plongée loisir commence à adopter le Nitrox, les ordinateurs multigaz, les combinaisons étanches. De plus en plus de plongeurs loisirs adoptent du matériel ou des techniques issues de la plongée tech, ce qu’on pourrait appeler le tech « light ».

On se rend compte que le plongeur tech fait peur, son accoutrement, le matériel embarqué et son poids rebute. Il y a une voie pour le plongeur qui veut plonger en sécurité en ayant une configuration légère. Au fil des ans le plongeur tech a du développer des techniques afin d’être efficace sous l’eau : de bonnes techniques de palmage & une configuration optimale permettent de s’économiser sous l’eau. On peut Utiliser un mono dorsal ou mieux un petit bi bouteille bien équilibré afin déconomiser du lestage et utiliser un petit bloc de déco avec du Nitrox, voir même en carbone 300 bars afin de contenir le poids.
Afin de contrôler au mieux tout cela il faut savoir gérer correctement sa flottabilité et son « trim » sous l’eau, c’est à dire son « horizontalité » afin d’augmenter son hydrodynamisme avec la plus faible résistance à l’avancement possible. Fini le temps du tout en muscle et en force, la configuration doit être propre et chaque chose à sa place, rien ne doit dépasser.
Éviter un sur-lestage permet d’économiser ses forces et sa consommation.
L’utilisation d’une bouée dorsale (wing) avec une plaque va permettre de mieux gérer sa flottabilité en dégageant les cotés du plongeurs, on se concentrera aussi sur le routage des tuyaux.
Une fois tout cela acquis et maîtrisé le plongeur pourra se concentrer sur l’essentiel, sa plongée, car il aura mis tous les atouts de son cotés.

Plongée tech light : Configuration sidemount montage latéral des blocs
Plongée tech light : Configuration sidemount montage latéral des blocs
Baptême recycleur
Baptême recycleur

Ainsi la technique de la plongée sidemount, les blocs ne sont plus sur le dos mais sur les cotés, permet d’aller jusqu’au bout de la démarche, tout est pensé au millimètre, chaque matériel a sa place, afin de garantir au plongeur le « trim » parfait !
Ce type de plongée a été remis à la mode récemment, et a séduit nombre de plongeurs en 2012, on a même vu plusieurs constructeur de harnais se lancer et sortir plusieurs modèles et de mini wing. La plongée sidemount a aussi l’avantage de soulager le dos du plongeur.

Baptême recycleur

Je reste convaincu qu’il y a une place pour les recycleurs « loisirs », mainte fois, des plongeurs m’ont dis vouloir essayer, mais que la « lourdeur » et/ou la sophistication de notre équipement les rebutaient.
Plus d’agence proposent des cursus loisirs ou tech suivant les recycleurs proposés, laissant le choix de la technicité au plongeur au gré de ses envies et besoins :
CCR air diluent maxi 40m sans déco
CCR air diluent maxi 45m avec déco
CCR Trimix normoxique maxi 60m
CCR Trimix Advanced maxi 120m
On peut très bien profiter d’une configuration légère en recycleur.

Trim : « horizontalité » du plongeur dans l’eau conditionnant son hydrodynamisme et donc ses efforts et sa consommation.
Wing : bouée de flottabilité dorsale montée entre la bouteille et le dos du plongeur, en forme de fer à cheval ou de donut
Plaque dorsale : en alu ou en inox la plaque maintient la wing et le harnais en fixant les bouteilles
Routage : façon de placer des tuyaux et détendeurs
Sidemount : littéralement montage latéral des bouteilles
CCR : Closed Circuit Rebreather recycleur à circuit fermé

Afin de se former graduellement au tech light il est conseillé d’envisager d’abord des formations « Intro to tech » et « Déco procédures » de TDI par exemple, et Sidemount de SDI.

Formations plongée Deep CCR tartiflette Team

Publié le

Le monde de la plongée va mal !

Le marché de la plongée va mal

Le monde de la plongée va mal !

Trop d’indicateurs sont dans le rouge… en regardant de plus près les bilans des structures professionnelles depuis 2 ans on s’aperçoit qu’un grand nombre d’entre elles perdent de l’argent. Que va nous réserver le salon de la plongée 2013 ? J’entends déjà beaucoup autour de moi me dire qu’ils n’iront pas à paris mais au Boot en Allemagne, générateur de retour…

Déjà mainte fois il y a eu des anicroches sur la côte entre les professionnels de la plongée des structures commerciales et les clubs associatifs. Il y a quelques années seulement, seuls les clubs associatifs pouvaient délivrer des licences fédérales, de là l’essor des associations de loi 1901 qui ont clairement un but commercial. Le plongeur lambda n’a cure de la qualité pour l’emmener plonger sur une épave à Marseille.
Il est vrai que c’est bien tentant, ne pas payer la TVA, ne pas payer d’impôts sur les sociétés, ne pas payer ses moniteurs, mais leur payer leur frais plutôt que de leur donner une vrai fiche de paye avec les charges sociales qui vont avec.

Si on regarde encore plus loin, on verra aussi que ces clubs associatifs en profite pour toucher des subventions.
Et pendant ce temps les syndicats professionnels ne bougent pas ! Mais la plongée en France souffre et sombre. Notre code du sport est peut être trop compliqué, Notre code du travail aussi… Comment raisonnablement expliquer que des moniteurs fédéraux soient en concurrence directe avec des moniteurs pros ?
Tout à commencé en 1901…et notre organisation des sports n’a pas évolué, ce qui était bon du temps de Cousteau ne l’est plus aujourd’hui et l’exception Française nous mène au bord du gouffre. Il est grand temps temps de se rendre compte que le « Mix » de la plongée en France la tire vers le bas en la paupérisant.

Il n’est pas normal que de si grandes différences perdurent, on parle là de concurrence déloyale et dans le même temps la France refuse encore et toujours le RSTC et de reconnaître les instructeurs étrangers.

Il serait grand temps que les pouvoirs publics remettent tout à plat et nous préparent une réglementation simple respectant les prérogatives de tous et leur permettant de travailler correctement en gagnant honnêtement leur vie.
Si tout ne bouge pas rapidement nous continuerons à voir nos plongeurs et ceux des autres pays européens partir plonger en Espagne, Malte, ou nouvellement la Croatie. Ce n’est pas par ce que l’Egypte n’est plus à la mode, que nos plongeurs vont revenir en masse.

Quand on voit que certains clubs associatifs autour du lac vendent leur places de bateau à des non adhérents…

Publié le

Nouvelle Lampe de plongee 4XPG Light for me

4XPG lampe de plongee light for me

Nouvelle Lampe de plongee 4XPG Light for me

La maîtrise de la technologie LED de Light for Me lui permet de présenter cette « petite » lampe de plongée 4XPG qui pourrait très bien être une backup mais qui en proposant 1600 lumens avec un faisceau lumineux de 12° en fait une très bonne lampe de plongée pour les plongeurs récréatifs.

 

Lampe de plongée 4XPG Light for Me
Lampe de plongée 4XPG Light for Me
Lampe de plongée 4 XPG Light for Me
Lampe de plongée 4 XPG Light for Me

La lampe de plongée 4XPG est robuste puissante et maniable et produit jusqu’à 1600 lumens. Il peut être alimenté soit par 2 x 26650 batteries Li-Ion ou 2 x 18650 batteries Li-ion (adaptateurs 18650 à 26650 taille fournie).

Lampe de plongée 4 XPG Light for Me

La conception de la lampe de plongée light for me 4XPG lui permet d’être utilisé en surface pendant une courte période de temps, car ses LED sont protégées contre la surchauffe. La plaque des LED contient également une led rouge dont le rôle est d’informer le plongeur que le niveau de charge de la batterie est faible.

PRIX 183 €

Gamme des phares de plongée Light For Me

 

CLIQUEZ ICI POUR TOUT RENSEIGNEMENT POUR L’ACHAT DE LAMPE DE PLONGEE LIGHT FOR ME

 

Publié le

Plongée d’hiver au lac du Bourget

Plongée d'hiver au lac du Bourget

Plongée d’hiver au lac du Bourget

Une visi de ouf ce matin au lac du Bourget ! Le Lac du Bourget et le massif des Bauges enneigé

Une petite plongée d’hiver pour prendre le frais et rendre visite aux épaves Marinette et Arcoa.

PLONGÉE DANS L’EAU FROIDE

 

POUR BEAUCOUP DE PLONGEURS, LA PLONGÉE EST UNE ACTIVITE D’ÉTÉ DÉFINIE, ASSOCIÉE À L’EAU CHAUDE, AUX PLAGES DE SABLE ET AUX POISSONS TROPICAUX.

Une fois l’hiver venu, ces plongeurs fuient vers d’autres destinations plus chaudes ou suspendent simplement leur matériel de plongée au clou et hibernent, attendant une météo plus chaude.

Mais ce n’est pas nécessaire.

La plongée d’hiver peut être aussi incroyable que la plongée d’été.

Mais ce n’est pas aussi facile.

Lisez la suite pour en savoir plus sur le matériel de plongée et les compétences nécessaires pour profiter pleinement de la plongée d’hiver.

CONSIDÉRATIONS RELATIVES AU MATERIEL DE PLONGEE D’HIVER

L’eau froide impose un matériel de plongée différent de l’eau chaude d’un point de vue matériel de plongée.

Si vous décidez d’essayer les eaux froides, assurez-vous d’abord que votre détendeur de plongée est en fait sûr pour l’eau froide.

Le flux d’air comprimé refroidit en particulier le premier étage, ce qui peut le faire geler et commencer à passer débit continu. La plupart des détendeurs de haute qualité sont approuvés pour une utilisation dans l’eau froide, mais vérifiez votre détendeur avant de faire le grand saut.

Inutile de dire que vous avez besoin de vêtements plus chauds pour plonger dans l’eau froide.

Des combinaisons de plongée plus épaisses ou des combinaisons étanches deviennent pertinentes, et avec ce poids supplémentaire pour contrer la flottabilité supplémentaire. Et des combinaisons plus épaisses avec des bottillons plus épais peuvent également signifier que vous avez besoin de plus grande palmes.

CONSIDÉRATIONS RELATIVES AUX COMPÉTENCES NECESSAIRES POUR LA PLONGEE EN HIVER

Plonger avec des couches supplémentaires de vêtements est très différent si vous n’avez l’habitude de plonger qu’avec un shorty, alors mettez-vous à l’aise si besoin est.

Prenez une page du manuel des plongeurs d’hiver, et commencez tôt dans la saison en vous habituant progressivement de plus en plus à l’eau froide et au nouveau matériel. Et plongez des sites que vous connaissez bien, afin de pouvoir gérer les suprises éventuelles.

Si vous devez plonger avec un vêtement sec, et que vous n’y êtes pas habitué, prenez un cours de plongée en combinaison étanche. Ou tout au moins faire un certain nombre de plongées avec un plongeur expérimenté qui peut vous aider à vous habituer à la façon dont une combinaison étanche fonctionne.

Selon l’endroit où vous vivez, l’hiver ne signifie pas seulement que le temps se refroidit, il peut également devenir plus sombre.

Si c’est le cas, toute plongée au-delà de la fin de l’après-midi sera maintenant une plongée de nuit, et dans ce cas vous avez besoin des compétences nécessaires pour cela. Idéalement, vous devriez être un plongeur de nuit relativement expérimenté, car l’eau froide ajoute à la charge de travail totale.

S’il fait assez froid là où vous vivez pour que l’eau gèle, vous devrez également suivre une formation appropriée si vous avez l’intention de plonger. La plongée sous glace est un type de plongée fantastique, mais comme c’est un type de plongée qui se déroule dans un environnement sous plafond, il faut que vous soyez formé. Alors suivez un cours de plongée sous glace pour vous assurer que vous avez les compétences.

Plongee sous glace lac de la thuile deep ccr tartiflette team
Plongee sous glace lac de la Thuile deep ccr tartiflette team

Gérer le froid pendant votre plongée d’hiver

En plus de s’habiller de couches chaudes et d’une combinaison étanche, il y a quelques choses que vous pouvez faire pour gérer le froid lorsque les températures chutent.

Tout d’abord, assurez-vous que vous n’avez pas froid avant d’aller dans l’eau. Alors faites la transition de votre tenue habillée à la combinaison étanche le plus rapidement possible. Une fois que vous êtes sorti de l’eau, faites la même chose à l’envers.

Ne commencez pas à enlever vos gants ou votre cagoule avant d’être prêt à retirer l’enseble de la combinaison et à vous remettre dans vos vêtements «civils».

Apportez un chapeau et des gants en molleton que vous pouvez facilement porter pendant qu’ils sont mouillés. Les molletons gardent non seulement vos mains et votre tête au chaud (la plus grande partie de notre perte de chaleur se fait par la tête), mais aussi aident à évacuer l’eau froide de votre peau et à l’aider à sécher.

Aussi, apportez des boissons chaudes telles que du thé chaud ou sucré ou du chocolat chaud pour vous réchauffer et obtenir du sucre dans votre corps. Le froid nous enlève beaucoup d’énergie, donc la récupération de chaleur et de glycogène est une excellente stratégie.

Voir alimentation et hydratation en plongée

plongée en hiver Gants utilisés pour la plongée en eau froide
plongée en hiver Gants utilisés pour la plongée en eau froide

Ces gants ne doivent pas être enlevés jusqu’à ce que vous décidiez de vous changer totalement

CONCLUSION

La plongée d’hiver n’est peut-être pas pour tout le monde, et cela peut sembler décourageant.

Et oui, il fait froid et sombre, et rien de tel que plonger dans les eaux tropicales. Mais c’est exactement ce qui en fait l’attrait.

Donc, si vous êtes l’un des plongeurs les plus aventureux, essayez la plongée en hiver, peut-être simplement en prolongeant votre saison de plongée d’un mois ou deux de plus que d’habitude.

Et qui sait ? Peut être que votre prochain challenge sera la plongée sous glace.

Avez-vous déjà fait de la plongée en eau froide ou de la plongée sous glace ? Parlez-nous de cela dans les commentaires ci-dessous!

Publié le

Renflouement FW58 : la suite !

Renflouement épave FW58 du lac du Bourget : la suite !

Renflouement de l’épave du FW58 au lac du Bourget : la suite !

D’après les autorités, notre épave du FW58 au lac du Bourget n’est pas près de sortir de l’eau : voilà pourquoi !

Renflouement FW58 : la suite !
Renflouement FW58 : la suite !

Préservation de l’épave du FW58C

Après avoir contacté les autorités compétentes celles-ci m’ont confirmées ce que nous pensions :
– Cette épave est bien un lieu de mémoire, cela va encore plus loin car avec la perte de deux membres d’équipages, elle peut tout à fait, comme nombre d’épaves de guerre en mer, être sanctuarisée
– En tout cas, toute intervention sur ce genre d’épave nécessite un tour de table incluant le ministère des armées du pays concerné et notre ministère des affaires étrangères.
– De plus, l’épave est dans le domaine public, donc gérée par l’état ou son représentant (en l’occurrence ici la DDT, ex DDE). Et encore une fois, une autorisation est nécessaire pour toute intervention.

Il devient plus claire que Anja Unger la journaliste, et Stefan Martensse directeur de l’Institut historique allemand sont beaucoup trop avancé pour « vendre leur reportage » en oubliant les questions d’ordre administratives et diplomatiques.
De « simples ministres » ne peuvent pas décider sur un coup de fil le renflouement d’une épave.

La tendance actuelle est de considérer que les épaves de la seconde guerre mondiale soit de plus plus classées comme archéologiques.

Renflouement de l’épave d’avion FW58 au fond du lac du Bourget
Reportage & débat sur France3 sur épave du FW58 au Fond du lac du Bourget

Publié le

Des news du renflouement du FW58 pas pour demain ?

Des news du renflouement de l'épave du FW58 au lac du Bourget pas pour demain ?

Des news du renflouement du FW58 pas pour demain ?

Des rumeurs d’un renflouement proche de notre épave du FW58 au fond du lac du Bourget nous ont alarmés : le point.

Plongée sur épave avion FW58 au lac du Bourget

Dans son émission diffusée sur France 3 Rhônes Alpes Samedi 1er décembre dernier, Un débat animé par Alain Fauritte avec Anja Unger, réalisatrice et Stefan Martens, historien, directeur de l’Institut historique allemand, a suivi la diffusion de ce documentaire.
La journaliste Anja Unger avait déclarée que l’épave devrait sortir de l’eau en Mai prochain.

Voilà Donc une déclaration fracassante pour nous.
Si le premier reportage nous laisse sur notre faim, il est clair qu’il a été monté sans budget, avec peu d’image de l’avion, et qu’il ne porte pas assez loin la réflexion sur la « cohabitation » de l’époque entre fermiers, habitants, occupants et résistants.
Le débat est du même niveau, mais on apprend que soit disant le renflouement devrait avoir lieu en Mai 2013.

Contactée Anja Unger, n’a pas répondu officiellement, mais aurait laissé fuiter, qu’elle s’est avancée peut être un peu trop et que le budget n’était pas encore réuni.
La société qui devrait le sortir de l’eau confirme qu’il n’ont rien non plus de prévu sur 2013. Cette opération d’envergure ne se prépare pas en effet en 1 semaine, et les moyens engagés seront lourds, il faut donc s’y prendre un an à l’avance.
On a appris aussi que la solution retenu, serait de le dégager avec des robots, faute de moyen financier pour engager des scaphandriers profonds. On imagine facilement le « carnage » auquel on pourrait assister sur un avion construit en tube d’alliage léger de section de 15 mm et enduit de toile !
Bref cette émission de France 3 nous a déçu.

On ferait mieux de préserver cette épave de FW58.

Emission France3 sur l’épave de l’avion FW58 au Lac du Bourget

Publié le

Reportage et débat sur l’épave d’Avion du FW58 du lac du Bourget

plongee epave avion allemand fw58 lac du bourget deep ccr tartiflette team

Reportage & débat de France 3 sur le naufrage et le sauvetage des pilotes allemands du FW58 en 1943 au lac du Bourget.

 

plongee-epave-avion-fw58-lac-du-bourget-deep-ccr-tartiflette-team-5.jpg

Le FW 58 au fond du lac

France 3 nous a gratifié samedi 1-12-2012 d’une émission avec deux reportages, dont un débat sur le naufrage de l’avion FW58 et du sauvetage des deux jeunes rescapés allemands de l’époque, sauvés par les pêcheurs de Conjux.
On reste quand même un peu sur sa faim, on aurait voulu en savoir plus,

Notamment on apprend par la bouche de la journaliste Anja Unger et de l’historien Stefan Martens, que cette épave allait être remontée en Mai.

Ce qui est une betise à mon avis, cette épave est enfoncée de 2 m environ dans la vase jusque le cockpit et les moteurs aussi, la structure légère de l’avion est fragile, et ne résistera pas à une traction. Les ballons lui feront prendre trop de vitesse ce qui l’endommagera encore plus.
On ne sortira qu’un tas de ruine.
De plus l’épave est une sépulture marine.
Et cette épave revêt une importance historique, à valeur de mémoire. De ce naufrage deux jeunes ont pu être relâchés par les allemands.
Des plongeurs viennent de loin pour pouvoir plonger sur cette épave, ce qui représente du travail pour les professionnels, de la taxe de séjour, des nuits d’hôtel, de restaurant, de la TVA etc…
Donc pour toutes ces raisons, oui il faut que cette épave reste là.

Plongée sur le FW58 au lac du Bourget
/ http://rhone-alpes.france3.fr/emissions/doc-24-rhone-alpes-alpes-et-auvergne/actu/samedi-1er-decembre-16h00-l-avion-au-fond-du-lac.html