Posted on Laisser un commentaire

Des Chasseurs de trésors découvrent 7 épaves au large des Carolines

Des Chasseurs de trésors découvrent 7 épaves aux large des Carolines

Les chasseurs de trésors de Blue Venture découvrent 7 épaves au large des Carolines, supposées contenir des pièces d’or et des bijoux

Un lot de pièces d’or trouvée au début du mois de Mai 2019 serait la preuve la plus récente que l’épave découverte à plus de 40 miles des côtes de la Caroline du Nord est celui du paquebot Pulaski, qui a emmené la moitié de ses riches passagers au fond de l’Atlantique en 1838.

C’est Blue Venture, un entreprise de chasseur de trésor en mer, qui avait déjà découvert des centaines de pièces d’or et d’argent sur le naufrage du S.S. Pulaski en Caroline du Nord en 2018, qui déclare avoir localisé sept autres épaves toujours au large des côtes de la Caroline du Nord et du Sud. Ces épaves pourraient aussi contenir un précieux butin.

Blue Water Ventures se définit elle même comme une entreprise d’explorateurs d’épaves de navires historiques en eaux peu profondes utilisant des méthodes de récupération archéologiques reposant sur une technologie de pointe ciblant les épaves principalement en Amérique du Nord et centrale, ainsi que les Caraïbes.

Les chasseurs de trésors de Blue Venture découvrent 7 épaves au large des Carolines, supposées contenir des pièces d'or et des bijoux
Les chasseurs de trésors de Blue Venture découvrent 7 épaves au large des Carolines, supposées contenir des pièces d’or et des bijoux

Grâce à l’utilisation de son sonar, Blue Water Ventures International a déclaré que ses plongeurs avaient mené des recherches approfondies sur le site dans l’espoir de retrouver jusqu’à 12 épaves de navires pouvant cacher des trésors de des pièces de monnaie ou des reliques de valeur.

Par Contre l’entreprise s’est refusé à dévoiler les noms présumés des sept épaves découvertes.

Keith Webb, PDG de Blue Water Ventures International, a publié des photos de certaines épaves sur Facebook. Sur les images dévoilées par l’entreprise sur son compte Facebook, on peut voir des poutres apparentes, des tuyaux tordus provenant de moteurs de navires à vapeur, sur l’une des épaves découvertes par Blue Water Ventures au large des Carolines. L’entreprise est en train d’essayer d’identifier l’épave. Tous ces matériaux vont être utilisées pour dater les sites.

Archaeologist Talks About Recently Recovered Coins from BWVI on Vimeo.

Les plongeurs ont récupéré du « matériel » des sept épaves, qui est en train d’être étudié pour dater et identifier le naufrage des navires.

«Des recherches plus approfondies sur les données historiques détaillant certains naufrages vont commencer afin de mieux identifier ces sites.»

Les recherches continuent en 2019

Blue Water Ventures International, dont le siège est en Floride, a déclaré que les opérations de relevé sur les sites se poursuivraient pendant la saison de plongée 2019.

La société continuera également à retirer des objets de valeur des navires Steamship Pulaski et Steamship North Carolina, qui se trouvent tous deux au fond de la mer, au large des Carolines. L’entreprise désire notamment fouiller une une zone située près de l’épave où se trouvent les coffres des passagers.

Blue Water Ventures a confié aux journalistes que les plongeurs travaillant sur l’épave du Pulaski avaient trouvé des centaines de pièces d’or et d’argent antérieures à l’explosion du navire à vapeur en 1838. Les 502 premières pièces d’or ont été vendues cette année, mais les prix n’ont pas été communiqués.

La plus ancienne pièces était un Guinée d’or britannique des années 1750, a déclaré Micah Eldred d’Endurance Exploration Group, partenaire du projet de récupération.

Blue Water Venture a déclaré qu’ils pensaient que plus de 100 000 pièces d’or et d’argent attendent toujours d’être retrouvées sur l’épave du Pulaski, ainsi que des bijoux.

Le SS North Carolina naviguait de Wilmington à Charleston lorsqu’il est entré en collision avec le bateau à vapeur Gouvernor Dudley en juillet 1840, selon le blog NordNorth Carolina Shipwrecks.

Webb dit que les archives indiquent qu’il pourrait contenir un trésor similaire à celui du Pulaski.

Sources : bwvint.com et charlotteobserver.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.