Publié le

Le Recycleur Triton de M3S a obtenu la certification CE

Le recycleur Triton a obtenu la certification CE
Le recycleur Triton a obtenu la certification CE, c’est le premier recycleur manuel mCCR à l’obtenir

Le recycleur Triton de M3S a obtenu la certification CE

Le recycleur Triton est CE ! Un grand Bravo à la société M3S qui vient d’obtenir la certification CE pour son recycleur TRITON manuel mCCR.
On est fier qu’il soit français ! Premier recycleur Français homologués EN 14143:2014 en mCCR 40m Air et 100m Trimix !

Même si on a déjà fait plus profond avec… LOL

La certification CE est un énorme travail qui est la récompense de plusieurs mois de dur labeur.

http://multi3s.com/

Publié le

Renflouement FW58 : la suite !

Renflouement épave FW58 du lac du Bourget : la suite !

Renflouement de l’épave du FW58 au lac du Bourget : la suite !

D’après les autorités, notre épave du FW58 au lac du Bourget n’est pas près de sortir de l’eau : voilà pourquoi !

Renflouement FW58 : la suite !
Renflouement FW58 : la suite !

Préservation de l’épave du FW58C

Après avoir contacté les autorités compétentes celles-ci m’ont confirmées ce que nous pensions :
– Cette épave est bien un lieu de mémoire, cela va encore plus loin car avec la perte de deux membres d’équipages, elle peut tout à fait, comme nombre d’épaves de guerre en mer, être sanctuarisée
– En tout cas, toute intervention sur ce genre d’épave nécessite un tour de table incluant le ministère des armées du pays concerné et notre ministère des affaires étrangères.
– De plus, l’épave est dans le domaine public, donc gérée par l’état ou son représentant (en l’occurrence ici la DDT, ex DDE). Et encore une fois, une autorisation est nécessaire pour toute intervention.

Il devient plus claire que Anja Unger la journaliste, et Stefan Martensse directeur de l’Institut historique allemand sont beaucoup trop avancé pour « vendre leur reportage » en oubliant les questions d’ordre administratives et diplomatiques.
De « simples ministres » ne peuvent pas décider sur un coup de fil le renflouement d’une épave.

La tendance actuelle est de considérer que les épaves de la seconde guerre mondiale soit de plus plus classées comme archéologiques.

Renflouement de l’épave d’avion FW58 au fond du lac du Bourget
Reportage & débat sur France3 sur épave du FW58 au Fond du lac du Bourget

Publié le

Statistique accident de plongée recycleur

Statistiques accident et déces en plongée recycleur Forum RF3

Statistique accident plongée en recycleur forum 3.0

Le Forum 3.0 Recycleur a eu lieu en mai 2012 à Orlando, Etats-Unis. Le sujet les accidents et les décès en plongée recycleur.

 

forum recycleur 3.0

le Forum recycleur 3.0 a Orlando

Un certain nombres de conclusions ont étés tiré lors de la séance de clôture de la conférence, qui représentent les principales recommandations et conclusions des délégués.
En conclusions il en ressort qu’il y a 1% de mort par an en recycleur en plongée, ce qui rend la plongée en recycleur, l’activité la plus dangereuse au monde après le bungy jumping.
Les constructeurs de recycleur ainsi que les agence de formations ne se satisfont pas du tout de ces chiffres.
Gageons qu’un sérieux tour de vis sera donné à la qualité des formations, de leur instructeurs, de leur façon de former et du contenu de leur formation.

http://tecrec.padi.com/rebreather-forum-3-0-consensus-statements/

Publié le

Arrété modificatif du code du sport

Un arrété modificatif du code du sport est paru ce jour.

Un récapitulatif des points importants modifiés par la dernière version du Code Du Sport, cela pourra alléger la lecture complète du texte:

• Le PN 20 disparaît : les profondeurs NITROX dépendent du mélange utilisé, et de la qualification air du plongeur.
• Le TRIMIX normoxique est étendu à 70m et le Directeur de Plongée peut être un E3 en enseignement jusqu’à 40m, ou en explo jusqu’à 70. Au-delà, le DP doit être E4.
• La fiche de sécurité n’est plus obligatoire en milieu artificiel de moins de 6m.
• Pour la pratique de l’apnée entre 0 et 6m, il faut un plan de secours, un moyen de communication (VHF si utilisation d’un bateau), et une fiche d’évacuation.
• Le rôle de l’exploitant (ou du Président du club) a été précisé dans le cas des plongées entre P3 sans DP, à une profondeur maximale de 40m. Il est informé du choix du site et il entérine l’organisation mise ne œuvre.
• Il n’est plus possible d’ajouter plusieurs N4 dans une palanquée, mais seulement un seul.

Pour retrouver le texte modificatif du code du sport

/ http://www.legifrance.gouv.fr/jopdf/common/jo_pdf.jsp?numJO=0&dateJO=20120417&numTexte=21&pageDebut=06953&pageFin=06957

Publié le

Le nouveau code du sport expliqué

Le nouveau code du sport expliqué dans Bathyfolage

Une bonne analyse du nouveau code du sport de M Alain Forêt de plongée Plaisir,

Le nouveau code du sport expliqué dans Bathyfolage : Des exigences de sécurité et de secours accrues, Un nouveau matériel obligatoire pour les plongeurs, Un texte unique pour tous les modes de pratique de la plongée (air, nitrox, trimix ou héliox, scaphandre ou recycleur) Un renforcement des brevets français et CMAS au-delà de 40 m, Une responsabilité des directeurs de plongée renforcée, Une intégration des brevets BPJEPS, DEJEPS, DESJEPS, Une prise en compte du décret sur l’hyperbarie (moniteurs salariés), La plongée au nitrox menacée ? Des restrictions de prérogatives pour les plongeurs niveau 3, Suppression de prérogatives de Directeur de Plongée pour les moniteurs E3 lors des plongées au trimix ou à l’héliox …
code-du-sport-plongee-resume-plongee-plaisir-22-03-2012.pdf

Publié le

Nouvelle proposition du code du sport

Modification du code du Sport 2012

Depuis peu on peut trouver ceci qui « tourne » sur le WEB et les forums…

Un Doc qui traine sur les forums,avec proposition de modification du Code Du Sport A prendre avec des pincettes,car on ne sait pas d’où ça vient Peut être des instances Fédérales qui souhaitent faire passer un message au Ministère…. TPropoModifCDS2012.pdf télechargez le DOC ICI

Publié le

Code du Sport modifié 2012

Code du Sport modifié 2012

Code du Sport modifié 2012

Ce matin est paru une modification du code du sport 2012 : Arrêté du 5 janvier 2012 modifiant les dispositions réglementaires (Arrêtés) du code du sport (rectificatif) NOR : SPOV1201237Z.

 

code-du-sport-plongee-22-2-2012.jpg

Modification du code du Sport 2012

déjà une modification du code du sport plongée qui vient juste de sortir, on en prend juste connaissance….
On n’a pas eu encore le temps d’en lire le contenu.

Le texte modificatif à télécharger Code_sports_plongee_2012_modif.pdf ICI
%
A suivre donc….

/ Code du sport 2012 le président de la fédération de plongée communique
/ Code du sport 2012, vers un retrait ?

Publié le

Nouveau code du sport plongee 2012 le president de la fédération de plongee communique

Nouveau code du sport plongée 2012 le president de la fédération de plongee communique

Comme on le disait, ça bouge, les mécontents se font entendre et la Fédération de plongée a conscience du grave problème que soulève ce nouveau code du sport.

Federation Française de plongée

La FFESSM veut bouger sur ce dossier

La fédération de plongée prend conscience de graves problèmes dans la rédaction de la nouvelle mouture du code du sport 2012 et veut réagir. On peut remarquer le ton employé et le surlignement en gras de certain passage. M Blanchard parle d’inquiétudes et d’incohérences…
Il a demandé à être reçu par la direction des sports.
On sait déjà que Monsieur le Ministre a botté en touche sur le problème des handicapés et rejeté le « bébé » sur la FFH.

Ci après la communication du président de la Fédération Française de Plongée :

« CODE DU SPORT – COMMUNICATION DU PRÉSIDENT DE LA FFESSM


Communication du Président de la FFESSM :

Objet: intervention de la FFESSM suite à la parution de l’arrêté du 05 janvier 2012

Madame, Monsieur, chers Amis,

L’arrêté du 5 janvier 2012 n’en finit pas de générer des remarques et diverses inquiétudes. Globalement, vous avez pu noter un gain en lisibilité et maintes avancées intéressantes, hélas accompagnées d’une complexification réglementaire. Toutefois, et de façon indéniable, certaines dispositions sont vécues comme étant en opposition totale avec la réalité du terrain.

La FFESSM a fait et continue à faire un énorme travail d’analyse, de communication et d’expertise : le jour même de la parution de l’arrêté, et avant toute autre source, vous avez pu trouver sur le site de la FFESSM diverses communications. Il en va de même sur Subaqua, ainsi que par les divers courriers ou courriels envoyés aux uns et aux autres.

Mais l’essentiel n’est pas là. L’essentiel est que la FFESSM joue son rôle de défense des intérêts de la plongée, sans compromission, de façon constructive et ferme, sans agitation ni bruits inutiles.

Je vous informe que, depuis plusieurs jours déjà, j’ai pris rendez vous avec la Direction des Sports. J’y serai porteur de vos inquiétudes, je pointerai les incohérences relevées de ci de là, y compris et surtout celles que nous avions déjà repérées AVANT la parution de l’arrêté, mais pour lesquelles l’administration ne nous a pas suivis. Dès cette réunion passée, je vous informerai des réponses que j’aurai obtenues.

Veuillez croire, Madame, Monsieur, chers Amis, à l’expression de ma haute considération.

Jean-Louis BLANCHARD « Président de la FFESSM »

En tous cas il ne faut pas baisser les bras et continuer à se mobiliser et signer ces deux pétitions :

 

Publié le

Nouveau code du Sport Plongee 2012, vers un retrait ?

Nouveau code du Sport Plongee 2012, vers un retrait ?

Nouveau code du Sport Plongée 2012, vers un retrait ?

Le nouveau code du sport 2012 fait parler, et pas qu’en bien puisqu’on a l’impression de revenir en arrière, avec moins de sécurité, la déresponsabilisation du plongeur, la responsabilisation du directeur de plongée à outrance, avec une possible discrimination inscrite dans le texte.

 

code-du-sport-plongee-22-2-2012.jpg

Le nouveau texte du code du Sport 2012 pose de gros problèmes

Ce code du sport 2012 sonne le glas pour la plongée Trimix Heliox normoxique dans la limitte des 70m. Un directeur de plongée E3 possédant la qualification Trmix ne peut plus exercer sur des plongées Trimix, Normoxique limité à 70m ou 120m en Hypoxique, il faut obligatoirement qu’il soit E4 !
Le plongeur N3 n’est plus autonome jusque 60m ! Le plongeur PE40 ou PA40 avec la qualification Nitrox est bloqué à 20m ! par le texte.
Rare sont les encadrants E4, et encore faut il pouvoir les rémunérer ! ce qui n’est pas le cas d’une grande partie des structures, j’en veut pour preuve l’utilisation de MF1 lors des saisons d’été, défrayés, ou au travers de montage associatif au sein de structure commerciale…. en arriver là….

Entraver la plongée au Trimix ou au Nitrox, c’est revenir 20 ans en arrière, c’est une façon de promouvoir de nouveau la plongée profonde à l’air avec tout les risques que cela comprend.
Du coup c’est aussi rendre ces formations, Trimix et Nitrox, moins atratives et donc invendable à nos clients / élèves, et donc un manque à gagner conséquent pour nos structures commerciales, ce qui aura pour conséquence directement ou indirectement la disparition de structures et donc d’emploies.
Imaginons le niveau 3 qui a passé son diplôme pour être autonome et sa qualification nitrox afin d’augmenter sa courbe de sécurité, et bien fi de cela, il est limité à 20m. Il sera donc tenté de replonger à l’air, ce qui augmente la prise de risque, le risque d’accident de décompression, cette mesure est juste INCOMPREHENSIBLE.

Bien entendu, la France est encore une fois seule et isolée en prenant cette décision contre toute attente. On peut craindre que les plongeurs étrangers déjà peu enclains à venir plonger sur nos côtes, suite aux tracasseries administratives, refus de reconnaissance de leur diplômes par la France etc., changeront de destinations et se tourneront vers d’autres pays membre du RSTC. Ce qui veut dire baisse de chiffre d’affaire pour nos structures, hotels, restaurants, perte d’emploie, de TVA, d’impôt sur les bénéfices…etc.

D’un autre coté, ce texte pourrait être discriminatoire pour les plongeurs handicapés, ce qui est bien entendu absolument interdit. En effet ce texte bride l’accès à la plongée pour un plongeur handicapé. Le handicap n’empèche pas de plonger, on laisse bien plonger des personnes avec une forte IMC. Un handicapé est une personne comme une autre c’est tout. Et ce texte sort juste après le succès du Film « Intouchables ».
Ce texte pourrait donc bien se voir retirer.
Pour cela il faut un maximum de signature.

/ Signez la pétition pour le maintient de la possibilité de plonger aux mélanges et d’avoir un DP E3
/ Signez la pétition pour défendre le droit de plonger pour les plongeurs handicapés

Publié le

Nouveau code du sport plongée 2012

Nouveau code du Sport Plongee 2012, vers un retrait ?

Nouveau code du sport plongée 2012

On vient de recevoir le texte définitif du nouveau code du sport appliqué à la plongée.

code-du-sport-plongee-deep-ccr-tartiflette-team.jpeg

Le nouveau code du sport plongée 2012 est arrivé !!

Nous venons de recevoir le nouveau texte intégral du code du sport pour la plongée de 2012. Il est paru au journal officiel de février 2012. Comme nous en avions publié quelques extraits lors de notre post dédié

Le texte officiel se trouve code-du-sport-plongee-22-2-2012.pdf __ICI__

On commentera plus tard…mais déjà… on se demande comment font nos instances législatives pour reculer et avancer en même temps ? 1 pas en avant… et deux en arrière…

Publié le

Code du sport 2012 plongée air et mélanges

Code du sport plongée 2012

Les modifications du code du sport d’avril 2012 pour la plongée à l’air et aux mélanges

Les modifications du code du sport pour la plongée à l’air et aux mélanges seront applicables au 1er avril, on a eu quelques infos. Dès sa publication, vous pourrez retrouver ce texte sur le site de la fédération de plongée.
Le nouveau code du sport vesion avril 2012 est désormais commun pour la plongée à l’air et aux mélanges.

Voici quelques extraits du Code du Sport 2012.

On commentera plus tard.

 

Les modifications du code du Sport 2012 pour la plongée à l'air et aux mélanges
Les modifications du code du Sport 2012 pour la plongée à l’air et aux mélanges

La nouvelle mouture du code du sport sera publié en avril 2012

Quelques appellations ou sigles ont été définis ou modifiés :
PN désigne le plongeur Nitrox et PTH le plongeur Trimix et héliox.
PN20 désigne le plongeur Nitrox simple, sa profondeur est limitée à 20m.
PNC est le plongeur Nitrox confirmé.
Les appellations PE1, PA1… sont remplacées par les désignations proposées par la fédération, à savoir PE12, PA12, PE20, PA20 PE40, PA40, PE60 et enfin PA60. Cette profondeur de 60m ne sera dorénavant accessible qu’à partir du N3.
Le DP P5 possédant la qualification Nitrox confirmé peut être DP pour des plongeurs utilisant le Nitrox.
Chaque enseignant qualifié Nitrox confirmé peut enseigner la spécialité à la profondeur de ses prérogatives : Ex, un E2 peut enseigner le Nitrox jusqu’à 20m.
La composition de la trousse de secours est modifiée. Il est obligatoire de posséder 3 masques de trois tailles différentes et deux masques à haute concentration.
La VHF est obligatoire sur un bateau support de plongée.
La présence d’un E4 sur le site n’est plus obligatoire pour que le stagiaire pédagogique MF1 puisse enseigner. Il est donc reconnu comme E2 à part entière durant la durée de son stage. Bien évidemment, la présence de l’E4 dans l’eau pour que le stagiaire puisse intervenir au-delà de 20m est conservée.
Les plongeurs P3 sont désormais limités à 40m lorsqu’ils évoluent en l’absence d’un Directeur de plongée.
Les plongeurs évoluant au-delà de 20m, même encadrés, doivent être équipés comme des autonomes.
La désinfection des détendeurs et des tubas est obligatoire entre deux utilisateurs.
La feuille de palanquée est désormais obligatoire et doit être archivée pendant un an. Les participants doivent être inscrits sur cette feuille sous leur identité complète : on ne peut plus se contenter des surnoms ou des prénoms.

Quelques rappels, précisions, ou propositions émanant de la CTN

Un rappel utile. La carte RIFAP est obligatoire pour tout passage de brevet pour lequel cette qualification est obligatoire.
Si vous posséder un « vieux RIFAP papier ». Vous pouvez faire établir votre carte en envoyant au siège fédéral une photocopie de votre licence, de votre attestation de RIFAP et un chèque de 12€. Sinon, la carte est délivrée selon les mêmes modalités que pour les brevets.
Un moniteur CMAS, quelque soit l’origine de son brevet, peut encadrer dans le cadre défini par le code du sport. Par contre, il ne peut signer ou attester aucune qualification fédérale. S’il veut participer aux activités de la FFESSM, il doit devenir moniteur associé. Les modalités sont définies dans le Manuel de Formation Technique téléchargeable sur le site fédéral. Par ailleurs, les brevets issus de EDA et TIDF, ne peuvent avoir accès à une qualification fédérale car les modalités d’obtention de ces brevets ne respectent pas les exigences définies par la FFESSM, fédération délégataire.
Les contenus de formation du N2 d’une part, et du PE40 et PA20 d’autre part, ne sont pas rédigés dans les mêmes termes, alors que la possession du PE40 + PA20 aboutit à la délivrance du N2. Cette différence s’explique par le fait que les contenus de formation du N2 datent de 1997. Les exercices à réaliser figuraient encore dans les textes. Les contenus de formation actuels ne définissent que des compétences sans préciser la manière de les évaluer. Pour exemple, il est tout à fait évident que, même si le concept de vidage de masque n’est plus nommément indiqué, il reste exigible et il constitue un élément incontournable de la « maîtrise de la ventilation ». Le collège des IN va se pencher sur une homogénéisation de ces textes.
L’espace de formation technique du N1. Lorsque le plongeur préparant le N1 a acquis les compétences 2, 3 et 4, en d’autres termes, lorsqu’il n’est plus strictement débutant, le moniteur est autorisé à poursuivre sa formation technique au-delà de 6m, progressivement vers sa future profondeur d’évolution de PE20.

Retrouvez la législation plongée pour la plongée en recycleur

Les nouvelles prérogatives de l’E2. L’encadrant N4 + IC étant habilité à enseigner jusqu’à 20m, il peut désormais valider les compétences du N2. La signature définitive du brevet reste dévolue à l’E3. De ce fait, on peut considérer que l’enseignement du GC4 qui reste facultatif dans la formation de l’initiateur, devra être fortement recommandé.
Un document très simple permettant de déterminer sur des critères d’observation l’embranchement des êtres vivants rencontrés sera bientôt disponible. A suivre…

Publié le

Tribunaux retour d’expérience expertise judiciaire en plongée

Tribunaux retour d’expérience expertise judiciaire en plongée

250 000 plongeurs en France et quelques dizaines de morts par an. Suite à la pression des tribunaux, des assurances, des familles, l’évolution de notre société, quel est le retour d’expérience ?
Quand un plongeur décède les tribunaux veulent un coupable….comment aurait on pu éviter cette mort ?

Le général Philippe Schneider nous livre ici son retour d’expérience lors d’un colloque à l’université de Poitier. Expert auprès des tribunaux, il est aussi Instructeur national et rédige dans la revue de plongée fédérale Subaqua.
Il est intéressant de noter les « tendances » des suites judiciaires d’un accident de plongée. Il est à noter que les tribunaux chercheront de plus en plus les responsabilités.
Monsieur Philippe Schneider fait 2 ou 3 remarques intéressantes. Même si je ne suis pas d’accord avec ses arguments sur la plongée à l’anciènne, RSE, remontée palmage Force… LOL

L’expertise judiciaire en plongée loisirs : un premier pas vers le Retour d’Expérience !

Plongée & Sécurité – 1er colloque national sport et sécurité – L’expertise judiciaire en plongée loisirs

Intervenant(s) : Philippe Schneider.

Date de publication : 27/03/2010

Durée : 00h 28min 36s

UPtv, la chaîne internet de l’Université de Poitiers

 

 » Il existe toujours un moniteur de fait, les magistrats cherche toujours à savoir qui était responsable de quoi ? »

Plongée & Sécurité – 1er colloque national sport et sécurité

La sécurisation de l’activité dans les sports de nature : le cas de la plongée subaquatique de loisir

L’accidentologie en plongée loisirs : Etat des lieux

La page du site de l’université de Poitiers ou l’on peut visionner la vidéo en rich média avec les powerpoint

Publié le

Projet nouvelle norme CE pour les recycleurs en plongée

Projet de norme ce PR14143 pour la plongée en recycleur

Réunion de la commision Europeenne sur la nouvelle norme CE pour les recycleurs de plongée

La réunion pour examiner le projet de norme CE pr14143 le futur standard CE des recycleurs de plongée, devait se tenir à Vienne en Autriche les 23, 24, 25 Février.

 

logo ce plongee recycleur EN 14143

Logo CE sur la plongée au recycleurs suivant Norme EN14143

La réunion à Vienne a bien eu lieu, ce mois de Février. Cette réunion avait pour but de finir la révision de toutes les questions et commentaires publiques, ce qui a été fait. Ceci était une des dernières étapes avant que le futur standard puisse passer à l’avant dernière étape : le vote.
La dernière étape restant la publication officielle de la nouvelle Norme.
Il semblerait donc enfin qu’après des années et de nombreuses réunions, que cette future norme CE soit publiée d’ici à la fin de l’année si tout va bien.

Nous y reviendrons plus tard, mais déjà dans les grandes lignes, le nouveau projet conserve tout l’aspect sécuritaire de la norme en vigueur actuellement EN14143, autorise les recycleurs hybrides, et modifie la partie norme EN 61508 comme partie intégrante de la EN14143 qui n’était pas adaptée.

/ Règlementation et norme CE pour les recycleurs en plongée
/ Réaction sur article Plongée Magazine sur recycleurs CE en plongée

Publié le

Reglementation législation CE pour la plongée en recycleur

Legislation CE 14143 pour la plongée en recycleur : quels sont les recycleurs certifié CE

Réglementation & législation CE pour la plongée recycleur

On lit tout et n’importe quoi au sujet de la réglementation CE et législation sur la plongée en recycleur, qu’en est il exactement ? que disent les textes ?
Le But de cet article ? y voir plus claire.

La règlementation CE des recycleurs au 17/12/2010 :

Le but n’est pas de faire l’apanage des recycleurs Homologués CE VS ceux non CE ni de juger de leurs qualités. Je souhaite simplement faire le point sur la législation en France et en Europe à propos de la norme CE en plongée recycleur.
Le but n’est pas de dire qu’un recycleur est meilleur qu’un autre.
On lit et on entend tout et n’importe quoi : Un produit vendu en Europe se doit d’être certifié CE et en tant que produit de respiration assurant la survie, un recycleur se doit d’être certifié par un organisme tiers (notified Body), suivant la directive européenne 89/686/CEE.
A ce jour la seule norme valable et en Vigueur est la EN14143:2003 transcrite en droit francais par l’Afnor NF EN 14143. http://www.boutique.afnor.org/NEL5DetailNormeEnLigne.aspx?CLE_ART=FA106959&nivCtx=NELZNELZ1A10A101A107&ts=9795655
Dire qu’une machine est conforme à ce que la norme impose et OBTENIR le certificat CE d’un organisme de contrôle sont deux choses complètement différentes. La Norme EN14143:2010 n’existe pas. Il existe un cahier des charges technique référencé en tant que proposition appelé prEN14143:2010. Certains parlent de la norme prEN14143:2010 ce qui est un « abus de langage ». Ce projet de nouvelle norme prEN14143:2010 n’a pas encore été adopté, elle n’a donc aucune applicabilité. http://www.boutique.afnor.org/NEL5DetailNormeEnLigne.aspx?CLE_ART=FA165674&nivCtx=NELZNELZ1A10A101A107&ts=9471370
La norme EN 14143 ne s’applique qu’aux recycleurs à circuit fermé, électroniques : eCCR. Les Autres types de recycleurs ne peuvent donc pas être certifiés, SCR, mCCR…
La prochaine réunion européenne pour l’adoption de cette norme aura lieu le 23, 24, 25 Fevrier à Vienne. Elle aura pour but d’essayer de terminer la revue des consultations public des différents pays.
Si tout va bien, tout sera terminé lors de cette réunion, et la norme pourra être soumise au vote, et publié pour septembre si il y a assez de vote positif bien entendu.
Si jamais il y a trop de retour et de changement, le projet de norme devra repartir à la consultation public, ce qui prendra une année de plus.

Nous nous sommes alors rapproché de différentes personnes afin de nous aider à éclaicir la situation, dont M Alain Delmas, spécialiste de la législation en plongée en France, les services de la direction de la concurrence, des service de la Jeunesse, Sports et Vie Associative et de l’AFNOR.
Norme CE EN 14143 : Norme plongee recycleur EN14143:2003télécharger ici

Ce que dit la fédération française de plongée FFESSM : (CTN 18/09/2010)

 »« 3.11 Information concernant la notion de recycleur normé Le Code du Sport, dans la partie dédiée à la plongée aux mélanges, indique que (extrait) : Art. A. 322-98. – Lorsque la plongée est réalisée avec des recycleurs, ceux-ci font l’objet d’une certification aux normes en vigueur. Cet article manque de clarté, et génère des difficultés d’interprétation. Actuellement l’interprétation qui prévaut est qu’il s’agit de la norme NF EN 14143. La réglementation européenne spécifie que les certifications « CE » ne peuvent être obtenues qu’auprès d’ « organismes notifiés » précisément désignés, c’est-à-dire qui figurent dans une liste d’organismes habilités par chaque pays.

Ce point sera abordé lors des échanges relatifs à la rénovation de la partie "Plongée aux mélanges" du Code du Sport.

En attendant, la CTN proposera des contenus de formation fédérale pour les seuls modèles de recycleurs conformes à la norme NF EN 14143 de mai 2004. » »

Qu’elle est la valeur juridique d’un projet de norme ? :

Un projet de norme n’a aucune valeur juridique. La norme doit avoir été votée et transposée en droit français (marque NF l’organisme en charge en France est l’AFNOR : NF EN 14143) pour devenir applicable. La NF pr EN14143 n’existe pas « Un fabricant de recycleur ne peut donc pas se prévaloir en marquant CE son appareil du respect d’une norme encore en projet et en discussion quel que soit le stade de son élaboration. «

Ce que dit la direction de la concurrence et sécurité des produits :

 »« En terme de sécurité, le responsable de première mise sur le marché doit répondre à ses obligations, comme le prévoient les dispositions de l’article L. 212-1 du code de la consommation :
«Dès la première mise sur le marché, les produits doivent répondre aux prescriptions en vigueur relatives à la sécurité et à la santé des personnes, à la loyauté des transactions commerciales et à la protection des consommateurs.Le responsable de la première mise sur le marché d’un produit est donc tenu de vérifier que celui-ci est conforme aux prescriptions en vigueur. A la demande des agents habilités (…), il est tenu de justifier les vérifications et contrôles effectués. »
,,si un fabricant appose le marquage « CE » sur son matériel, cela indique qu’il assume la responsabilité de la conformité du produit avec toutes les exigences applicables définies dans la législation communautaire d’harmonisation pertinente qui prévoit son apposition. Il doit pouvoir être en mesure de présenter une déclaration de conformité ainsi que des rapports d’essais réalisés selon le référentiel applicable, et ceci quel que soit l’organisme de contrôle habilité dans l’union européenne pour procéder à la certification. Pour connaitre les normes en vigueur applicables à ce type de matériel, je vous invite à vous rapprocher de l’AFNOR (http://www.afnor.org/), organisme compétent dans ce domaine. » »
Seule la NF EN 14143:2003 existe.

La norme CE les recycleurs dans la partie sur les EPI du code du travail :

(Equipement de Protection Individuel)
Il est interdit, de vendre, de mettre en vente, de louer, de mettre à disposition ou de céder à quelque titre que ce soit un appareil non certifié CE suivant les articles L.4311-4, R4311-1 et suivant. L’article R.4313-80 précise que le fabriquant ne peut pas se contenter d’auto-certification et doit être certifié par un organisme notifié. La règlementation précise aussi que les fabricants et donc leurs produits doivent bénéficier d’une certification de qualité CE.
Cette règlementation concerne : les fabricants, revendeurs, centres et associations sportives.

Seul le plongeur utilisant son recycleur non certifié CE et plongeant hors structure n’est pas en infraction, si celui-ci organise lui même sa plongée, car aucun des texte ne s’applique à lui, ni le code du sport ni le code du travail, ni le code de la consommation. Par contre il ne pourra toujours pas acheter son recycleur non CE en France.
Dans le cas d’utilisation d’un recycleur non CE dans un établissement, un juge « pourra tout à fait estimer qu’au titre de son obligation de moyens, l’exploitant et son directeur de plongée devaient imposer l’utilisation d’un appareil normalisé et même décider que le code du sport imposant la “certification en vigueur”, il fallait comprendre “certification CE” … »

Nous voulons tous conserver nos instructeurs et structures, nous ne voulons pas les voir interdits d’exercer pour 6 mois à titre conservatoire en cas notamment d’accident mettant en cause ces recycleurs!

LISTE DES RECYCLEURS CCR (non exhaustive)

Ambient Pressure Diving (APD)

Ses recycleurs Inspiration et Evolution et Evolution+ furent les premiers à être certifiés.
http://www.apdiving.com/company/EC/index.html

Innerspace Corp (ISC)

Ses recycleurs Megalodon ne sont pas CE au jour ou nous écrivons. Leon Scamaron, le Big Boss de ISC, aurait déclaré dernièrement « que la situation avait assez duré et que le Meg allait être homologué soit à la norme actuelle en vigueur EN14143:2003 soit à la nouvelle si elle sort avant Février 2011. »

Revo Rebreathers

Le Revo 2 n’est pas homologué CE. Le Revo 3 n’est pas homologué CE, malgré ce que dit Paul Raymakers sur son site internet, son Revo3 serait conforme à la Norme Européenne pr EN14143, sauf que cette norme n’existe pas en tant que norme. La société Rina a attesté que sa machine correspondait au cahier technique de la prEN14143. Dossier technique CE RINA REVOTélécharger ici

Submatix

Ses recycleurs SMS 100 sont des hybrides et ne sont pas CE.
Dans le dernier CDN de la FFESSM, à la question :
 »• « Mise en place du contenu de formation recycleur Submatix » la réponse est « Non pour l’instant compte tenu de l’absence de conformité à la norme » »
CDN-2010-ffessmTélécharger ici CDN page 27

VR Technology

Son recycleur Sentinel est Homologué CE suivant la Norme EN14143:2003.
EC Type approved by SGS UK Ltd. Weston-super-Mare. BS22 6WA.

Son recycleur Ouroboros aussi dénomé « Boris » est homologué CE suivant la Norme EN14143
EC Type approved by SGS UK Ltd. Weston-super-Mare. BS22 6WA.
L’ Ouroboros est certifié CE jusque 40m au diluent air et 100m à l’Heliox 9/91 suivant la norme EN14143:2003.
http://www.ouroboros.technologyindepth.com/cetesting.html

Poseidon Dive System

Son recycleur Discovery MKVI est certifié CE.
Certificat ce : certification CE recycleur Poseidontélécharger ici

Dive Rite O2ptima

Non CE

BMR-500

Non CE

Mark 15

Non CE

Hammerhead

Non CE

CCR-2000

Non CE

Hollis

non CE

Open Safety equipment Ltd OSEL

Apocalypse TypeIV ICCR
Incursion rebreather CE 40m à l’air et 100 m heliox et trimix
Apocalypse ICCR CE maxi 30 m à l’air et 80 m au trimix
Apocalypse O2CCR CE 6m
CE EN 14143:2003 depuis le 14/01/2011
www.opensafety.eu/certificates.php

JJCCR

Pas certifié CCR

THE CAMELION

The Adaptative system
http://www.theadaptivesystem.com/
Pas CE

….

Merci à tous ceux qui nous ont permis de recueillir les éléments nécessaires à cette enquête.

Publié le

Réaction article plongée magazine recycleur CE

Article du magazine de plongée plongée Mag sur les recycleurs homologués CE

Réaction article plongée magazine recycleur CE

Nous, cet article de plongée magazine sur les essais de recycleurs CE nous choque ..pas vous ? La crédibilité du magazine en prend un coup !

L’article de Plongée Magazine testant les recycleurs CE écrit par un des revendeurs d’une des machines testées !

Je réagis à l’article sur les recycleurs CE dans le dernier plongée magazine. Je trouve cet article déontologiquement déplacé. En effet l’auteur est Joel Gallien (et je n’ai strictement rien contre lui) représentant en France de IANTD et aussi représentant et revendeur des recycleurs Revo.

Sur le papier donc, on ne peut donc pas être juge et parti on peut donc douter de son impartialité. j’en veux pour preuve : il déclare le recycleur Revo certifié suivant la norme CE 14143, ce qui est faux ! A ce jour la firme Rina a confirmé que le Revo était conforme au cahier des charges du projet de norme PR EN14143 qui sortira un jour.

Juridiquement, cela n’a donc aucune valeur. Il élimine aussi très rapidement le recycleur Submatix pour les même raisons qu’il aurait du éliminer le recycleur qu’il représente : le Révo.

Mon propos n’est pas de juger des qualités des machines, mais de parler des faits.

Je trouve donc que la position de Plongée Magazine est tout à fait légère et qu’ils difusent de fausses informations portant atteinte à la sécurité des plongeurs suivant le code du sport.
/ Salon de la plongée avec des recycleurs non CE !!
/ Explication sur les formations recycleur Padi
/ Le Recycleur revo certifié CE

Publié le

AP Diving confirme sa certification CE et ISO 9001

AP Diving Confirme la certification CE sur tous ses recycleurs et produits

AP Diving confirme sa certification CE et ISO 9001

AP Diving célèbre fabriquant des recycleurs Inspiration qui connait un franc succès depuis de nombreuses années a toujours un point d’honneur à fabriquer des machines de qualité aux normes et ISO 9001. Il se trouve qu’il y a quelques mois des personnes plus ou bien intentionnesé et ayant des acointances avec certains constructeurs concurents qui ont déposé plainte contre Ap pour non conformité Ce. Le Gouvernement du Royaume Uni a alors acheté une machine AP au hasard, lui a refait passé tous les tests de plongée, recycleur ou pas et a ré-audité l’entreprise aux normes ISO…..résultat…..with great pleasure….ISO 9001 confirmé……CE confirmé et paf ! et le pire ils sont modeste !!

 

Ambient Pressure Diving confirme les normes CE et ISO pour ces recycleurs
Ambient Pressure Diving confirme les normes CE et ISO pour ces recycleurs

Ambient Pressure Diving confirme les normes CE et ISO pour ses recycleurs

Depuis des années, et c’est le lot d’être leader, Ambient Pressure Diving et ses recycleurs ont été critiqués par certain, et à chaque fois leurs dires étaient infondés.
Les recycleurs et produit de chez AP Diving sont certifiés conformes, Ce et Iso depuis longtemps, c’est un point d’honneur chez eux.
En 2008 / 2009 des plaintes ont été déposées contre AP Diving par des personnes lui reprochant de ne pas être conforme aux standards. Les plaignants on été déboutés de leurs actions.
Entre temps, nous avons pu nous rendre compte que ces plaignants avaient de drôles « d’accointance » avec un certain concurrent.
LOL
Les Plaignants dont Mme Anne Marie McAteer et le Docteur Alex Deas furent tous déboutés par la Llyod dans son audit en 2008.

Ces conclusions ne convenant pas aux plaignants, ils ont donc décidé de se plaindre plus haut à La HSE, régulant les affaires commerciales, en mettant en cause, la fabrication, la partie électronique, les softs, et la partie « hard ».
Le Gouvernement Anglais achète donc une machine au hasard et décide de lui faire passer les test à l’aveugle et profite de l’occasion pour auditer Ambient Pressure diving.
La région de Cornouailles confirme en Aout 2010 à Martin Parker, dirigeant AP Diving, que ses machines sont bien conformes à la Norme CE, et aux normes de sécurité des équipement de plongées et ISO 9001 dans son process de fabrication.

Il est regrettable pour certain de manipuler les gens afin d’essayer de porter atteinte à ses concurrents ! Si les recycleurs Inspiration on une position mondiale dominante ce n’est pas pour rien, les autres feraient bien de s’en inspirer pour les battre à la loyale.
Je pense ne pas me tromper en disant que seul AP possède un banc ANTSI en Europe ! pour ce qui est des US il faudrait que je demande à Yannig.

/ Certificat CE et ISO 9001 des recycleurs Inspiration, Evolution
/ recycleur Revo homologué CE

Publié le

Arrêté plongée du 18/6/2010 code du Sport

Arrêté plongée du 18/6/2010 code du Sport

Code du Sport version Juillet 2010 arrêté plongée 18/6/2010

Penchons nous un peu sur l’arrêté plongée du 18/06/2010 publié au JO du 01/07/2010 qui est censé clarifier le code du Sport. Celui modifie pas mal de chose mais malheureusement la montagne accouche d’une souris et « à priori » même la fédération de plongée a du mal à saisir.
Un point sur la législation plongée Française.

En premier : IL NE CONCERNE QUE LA PLONGEE A L’AIR !!!! Nous aurons droit donc à un nouvel arrêté sur la plongée aux mélanges d’ici à la fin de l’année, ainsi qu’un texte sur les diplômes d’encadrants.

Arrêté plongée 18/6/2010 du code du sport
Arrêté plongée 18/6/2010 du code du sport

La France publie un nouvel arrêté sur la plongée règlementant la plongée à l’air dans le code du sport.

L’arrêté sur le site de la FFESSM

Pourquoi cet arrêté ?

Sans faire l’historique des différents textes, en 2007 le ministère des sports songe à modifier la règlementation de la plongée ….puis abandonne. En 2009 Padi a porté plainte à Bruxelles contre la France, car elle ne respecte pas la règlementation européenne : la France ne reconnaît pas les diplômes et niveaux des autres pays et fédérations. Elle s’exposait donc à une amende de 75 Millions d’€. Donc le gouvernement a demandé en urgence aux CTN et à sa fédération délégataire la FFESSM et uniquement elle, de nous sortir un texte afin d’être conforme à la règlementation européenne sans toucher à la partie mélange. Comme à son habitude, la France et son « exception Française » nous a compliqué l’affaire au lieu de la simplifier. Il aurait été si facile de rajouter simplement la phrase suivante « tous plongeurs quelque soit sa nationalité ou sa fédération doit plonger suivant ses prérogatives », mais comme à son habitude il a fallut qu’on complique des textes qui le sont suffisamment.

On a créé la notion d’aptitude, encadré et autonome. Cette notion d’autonomie est laissé libre à l’appréciation du Directeur de plongé. Celui ci devra donc évaluer son plongeur avant de le laisser plonger. Sur la forme, bien entendu rien de nouveau, car tout club sérieux le fait d’une manière ou d’une autre. On ne laisse pas descendre à 100m quelqu’un qu’on à jamais vu sans un minimum d’évaluation. Dans la pratique, et M Delmas, spécialiste de la législation de plongée, le confirme, un plongeur ne possédant aucun diplôme mais des aptitudes serait admis à plonger !

Les N4 E3 et équivalent CMAS 1* restent E2. Mais les moniteurs CMAS 3* ne sont plus reconnus……sans doute pour une question de guerre de chapelle, BETISE dangereuse qui nous prive de professionnels reconnus et d’expérience pour des formation trimix jusque 70m.

Effectivement seul un BEES2 ou MF2 ou équivalent c’est à dire CMAS 3* peut enseigner jusque 70m. Gageons que tout rentre vite dans l’ordre si l’on ne veut pas attirer l’ire de la CMAS. (On s’est déjà fait virer une fois de la CMAS !) Mais sur le fond, il est dangereux de laisser au seul Directeur de Plongée l’appréciation de valider ou non une aptitude, car en cas de problème, on reporte toute la pleine et entière responsabilité sur les épaules du DP. On peut donc s’attendre à ce que systématiquement la justice soit saisie et ordonne des interdictions de plongée à titre conservatoire à l’encontre des DP ou directeur de centre. De cette façon on déresponsabilise le plongeur, ce qui semble la grande mode, en France, tous domaines confondus, on devient des assistés.

M Blanchard, président de la FFESSM, lors d’une interview par le magazine Plongeur international, a été interrogé par deux fois sur l’équivalence d’un diplôme PADI VS fédéral, et par deux fois M Blanchard s’est refusé à le faire !

Cette attitude est très préjudiciable et même « bâtarde », je m’explique : ce texte ne reconnaît pas la validité des diplômes étranger en tant que tel, ni l’organisation qui l’a délivré, puisque c’est à l’appréciation du DP qui délivrera un certificat d’aptitude. On peut donc penser que cet arrêté ne respecte donc toujours pas la règlementation européenne. Il ne serait pas étonnant que Padi poursuive sa plainte.

Padi est certifié ISO depuis 2008 pour ses activité de plongée. http://www.padi.com/padi/en/kd/around_the_globe/02014680/Default.aspx

PADI

Padi conscient de l’importance de l’engagement qualité et de normalisation

Un rapide rappel (en Anglais des normes ISO de Plongée)
http://www.padi.com/scuba/about-padi/why-PADI/default.aspx

Normes ISO Plongée

Les Normes Internationales ISO de plongée

La Fédération Française de plongée a toujours dis que cela ne servait à rien, tandis que la FSGT est très consciente de l’urgence de l’adoption des normes ISO de plongée : http://www.plongee.fsgt.org/spip.php?article111 http://www.plongee.fsgt.org/IMG/pdf/Accueil_de_tous_les_plongeurs.pdf

Les différentes agences ou fédérations se doivent d’être certifié CE : La fédération française refuse d’être CE car elle estime de son propre chef, être au dessus de cela. Que faut il en penser ? c’est aussi ça l’exception française ! Y aurait il deux poids deux mesures en France ? Nous n’avons pas le droit de plonger en utilisant des matériels non homologué CE, et tous les clubs qui ont eu un incident, ou accident avec un plongeur équipé d’un recycleur non CE se sont vu interdire d’exercer !

Mais la France le paye ! Et même très cher ! La France est le pays européen qui possède le plus de cotes maritimes, 5500 km, mais oh contraste elle possède plus de deux fois moins de plongeurs que d’autres pays, 260 000 en France, 1 000 000 en Italie, et 3 000 000 en Allemagne.

Cote littoral Français

Cotes et Littoral Français

La situation se corse même, les tours opérators Allemand ont même l’obligation de travailler avec des agences et club certifié CE et donc ces même tour opérator Allemand ne peuvent pas envoyer leurs clients chez nous !!!! On marche donc sur la tête en France ; on a inventé la plongé, le scaphandre autonome, on a eu le commandant Cousteau, et juste pour des raisons de pouvoir et de politique interne, nous sommes de nouveau dépassé.

Au vu de ces détails, nous avons quand même un lourd passif qu’il sera dur de rattraper.

Guide CTN application CDS 2010

De la même veine, on a baladé notre porte avion Clemenceau autour du monde, pour le faire démanteler dans des conditions déplorable par un pays sous développé, pour au final le ramener chez nous, et enfin le faire découper dans un port dans le nord de l’Angleterre !

On l’aurait dépollué chez nous à nos frais, et coulé au large de nos cotes dans un endroit ou tous les niveaux puissent y accéder, le tourisme plongée aurait explosé, des dizaines de centres de plongé travailleraient à l’année, les hôtels, les restaurants etc. La TVA et les impôts collectés auraient eu tôt fait de rembourser les frais engagés, comme les américains, les canadiens le font ou comme c’est le cas sur le Haven en Italie.