Publié par Laisser un commentaire

L’essentiel à retenir avant de faire de la plongée en Corse

L’essentiel à retenir avant de faire de la plongée en Corse

De bons conseils avant de s’adonner à la plongée en Corse

Ce n’est pas pour rien si on surnomme la Corse l’île de beauté. Celle-ci offre des panoramas hors norme avec ses eaux d’une bleutée envoûtante, ponctuées de longues plages de sable blanc. Si la plongée va bien au-delà d’une simple passion pour vous, cette belle île vaut tout le détour du monde. Ci-contre quelques bons conseils avant de plonger en Corse.

À quel moment de l’année s’adonner à la plongée en Corse ?

La Corse est une terre de découvertes qui n’a jamais cessé de multiplier son pouvoir de séduction. Si l’adresse attire les adeptes de belles plages, elle séduit aussi les plongeurs en quête de superbes spots. Et en ce sens, l’île recèle en elle de magnifiques sites de plongée. Si l’on veut profiter du maximum de sa plongée en Corse, il faut bien choisir la période pour s’y rendre. Le meilleur moment pour découvrir les merveilles des eaux de la Corse se situe entre mai et octobre. Les températures de l’air et de l’eau sont propices à la plongée sous-marine à ces périodes de l’année. Pour des explorations en toute tranquillité, il serait préférable de réserver entre mai et juin. Lors de son échappée belle en Corse, il est essentiel de s’assurer d’avoir avec soi sa carte d’identité nationale.

Articles similaires

Se livrer à une plongée sans pareille dans la baie de Sagone

Pour ses désirs de plongée en Corse, la baie de Sagone vaut une immersion. Celle-ci présente tout un éventail de sites de plongée, adaptés aussi bien aux amateurs qu’aux plus expérimentés. En première ligne, on retrouve le capo rosso. Ce spot permet d’évoluer entre de belles pointes et de grandes parois rocheuses. Sur ce site, on peut y admirer de surprenants spirographes et de gorgones rouges couvrant les parois du spot. On ne manquera pas non plus de faire de belles rencontres avec les langoustes, les murènes et les anthias roses. En restant très attentif aux déferlements des créatures de cet endroit, on peut y découvrir une cigale de mer. Le banc Provençal vaut également un détour. Ceci est un must de la plongée sous-marine en Corse. Ce site est un véritable lieu de vie pour langoustes et les grands oursins melons.

S’adonner à la randonnée aquatique dans la baie de Propriano

Pour combler pleinement ses envies de randonnée aquatique, direction la baie de Propriano. Le site promet toute une variété de plongées, dérivantes ou profondes. Il y aura donc de quoi satisfaire tous les désirs comme vu ici ou sur un autre site spécialisé. Des spots de plongée offrant une excellente visibilité jusqu’à 25 m de profondeur y attendent impatiemment le plongeur. Dans la sélection des sites à découvrir dans la baie de Propriano, on retrouve le tunnel sous-marin des Pyramides. Ceci va jusqu’à 45 m de profondeur. Celui du Jardin avec son étonnant corail noir est également de mise. Une randonnée aquatique en Corse ne pourra en aucune manière se parfaire sans faire une pause dans la fascinante vallée des mérous et les fameux secs du site des Aiguilles.

Publié par Laisser un commentaire

Sites de plongée et épaves à Malte

Sites de plongée et épaves à Malte

Sites de plongée et épaves à Malte

Quels sont les plus beau sites de plongée et épaves à Malte. Lors de votre voyage plongée à Malte ne manquez pas ces belles plongées.

Ghar Lapsi est un site plongé et loué par feu Jacques Cousteau. Vous y trouverez une belle grotte dans laquelle vous pourrez faire surface ainsi qu’un récif avec la possibilité de trouver une vie marine inhabituelle comme les rayons torpilles.

Cirkewwa est l’un des sites de plongée les plus populaires de Malte. Il y a plusieurs plongées disponibles – L’Arche, La Madone, Paradise Bay et l’épave du remorqueur Rozi. L’eau claire et l’abondance de la vie marine font de ce site un lieu de prédilection pour de nombreux visiteurs.

Le bombardier Bristol Blenheim WW II est une épave spectaculaire à Malte, avec les moteurs et les ailes encore intactes. Il s’agit d’une plongée non-stop jusqu’à 42 mètres de profondeur nécessitant une planification minutieuse. L’épave est l’hôte d’une variété de vie marine intéressante.

Le ferry MV Imperial Eagle se trouve à la verticale sur un fond sablonneux à une profondeur de 42 mètres. La grande cale est ouverte et l’épave permet une plongée facile et intéressante. Tout près se trouve une statue de 13 tonnes de Jésus Christ, bénie par le Pape pour protéger les pêcheurs de Malte.

L’épave du paquebot  » Le Polynesien  » à Malte a été coulé par un sous-marin allemand au cours de la Première Guerre mondiale. Long de 152 mètres et pesant 6 659 tonnes, il est l’une des plus grandes épaves de Malte. Le navire est couché d’un seul tenant sur le fond marin à une profondeur de 62 mètres. Il s’agit d’une magnifique plongée sur épave avec de nombreux artefacts encore à bord. Convient aux plongeurs tek utilisant le Trimix.

Vidéo de l’épave du polynésien à Malte

Histoire de l’épave du Polynésien

Le Polynesien est l’équivalent maltais du Titanic. Il s’agit d’un paquebot de ligne du XIXe siècle coulé par un sous-marin allemand à la fin de la Première Guerre mondiale.

Il s’agit d’une très grosse épave dans un endroit exposé au large des côtes. Elle se trouve en eaux profondes et est très sujette aux courants.

Long de 152 mètres et pesant 6659 tonnes, le Polynesien est l’une des plus grandes épaves de Malte. Sa taille et sa profondeur ne permettent pas de l’explorer en une seule plongée.

Le navire est couché sur le fond de la mer, complet en un seul morceau et n’est pas lourdement brisé comme beaucoup de navires de cet âge le sont.

Partez avec un guide qui connaît l’épave et ne commencez pas à l’explorer sans être accompagné. Il s’agit d’une magnifique plongée sur épave avec encore beaucoup d’artefacts à bord. NOTEZ qu’il est illégal de retirer des artefacts de l’épave.

Publié par Laisser un commentaire

Des Chasseurs de trésors découvrent 7 épaves au large des Carolines

Des Chasseurs de trésors découvrent 7 épaves aux large des Carolines

Les chasseurs de trésors de Blue Venture découvrent 7 épaves au large des Carolines, supposées contenir des pièces d’or et des bijoux

Un lot de pièces d’or trouvée au début du mois de Mai 2019 serait la preuve la plus récente que l’épave découverte à plus de 40 miles des côtes de la Caroline du Nord est celui du paquebot Pulaski, qui a emmené la moitié de ses riches passagers au fond de l’Atlantique en 1838.

C’est Blue Venture, un entreprise de chasseur de trésor en mer, qui avait déjà découvert des centaines de pièces d’or et d’argent sur le naufrage du S.S. Pulaski en Caroline du Nord en 2018, qui déclare avoir localisé sept autres épaves toujours au large des côtes de la Caroline du Nord et du Sud. Ces épaves pourraient aussi contenir un précieux butin.

Blue Water Ventures se définit elle même comme une entreprise d’explorateurs d’épaves de navires historiques en eaux peu profondes utilisant des méthodes de récupération archéologiques reposant sur une technologie de pointe ciblant les épaves principalement en Amérique du Nord et centrale, ainsi que les Caraïbes.

Les chasseurs de trésors de Blue Venture découvrent 7 épaves au large des Carolines, supposées contenir des pièces d'or et des bijoux
Les chasseurs de trésors de Blue Venture découvrent 7 épaves au large des Carolines, supposées contenir des pièces d’or et des bijoux

Grâce à l’utilisation de son sonar, Blue Water Ventures International a déclaré que ses plongeurs avaient mené des recherches approfondies sur le site dans l’espoir de retrouver jusqu’à 12 épaves de navires pouvant cacher des trésors de des pièces de monnaie ou des reliques de valeur.

Par Contre l’entreprise s’est refusé à dévoiler les noms présumés des sept épaves découvertes.

Keith Webb, PDG de Blue Water Ventures International, a publié des photos de certaines épaves sur Facebook. Sur les images dévoilées par l’entreprise sur son compte Facebook, on peut voir des poutres apparentes, des tuyaux tordus provenant de moteurs de navires à vapeur, sur l’une des épaves découvertes par Blue Water Ventures au large des Carolines. L’entreprise est en train d’essayer d’identifier l’épave. Tous ces matériaux vont être utilisées pour dater les sites.

Archaeologist Talks About Recently Recovered Coins from BWVI on Vimeo.

Les plongeurs ont récupéré du « matériel » des sept épaves, qui est en train d’être étudié pour dater et identifier le naufrage des navires.

«Des recherches plus approfondies sur les données historiques détaillant certains naufrages vont commencer afin de mieux identifier ces sites.»

Les recherches continuent en 2019

Blue Water Ventures International, dont le siège est en Floride, a déclaré que les opérations de relevé sur les sites se poursuivraient pendant la saison de plongée 2019.

La société continuera également à retirer des objets de valeur des navires Steamship Pulaski et Steamship North Carolina, qui se trouvent tous deux au fond de la mer, au large des Carolines. L’entreprise désire notamment fouiller une une zone située près de l’épave où se trouvent les coffres des passagers.

Blue Water Ventures a confié aux journalistes que les plongeurs travaillant sur l’épave du Pulaski avaient trouvé des centaines de pièces d’or et d’argent antérieures à l’explosion du navire à vapeur en 1838. Les 502 premières pièces d’or ont été vendues cette année, mais les prix n’ont pas été communiqués.

La plus ancienne pièces était un Guinée d’or britannique des années 1750, a déclaré Micah Eldred d’Endurance Exploration Group, partenaire du projet de récupération.

Blue Water Venture a déclaré qu’ils pensaient que plus de 100 000 pièces d’or et d’argent attendent toujours d’être retrouvées sur l’épave du Pulaski, ainsi que des bijoux.

Le SS North Carolina naviguait de Wilmington à Charleston lorsqu’il est entré en collision avec le bateau à vapeur Gouvernor Dudley en juillet 1840, selon le blog NordNorth Carolina Shipwrecks.

Webb dit que les archives indiquent qu’il pourrait contenir un trésor similaire à celui du Pulaski.

Sources : bwvint.com et charlotteobserver.com

Publié par Laisser un commentaire

Trois nouvelles épaves de la seconde guerre mondiale découvertes à Malte

Trois nouvelles épaves de la seconde guerre mondiale découvertes à Malte

Trois nouvelles épaves de la seconde guerre mondiale découvertes à Malte

Malte peut ajouter encore une autre épave plongeable à sa collection déjà impressionnante : un Lockheed P2V Neptune.

Malte, un petit État insulaire situé dans la partie la plus méridionale de la Méditerranée, est plus au sud que la côte nord-africaine. La nation est composée de plus d’une douzaine d’îles rocheuses, mais seules les trois plus grandes, Malte, Gozo et Comino, sont habitées. Et c’est un pôle d’attraction pour les plongeurs de près ou de loin. Malte possède certains des meilleurs sites de plongée en Europe, en particulier pour ceux qui aiment les épaves.

Trois nouvelles épaves de la seconde guerre mondiale découvertes à Malte
Trois nouvelles épaves de la seconde guerre mondiale découvertes à Malte

L’histoire de Malte remonte aux croisades et constitue depuis longtemps une destination clé pour les expéditions militaires et les échanges commerciaux avec le Moyen-Orient. L’île de Malte a elle-même connu un trafic maritime considérable depuis l’époque où les Chevaliers de Saint-Jean s’y sont réfugiés. Et en tant que point stratégique important pour les opérations navales en Méditerranée, il a été le théâtre de violents combats lors des deux guerres mondiales.

La découverte de trois nouvelles épaves de la seconde guerre mondiale (WW2) dans les eaux maltaises a été saluée comme une « bonne nouvelle pour le patrimoine de Malte ».

Un navire coulé et l’épave de deux avions ont été découverts lors d’une étude scientifique des fonds marins au large de Malte.

La préparation préliminaire du gazoduc Malte-Sicile a permis de découvrir les trois épaves en ruine datant de la Seconde Guerre mondiale.

Le ministre maltais de l’Energie, Joe Mizzi, a déclaré aux députés que ces découvertes étaient une « bonne nouvelle ».

Il a déclaré: «L’enquête maritime réalisée pour le pipeline entre Malte et Gela en Sicile était très intéressante.

« Nous avons vu des épaves sous l’eau qui n’avaient pas été découvertes auparavant. C’est une bonne nouvelle pour le patrimoine de Malte. »

Il a ajouté que le tracé de l’oléoduc devrait maintenant être modifié pour protéger les restes de l’avion et du navire coulé.

Trois nouvelles épaves de la seconde guerre mondiale découvertes à Malte
Trois nouvelles épaves de la seconde guerre mondiale découvertes à Malte

Selon les chiffres de l’Office du tourisme de Malte, Malte a connu une croissance spectaculaire du tourisme de plongée ces dernières années.

Avec ce genre de passé historique, il n’est pas surprenant que les eaux autour de Malte soient parsemées d’épaves. Lorsque vous prenez en compte le fait que ces eaux sont profondes, mais encore plongeable, et chaudes la plupart de l’année et offrent une assez bonne visibilité, l’attrait devient évident.

Et maintenant, Malte a un autre attrait pour les plongeurs itinérants : une épave supplémentaire et une rare. Bien que de nombreux plongeurs aient visité des épaves de navires, la plongée sur épave d’avion a quelque chose de spécial, et c’est ce qui a été découvert près de la côte EST de Malte. L’appareil est un Lockheed P-2 Neptune (connu sous le nom de P2V dans la marine américaine), un avion de patrouille et un chasseur de sous-marins construit aux États-Unis. Celui-ci a été endommagé et a finalement sombré lors d’un atterrissage de routine à ce qui s’appelait alors l’aéroport de Luqa (aujourd’hui le Malta International), à quelques kilomètres du site où il a été retrouvé. Il a été dépouillé de tous les objets récupérables et aurait même figuré dans un film de 1958, mais son emplacement a finalement été oublié et l’avion a été perdu.

Bien qu’il puisse sembler étrange qu’une épave puisse être perdue de cette façon, quand elle a déjà été retrouvée une fois, il est important de se rappeler que la recherche de lieux spécifiques sous l’eau peut s’avérer extrêmement délicate sans GPS ni sonar, dont aucun n’était disponible pour le grand public jusqu’à présent assez récemment. Après tout, le Thistlegorm a encore été perdu pendant des années après sa découverte dans les années 1950.

L’épave du P-2 est immergée dans environ 30 mètres d’eau, ce qui en fait une plongée assez facile pour les plongeurs expérimentés. Ce n’est pas la seule épave d’avions de Malte. Un bombardier de Bristol Blenheim datant de la Seconde Guerre mondiale se trouve juste à l’extérieur de la zone de loisirs, à 45 mètres, mais il reste très populaire parmi les plongeurs, tant locaux que plongeurs.

Les eaux au large des îles maltaises abritent un certain nombre d’épaves de navires et d’avions historiques, notamment le bombardier Blenheim au large de Delimara, l’épave d’un aéronef Bristol Beaufighter au large de St Julian’s Point et le HMS Maori près du port de Marsamxett.

Un certain nombre de zones de conservation ont été créées pour protéger les épaves immergées situées dans les eaux maltaises.

Epave de bateau de la seconde guerre mondiale à Malte
Epave de bateau de la seconde guerre mondiale à Malte

Il existe actuellement sept zones de conservation, à savoir :

  • Le Um el Faroud près de Wied Iz-Zurrieq
  • MV Cominoland, MV Xlendi et MV Karwela au large de Ghajnsielem
  • Remorqueur St Michael, remorqueur 10 au large de Marsascala
  • L’aigle impérial au large de Qawra Point
  • Rożi, P29 au large de Cirkewwa
  • Blenheim Bomber au large de Delimara
  • Bristol Beaufighter au large de St Julian’s

Source Malta Today

Publié par Laisser un commentaire

Record de plongée en saturation russe à 416 m – Vidéo

Les plongeurs russes atteignent un record de 416 mètres en mer du Japon

Les plongeurs de la marine russe ont battu le record de plongée en saturation russe à 416 m !

Trois plongeurs immergés à 416 mètres ont battu le record de plongée en saturation russe en plongée à saturation dans les cloches de plongée sous-marines réalisés par les marins de la marine russe, selon rt.com. La plongée a été planifiée et réalisée dans le cadre des exercices de sauvetage qui ont eu lieu dans la mer du Japon.

Cette immersion exigeante a été précédée de préparations exceptionnelles. Tous les plongeurs ont dû passer trois jours dans la chambre de décompression avant d’être placés dans une cloche de plongée et descendu à une profondeur de 416 mètres le record russe. L’opération a été menée avec fierté par la flotte russe, le navire de recherche et sauvetage « Igor Belousov ».
Au cours de leur record de plongée à saturation russe à cette profondeur record, les plongeurs ont effectué un certain nombre de tâches auxquelles ils doivent faire face dans leurs missions habituelles. Donc, ils devaient effectuer des recherches, gérer les tuyaux ombilicaux de mélange respiratoire et les reliant à la cloche de plongée sous-marine.

Record de plongée à saturation russe 416 mètres
Record de plongée à saturation russe 416 mètres

Il n’ont pas non plus eu beaucoup de temps de célébrer leur exploit aussi incroyable soit-il. Après avoir terminé leurs tâches, les plongeurs ont développé le drapeau russe et célébré leur succès devant l’objectif de l’appareil photo. Le record de plongée à saturation de la marine russe a été amélioré d’exactement 99 mètres. Le précédent record de 317 mètres avait été effectué il y a un an. Faut-il s’attendre à un nouveau succès des plongeurs russes fin 2019 ?

Record de plongée à saturation russe à 416 mètres
Record de plongée à saturation russe à 416 mètres

Vidéo du record de plongée en saturation russe à 416 mètres

Les plongeurs de la flotte russe du Pacifique descendent de 416 mètres, établissant un record de plongée

La plongée record a eu lieu dans une zone d’eaux profondes en mer de l’Est (mer du Japon) à bord du nouveau navire de sauvetage sous-marin de la Flotte du Pacifique, Igor Belousov, et a été réalisée à l’aide d’une nouvelle technologie permettant aux plongeurs de résister à plus de 40 fois la pression atmosphérique de la Terre.

Des plongeurs militaires russes ont réussi à plonger à une profondeur de 416 mètres, reconnaissant ainsi la zone sous-marine environnante et déployant le drapeau russe, a rapporté mardi le porte-parole de la flotte du Pacifique, Nikolai Voskresensky. La plongée en eau profonde a établi un record pour la marine russe.

Les plongeurs ont pu descendre à une profondeur incroyable, dont la pression écraserait normalement un corps humain non préparé, en utilisant une chambre de compression spéciale de la marine, faisant partie du système de sauvetage en plongée en profondeur GvK-450, conçue pour permettre aux plongeurs de conquérir des profondeurs allant jusqu’à 450 mètres. Le niveau de pression exercé à 416 mètres sous la surface de l’eau équivaut à plus de 41 fois la pression atmosphérique de la Terre au niveau de la mer.

Le GvK-450 a été spécialement mis au point par l’Institut de recherche sur les technologies de sauvetage et les technologies sous-marines de la marine. Il avait pour objectif d’accroître les capacités de la marine en matière d’opérations de recherche et de sauvetage spécifiquement destinées aux sous-marins en détresse.
Au cours de leur séjour en haute mer, les plongeurs de la flotte du Pacifique ont également effectué une mission d’entraînement, en connectant les tuyaux d’approvisionnement en oxygène à un modèle de compartiment sous-marin.

Le navire de recherche et de sauvetage Igor Belousov du Projet 21300, livré de série avec le système GvK-450, a été commandé par la marine russe en novembre 2015 et sert dans la flotte du Pacifique. Jusqu’à quatre navires supplémentaires du Projet 21300 sont prévus, un deuxième navire faisant partie du programme d’armement de la Russie et devant être achevé d’ici 2023.

Un plongeur de la marine américaine a établi le record absolu du monde de plongée en 2006, descendant à une profondeur de 610 mètres (2000 pieds) avec une combinaison de système de plongée atmosphérique (ADS).

Notre français Théo MAVROSTOMOS est l’homme le plus profond du monde après avoir atteint 701 m en caisson lors d’une expérience Hydra X à la COMEX

À ce propos, il faut ajouter que la plongée la plus profonde et donc le record du monde de plongée en saturation s’est déroulée en France. 4 plongeurs de la Comex et 2 de la marine françaises ont plongée à une profondeur de 534 mètres.

De plus le plongeur le plus profond du monde est aussi Français Théo MAVROSTOMOS, l’un des plongeurs de l’expérience HYDRA 10 qui a atteint la profondeur de 701 mètres dans un caisson hyperbare de la Comex.

Publié par Laisser un commentaire

Richard Branson et Fabien Cousteau au blue Hole du Belize

Le Blue Hole a une profondeur d'environ 125 mètres et, bien que les plongeurs aient atteint le fond auparavant, l'obscurité totale et les conditions difficiles ont limité leur capacité à collecter des données scientifiques.

Dans le grand Blue hole du Belize : Richard Branson et Fabien Cousteau dévoilent une première expédition pour cartographier le plus grand trou bleu du monde

  • Le célèbre plongeur-explorateur français Jacques Cousteau a exploré le plus grand blue Hole du monde au Belize long de 300 mètres en 1971
  • 50 ans plus tard, le petit-fils de Cousteau revient sur le site avec Richard Branson et une équipe de chercheurs
  • Ils espèrent créer la première carte sonar complète du système de grottes et examiner sa vie marine.

En 1971, le célèbre explorateur-plongeur français Jacques Cousteau a amené son navire de recherche Calypso à 70 km au large de la côte du Belize pour explorer le trou bleu merveilleux de 300 mètres de long et 125 mètres de profondeur, le Blue Hole.

L’équipe de Cousteau avait découvert que le Blue Hole, la plus grande doline du monde et l’une des principales attractions touristiques du Belize, était en fait une grotte submergée qui s’était formée au cours de dizaines de milliers d’années.

Près de 50 ans plus tard, Fabien, le petit-fils de Cousteau, revient sur le site, classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, aux côtés de Richard Branson et d’une équipe de chercheurs pour en apprendre davantage sur le mystérieux gouffre.

Fabien Cousteau
Fabien Cousteau

Le Blue Hole a une profondeur d’environ 125 mètres et, bien que les plongeurs aient atteint le fond auparavant, l’obscurité totale et les conditions difficiles ont limité leur capacité à collecter des données scientifiques

Sur le plan géologique, c’est une formation vraiment cool »,

a déclaré Fabien Cousteau à la presse.

« Et c’est un phénomène intéressant car ils sont très rares. »

Fabien a appris à faire de la plongée à l’âge de quatre ans avec son grand-père.

Et en 2014, il a battu le record de son grand-père en passant 31 jours à filmer et explorer sous l’eau dans le cadre d’une plongée à saturation.

Le précédent record détenu par Jacques était de 30 jours sous l’eau.

Il retourne maintenant sur le site de son grand-père, bien que équipé cette fois d’une technologie de pointe qui pourrait éclairer davantage cette merveille océanique.

Le Blue Hole n’a jamais été complètement exploré.

Jacques Cousteau a amené la Calypso dans le Blue Hole de Belize et a envoyé des plongeurs et son submersible, mais c’était une technologie des années 1960.

Désormais, une équipe de plongeurs et de scientifiques effectuera pour la première fois une analyse 3D du site touristique, y compris une analyse sonar de l’intérieur à l’aide d’une technologie de niveau militaire.

On espère que ces informations permettront de mieux comprendre l’impact du changement climatique sur la planète au cours des millénaires.

Il reste beaucoup de découvertes à faire dans le Blue Hole du Belize, y compris trouver les sédiments, examiner les variations dans les paroies, la teneur en oxygène et en CO2 … Il y a toute une liste de choses qui n’ont pas été faites, que l’équipe va faire dans le blue Hole de Belize.

Fabien Cousteau a déclaré que Géologiquement, le blue hole du Belize était une formation vraiment cool.

L’expédition comprendra le déploiement de deux sous-marins composés de trois hommes, ce qui permettra à Cousteau et à Branson, passionné de la conservation de l’océan, de passer des heures à l’intérieur du Blue Hole.

Il y aura également deux grands navires en surface qui fourniront un soutien en matière de recherche et de logistique.

Sir Richard Branson va plonger dans le Blue Hole du Belize
Sir Richard Branson va plonger dans le Blue Hole du Belize

Au cours de l’expédition, Branson et Cousteau diffuseront des millions de vidéos du fond du Blue Hole.
Le Blue Hole du Belize est un monument national, ancienne grotte abritant d’énormes stalactites et stalagmites à 45 m de profondeur. Le Blue Hole du Belize est inscrit au Patrimoine mondial de l’UNESCO.

Stalactites et stalacmites du Blue Hole de Belize
Stalactites et stalacmites du Blue Hole de Belize

Les explorateurs seront également intéressés par la collecte de données susceptibles de fournir des informations sur l’existence et la disparition de l’ancienne civilisation maya.

Les archéologues disent que le Blue Hole du Belize pourrait contenir des indices qui renforcent les soupçons des scientifiques selon lesquels la chute des Mayas pourrait être attribuée aux catastrophes climatiques.

Mais l’exploration du site pose des défis uniques aux plongeurs, qui devront faire face à des conditions difficiles.

Le Blue Hole du Belize est très profond et il faut un équipement de plongée spécialisé pour plonger profond.

Les sous-marins permettront aux plongeurs de passer plus de temps au fond du Blue Hole.

Les sous-marins ont été fabriqués par Aquatica, une société canadienne. Le fondateur de la société, Harvey Flemming, dirigera également l’expédition aux côtés de Cousteau et de Branson.

L’expédition partira pour le Belize vers la mi-décembre.

Richard Branson et Fabien Cousteau au blue Hole du Belize
Richard Branson et Fabien Cousteau au blue Hole du Belize

JACQUES COUSTEAU ET LE BLUE HOLE DU BELIZE

Le Great Blue Hole du Belize a été rendu célèbre par l’explorateur océanique français Jacques Cousteau, qui l’a déclaré l’un des cinq meilleurs sites de plongée sous-marine au monde.

Il a amené son navire de recherche renommé, la Calypso, pour étudier les profondeurs du gouffre en 1972.

L’expédition a trouvé des stalactites submergées dans le trou et a pu conclure que le Blue Hole du Belize s’était formé avant l’élévation du niveau des océans.

Les investigations de cette expédition ont confirmé l’origine du trou en tant que formation calcaire typique du karst, formée avant que le niveau de la mer ne monte au moins en quatre étapes, laissant des rebords à des profondeurs de 21 m, 49 m et 91 m.

Des stalactites ont été récupérées dans des grottes immergées, confirmant leur formation antérieure au-dessus du niveau de la mer.

Stalactites et stalacmites du Blue Hole de Belize
Stalactites et stalacmites du Blue Hole de Belize

Certaines de ces stalactites étaient également décalées de 5 ° par rapport à la verticale, ce qui indique qu’il y avait eu un certain décalage géologique et une inclinaison du plateau sous-jacent, suivis d’une longue période dans le plan actuel.

L’inclinaison indique qu’il s’agissait d’un mouvement de la terre, plutôt que d’une élévation du niveau de la mer seul.

Publié par 2 commentaires

Record du monde de plongée en recycleur 316m

Record de plongée en recycleur à 316 mètres en recycleur

Battre le record du monde de plongée en recycleur 316m

Record du monde de plongée en recycleur 316m

Le 10 octobre 2018, Jarek Macedonian a effectué une plongée à une profondeur de 316 mètres, améliorant ainsi le record du monde de plongée en recycleur établi par Krzysztof Starnawski il y a exactement un mois.

La plongée extrème a eu lieu au lac de Garde et a eu lieu avec un recycleur de plongée HammerHead. La durée totale de la plongée est de 10 heures et la descente à la profondeur maximale a pris 19 minutes grâce à l’utilisation d’un scooter sous-marin.

Record du monde de plongée recycleur 316 mètres

Jarek, en juillet de cette année, a également effectué une plongée à 279 mètres de profondeur dans le lac de Garde. Il est à noter que le record du monde de plongée en recycleur de Jarek Macedonian et le précédent record de Krzysztof Starnawski présentent des points communs intéressants. Les deux hommes ont utilisé le même recycleur à circuit fermé électronique HammerHead, le scooter Seacraft, et les ont exécutés dans le lac de Garde en très peu de temps.

Notre ami Bernie avait lui même fait son record perso au lac de Garde il y a quelques années.

Sans vouloir polémiquer et sans rien connaître ni du site choisi ni des conditions de plongée, je note juste que 19 minutes pour descendre à 316 mètres, c’est lent, très lent et surtout avec un scooter qui est censé permettre de descendre plus vite. Le fond à cet endroit n’est-il pas plat ?

On voit que depuis quelques mois, ce qui était était plus ou moins confidentiel et réservé à certains plongeurs est exacerbés.

Il reste à espérer que ce n’est pas le début de la compétition pour les prochains records de profondeur …

Publié par Laisser un commentaire

Un plongeur Polonais décède au lac de Garde

Adam Pawlik "Ziolo" décède lors de sa tenative de record à 330 mètres dans le lac de Garde en Italie

Adam Pawlik « Ziolo » décède lors de sa tentative de record à 330 mètres dans le lac de Garde en Italie

Accident de plongée. Il voulait battre un record de profondeur, il manque toujours un plongeur dans le lac de Garde. La recherche continue sans relâche
Samedi soir, à partir de la plage du camping Garda à Limone, le plongeur semble avoir pour objectif d’atteindre une profondeur de plus de 300 mètres. Les pompiers de Riva sont également au travail pour rechercher le plongeur.

LIMONE. Il essayait de battre un record quand il a disparu. Les recherches d’un plongeur polonais dans les eaux du lac de Garde à Limone se poursuivent sans être perturbées. Dimanche matin, à partir de 7 heures, la Garde côtière et le Volontari del Garda travaillent avec des plongeurs et des patrouilleurs, ainsi qu’avec les pompiers de Riva et l’équipe de police de Salò.

Un hélicoptère est arrivé de Varèse pour travailler des airs sur les eaux du lac, mais il n’y a toujours aucune trace du plongeur.

Samedi, à partir de la plage du camping Garda à Limone, le plongeur semble avoir pour objectif d’atteindre une profondeur de plus de 300 mètres avec un scooter sous-marin. Depuis lors, il n’est pas revenu et les recherches sont en cours depuis samedi soir. Il y a un an, un plongeur polonais, Waclaw Lejko, était décédé alors qu’il tentait de faire un record au large du port de Tremosine non loin de l’endroit où le disparu a plongé la nuit dernière.

Les pompiers volontaires de Riva del Garda effectuent des recherches en utilisant un bateau équipé de sondeurs.

Un autre Polonais est mort dans le lac italien de Garda Adam Pawlik « Ziolo »

Accident de plongée Adam Pawlik Wypadek décède lors d'une tentative de record en plongée recycleur au lac de Garde en Italie
Accident de plongée Adam Pawlik Wypadek décède lors d’une tentative de record en plongée recycleur au lac de Garde en Italie

Officiellement, nous pouvons déjà confirmer que samedi, 13 octobre, un tragique accident de plongée a eu lieu dans le lac de Garde, en Italie. Un Polonais de 50 ans, connu de la communauté de plongeurs Adam Pawlik « Zioło », est décédé en Silésie.

On sait qu’Adam est arrivé au camping sur les rives du lac de Garde en compagnie d’un groupe de cinq amis le week-end dernier (les 6 et 7 octobre 2018). Jarek Macedonian, qui a fait partie du groupe des plongeurs le 10 octobre, figurait également parmi les plongeurs. il a réalisé la plus profonde immersion de l’histoire avec 316 mètres en circuit fermé (lire: record du monde battu en CCR 316m).

L’endroit où la plongée a eu lieu ainsi que les informations fournies par les médias italiens suggèrent que l’accident s’est produit lors de la mise à l’eau pour cette tentative de record de plongée à une profondeur de 333 mètres. Si cette information était confirmée, Adam tentait de battre le record du monde de l’Egyptien Ahmed Gabr, qui en septembre 2014 avait plongé en mer Rouge à une profondeur de 332 mètres.

La tentative de record de plongée a été réalisée en circuit fermé (CCR). La plongée a commencé juste après 10 heures à Limone. On ne sait pas si les problèmes sont apparus lors de l’immersion ou peut-être déjà dans la phase de remontée, lors des paliers de décompression ultérieurs. À cet égard, l’ordinateur utilisé par le plongeur peut certainement aider à comprendre ce qui s’est passé. Malheureusement, les services italiens n’ont pas réussi à retrouver le corps du Polonais, alors même que les recherches avaient été suspendes.

Adam Pawlik « Zioło » était connu dans le monde de la plongée en Pologne. Il y a quelques années, il est devenu le chef de l’organisation tchèque des plongeurs – ASTD pour la Pologne. Il a formé de nombreux plongeurs qu’il a tenté d’intégrer aux activités du centre de plongée Anaconda. En ce qui concerne l’expérience de plongée d’Adam, nous savons qu’il a commencé son aventure avec la plongée en circuit fermé (CCR) sur recycleur HammerHead pendant l’été 2013. D’après des sources largement disponibles, il semble que, jusqu’à la plongée malheureuse sur Gardzie Adam, il ait effectué trois plongées en dessous de 200 mètres. D’abord, à 201 mètres de profondeur en juillet 2015 dans la grotte albanaise de Viroit, à 210 mètres en octobre 2017 et en avril de cette année à 222 mètres, tous deux situés dans le lac de Garde italien.

Accident de plongée Adam Pawlik Wypadek décède lors d'une tentative de record en plongée recycleur au lac de Garde en Italie
Accident de plongée Adam Pawlik Wypadek décède lors d’une tentative de record en plongée recycleur au lac de Garde en Italie

C’est le troisième Polonais décédé au lac de Garde en moins d’un an et demi. Le premier accident de plongée a eu lieu en juin 2017 , un autre en septembre de l’année dernière, lors de la tentative de plongéejusqu’à la profondeur de 275 mètres Wacław Lejko est mort. L’accident de Wacław est également l’effet de la course à la profondeur, derrière le record de la plongée la plus profonde.

Nous surveillons avec inquiétude la course à l’échalotte en cours pour la plongée en recycleur la plus profonde (CCR) …

La famille, les amis, les amis du plongeur, nous leur adressons nos plus sincères condoléances.

Publié par Laisser un commentaire

Krzysztof Starnawski bat le record du monde de plongée en circuit fermé à 303 m

Krzysztof Starnawski record du monde de plongée en recycleur à 303 m

Krzysztof Starnawski bat le record du monde de plongée en circuit fermé à 303 m

Le plongeur polonais Krzysztof Starnawski a battu le record du monde de plongée en circuit fermé après avoir plongé à une profondeur de 303 m dans le lac de Garde italien.

Krzysztof Starnawski est l’un des plongeurs polonais les plus reconnus au monde. Il a admis qu’il avait battu le record quelque peu par accident parce que lui et son équipe visaient autre chose.

« Au début, notre plan était d’explorer une grotte près du lac. Malheureusement, les conditions météorologiques n’ont pas permis de plonger en toute sécurité. Nous avons décidé de plonger dans la Garda et de la traiter comme un entraînement pour les prochaines expéditions et voir si elle est capable d’atteindre le fond. Et c’est ainsi que ce record a été battu », a déclaré M. Starnawski dans une interview accordée à RMF FM.

La plongée en circuit fermé est un style de plongée sous-marine utilisant des recycleurs, un équipement technique qui filtre le dioxyde de carbone expiré par le plongeur et le remplace par de l’oxygène, fournissant à l’utilisateur une proportion adéquate de gaz respirables. En utilisant des recycleurs, les plongeurs peuvent passer plus de temps sous l’eau qu’avec un équipement de plongée ordinaire.

Au fond du lac de Garde depuis Starnawski sur Vimeo.

Il a admis que la plongée dans les lacs et les mers n’est pas sa tasse de thé puisqu’il préfère les grottes et les rivières sous-marines de la plongée souterraine, mais a ajouté que la formation est toujours nécessaire.

À une telle profondeur, la température est d’environ huit degrés Celsius, des mesures de sécurité supplémentaires ont donc dû être prises.

« La plongée a duré sept heures, et comme il est très facile de souffrir d’hypothermie, j’ai utilisé un système de chauffage pour augmenter ma température corporelle « , a-t-il ajouté.

Krzysztof Starnawski

M. Starnawski a déclaré que même s’il aurait pu aller encore plus loin, les 303 mètres qu’il a parcourus étaient symboliques.

« Juste avant d’aller sous l’eau, quelqu’un m’a dit que deux films sur le 303e escadron de combat polonais sont actuellement projetés dans les salles de cinéma. Nous avons décidé que si nous avions l’intention de descendre à environ 300 mètres, pourquoi ne pas en faire 303, en hommage à nos compatriotes d’il y a des années ? »

M. Starnawski a des réalisations remarquables dans son curriculum vitae. En 2011, il a atteint 283 m en circuit fermé – un record mondial à cette époque. En 2016, il découvre la grotte la plus profonde du monde (404 m) dans le complexe de grottes de Hranická Propast, en République tchèque. Pour ce dernier, il a été élu Aventurier de l’année 2017 par le National Geographic.

Publié par Laisser un commentaire

Epave « Titanic » épave romaine C de Port Miou

Epave Romaine C dite "Titanic" de port Miou

Aujourd’hui on plonge l’épave romaine C dite « Titanic » de port Miou vers Marseille

Cela fait un moment que je tanne mon bon Christophe pour plonger une épave avec des amphores sur Marseille. Donc ce matin destination l’épave Romaine C dite le « Titanic » avec un « jeune padawan » qui désirait faire sa première 100 mètres : LOL . Le site est idéal pour ce type de plongée, car le fond est à 100 mètres tout pile, enfin sit tu creuses à 2 mètres autour, tu vas trouver 102 m… et encore.. donc impossible de dépasser la profondeur et parfait pour une première plongée tek à Marseille.

De plus la taille de l’épave romaine est assez restreinte, puisque on peut imaginer qu’à l’époque les ce type d’embarcation n’était pas très grand : 10 mètres sur 4 mètres environ, ce qui fait une superficie assez restreinte, et que pour le coup le plongeur ne soit pas tenté de rester des heures dessus, ce qui évitera de charger en gaz et d’avoir une longue décompression.

Sur le site de l’épave du Titanic à Marseille, ne restent plus que les amphores : la structure en bois du bateau, vieille de plusieurs milliers d’années a été rongée par le temps et le reste.

Par contre quand nous sommes descendu dessus, comme la visi était excellente, on distingue clairement la forme du bateau marquée par l’emplacement des amphores.

Donc l’épave du Titanic entre Marseille et Cassis est parfaite pour une première plongée à 100 mètres.

Le Remora 2000 lors de la mission à Marseille, les amphores sur l'épave romaine C "Titanic" de Port-Miou et le site de l'épave vu du sous-marin.
Le Remora 2000 lors de la mission à Marseille, les amphores sur l’épave romaine C « Titanic » de Port-Miou et le site de l’épave vu du sous-marin. (c) Comex

Vue d’ensemble de l’épave romaine C dite du « Titanic »

Une fois de plus c’est Henri-Germain Delauze qui a découvert l’épave Romaine de Port-Miou C « Titanic » aux commandes de son sous-marin Remora 2000.

Depuis le début du projet Venus de la Comex, l’épave romaine de Port-Miou C « Titanic » a été choisi comme une très bonne opportunité pour développer de nouvelles technologies afin d’explorer virtuellement un site sous-marin.

Cette épave romaine a été découvert en octobre 1998 par Henri-Germain Delauze, président de la Comex à Marseille, lors d’une plongée avec son sous-marin Remora. L’épave Romaine « Titanic » git sur 105 m de profondeur face à la côte calcaire des Calanques, entre Marseille et Cassis, dans le sud de la France (Bouches-du-Rhône) et est pleine d’amphores. Deux courtes expertises portées par le Département des recherches archéologiques subaquatiques et sous-marines (DRASSM, France) ont été planifiées avec le même sous-marin Comex, en 1999 et 2001.

L’épave est située en pleine mer à 4 km de la calanque de Port-Miou et à 9 km de la partie est de l’île de Riou, dans une vaste zone où six autres épaves romaines ont été découvertes par la Comex. Dans cette vaste zone, parmi sept autres épaves romaines déclarées par la Comex, entre 90 et 110 m de profondeur, quatre d’entre elles sont totalement détruites par le passage répété des chalutiers. Ces chalutiers équipés d’instruments extrêmement sophistiqués et d’un système de géolocalisation, afin d’enregistrer la position des épaves dans le but de récupérer des butins lucratifs, peuvent toucher plusieurs fois le même site et ravager complètement le site archéologique.

Le site de cette épave romaine C de port Miou dite le « Titanic » non loin de Marseille se trouve dans le sable mais peut être préservé du danger de la pêche marine au chalut par un groupe de roches tout autour, obligeant les chalutiers à éviter le danger et les obliger à changement de direction.

Lors de ces études conjointes de la Comex et du DRASSM, Trois activités principales ont eu lieu lors de ce troisième essai en mer du projet VENUS :

  • Acquisition de données photogrammétriques par le sous-marin Remora 2000 associée à un enregistrement de données de navigation précises et à un relevé multifaisceaux.
  • Relevé multifaisceau de l’épave romaine C dite « Titanic »
  • Vérification de la validité des données pendant la mission

Nos offres de phare vidéo de plongée sous-marine

Vidéo de l’épave du Titanic à Marseille

La vidéo tournée sur le site de l’épave romaine C du « Titanic » avec ma vieille caméra Gopro2 qui en son temps avait été noyée dans l’eau de mer. Si j’ai pu la sauver, elle refonctionne, toute l’optique est HS et plaine de trace avec du sel encore ce qui explique les mauvaises images : désolé je suis !

Cette archive exemplaire vise à fournir un échantillon représentatif utile des techniques employées et des types de données produits, ainsi que de présenter une archive cohérente de l’enquête elle-même.

Sources : Université de York, Comex

Publié par Un commentaire

Blue Hole le plus profond en mer de Chine

Le puits géant a été découvert dans la mer de Chine méridionale

Ils ont découvert le Blue Hole le plus profond en mer de Chine

Ils ont découvert le Blue Hole le plus profond jamais trouvé dans le sud de la mer de Chine, plus grand que la tour Eiffel.
Le puits sous-marin est de 301 mètres de profondeur – soit 100 mètres plus profond que le Dean’s Blue Hole aux Bahamas
Un énorme trou découvert dans la mer de Chine méridionale est certainement le plus profond du monde.

Dean's Blue Hole détenait auparavant le record du Blue Hole le plus profond du monde
Dean’s Blue Hole détenait auparavant le record du Blue Hole le plus profond du monde

Cela fait un petit moment que je le dis et le pressent, il doit y avoir des sites de plongée extraordinaire à découvrir en Chine. La taille de ses cotes et très certainement leurs diversitées y contribuent. Ce Blue Hole chinois serait un magnifique site de plongée.

Les chercheurs en Chine ont découvert récemment sa profondeur incroyable récemment, connaissant le trou depuis des années
Les chercheurs en Chine ont découvert récemment sa profondeur incroyable récemment, connaissant le trou depuis des années

La grotte sous-marine mesure 301 mètres de profondeur – presque la taille du gratte-ciel de Londres The Shard (331m) et est profonde que plus grand que la Tour Eiffel.
Le trou bleu le plus profond, surnommé le Trou du Dragon par les Chinois, a été trouvé cet été, selon Huanqiu.com.

Et il bat le record du monde précédent – le Dean’s Blue Hole dans les Bahamas, qui mesure 202 mètres de profondeur.
Il a été découvert près des îles Paracel – connu sous le nom de Xisha en chinois et Hoàng Sa en vietnamien.

Ces trous dans les récifs sont souvent appelés trous bleus quand ils sont trouvés dans l’océan que vue du ciel la goutte pure au milieu produit une couleur bleu profond souvent visible de très loin.
Le Dragon Hole était apparemment connu depuis des centaines d’années, mais ce n’est que récemment que les chercheurs ont été en mesure de déterminer pleinement sa profondeur.

Les experts ont découvert plus de 20 espèces de poissons vivant dans le trou
Les experts ont découvert plus de 20 espèces de poissons vivant dans le Blue hole potentiellement le plus profond du monde

Selon Huanqiu.com, les scientifiques en Chine ont mesuré les dimensions du Blue Hole chinois pendant la campagne de recherche effectuées entre août l’année dernière et Juin 2016.
Ils ont utilisé des scanners sonars, des compteurs de courant d’eau profonde, des robots sous-marins et des caméras sous-marines pour établir la profondeur du puits comme étant de 300,89 mètres.

Les experts ont également révélé que plus de 20 espèces de poissons ont été trouvés dans le Blue Hole chinois.

Le puits géant de ce Blue Hole a été découvert dans la mer de Chine méridionale
Le puits géant de ce Blue Hole le plus profond a été découvert dans la mer de Chine méridionale

Dragon Hole est censé obtenir un statut protégé par les autorités locales que les scientifiques envisagent d’explorer de manière plus approfondie – potentiellement au-delà des 100 mètres de profondeur, où il n’y a pas d’oxygène.

Vidéos du Blue Hole Dragon Hole le plus profond du monde ?


Les images venant de Chine avec la mise en oeuvre des ROV et des images sous-marines dans ce qui est peut être le Blue Hole le plus profond du monde

Publié par 4 commentaires

Liban plongée épave Marseille

Épave du liban, une belle plongée aux Pharillon à Marseille

Epave Liban ile maire Marseille
Epave Liban ile maire Marseille

Plongée sur l’épave du Liban à Marseille

On a plongée l’épave du Liban que je n’avais jamais faite… j’ai compris pourquoi (je ne l’avais jamais plongée…). L’épave est échouée à l’extrémitée sud de l‘ile Maire. Ce jour là la mer était forte, même à l’abris nous avons eu droit à une houle de 1.5 m. Lors de la première plongée dessus je n’avais pas trouvé beaucoup d’intérêt pour cette épave du Liban, dont  nous n’avons pas plus vu que les deux chaudières à cause de la mauvaise visi. A moins que je n’ai pas su trouver le reste de l’épave ? Il faudrait éventuellement que je me fasse accompagner la prochaine fois par un plongeur habitué du site et de la plongée à Marseille. La partie la plus intéressante reste sans doute le retour avec le passage sous l’arche de l’ile, avec une belle lumière bleu en arrière plan et de la vie avec des bancs de poissons. L’épave, ou tout du moins ce qu’il en reste se situe dans la zone des 30 mètres de profondeur.

L’épave du liban ce n’est pas à proprement parlé de la plongée Tek à Marseille.

Epave Liban plongée Marseille
Epave Liban plongée Marseille (c) memoire de plongeur

En fait le Liban est un site de plongée de repli pour nous, en cas de gros temps. On se met à l’eau protégé par l’ile Maire et on passe en dessous d’une arche à 16 mètres pour arriver sur l’épave. Il y a aussi une faille dans la roche, ou l’on peut passer. Elle se situe juste avant mais à six mètres. Mais néanmoins, de l’autre coté, la mer, elle tape elle, et elle brasse le fond quand même, donc la visi n’a jamais été vraiment top pour nous.

Sauf cet été, ou on la plongée un peu plus tard dans l’après-midi et nous avons bénéficié d’un bel éclairage. Donc Yann, Patrick sa femme et moi nous nous sommes régalés en recycleur dessus. Nous avons eu le temps d’en faire le tour. Bon ok la Miss a eu froid… et il a fallu que je m’en retourne, donc une fois de plus je n’ai pas tout fais. En fait … l’épave est grande et il y a matière à visiter. Donc la conclusion, il faut bien sûr que j’y retourne encore deux ou trois fois afin de passer partout et de ramener des images.

Localisation de l’épave du Liban

Carte des épaves de Marseille
Carte des épaves de Marseille

L’épave se situe derrière l’ile Maire à Marseille sur un fond de 35 mètres, pas très loin du cap Croisette. L’épave n’est pas trop loin du Ker Bihan, ni de la Drôme. Par contre assez éloigné de l’ile du Planier et ses épaves. De toute façon il y en a tellement.

Histoire du nauffrage du Liban

Naufrage épave Liban
Naufrage épave Liban

Le 17 juin 1903, le Liban quite le port de Marseille en direction de Bastia en Corse. Le paquebot est éperonné à tribord avant par l’Insulaire, qui revient de  Toulon avec quarantes passagers à bord. Il s’apprétait à rentrer dans la rade de Marseille, à proximité de l’île Maïre. Le Liban a essayé de s’échouer entre les deux blocs rocheux au sud de l’île. Ce naufrage a causé la mort de près d’une centaine de passagers.

Les pêcheurs du port des Goudes, organisent les secours à bord de leur barques, aidé par un navire en partance pour la Grèce, le Balkan, et au Rakocsy, un vapeur hongrois qui devait rejoindre l’Italie. Le Liban coule par l’avant. Comble de malchance, cinq des six canots de sauvetage ne sont pas mis à l’eau, les bossoirs sont en trop mauvais état. Le Liban coule en 20 minutes seulement.

Vidéo de plongée sur l’épave du liban Marseille

Ci après une vidéo d’une plongée sur le Liban, même si ce n’est pas la nôtre ! 😉