Publié le

Code du sport 2012 plongée air et mélanges

Code du sport plongée 2012

Les modifications du code du sport d’avril 2012 pour la plongée à l’air et aux mélanges

Les modifications du code du sport pour la plongée à l’air et aux mélanges seront applicables au 1er avril, on a eu quelques infos. Dès sa publication, vous pourrez retrouver ce texte sur le site de la fédération de plongée.
Le nouveau code du sport vesion avril 2012 est désormais commun pour la plongée à l’air et aux mélanges.

Voici quelques extraits du Code du Sport 2012.

On commentera plus tard.

 

Les modifications du code du Sport 2012 pour la plongée à l'air et aux mélanges
Les modifications du code du Sport 2012 pour la plongée à l’air et aux mélanges

La nouvelle mouture du code du sport sera publié en avril 2012

Quelques appellations ou sigles ont été définis ou modifiés :
PN désigne le plongeur Nitrox et PTH le plongeur Trimix et héliox.
PN20 désigne le plongeur Nitrox simple, sa profondeur est limitée à 20m.
PNC est le plongeur Nitrox confirmé.
Les appellations PE1, PA1… sont remplacées par les désignations proposées par la fédération, à savoir PE12, PA12, PE20, PA20 PE40, PA40, PE60 et enfin PA60. Cette profondeur de 60m ne sera dorénavant accessible qu’à partir du N3.
Le DP P5 possédant la qualification Nitrox confirmé peut être DP pour des plongeurs utilisant le Nitrox.
Chaque enseignant qualifié Nitrox confirmé peut enseigner la spécialité à la profondeur de ses prérogatives : Ex, un E2 peut enseigner le Nitrox jusqu’à 20m.
La composition de la trousse de secours est modifiée. Il est obligatoire de posséder 3 masques de trois tailles différentes et deux masques à haute concentration.
La VHF est obligatoire sur un bateau support de plongée.
La présence d’un E4 sur le site n’est plus obligatoire pour que le stagiaire pédagogique MF1 puisse enseigner. Il est donc reconnu comme E2 à part entière durant la durée de son stage. Bien évidemment, la présence de l’E4 dans l’eau pour que le stagiaire puisse intervenir au-delà de 20m est conservée.
Les plongeurs P3 sont désormais limités à 40m lorsqu’ils évoluent en l’absence d’un Directeur de plongée.
Les plongeurs évoluant au-delà de 20m, même encadrés, doivent être équipés comme des autonomes.
La désinfection des détendeurs et des tubas est obligatoire entre deux utilisateurs.
La feuille de palanquée est désormais obligatoire et doit être archivée pendant un an. Les participants doivent être inscrits sur cette feuille sous leur identité complète : on ne peut plus se contenter des surnoms ou des prénoms.

Quelques rappels, précisions, ou propositions émanant de la CTN

Un rappel utile. La carte RIFAP est obligatoire pour tout passage de brevet pour lequel cette qualification est obligatoire.
Si vous posséder un « vieux RIFAP papier ». Vous pouvez faire établir votre carte en envoyant au siège fédéral une photocopie de votre licence, de votre attestation de RIFAP et un chèque de 12€. Sinon, la carte est délivrée selon les mêmes modalités que pour les brevets.
Un moniteur CMAS, quelque soit l’origine de son brevet, peut encadrer dans le cadre défini par le code du sport. Par contre, il ne peut signer ou attester aucune qualification fédérale. S’il veut participer aux activités de la FFESSM, il doit devenir moniteur associé. Les modalités sont définies dans le Manuel de Formation Technique téléchargeable sur le site fédéral. Par ailleurs, les brevets issus de EDA et TIDF, ne peuvent avoir accès à une qualification fédérale car les modalités d’obtention de ces brevets ne respectent pas les exigences définies par la FFESSM, fédération délégataire.
Les contenus de formation du N2 d’une part, et du PE40 et PA20 d’autre part, ne sont pas rédigés dans les mêmes termes, alors que la possession du PE40 + PA20 aboutit à la délivrance du N2. Cette différence s’explique par le fait que les contenus de formation du N2 datent de 1997. Les exercices à réaliser figuraient encore dans les textes. Les contenus de formation actuels ne définissent que des compétences sans préciser la manière de les évaluer. Pour exemple, il est tout à fait évident que, même si le concept de vidage de masque n’est plus nommément indiqué, il reste exigible et il constitue un élément incontournable de la « maîtrise de la ventilation ». Le collège des IN va se pencher sur une homogénéisation de ces textes.
L’espace de formation technique du N1. Lorsque le plongeur préparant le N1 a acquis les compétences 2, 3 et 4, en d’autres termes, lorsqu’il n’est plus strictement débutant, le moniteur est autorisé à poursuivre sa formation technique au-delà de 6m, progressivement vers sa future profondeur d’évolution de PE20.

Retrouvez la législation plongée pour la plongée en recycleur

Les nouvelles prérogatives de l’E2. L’encadrant N4 + IC étant habilité à enseigner jusqu’à 20m, il peut désormais valider les compétences du N2. La signature définitive du brevet reste dévolue à l’E3. De ce fait, on peut considérer que l’enseignement du GC4 qui reste facultatif dans la formation de l’initiateur, devra être fortement recommandé.
Un document très simple permettant de déterminer sur des critères d’observation l’embranchement des êtres vivants rencontrés sera bientôt disponible. A suivre…

10 réflexions au sujet de « Code du sport 2012 plongée air et mélanges »

  1. Ce qui veut donc dire,suivant ce texte que :le plongeur Niveau 3 conservera son autonomie à 60 m avec présence d’un DP sur site,mais qu’ en l’absence de Directeur de Plongée sur site,cette autonomie sera réduite à 40m maxi.
    Jérôme

  2. Bonjour, merci pour cette rapide synthèse. Il est surprenant de voir que les N3 sans DP qui pouvaient jadis plonger à 60 se retrouvent limités à 40… Mais le CDS s’appliquant aux établissement rien n’empêche de faire ce que l’on veut « hors structure » en théorie…. De toute façon limiter la profondeur va dans le bon sens de la sécurité, et comme vous le rappelez sur ce blog pour plonger profond rien ne vaut une bonne formation trimix assurée par un BEES2 ou DE voire un MF2 dans le cadre bénévole.
    Vincent http://www.aquadomia.com

  3. De par mon expérience…. et cela n’engage que moi… quoi que…le monde fédéraliste n’est pas prèt, et pour ce qui est du N3 même hors structure malheureusement cela ne changera pas, le gars qui c’est crevé la paillasse pour passer un N3…on va lui dire que c’est un N2…. Brillant !

  4. bonjour,

    Les plongeurs évoluant au-delà de 20m, même encadrés, doivent être équipés comme des autonomes , donc deux étages ? ou un étage avec un secour

    Christophe

  5. Bonjour
    Les plongeurs doivent être équipés d’un double deuxième étage au delà de 20m comme en autonomie;le double 1er étage n’est donc pas obligatoire.
    En ce qui concerne la remarque du niveau 3 qui s’est « crevé la paillasse »,e t qui échouerait à obtenir son niveau 3,il pourra de toute façon obtenir des aptitudes type PE60 si le moniteur l’en juge apte;le but de ce texte étant avant tout de dissocier l’autonomie de la notion de profondeur d’évolution du plongeur encadré.

  6. bonjour
    moi je suis perdue je passe le N2 je ne pourrai pas descendre en dessous de 20m et si je veux aller a 40 m il faudra l’avis du DP ou être encadré par un n4 ?
    on régresse

  7. Bonjour
    Rien ne change pour le niveau 2;les prérogatives du niveau 2 restent strictement identiques à celles qui existaient avant le publication du nouveau CDS à savoir
    Pour les plongées à l’air:
    -autonomie à 20m maxi sur autorisation du DP;dans ce cas,pas besoin de guide de palanquée
    -encadré à 40m sous la responsabilité d’un Guide de Palanquée niveau 4 minimum,toujours avec autorisation du DP;
    Jerome

  8. merci pour la réponse
    Maryondine

  9. merci pour la réponse
    Maryondine

  10. […] sur l’arrêté plongée du 18/06/2010 publié au JO du 01/07/2010 qui est censé clarifier le code du Sport. Celui modifie pas mal de chose mais malheureusement la montagne accouche d’une souris et […]

Laisser un commentaire

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.