Publié le

Plongée rivière souterraine de la Doria

Plongée rivière souterraine de la Doria dans les Bauges

Plongée Rivière souterraine de la Doria
Plongée Rivière souterraine de la Doria

Il y a quelques années j’avais bien tenté une approche pour cette plongée dans la rivière souterraine de la Doria, un repérage en solo mais j’avais du renoncer sur la vire, ne connaissant pas l’approche, je m’étais heurté au premier rappel… DORIA

Ce mardi c’est donc avec Hugo Laura Patrice et Léo qu’on y retourne, il y aura un coté pédagogique pour les gosses, Hugo portera la combi humide et les backup d’éclairage. Je porte ma bouteille les palmes etc. et le matos de grimpe les trois cordes et les éclairages principaux. Mine de rien ça pèse !! Cela me rapelle ma plongée au lac Merlet en 2014.

 Plongée rivière souterraine de la Doria : Le Réseau

Topo Plongée Souterraine Doria
Topo Plongée Souterraine Doria

Le réseau de la Doria est un des plus grand de la région et s’éttend sous le plateau de la Féclaz dans le parc naturel du massif des Bauges en Savoie. Le réseau a été mainte fois exploré par pas mal de spéléos dont bien sur l’incontournable Jean Louis Fantolli, sans aucun doute un des pionnier de la plongée spéléo de notre temps. L’entrée du réseau se fait par le trou de l’exurgence de cru, le trou plus bas lui débite tout le temps.

Approche de la rivière souterraine de la Doria

Plongée de la Rivière souterraine de la Doria
Plongée de la Rivière souterraine de la Doria

La montée se fait à pied avec le matos sur le dos depuis le Village de Lovettaz, ce qui fait une trotte, et un dénivelé conséquent que je sent bien car les muscles ne sont pas tous revenu ni le cardio encore… J’ai chargé léger avec la combinaison de plongée humide (ça va se payer plus tard), les petite palmes de plongée et une seule bouteille de plongée en aluminium S80. Ce n’est pas tout ! il faut aussi porter le matos d’escalade les baudriers et les cordes de rapel. Bref cela fait du poids pour passer de 800 m d’altitude à un peu plus de 1000 m en seulement XXXX km, Heureusement Léo Patrice Hugo et Laura jouent les porteurs pour le matos de grimpe et de spéléo.

Passé la première Vire

Plongée de la Rivière souterraine de la Doria
Plongée de la Rivière souterraine de la Doria

et le rappel,

Plongée de la Rivière souterraine de la Doria
Plongée de la Rivière souterraine de la Doria

on atteint le trou béan de l’entrée du réseau de la Doria et on séquipe pour la pénétration spéléo,

Plongée de la Rivière souterraine de la Doria
Plongée de la Rivière souterraine de la Doria

pour franchir les différents écoulements d’eau, Les paroies sont très glissantes et plusieurs fois on a des passages de « varape » juste au dessus de la rivière, et avec l’équipement de plongée, bouteille (qui bouge dans le sac) il n’y a pas intérêt à lâcher, tain ça glisse ! Laura a été super forte !

Plongée de la Rivière souterraine de la Doria
Plongée de la Rivière souterraine de la Doria

Arrivé au lac, c’est le moment de se préparer, et là première suprise il fait beaucoup plus froid que prévu, l’eau est AUSSI plus froide que prévu…. après l’éffort on se refroidi et on le sent, l’eau est à 6°C comme la température de la grotte !!! OUPS je vais être en humide !! Fan !!

Plongée dans la Rivière souterraine de la Doria

Bon ben faut s’équiper quoi ! LOL, déjà je rentre dans la combi,,, bonne nouvelle depuis le temps que je ne l’avais pas enfilée celle-là. Pendant ce temps patrice me place la bouteille dans l’eau et va me faire des images avec la Gopro 3 (cette daube!) bien entendu comme la HD2, la meilleur qui ne craint pas le froid est HS suite à une noyade;-) .

A la mise à l’eau tu sents bien le froid de l’eau qui passe quand même dans les interstices de la combar qui reste une une humide somme toute et pas du tout une étanche… C’est de l’eau à 6 °C !! on est à plus de 1000 m d’altitude ce mois de Novembre et même si je pratique la criothérapie c’est pas pareil !!! LOL

C’est Patrice qui me trouve les cailloux pour le lestage.

L’eau est cristaline vu de dessus, transparente, mais sous l’eau, elle apparaît laiteuse dans le flux de mes phares vidéo de plongée.

Le lac s’étend sur une vingtaine de mètres dans une grosse cavitée avec du sable au fond. Au bout du lac le trou de départ est à un mètre sous la surface et de là part la ligne, descente dans le puîts de 5-6 m de profondeur, la cavité est grande je ne la distingue pas complétement même avec la puissance de mes deux phares vidéo, l’eau est trop laiteuse. A bout de quelques mètres, il y a une deuxième ligne qui part aussi vers le fond du siphon. Le sol est toujours fait de sable le plafond est haut, l’ambiance me rappelle Saint Georges dans le Lot à ceci près que le sol est en glaise là-bas. Le syphon n’est pas long et je commence à remonter en pente douce, cela ressemble à une dune de sable, ma flottabilité est pas top, je ne suis pas assez lesté, plus je respire et plus je m’allège. Je stoppe à -1m de la surface, car il me manque vraiment du poids !! Décidement il y a beaucoup de points similaires avec ma plongée au lac Merlet en 2014, c’est avec regrêts que je fais demi-tour. En arrivant au puits, je m’appercois que mes bulles ont décollé tout un tas de sédiments du plafond, en observant la configuration et en essayant de me repérer, cela me rappelle une fameuse plongée dans le lot à Saint Georges ou je ne voyais plus ma main à cause des élèves de Jean Pierre Stéfanato, le phénomène s’agrave, je dégage et sort du lac,

Patrice m’attendait et est supris de me voir revenir aussi rapidement. Je lui explique ma plongée, et il va me chercher de plus gros cailloux. Je sent bien le froid d’un coup.

Après une courte séance de motivation je repart, vérifie ma pression, repasse le trou, decend dans le puits, et c’est vraiment pas jojo, j’ai la main sur le fil, la visi s’améliore ensuite un chouilla, mais c’est évidement pire que la première fois, j’attaque la remontée douce, et j’ai froid. Je re-vérifie la consommation, 120 bars, allez zou demi tour.

Tant pis, c’est déjà pas mal pour une première fois, après cette année 2015 de merde, la prochaine fois, je serai plus en forme, je serai en étanche et en recycleur avec mon Triton et ce sera Cool !

Pendant ce temps les autres zozo sont allés faire de la spéléo sèche dans des minis trous. Hugo adore.

Direction la sortie de la grotte,

Plongée de la Rivière souterraine de la Doria
Plongée de la Rivière souterraine de la Doria

d’ou nous avons une vue magnifique sur la vallée de Chambéry et du massif de la Chartreuse qui est juste en face avec le mont Granier, les couleurs de l’automne sont absolument magnifiques.

Plongée de la Rivière souterraine de la Doria
Plongée de la Rivière souterraine de la Doria

Après avoir retrouvé nos sacs de portage et pris une rapide collation, mise en place du rappel de 30m, et là cela va être une première pour mes deux tétards. Je descend en premier, pour gérer d’en bas, je laisse le soint à Léo e Patrice d’assurer d’en haut.

Plongée de la Rivière souterraine de la Doria
Plongée de la Rivière souterraine de la Doria

Hugo descend seul en auto-assurance, c’est sa première… en tant que père je suis inquiet, j’ai beau l’avoir brieffé… lui aussi sans doute car il est au ralenti.

Pour Laura j’ai demandé à Léo de l’assurer d’en haut, mais je suis fière de ma choupinette !!

Bon ben il faut redescendre (ya du D+ pour la descente aussi), on double un groupe de papis et mamis qui se demande bien ce qu’on a pu foutre équipés comme ça ? Et les gosses (patrice aussi) en profitte pour taper des friandises aux anciens lol.

Bon allez ce soir pour se remettre c’est Pierrade ! Faut bien reprendre des forces !

Take Care !

 

Publié le

Bonnes plongées 2016

Le Deep CCR Tartiflette team vous souhaite de bonnes plongées 2016

Deep CCR Tartiflette team au salon de la plongée
Bonnes plongées 2016 Le Deep CCR Tartiflette team au salon de la plongée papa va nous manquer !

On vous souhaite à tous de bonnes plongées 2016 et une bonne année.

Selon l’expression consacré Take Care ! N’oubliez pas que la santé est primordiale. Que vous soyez plongeur loisir ou plongeur tech, que vous pratiquiez la plongée sous marine à l’air, en sidemount ou la plongée recycleur, l’expérience, la formation et l’entrainement sur les fondement de la sécurité pour passer de bonnes plongées 2016.

Venez nous retrouver sur notre stand au salon de la plongée 2016, pour échanger sur nos formations plongées ou futures explorations, nous serons sur le stand TDI.

Vu que Jérome et moi n’avons pas été trop présent en plongée en 2015 pour plein de raisons, on va faire mieux cette année et on va se préparer un petit (ou gros) programme de plongée.

Il y aura de la plongée sur épaves… du sous-marin, c’est à peu près sur, de la plongée profonde, de la plongée souterraine dans le Lot et ailleurs, bref on devrait ramener de belles images. Je ne sais même pas si on aura le temps d’organiser une plongée sur le FW 58C, on verrra bien. On a planifier aussi quelques plongée Marseille avec ses calanques et ses épaves. Cette année Jerome a un nouveau Jouet. En plus de nos recycleurs habituels, Inspiration, Megalodon, Triton il est devenu instructeur sur recycleur Liberty. Il sera là pour vous renseigner.

Bonnes Plongée 2016

N’oubliez pas la plongée à l’air au dela de 40 m ce n’est pas bien vous augmentez le facteur risque. Il faut plonger aux mélanges, nitrox, trimix normoxique, avec une configuration légère dans un premier temps pour apprendre et découvrir de nouvelles sensations pour de bonnes plongées 2016. Cela est nécessaire pour passer du temps en toute sécurité sur une belle épave à 40 m ou au-delà, afin de bien maitriser ses paliers et sa décompression.