Publié le

Blue Hole le plus profond en mer de Chine

Le puits géant a été découvert dans la mer de Chine méridionale

Ils ont découvert le Blue Hole le plus profond en mer de Chine

Ils ont découvert le Blue Hole le plus profond jamais trouvé dans le sud de la mer de Chine, plus grand que la tour Eiffel.
Le puits sous-marin est de 301 mètres de profondeur – soit 100 mètres plus profond que le Dean’s Blue Hole aux Bahamas
Un énorme trou découvert dans la mer de Chine méridionale est certainement le plus profond du monde.

Dean's Blue Hole détenait auparavant le record du Blue Hole le plus profond du monde
Dean’s Blue Hole détenait auparavant le record du Blue Hole le plus profond du monde

Cela fait un petit moment que je le dis et le pressent, il doit y avoir des sites de plongée extraordinaire à découvrir en Chine. La taille de ses cotes et très certainement leurs diversitées y contribuent. Ce Blue Hole chinois serait un magnifique site de plongée.

Les chercheurs en Chine ont découvert récemment sa profondeur incroyable récemment, connaissant le trou depuis des années
Les chercheurs en Chine ont découvert récemment sa profondeur incroyable récemment, connaissant le trou depuis des années

La grotte sous-marine mesure 301 mètres de profondeur – presque la taille du gratte-ciel de Londres The Shard (331m) et est profonde que plus grand que la Tour Eiffel.
Le trou bleu le plus profond, surnommé le Trou du Dragon par les Chinois, a été trouvé cet été, selon Huanqiu.com.

Et il bat le record du monde précédent – le Dean’s Blue Hole dans les Bahamas, qui mesure 202 mètres de profondeur.
Il a été découvert près des îles Paracel – connu sous le nom de Xisha en chinois et Hoàng Sa en vietnamien.

Ces trous dans les récifs sont souvent appelés trous bleus quand ils sont trouvés dans l’océan que vue du ciel la goutte pure au milieu produit une couleur bleu profond souvent visible de très loin.
Le Dragon Hole était apparemment connu depuis des centaines d’années, mais ce n’est que récemment que les chercheurs ont été en mesure de déterminer pleinement sa profondeur.

Les experts ont découvert plus de 20 espèces de poissons vivant dans le trou
Les experts ont découvert plus de 20 espèces de poissons vivant dans le Blue hole potentiellement le plus profond du monde

Selon Huanqiu.com, les scientifiques en Chine ont mesuré les dimensions du Blue Hole chinois pendant la campagne de recherche effectuées entre août l’année dernière et Juin 2016.
Ils ont utilisé des scanners sonars, des compteurs de courant d’eau profonde, des robots sous-marins et des caméras sous-marines pour établir la profondeur du puits comme étant de 300,89 mètres.

Les experts ont également révélé que plus de 20 espèces de poissons ont été trouvés dans le Blue Hole chinois.

Le puits géant de ce Blue Hole a été découvert dans la mer de Chine méridionale
Le puits géant de ce Blue Hole le plus profond a été découvert dans la mer de Chine méridionale

Dragon Hole est censé obtenir un statut protégé par les autorités locales que les scientifiques envisagent d’explorer de manière plus approfondie – potentiellement au-delà des 100 mètres de profondeur, où il n’y a pas d’oxygène.

Vidéos du Blue Hole Dragon Hole le plus profond du monde ?


Les images venant de Chine avec la mise en oeuvre des ROV et des images sous-marines dans ce qui est peut être le Blue Hole le plus profond du monde

Publié le

Liban plongée épave Marseille

Épave du liban, une belle plongée aux Pharillon à Marseille

Epave Liban ile maire Marseille
Epave Liban ile maire Marseille

Plongée sur l’épave du Liban à Marseille

On a plongée l’épave du Liban que je n’avais jamais faite… j’ai compris pourquoi (je ne l’avais jamais plongée…). L’épave est échouée à l’extrémitée sud de l‘ile Maire. Ce jour là la mer était forte, même à l’abris nous avons eu droit à une houle de 1.5 m. Lors de la première plongée dessus je n’avais pas trouvé beaucoup d’intérêt pour cette épave du Liban, dont  nous n’avons pas plus vu que les deux chaudières à cause de la mauvaise visi. A moins que je n’ai pas su trouver le reste de l’épave ? Il faudrait éventuellement que je me fasse accompagner la prochaine fois par un plongeur habitué du site et de la plongée à Marseille. La partie la plus intéressante reste sans doute le retour avec le passage sous l’arche de l’ile, avec une belle lumière bleu en arrière plan et de la vie avec des bancs de poissons. L’épave, ou tout du moins ce qu’il en reste se situe dans la zone des 30 mètres de profondeur.

Epave Liban plongée Marseille
Epave Liban plongée Marseille (c) memoire de plongeur

En fait le Liban est un site de plongée de repli pour nous, en cas de gros temps. On se met à l’eau protégé par l’ile Maire et on passe en dessous d’une arche à 16 mètres pour arriver sur l’épave. Il y a aussi une faille dans la roche, ou l’on peut passer. Elle se situe juste avant mais à six mètres. Mais néanmoins, de l’autre coté, la mer, elle tape elle, et elle brasse le fond quand même, donc la visi n’a jamais été vraiment top pour nous.

Sauf cet été, ou on la plongée un peu plus tard dans l’après-midi et nous avons bénéficié d’un bel éclairage. Donc Yann, Patrick sa femme et moi nous nous sommes régalés en recycleur dessus. Nous avons eu le temps d’en faire le tour. Bon ok la Miss a eu froid… et il a fallu que je m’en retourne, donc une fois de plus je n’ai pas tout fais. En fait … l’épave est grande et il y a matière à visiter. Donc la conclusion, il faut bien sûr que j’y retourne encore deux ou trois fois afin de passer partout et de ramener des images.

Localisation de l’épave du Liban

Carte des épaves de Marseille
Carte des épaves de Marseille

L’épave se situe derrière l’ile Maire à Marseille sur un fond de 35 mètres, pas très loin du cap Croisette. L’épave n’est pas trop loin du Ker Bihan, ni de la Drôme. Par contre assez éloigné de l’ile du Planier et ses épaves. De toute façon il y en a tellement.

Histoire du nauffrage du Liban

Naufrage épave Liban
Naufrage épave Liban

Le 17 juin 1903, le Liban quite le port de Marseille en direction de Bastia en Corse. Le paquebot est éperonné à tribord avant par l’Insulaire, qui revient de  Toulon avec quarantes passagers à bord. Il s’apprétait à rentrer dans la rade de Marseille, à proximité de l’île Maïre. Le Liban a essayé de s’échouer entre les deux blocs rocheux au sud de l’île. Ce naufrage a causé la mort de près d’une centaine de passagers.

Les pêcheurs du port des Goudes, organisent les secours à bord de leur barques, aidé par un navire en partance pour la Grèce, le Balkan, et au Rakocsy, un vapeur hongrois qui devait rejoindre l’Italie. Le Liban coule par l’avant. Comble de malchance, cinq des six canots de sauvetage ne sont pas mis à l’eau, les bossoirs sont en trop mauvais état. Le Liban coule en 20 minutes seulement.

Vidéo de plongée sur l’épave du liban Marseille

Ci après une vidéo d’une plongée sur le Liban, même si ce n’est pas la nôtre ! 😉

Publié le

Banc provençal plongée en Corse

Le Banc Provençal Sagone Corse

Le Banc provençal, un site de plongée qui se mérite au large du Golf de Lava

Le Banc Provençal Sagone Corse
Le Banc Provençal Sagone Corse

Jean Pierre, le boss de Isula plongée, m’avait proposé cette plongée sur le Banc Provençal, ou devrais-je dire plutot excursion lol. C’est que la traversée en zod depuis le Golf d’Ajaccio se mérite lol, c’est pour cela que nous allons la coupler avec la plongée sur le site de Pietra Piumbata en plongée successive. Pour nous d’ajacio, c’est plus de 40 minutes de navigation. La profondeur du site de plongée du banc provençal; le rend accessible uniquement aux plongeurs confirmés qui auront la joie de découvrir un très beau spectacle sous-marin. Ambiance qui n’a pas gras chose à voir avec la plongée sur la tête de mort. A y repensé, dans l’ordre des choses il aurait fallut plonger la vallée des merous avant.

Banc Provençal description du Site de plongée

Certains considèrent que c’est un « must » de la plongée en Corse. Ce site deplongée sous-marine, se situe très au large. Il se trouve à 3 kilomètres de la pointe de Castellaccio, et à plus de 2 kilomètres de la côte. Le sommet de la roche est petit et culmine à 18 mètres. Cette pointe descend dans le bleu jusqu’à atteindre la profondeur de 46 mètres vers la côte et à plus de 80 mètres en direction du sud ! On pourra renconter une faille en dscendant vers le sud. La faune est très présente avec des Corbs, des Anthias qui jouent dans les Gorgones rouges très présentes vers 25/35 mètres. Je laisse passser mon binôme devant moi, il connait le site du banc provençal. J’ai remarqué, qu’ici à Ajaccio peu de plongeur étaient équipé d’un phare. C’est un tort à mon avis. La lumière du phare redonne de la couleur aux poissons, surtout les Anthias et aux Gorgones.

La faune et la flore du Banc Provençal à Ajaccio

Le Banc Provençal Sagone Corse
Gorgones au Banc Provençal Sagone Corse

Hormis, les anthias et autres, vous trouverez dans les failles, des crabes-boules avec leurs pinces roses qui attendent leurs proies. Des langoustes, des gros oursins melons et aussi quelques brins de corail rouge. Vous trouverez aussi des gorgones violettes de belle taille au millieu d’anémones de mer jaunes. Au bout de quelques minutes de palmage, vous trouverez un deuxième sec plus petit et remontant moins haut.

A quelques coups de palmes, une deuxième remontée plus petite fait son apparition. Vous y trouverez des gorgones pourpres et jaunes et du Corail noir. Ici c’est le cadre de vie d’un gros mérou, que l’on peu approcher un peu à condition de ne pas faire trop de bruit avec ses bulles. LOL

Le Banc Provençal Sagone Corse
Mérous corse sur le Banc Provençal au sud de Sagone Corse

Pour résumer, si vous avez de la veine, vous pourrez trouver sur le Banc provençal des : Dentis, Mérous, Saupes, Daurades royales, Sars , Corbs, Dentis, Murènes, Congres, Langoustes, Galathées, Mostelles, Petites Rascasses, Chapons,Corail noir, Gorgones Rouges et Jaunes, Clavelines, Spirographes. Pas belle cette plongée sous-marine du banc provençal ?

 

C’est un site de plongée sous-marine qui peut être sujet à du Courant. En ressortant, on respectera un temps entre les deux plongées de 1H, le temps que mettra à profit mon Binôme pour avaler un sandwich (pas Corse lol) gros comme mon bras ! Les binômes changeront pour des blocs 15L plein avant de se remttre à l’eau.

Vidéo plongée sur le banc provençal

Publié le

Tête de mort plongée Ajaccio

Plongée tête de Mort Ajaccio

Tête de mort site de plongée à Ajaccio

Le site de plongée de la Tête de Mort, est idéal pour la plongée multi-niveau, il conviendra aussi bien au débutant, baptême de plongée, niveau 1 et autonome. Rien à voir avec la plongée sur la vallée des Mérous. J’avais déjà plongée ce site plusieurs fois, il y a quelques années, en vacances à Porticcio et surtout lorsque j’avais débuté la plongée ICI il y a fort longtemps avec Larenzu ! 😉

Tete de mort site de plongée Ajaccio
Tete de mort site de plongée Ajaccio

Découverte de la plongée Tête de Mort à  Ajaccio

Profondeur du site de plongée de la Tête de mort à Ajaccio : de la surface à 38 mètres

Le site de plongée de la tête de mort se situe à environ 400 mètres au nord de la pointe de l’Isolella et juste en dessous du site de Sette Nave. Le nom du site de plongée lui a été donné, à cause de la forme d’un rocher ressemblant à un crâne.

Le site de la Tête de mort est variée et magnifique. Selon certain ce site serait classé comme l’un des plus beau de la Méditerranée.

Plusieurs secs remontent jusque la surface. Le plateau est constitués d’éboulis rocheux. On peut jouer avec pas mal de galeries et d’interstices formés par ces amas de gros blocs de rocher. Il y en aurait même un qui formerait une cavité naturelle avec une poche d’air à l’intérieur ? Je vois mal comment, mais bref. C’est un régal en plongée sidemount, ou avec un bloc et mon petit recycleur Triton. Lors de la descente sur cette plongée le fond est atteint vers 40 mètres au sable. Il n’y a pas grand chose à voir à 40 mètres. On y a passé un peu de temps mais sans plus. Le plus beau  de la plongée se découvre lors de la remontée.

Le site de la Tête de mort est vaste, L’autonomie, et le no déco time (DTR ou TTS) que me fournit mon Triton pourrait me permettre d’en faire le tour et de jouer pendant de longue minutes à découvrir toutes les failles et cavitées de la tête de mort si je n’était bloqué par l’autonomie des mes binômes plongeant en ouvert.

Découverte de la faune et de la Flore du site de la Tête de Mort à Ajaccio

Plongée tête de Mort Ajaccio
Plongée tête de Mort Ajaccio

Question flore, c’est pas le top, pas grand chose à voir. Par contre pour la faune c’est différent. Le site de la tête de mort n’est pas réputé pour y trouver des mérous, la preuve on n’en a vu qu’un. Par contre on sera régallés par les sars, girelles, etc. J’ai du voir deux ou trois rascasses, un dentis, une petite murène. Mais surtout proche de la surface circulent quelques barracudas nageant parmi les castagnoles.

Vidéo du site de plongée Tête de mort à Ajaccio

Les conditions météo, sans soleil, et avec une visibilité sous l’eau compromise par des particules, m’ont fait renoncer à tenter de faire une vidéo. Et il y avait trop de monde sur le bateau. Je vous présente donc une vidéo glanée sur le WEB, dont la netteté n’est pas au top non plus.

Plan du site de la Tête de Mort

Publié le

Vallée des Mérous à Ajaccio

Faux Corail Noir dans la vallée des mérous

Vallée des mérous à Ajaccio, plongée avec des Mérous Corse

Retour en Corse pour les vacances et la plongée loisir. Après les plongées sur Bastia avec David et ses épaves. C’était en 2015 par exemple sur l’épave du  bombardier B26 de Lavasina. Ce matin c’est direction la vallée des mérous à Ajaccio, ou du moins dans son Golf. Il faut Traverser le Golf d’Ajaccio et aller un peu plus loin que le Capu di Muro, (Cap des Maures). Pour cela on passe au-dessus d’une fosse de 1200 m de profondeur. Pas de moment de laisser tomber du matos, lol .

Caractéristiques du site de plongée de la vallée des mérous à Ajaccio

Le site de plongée de la vallée des mérous à Ajaccio se situe à un mile de la côte. Le Capu di Muro est l’entrée sud du Golf d’Ajaccio.

Profondeur du site de la vallée des mérous : de 24 à 50 mètres, après c’est le sable.

Quand on s’immerge,direction vers le fond vers 25 mètres. La vallée est large, d’ailleurs ce n’est pas tellement une vallée. il y a bien 2 ou trois crètes, des blocs qui vont vers le large. Rien ne sert de descendre sur le fond à priori pas grand chose à voir. Et aujourd’hui la visi n’était pas meilleur au fond de la valée des mérous, qu’à 25 ou 30 mètres. Alors que hiers sur le Sette Nave la visi était top à 40 mètres.

A la descente rencontre avec des mérous de différentes tailles, mais ils sont peureux ils ne se laisse pas approcher. Les mérous doivent se faire chasser par ici. A l’inverse des plongées dans les Calanques Marseillaises où on les approche beaucoup plus.

Le site de la Valée des Mérous d’Ajaccio ressemble effectivement à une grande vallée longue de quelques centaines de mètres. Aud de la vallée, au sable on est à 50 mètres environ. C’est quand on est remontée, sur l’arrète que l’on a pu rencontrer la faune. Retour sur le plateau on trouve de gros blocs rocheux et une ou deux patates.

Faune et flore de la vallée des mérous à Ajaccio

Le site n’est pas exceptionnellement riche en faune et en flore. On a des sites de plongée sur Marseille beaucoup plus riche, comme la plongée sur le couloir aux Gorgones, ou la plongée sur les impériaux à Marseille

On peut trouver sur cette plongée, des Corbs, des Dentis, des Sars. On a croisé des petites murènes et une petite langouste se cacahnt dans des failles. Le sommet des crètes est recouvert de Gorgones rouges, ce qui gâte les yeux au retour de cette vallée des mérous. Mais le plus important et le but de notre visite dans cette « vallée » sous-marine, ce sont les mérous. Je pense qu’il doit y en avoir une petite vingtaine. De toutes taille. Mais le plus gros mérou de la vallée des mérous à Ajaccio fait certainement un bon mètre. Il semble accompagné de près par un de ses congénère, plus petit mais de taille respectable quand même, sans doute 70/80 cm.

 

Faux Corail Noir dans la vallée des Mérous à Ajaccio
Faux Corail Noir dans la vallée des Mérous à Ajaccio (c) Manu Plongée

Si on a de la chance, on finira la  visite de la vallée des mérous à Ajaccio sur 4 magnifiques branches de faux corail noir. 

Vidéo Vallée des Mérous à Ajaccio

En attendant que je fasse la vidéo du site de plongée en voici une glanée sur le Web.

Publié le

Star Wars la force revient… nous aussi !

Star Wars revient ... le Deep CCR Tartiflette Team Aussi !
Star Wars revient … le Deep CCR Tartiflette Team Aussi !

Star Wars Le réveil de la Force le Deep CCR Tartiflette Aussi

La Force revient, le Deep CCR Tartiflette Team Aussi ! 2016 sera l’année de la plongée qui fera oublier l’année 2015. Jérome est prêt, moi aussi, manque plus que papa ne s’y remette !

Bienvenue du coté obscur de la Force : Il y a aura de belles explorations de plongée, de belles épaves, peut être même des inconnues, ou rarement plongées, du recycleur, de l’inspiration, du Triton, et le petit dernier le recycleur  Liberty.

Stay Tuned !

Bienvenu du coté obscur de la Force Deep CCR TartiFlette Team
Bienvenu du coté obscur de la Force Deep CCR TartiFlette Team
Publié le

Black Sea à la recherche du sous-marin nazi

Black Sea à la recherche de l'or du Sous-marin Nazi en Mer Noire
Black Sea à la recherche de l’or du Sous-marin Nazi en Mer Noire

Trailer Film Black Sea à la recherche de l’or du Sous-marin nazi

A la recherche de l’or du sous-marin nazi du Vatican… C’est sur cette dernière aventure que nous en étions resté lors de notre visite de l’épave du sous-marin nazi U455 en face des cotes de Portofino en Italie Lisez notre histoire ICI. Les scénaristes américains des studios d’Hollywood ont produit avec le film Black Sea, une copie de notre histoire et en la modifiant ont réussi à contourner la censure militaire qui frappe implacablement les scénaristes du monde entier dès qu’il est question de sous-marins. Ce genre de film est systématiquement verrouillé par la censure militaire depuis la fin de la guerre froide, pour cause de secret défense. Le sujet est beaucoup trop sensible pour laisser les scénaristes dévoiler des infos beaucoup trop précieuses.

Si l’on regarde bien, tous les films de sous-marin, et il y en a une vingtaine, se déroulent pendant la guerre froide ou avant, mais jamais depuis. Pourquoi ? Parce que les technologies militaires de l’époque sont obsolètes aujourd’hui. Même dans le meilleur de ces films, A la poursuite d’Octobre Rouge avec Sean Connery, le film mythique de sous-marin tout ce que l’on peut voir est technologiquement dépassé. Ils n’ont donc aucun intérêt stratégique et peuvent donc être dévoilés par les scénaristes américains, russes ou anglais.
Bien entendu, aujourd’hui, les studios cinématographiques adoreraient monter un film de sous-marin dont l’action se situerait de nos jours, mais la censure militaire veille au grain et bloque tous les projets. C’est là justement que certain petit malin des studios d’Hollywood ont réussi à monter un film de sous-marin se déroulant de nos jours, Black Sea. Comment ont il fait ? Un ancien capitaine de sous-marin joué par Jud Law, licencié de son poste, a eu vent qu’une épave de sous-marin nazi a été localisée et que reposerait dans ses cales plus de 180 Millions de Dollars de lingots d’or.
Le capitaine décide alors de monter une équipe de marins, tel en son temps les sept mercenaires, rachète un vieux sous-marin afin de partir à la recherche du de l’épave nazi afin de plonger dessus et de récupérer son trésor. Vu l’âge du sous-marin, la censure militaire n’a pas levé le petit doigt et voilà le tour était joué.

Du suspens, des sous-marins, et de la plongée. A voir.

Sources la planète bleu moi Gérard Focus Features

Publié le

Formation Sidemount en plongée

Formation Sidemount en plongée
Formation Sidemount en plongée

Formation Sidemount la plongée plus fluide

Certains appellent cela la plongée à l’anglaise, mais il n’en est rien la formation Sidemount est plus aboutie et requière plus de technique dans ses réglages, beaucoup plus fins. Si l’idée de base est le positionnement des bouteilles en latérale le positionnement de celles-ci n’est pas le même.

Le but recherché lors de cette formation Sidemount est la réduction de l’encombrement en hauteur afin de passer dans des endroits plus restreints, cave, grottes, et épaves.

Un des atouts de plongée Sidemount est l’amélioration de l’équilibre, la bouteille sur le dos ne risque plus de rouler et vous restez équilibré.

En utilisant 2 bouteilles de 11 L en aluminium, vous augmenterez votre autonomie on peut vous apprendre a en utiliser 4.

Le portage latérale de la plongée Sidemount augmente l’hydrodynamique.

La modularité et l flexibilité de la plongée Sidemount vous séduira et s’adapte aussi bien à la plongée en bouteille qu’en recycleur, vous pourrez adapter des bouteilles de 11, 7 ou 5 litres et panacher facilement.

Les harnais et gilet de plus petite taille plus léger et moins encombrants que des gilets classique vous faciliteront la vie lors de vos voyages.

On vous apprendra la meilleur configuration pour vous faufiler dans les étroitures des grottes en plongées souterraine et dans les épaves.

L’utilisation de plusieurs bouteilles vous permettra de mieux optimiser votre redondance, vous apprendrez à gérer votre volume de gaz en fonction de votre plan de plongée.

Vous allez apprendre à améliorez vos techniques de plongée
, stabilisation, trim, frog kick et différentes techniques de palmage afin de gagner en efficacité. L’objectif étant l’éfficience maximale. (frog-kick, palmage stationnaire, palmage arrière, rotation sur point fixe)

Tout plongeur même débutant peut accéder à cette formation Sidemount.

Plongée Recycleur dans la calanque de Mejean
Plongée Recycleur dans la calanque de Mejean avec bouteilles en montage Sidemount

Durée et contenu de la formation Sidemount :

Deux jours avec trois plongées en milieu protégé, nous pouvons organiser nos formations, à Chambéry, en Savoie au lac du Bourget, à Paris, à Marseille, en Suisse sur le Lac léman etc.

Un cours théorique comprenant une explication sur l’optimisation du matériel employé pendant notre formation sidemount .

Nous avons choisi d’utiliser notre propre harnais avec les wing Z-trim de chez UTD, vous utiliserez des kits détendeurs spécifiques « Sidemount » pour nos formations.

Prix de la formation Sidemount ! 400 €

Demande d’information sur la formation Sidemount renseignement ici

Publié le

Papa Plonge dans la calanque de Mejean

Plongée recycleur dans la Calanque de Mejean à Marseille
Plongée recycleur dans la Calanque de Mejean à Marseille

Deuxième plongée en recycleur Inspiration Evolution pour Papa et cette fois ce sera dans la calanque de Mejean à Marseille

Papa a apprécié sa remise à l’eau avec l’inspiration et en redemande LOL. Donc on s’y recolle et après une nouvelle séance de montage du recycleur, on se lève à 6 heure du mat… (‘tain on est en vacances !!) pour pouvoir être de très bonne heure dans la calanque de Méjean à coté de Marseille avant que celle-ci ne soit fermée aux touristes.

Cette fois on va essayer de ne pas se perdre ni de louper le tombant LOL. Je vais plonger en recycleur mCCR Triton tandis que Yannig sera lui en pure Sidemount avec deux Blocs.
L’eau est fraîche toujours 14-15°C, et Yannig a pris son appareil photo… un monstre ….afin de s’y remettre aussi.

photos sous-marine
photos sous-marine

 

Plongée en Recycleur Triton dans la calanque de Mejean à coté de Marseille
Plongée en Recycleur Triton dans la calanque de Mejean à coté de Marseille

 

Nous à contrario des autres plongeurs, on y va sous l’eau à la navigation… direction plein sud. Après les récifs direction plein Ouest, et quelques minutes après il y a quelques roches sur notre gauche qui signalent le début du tombant.

Plongée Recycleur dans la calanque de Mejean
Plongée Recycleur dans la calanque de Mejean Beau Trim pour Papa !

Beau tombant dans la calanque de Mejean

A 25 mètres, super visi… on se met sur le dos et on voit la surface. On ne re-trouvera pas du tout les mêmes conditions de visibilité dans le tombant, avec une eau plus trouble sans doute à cause du vent.

Plongée en Recycleur Triton dans la calanque de Mejean
Plongée en Recycleur Triton dans la calanque de Mejean

Le tombant est assez court. et il faut rentrer, Thierry m’a épuisé la Chaux…. le palmage sans doute.
Pour ce qui me concerne….j’ai les bras trop courts…. je me suis trompé d’anneaux et pas clipsé les blocs au bon endroit… et c’est pas Bô !!

Publié le

Plongée de réadaptation au recycleur de Thierry

Plongée de Réadaptation au Recycleur
Plongée de Réadaptation au Recycleur

Après une longue période sans plonger il faut prévoir une plongée de réadaptation

4 ans que Thierry Alias « Papa » n’avait pas remis la tête sous l’eau avec un recycleur, donc on en profité qu’on soit de nouveau réuni à Marseille pour faire une mise au point et faire un rapel sur l’utilisation du recycleur Inspiration Vision et son montage.

On a tout repris de zéro dans le montage, avec l’explication des nouveautés dans une très courte formation, le HUS (Head Up Screen), le pack de batterie rechargeable, le nouveau logiciel, les nouvelles procédure de mise en route, le calibrage, etc. 4 ans de rattrapage pour plonger en recycleur.

C’est bien revenu assez vite, les vieux réflexes du plongeur expérimenté n’étaient pas très loin.

Plongée de Réadaptation au Recycleur à Sormiou
Plongée de Réadaptation au Recycleur à Sormiou

Pour cette plongée de réadaptation aujourd’hui, c’est direction la calanque de Sormiou, Loule nous invite dans sa « barcasse » cela tombe bien les deux compères ne se connaissent pas encore et Papa n’a jamais mis les pieds dans la calanque de Sormiou, le Challenge est important pour Papa 3 nouveautés aujourd’hui ! A son âge va-t-il savoir gérer cet afflux d’information nouvelle à son âge ? 😉 LOL

PLONGEE DE READAPTATION en RECYCLEUR :

Pour cette plongée de réadaptation, Loule était en sidemount, logique, Papa en recycleur CCR Inspi avec un BO, et mon avec mon recycleut Triton avec ma config de cette semaine 2 Bo, ben heureusement qu’il n’y avait pas de vent dans la calanque, sinon le teuf teuf 5cv de son bateau ne nous aurait jamais traîné…. LOL

Ya bien fallut que je l’aide l’ancien à s’équiper sur le bateau…. A cet âge canonique ils ne sont plus trop autonomes LOL . On a plongée un nouveau site avec une descente progressive afin que Thierry puisse tester sa flottabilité, et retrouver ses sensations, vérifier son lestage etc. Il a très bien gérer, et s’est super bien débrouillé pour cette première.

Eau fraîche pour cette plongée de réadaptation :

14°C en surface et au fond !!! le Mistral a frappé !!! C’est pas que je craigne l’eau froide…. mais quand un rocher fait un trou dans la combar (par-ce-que tu as voulu passer par un trou de serrure entre 2 cailloux) , et que l’eau à 14 rentre et t’inonde…. tu résistes 1H et après faut sortir LOL, bref on l’a tous bien senti !

Là on se prend à regretter le lac du Bourget… au fond l’eau est à 6°C, ok certes, mais à partir de 20 m elle se réchauffe pour finir à 24, 25 en surface !!

MISSION REUSSIE

Papa était bien content, d’avoir remis le recycleur sur le dos, dans ces conditions de rêves, un paysage magnifique de la réserve de Sormiou, et surtout une visi de 20 mètres sous l’eau !

On va continuer. Et moi j’étais bien content d’avoir mon papa pour cette plongée de réadaptation !! <3

Publié le

Plongée de nuit Calanque de Callelongue

Plongée Marseille Calanque Callelongue

Plongée de nuit dans la calanque de Callelongue à Marseille

Plongée Tech Recycleur Marseille Calanque de Callelongue
Plongée Tech Recycleur Marseille Calanque de Callelongue

Vous savez quoi ??? !!!! J’ai retrouvé Papa !!!! Putain…. 4 ans !!!

Plongée recycleur Thierry Nico Deep CCR Tartiflette Team
Plongée recycleur Thierry Nico Deep CCR Tartiflette Team

J’ai retrouvé mon binôme originel de la Deep CCR Tartiflette Team !!!!! Je suis trop Happy !!

On a donc décidé de faire une plongée de réadaptation… de nuit dans la calanque de Callelongue au sud de Marseille, juste après le port des Goudes. On a chécké l’après-midi la tempête et le vent pour repéré le site et voir ce qui était plongeable du bord, ben ce ne serait pas la callanque de Saména mais la calanque de Callelongue. Yann m’avait déjà fait plonger en recycleur Triton cette calanque de Marseille quelques jours plus tôt et ma fois pour une reprise ou faire des exos dans un beau cadre … plonger en multi-niveaux c’est le top !

Plongée de nuit dans la calanque de Callelongue à Marseille
Plongée de nuit dans la calanque de Callelongue à Marseille le soleil vient de se coucher.

Un peu de houle résiduelle et du jus de face pour partir. La calanque de Callelongue était cafite de poulpes de toutes tailles, de banc de Saupes, de Sars. Une bonne plongée pour la remise à l’eau de Papa.

La plongée de nuit une expérience à part

50′ de plongée que du bonheur, le temps de rentrer à la maison. Cette plongée de nuit dans cette très belle Calanque de Callelongue a été un peu une expérience avec cette houle résiduelle qui venait taper la roche. Le temps passe vite sous l’eau et la nuit les points de repère ne sont plus les mêmes. Fi du Soleil pour se guider sous l’eau comme les poissons. La houle soulève les sédiments et rend la visibilité laiteuse, il ne faut donc pas se séparer de la vue des rochers de la calanque.

La plongée de nuit ne s’apréhende pas à la légère, il vaut mieux être formé à la plongée nocture. D’un autre coté cela me rapelle mes plongées de nuit sous la lune à Gozzo, une des iles de Malte il y a bien des années.

Yann nous prépare le dîner vers minuit côtes de veau et pâtes pour récupérer et un gros dodo là dessus ça va bien se passer !!

Demain on recommence ! Plongée de réadaptation en recycleur de Papa.

Plongée Marseille en recycleur Cap croisette
Plongée Marseille en recycleur Cap croisette … plus tôt dans l’après-midi.
Publié le

Couloir aux gorgones Marseille

Plongée couloir aux gorgones le Grand Congloué à Marseille (c) Google

Plongée couloir aux gorgones à la pointe de Cassis île du Grand Congloué

Plongée sur le couloir aux gorgones de la pierre à Cassis sur l’île du grand Congloué, avec mon recycleur mCCR Triton, entre Marseille et Cassis. Parti le dernier, il y avait du brouillard dans le couloir, la mer bouge et la visi était pas top, ou bien était-ce les autres plongeurs ? Dommage car le couloir avec les gorgones doit être superbe sous les éclairages….

Direction la pierre à Cassis puis demi tout sur l’extérieur du tombant. Le Grand Congloué est juste en face des impériaux du large, à coté de l’ile de Riou.

Pas d’images car j’ai noyé la Gopro le joint de mon caisson étanche a été mal positionné…. ne JAMAIS confier à autruis ce que l’on DOIT faire soit même !

Plongée couloir aux gorgones le Grand Congloué à Marseille
Plongée couloir aux gorgones le Grand Congloué à Marseille

Besoin d’une petite formation ? pour une petite plongée en solo dans le couloir aux gorgones ?

Description du site de plongée du couloir aux gorgones

Le mouillage sur le site de plongée du couloir aux gogones, n’est pas aisé, en raison de sa profondeur et de toute façon  il vaut mieux avoir quelqu’un en surface pour la sécu, Après le largage, la sécu surface pourra suivre les bulles de ceux qui en font lol, en plongée recycleur y en a pas ! Il faut prendre le tombant main droite, et le suivre pour arriver devant une faille longue d’environ 30 mètres et perpendiculaire à l’île. Ce couloir est un repère pour les gorgones qui y sont magnifiques : rouges, caméléons et même blanches et qui y prolifèrent !
On pourra y trouver quelques oursins melon. A la remontée sur le tombant après être sorti du couloir aux gorgones, il faut prendre la direction de la pierre de Cassis. Arrivé à 6 mètres, on pourra observer des surplombs sur lesquels le CNRS a « planté » des pieds de gorgones blanches de leur vrai nom scientifique, Zoanthaires qui démarrent leur développement sur des pieds de gorgones mortes. Il s’agit d’une especes rares en Mediterranée que l’on trouve aussi à Cavalaire. On la connait plus spécifiquement sous le nom de corail noir.

Publié le

Plongée épave du Chaouen in & out

Plongée recycleur Triton épave du Chaouen ile du Planier Marseille
Plongée recycleur Triton épave du Chaouen ile du Planier Marseille

Plongée sur l’épave du Chaouen un cargo in & out ile de Planier Marseille

Direction ce matin pour l’île de Planier au large de Marseille, ou se trouve aussi d’autres épaves, pour une « petite » plongée solo sur l’épave du Chaouen avec pour but de me trimbaler à l’intérieur dans la salle des machines etc.
Pour sur cette plongée sur l’épave du Chaouen, j’ai pris mon recycleur Triton, mon « sac à main » et deux bails-out. Mise à l’eau la visi est bonne, l’eau chaude…. direction la cheminée de l’épave du Chaouen pour trouver les trous pour accéder au WC puis à la salle des machines de l’épave du Chaouen. Je n’ai pas trouvé le bon trou de suite, donc pas de soucis… j’en trouve un autre et comme le triton est tout fin et les deux bails-out montés en sidemount, très près du corps, il n’y pas de problème pour pénétrer l’épave du Chaouen au hasard, et faire mon chemin à l’intérieur.

Je trouve rapidement la salle de l’épave du Chaouen où se trouvent des bouteilles de 50 litres, donc la salle des moteurs se trouvent derrière, en passant par une échelle à plat, normal puisque le bateau est couché sur le flanc. C’est grand et haut de quoi bien se promener et d’en faire le tour. Il reste un bout de ligne que quelqu’un avait du poser. Mais je décide de ressortir par un autre petit trou, pour jouer puisque ma config me le permet.

Je continue la visite dans d’autres cales plus ou moins vides et je finis en passant du temps sur toute la longueur en faisant des A/R en multi-niveau. Passage sur l’ancre et je ressort tranquillement à 91′. M’est avis que malgré tout.. je n’aurai pas tout parcouru l’intérieur de l’épave. Il va très certainement « falloir », lol, que je retourne voir ce Chaouen.

Une belle plongée à refaire.

Publié le

Plongée recycleur Triton dans la calanque de Callelongue

Plongée en Recycleur Triton dans la calanque Callelongue
Plongée en Recycleur Triton dans la calanque Callelongue

Première plongée dans cette calanque de Callelongue où je n’ai pas encore mis mes palmes. Reprise des exercices avec le recycleur mCCR Triton et séquence palmage pour refaire des muscles qui avaient largement fondus depuis 4 mois d’arrêt après mes ennuis de santé.

Belle calanque, typique de l’origine de la pêche à Marseille, et Intéressante pour la plongée et y pratiquer tous les exercices de bases.

Résultat : 90′ de palmage …

La forme revient.

Publié le

Plongée sous marine Marseille : c’est reparti

Plongée sous marine Marseille c'est la reprise
Plongée sous marine Marseille c’est la reprise

Plongée sous marine Marseille on y revient quand on aime

Reprise des plongées à Marseille après 4 mois de maladie….. Retour dans la capitale phocéenne Marseille, pour la remise à l’eau, petites plongées en recycleur Triton, mon bébé mCCR.

Gonflage Oxygène 310 Bar pour recycleur
Gonflage Oxygène 310 Bar pour recycleur

Impériaux du large le premier jour pour cette reprise de la plongée à Marseille.

Pour cette reprise de la PLONGÉE SOUS MARINE A MARSEILLE, on a pas eu trop de chance, ont eu une mer démontée et on s’est rabatu vers un site de plongée ultra connu et mainte fois plongée l’épave du Liban.

Plongée recycleur Triton callanque Marseille Mejean
Plongée recycleur Triton callanque Marseille Mejean

Visite rapide de la calanque de Méjean pour cette reprise de la plongée à Marseille. Je n’y avais jamais mis mes palmes jusqu’alors, reprise de la plongée en recycleur.

Plongée sous marine à Marseille un lieu idéal

La plongée sous marine à Marseille: la mecque de la plongée ? Et pourquoi pas ! En effet on trouve tous les sites de plongée possible dans la baie de Marseille et pas qu’une fois !

La plongée sous marine Marseille : les tombants

Il y a plein de tombants à Marseille, vous aller forcément trouver le votre, celui qui vous plait le plus. Les tombants sont des falaises sous marines, que l’on va trouver au pied d’une ile, et il y en a quelques une dans la baie.Pour votre plongée à Marseille, sur tombant vous préfrerez sans doute les impériaux du large, ou le couloir aux gorgones?

La plongée sous marine Marseille : les épaves

Marseille étant le plus grand port de France et le cinquième d’Europe et ce depuis des milliers d’années, il y a pas mal d’épaves sur le fond, et pas qu’une. Les épaves de nos plongées à Marseilles sont de tout type et âges, bien que je n’ai jamais plongée pour le moment d’épave antique. Une des épaves les plus mytiques serait notre plongée sur l’épave du maréchal Canrobert ou bien la fameuse des quatre épaves de Planier.

La plongée sous marine Marseille : les calanques

Il y a de quoi faire de belles plongée sous marine à Marseille dans ses calanques ! Même des Baptêmes de plongée.

La plongée sous marine Marseille : la plongée souterraine

Pour compléter le tour des sites de plongée à Marseille, on peut même plonger en grotte ou en plongée souterraine, par exemple avec la plongée dans le Bestouan, ou à Sormiou. ébauche d’article en cours

Publié le

Épave barge de la Marana à Bastia Corse

Épave barge de la Marana Bastia Corse
Épave barge de la Marana Bastia Corse

Épave barge de la Marana à Bastia plongée Corse

Dernière plongée ce matin de Mai 2015 sur l’épave de la barge de la Marane à Bastia avant de reprendre le ferry pour rentrer à la maison.
Cool David a pu amarrer son bateau pile en face de chez Did dans le vieux port, le soleil chauffe déjà pas mal.

plongee recycleur La barge de la Marana Bastia Corse
Un énorme filet recouvre intégralement l’épave de la barge de la Marana Bastia Corse

Ce matin la mer est pétole et flotte en surface tout un tas de détritus.
Nous avons prévu une plongée rapide pas trop loin du port, afin de rentrer tôt, sur une épave récente, une vingtaine d’années seulement. Il s’agit de l’épave d’une barge de travail.
Elle se trouve sur la plage de la Marana en face de Natali pas très loin du stade de Furiani sur un fond de 54 mètres.
Elle est entièrement recouverte d’un énorme filet.

plongee recycleur La barge de la Marana Bastia Corse
Une Arraignée de Mer sur l’épave de La barge de la Marana Bastia Corse

Je suis un peu déçus pas de faune juste une araignée prise dans le filet qui tend vers nous ses pinces, nous rendant sans doute responsable de son infortune.

Il n’y a pas grand chose à voir, c’est vraiment histoir de dire qu’on l’on plonge sur une épave en Corse et qui plus est pil poil à la sorti du port de Bastia.  Peut être un peut de technique pour maintenir sa flotabilité impécable afin d’éviter de se prendre dans le filet au dessus de soi et d’éviter de touiller les dépots de vase au fond de la barge de la Marana. Rien à voir donc avec la magnifiqué épave du B26 à Lavasina.

C’était la dernière plongée de ces quelques jours passés avec David Paoli à plonger autour de Bastia avec pas mal d’aventures, de belles images et de bon souvenir, on reviendra c’est sur, l’ile de Beauté est très prometeuse !

La Vidéo de l’épave de la Barge de la Marana à Bastia

Publié le

Épave du Bombardier B26 Corse Lavasina

Plongée Épave du Bombardier B26 Marauder à Lavasina Corse
Plongée Épave du Bombardier B26 Marauder à Lavasina Corse

Plongée sur l’épave du Bombardier B26 Marauder Lavasina dans le Cap Corse

C’est bien par ce que le chirurgien m’a obligé le repos et de ne pas bouger suite à la deuxième opération pour curer ce foutu hématome qui s’est infecté suite à ma chute en ski du Mois d’Avril, que je trouve le temps pour le montage de la vidéo de notre plongée sur la très belle épave du Bombardier B26 Marauder de Lavasina, presque pas en retard…
David Paoli, mon binôme m’avait prévenu, pour lui ce Bombardier B26 Marauder est la plus belle épave de Corse.

Plongée Épave du Bombardier B26 Marauder Lavasina Corse
Plongée Épave du Bombardier B26 Marauder Lavasina Corse

Dommage pour la lumière, il ne faisait pas beau ce jour là. La veille nous avions plongé sur l’épave d’avion américain P 47 Thunderbolt à Santa Severa.

On remarquera de suite que l’épave est en bon état, posée nickel sur le fond à 65 m. L’histoire raconte que le Bombardier B26 Marauder de Lavasina est tombé en panne de ses deux moteurs et que le pilote a réussi à le faire amerrir à plat ce qui explique que les pales ne soient pas tordues.
Le plexiglass de la bulle du nez est intacte comme celui de la tourelle Arrière. Le moteur droit commence lui à se décrocher de son support sous l’éffet de son poids.

Plongee Épave du Bombardier B26 Marauder Lavasina Corse
Plongee Épave du Bombardier B26 Marauder Lavasina Corse

Il y a une énorme congre dans le poste de pilotage, on le voit bien sur les photos. les mitrailleuses sont présentes aussi dans la partie arrière avec sa cartouchière. C’est dommage cette eau laiteuse, décidément Poseidon n’est pas avec moi sur ces épaves… déjà pour notre plongée sur l’épave du Dornier 24 c’était pas clair ni pour l’épave du Haven.

Le poste de pilotage de l'épave du Bombardier B26 de Lavasina en Corse
Le poste de pilotage de l’épave du Bombardier B26 de Lavasina en Corse

J’ai passé l’épisode lol ou je me suis encoblé comme un bleu en passant sous l’hélice… (ça c’est fait ! cela évitera à David de me balancer LOL )

Le poste de pilotage de l'épave du Bombardier B26 de Lavasina en Corse
Le poste de pilotage de l’épave du Bombardier B26 de Lavasina en Corse

Ce qui m’impressionne toujours c’est l’étroitesse des passage d’homme pour rentrer dans l’avion et à l’intérieur : fallait être maigre pas grand et être habitué au ramping pour voler à cette époque.

Poste de Pilotage de l'épave du Bombardier B26 Marauder Lavasina Corse avec le gros congre
Poste de Pilotage de l’épave du Bombardier B26 Marauder Lavasina Corse avec le gros congre

Faut que je la refasse avec de la lumière….

Les hélices de l'épave du Bombardier B26 Marauder Lavasina sont intactes
Les hélices de l’épave du Bombardier B26 Marauder Lavasina sont intactes

Épave du Bombardier B26 Marauder a Lavasina en Corse

Histoire du Bombardier B26 de Lavasina :

L‘épave du Bombardier B26 de Lavasina gît sur le fond sableux à 65 m. Le pilote a posé son bombardier sur l’eau en surfant sur une vague les 2 moteurs coupés ( le père de Keanu Reeves dans Point Break ? LOL ). Preuve que l’amerrissage a eu lieu en extrême douceur, les hélices sont intactes et ne sont pas tordus même les verrieres du nez de l’avion et de la tourelle de mitrailleuses à l’arrière sont intactes 72 ans après qu’il ai coulé.

Les détails : Le 12 juillet 1944, après un bombardement d’une gare en Italie, 12 bombardiers B-26 Marauder rentrent à leur base en se dirigeant vers la Sardaigne.
Mais un des bombardiers, tombe en panne d’un moteur, et est obligé d’amerrir lorsqu’il perd la pression d’huile du second moteur. Comme le voulait le protocole dans ces cas-là, c’est une vedette Britannique qui récupère les aviateurs, l’équipage est sain et sauf.

EPAVE BOMBARDIER B26 MARAUDER PROF : 65 m LONG : 17.75 m LARGE : 19.80 m HAUT : 6.05 m EQUIP. : 7 Hommes

Les vidéos de la plongée sur l’épave du Bombardier B26 Marauder à Lavasina en Corse

Plongee Deep CCR Tartiflette Team
Ca c’est la pensée philosophique du jour….

Publié le

Épave P47 Santa Severa en Corse

Plongee épave P47 Santa Severa Corse
Plongee épave P47 Santa Severa Corse

Plongée sur l’épave P47 Santa Severa en Corse

La deuxième plongée de cette dure journée à rebondissement ( cassage de roulement de la remorque du bateau, plongée sans ordi etc. LOL) se fera toujours au large de Santa Sévère dans le Cap Corse sur L’ÉPAVE DU P47 A SANTA SEVERA échouée par 31 m de fond.

Je continue mes plongées sur les épaves corses autour de Bastia. Il fait encore beau en cette fin d’après midi et le soleil n’a pas encore disparu derrière les belles montagnes à l’ouest. La lumière pénêtre donc jusque le fond. Les hélices ont disparu comme l’empennage (voir l’histoire plus loin),

Plongée épave P47 Santa Severa Corse
Plongée épave P47 Santa Severa Corse

découvrant le train d’atterrissage AR de l’épave du P47 de Santa Sévère.

Plongee épave P47 Santa Severa Corse
Plongee épave P47 Santa Severa Corse

Un banc de Saupe se cachent sous l’aile gauche, leurs écailles reflétant la lumière du soir. Une langouste de cache sous l’autre aile.

plongee epave P47 Thunderbolt Santa Severe Corse
plongee epave P47 Thunderbolt Santa Severe Corse les mitrailleuses

L’épave du P47 Thunderbolt a été pillée en 2013.

La tôle recouvrant la partie supérieur de l’aile gauche a été récemment arrachée, elle porte encore les stygmates de la tentative de vol des mitrailleuses et des cartouchières (voir ci-après). Le tableau de bord portant les cadrans dans le cockpit a aussi été volé.

David m’emmène alors plus loin en prenant la direction de l’empennage, coupé net par le chalut. Ce qui est remarquable c’est que depuis que le chalut a emporté le reste de l’épave 30 mètres plus loin, la posidonie n’a pas repoussée depuis laissant le profil du P47 dans le Sable.

Outre l’accident du chalutage, et hormis le vol, et c’est dommage, l’épave était en bon état avec de belles couleurs.

Histoire du P47 Thunderbolt de Santa Sévère :

Cette épave n’a été découverte que tardivement en 1997, ce P47 Thunderbolt Razorback était resté intacte et n’a pas été pillé jusqu’en 2013.
Les mitrailleuses sont encore en place, sur le bord des ailes, 4 à chaque ailes. Dans le cockpit, les cadrans ont disparu.
Il repose sur un fond de 30 m entouré de posidonies.
Le Republic P-47 Thunderbolt a été l’un des chasseurs bombardiers américains le plus importants de la Seconde Guerre mondiale. Il était équipé d’un moteur de 18 cylindres en étoile de 2000 CV.
Son armement était composé de 8 mitrailleuses de 12,7 mm et il pouvait transporter 1135 kg de bombes ou 10 roquettes de 127 mm.
Alors que la seconde guerre mondiale se termine, deux chasseurs américains P47 s’amusent à voltiger dans le ciel. Un des deux fait du en rase motte au-dessus du village de Porticciolo alors que l’autre vole au-dessus de la mer, mais au dessus du port de Santa Severa les deux avions se percutent.
Le premier chasseurs explose en vol, tue son pilote, en éparpillant ses débris tout le long de la côte est. Le deuxième aviateur parvient à se poser en mer. Le P-47 coule et se pose par 30 m de fond. Le pilote est sauvé par les habitants du village.
Les pilotes avaient ordre de ne pas faire de folie et qu’en cas de problème ils devaient poser leurs avions en mer. En effet la Corse en ce temps là ne comptaient pas moins de 17 bases aériennes, elle étaient même surnomée USS CORSICA. Ensuite une vedette rapide venait rapidement les repêcher.
L’épave du P47 de Santa Severa avait été oubliée et n’a été retrouvée qu’en 1997 par un plongeur. L’avion est resté longtemps intact, mais un jour un chalut a accidentellement accroché l’épave déchirant son empennage en le traînant sur 30 m au nord.
L’épave a pourtant été pillée pendant l’été 2013. Un Bateau bleu a été vu sur le site pendant tout une matinée et le lendemain le tableau de bord avait disparu avec le manche à balai, et la tôle au dessus de l’aile droite arrachée pour tenter de voler les cartouchière et les mitrailleuses.

La Vidéo de l’épave du P47 Thunderbolt de Santa Severa


Merci à David Paoli de http://www.corsica-photosub.fr/

Publié le

Plongée salle des moteurs épave du Haven

Plongée dans la salle des moteurs de l'épave du Haven

Plongée dans la salle des moteurs du Haven

C’est pas comme si il n’y avait pas de courant….
Ce serait le bon résumé de celle-ci !

On doit plonger à 11 H… je m’attends au pire mais c’est confirmé on embarque à 11H30 sur un petit semi rigide on sera pas trop donc pas trop serré.
Déjà faut que pervers se rassemble le matin, n’oublie rien, le temps que les padawan en OC check leur gaz… alors une bouteille…. une deuxième bouteille…. et la troisième…. c’est pas qu’on est préssé LOL

En montant sur le ZOD j’aperçois deux italiens en Bi 18, sisi !! avec deux décos et chacun un SCOOT …OH FAN !!! Ils doivent avoir des actions chez un fabricant d’hélium eux c’est pas possible, surtout quand je lui pose la question et qu’il me dit qu’un recycleur c’est trop cher….Là moi pas comprendre… il confond Lire et Euros ou bien ?

Bref avant de partir Barbara la nouvelle patronne nous met tous en garde il y a enormément de courant sur le Haven, bon ça risque d’être rigolo. Je décide donc de faire la salle des machines, car depuis le temps que je l’attends c’est le jour idéale on sera à l’abri au moins…

Du courant de fou pour descendre plonger la salle des moteurs du Haven

Déjà un leach est installé en surface pour se déhaler jusqu’à la bouée et pour descendre tu tiens le Bout jusqu’en bas… et ça pulse vraiment… faut « pitonner » pour avancer et ne pas se retrouver à Tombouctou… Dès que tu lâches, tu as beau palmer ça sert pas à grand chose…

On se regroupe devant le trou de la salle des moteurs et je passe le moteur sur de tenir mon saint grâle depuis le temps que j’attends, j’ai donné un de mes phares de 14400 lumen à Fabyxxx pour qu’elle éclaire la salle, j’ai bien dit la salle et tout autour de moi, ne jamais envoyer de flux lumineux VERS moi…. LOL détail qui aura son importance.

Bon ben dès que j’ai pu passer de 1 mètre le seuil de l’entrée j’ai compris.. j’ai hurlé de douleur… les sangliers étaient passés avant nous dans la rotation de 9H…

Plongée salle des moteurs épave Haven
Plongée salle des moteurs épave Haven

Visi… ma main… toute la touille qui pouvait être levée était en suspension. Je descend en NO VIS et distingue vaguement des plateformes et enfin un culbuteur… mais c’est mort aucune image ne sortira bonne c’est sur, les padawan restent en haut et de toute façon Fabixxx m’éclaire MOI !!! ( elle est blonde)

Ils me confirmeront que 3 m au dessus de moi ils ne voyaient plus mes éclairages. J’attends pervers qui fait des photos en me positionnant au dessus de lui on verra bien ce que ça va donner, et zou on remonte…
Déçu je voulais faire toute la salle.

Ya pas à rester là bien longtemps on pitonne jusqu’au dernier étage du château pour essayer de faire des images, mais même là le zef rentre par les fenêtres et nous pousse c’est pas du courant mais un véritable fleuve qui se déverse sur nous.

On a plus rien à faire là on remonte, la barre de palier de TECHDIVE est à l’horizontale à cause du jus… et j’aperçois mes BI18 en bas en scout….à Donf… ils avancent pas… et HOP ils cramponnent le BOUT LOL.
Andrea me confiera sur le bateau qu’il n’avait jamais vu ça à cette époque, ce sont des conditions de Janvier Fevrier me dira t il, normalement Septembre et Octobre les conditions sont idéales. Oui mais nous on avait chat NOIR avec nous.

Plongee salle des moteurs du Haven Arenzano
Plongee salle des moteurs du Haven Arenzano

Pour finir la loose totale, une fois rentré au port c’est trop tard pour déjeuner… plus un restau ne veut servir .. obligé de manger des paninis… je te jure ! On se vengera ce soir !

Vidéo de la plongée dans la salle des moteurs du Haven

Publié le

Plongée de retour sur l’épave du Haven

Plongée épave Haven Arenzano

Plongée de retour sur l’épave du Haven

De retour sur l’épave du Haven après des années… Pervers nous a organisé ces trois jours même si la météo n’est pas de la partie. C’est pas grâve on revoit les amis Yvan le suisse, les autres suisses, Pat et ses élèves
Bon une organisation à la Pervers c’est quand même une expédition….il faut que je gère… il a le temps…LOL pourtant il a juste trois tonnes de matériel à monter il est pas prêt.

En savoir plus sur la plongée sur épave

C’est pas comme si on devait plonger à 11H, puis c’est décalé à 15H puis ensuite ça finit à 16H…. On aurait pu plonger de nuit ! Surtout qu’on a loupé le soleil de midi qui est parti se cacher derrière une épaisse couche de nuage.

Le beau temps n’est pas là, la météo n’est pas avec nous, c’est laiteux, en dessous du pont à 56 m c’est la touille, je pas jugé raisonnable de rentrer dans la cassure.

Plongée épave Haven Arenzano
Plongée épave Haven Arenzano

Visite du sommet du château du Haven mais même à l’intérieur le courant charrie les particules.

IL y avait un gros jus, plus fort que le matin nous confirmera Yvan. La décompression se fera en drapeau.

Pourtant l’épave était cafite d’Antias, de sardines, de Mérous avec de très gros Thons en Chasse et des Barracudas mais à aucun moment je n’ai pu en faire de belles images, passé 5 m de distances c’était tout flou.

Plongée épave Haven Arenzano
Plongée épave Haven Arenzano

C’est pas grave on a bien rigolé….c’est pas comme si pervers m’avait dis à 6 m on fait le bubble check, et qu’il passe à donf à coté de moi en m’ignorant… ben il avait du le faire sur le bateau … LOL

Publié le

Epave de l’avion P 38 Lightning aux Lecques

Epave de l’avion P 38 Lightning aux Lecques

Ceci est l’épave d’un avion, un Chasseur américain P38 Lightning qui a été abattu le 27 janvier 1944. Il repose sur un fond de 39 mètres à un kilomètre à l’ouest de la pointe Grenier.

Cette épave a été découverte en Novembre 1996. L’avion a été identifié comme le G 15-LO portant le numéro de série 43-2545 du 2nd  Lt Hary Greenup / 14th Fighter Group 49th Squadron 15th USAAF.

Il a été abattu le 27 Janvier 1944 alors qu’il escortait une formation de bombardier B17 qui avait pour mission de bombarder le terrain d’aviation de Salon de Provence. L’épave est à l’envers sur un fond de sable bien visible. La queue de l’appareil qui avait été brisée et plus loin de l’épave a été remise à sa place. Le moteur de droite n’est plus à sa place, il est passé de l’autre coté de l’autre moteur. L’armement d’origine est toujours en place.

L’épave est très peuplé, et on pourra noter  une grande présence d’éponges multicolores.

Le P 38 Lightning

L’épave de cet avion gît dans la baie des Lecques à environ un kilomètre à l’ouest, nord-ouest de la pointe grenier. Sur un fond de sable plat à 39 mètres de profondeur.

Baie des Lecques vue de la Gâche 
Baie des Lecques vue de la Gâche

Voyons d’abord l’historique de ce chasseur Américain.

Le 16 septembre 1940, le premier exemplaire vola pour la première fois. Il sera suivit par 27 autres versions différentes mais toutes construites par la même usine : Lockheed de Burbank en Californie jusqu’en 1945, l’arrêt de sa production. Le Diable à double queue ou Gabelschwanz Teufel en Allemand, tel était le surnom que leur donnaient les Allemands.

Une des versions de l’avion fut la reconnaissance photographique. Cette dernière était particulièrement caractérisée par des caméras de prises de vues installées dans la partie avant, qui remplaçaient les mitrailleuses et le canon qui équipaient la version chasse. La version de reconnaissance photographique fut utilisé par notre Armée de l’air Française. Elle n’était pas munie d’armes contrairement aux autres appareils de reconnaissance alliés comme par exemple le P-51 Mustang ou le Spitfire.

La variante « F » fut construite à 623 exemplaires à compter de 1942. Ses appareils étaient équipés de deux moteurs Allison V 1710 de 1 325 chevaux . Ce qui donnait aux avions une vitesse de 636 km/h à 7 620 m d’altitude, avec un poids total de 8 165 kg. Les dimensions du P 38 Lightning sont les suivantes : une envergure de 15,85 m pour une longueurs de 11,53 m et une hauteur de 3 m.

P 38 Lightning
P 38 Lightning

Il faut savoir que l’US Army a créé une version « F ». En effet, la lettre « P » désigne obligatoirement un chasseur ( P pour pursuit ) tandis que le lettre « F » désigne le mot « foto ». En l’occurrence, un P 38 ne peut pas prendre de « foto » alors qu’un F4 ou F5 ne peut pas être armés.     Chaine de fabrication du P-38

Intéressons nous maintenant à l’histoire de son épave :

Le chasseur Américain a été dirigé pour la dernière fois le 27 janvier 1944 par Harry R. Greenup. Il escortait des B-17 de la 97ème US AIR FORCE lorsque les allemands l’ont attaqué et descendu. Le pilote à réussis à s’extraire de son cockpit et a pu être récupéré par un chalutier saisis par les Allemands.

Alors que cela fait 10 ans qu’il la cherche, c’est Monsieur Marcel Camileri qui retrouvera son épave en novembre 1996. Mais voilà… Son identification reste compliqué. Les journaux français de l’époque et les archives de la marine national ne contiennent aucune mention de combat. Il leur faut trouver un numéro de série du matériel. Accompagné des anciens pilotes du 367 Fighter Group, Marcel et ses copains vont désensabler le cockpit et par la suite, découvrir une plaque portant le numéro 43-2-545. L’engin est alors identifié.

L’épave de l’avion dans les fonds :

C’est dans une légère pente qu’il reste visible, tâche sombre sur un fond de sable clair et très peu vaseux. La plongée sur l’épave vous révellera qu’eIle est pratiquement intacte mais a l’envers. Ses roues sont rentrées alors que ses volets sont ouverts. Ni filets, ni mouillages ne sont captifs.
La partie arrière a été brisée et séparée du reste de la carlingue au moment du crash ou d’un chalutage, mais a été remis en place par le club des Lecques quelques mois après la découverte. Le moteur tribord est déplacé du même côté que le second mais au-delà. Les pâles ont peu souffert et les hélices tripales demeurent. Au ras du moteur, l’aile bâbord est brisée tandis que la tribord est à peine coupée. Il manque tout de même le volet tribord central.

En ce qui concerne l’armement, un canon et des mitrailleuses ont survécus et l’on peut même y voire un chargeur rotatif. Malheureusement le P 38 étant retourné, le cockpit reste impénétrable.
Ce qui reste incroyable, c’est la vie animale qui règne dans ces profondeurs. Avec un grand nombre de rougets et un recouvrement coloré de spongiaires. Le courant est juste suffisant pour éliminer le sédiment éventuellement soulevé. De plus, l’eau est limpide et c’est toutes ces caractéristiques qui rendent cette plongée particulièrement belle.

Publié le

Repêchage en mer dans la rade de Marseille

Repechage de bail out en rade de Marseille
Repechage de bail out en rade de Marseille

Une belle histoire de PADAWAN :
C’est l’histoire d’un Padawan débutant (MOI) qui lorsqu’il remonte de l’épave de la Drome avec pervers et une visi de ouf (alors que justement il avait pas pris sa cam car deux jours auparavant la visi était pourrite !!) il passe plus de temps à discuter avec « Gros loup » et oublie son bloc carbone avec détendeur révisée et mano tout neuf sur la pendille…..

Le pilote met alors plein gaz enfin presque… 20 noeuds quand même…. et au bout d’un moment BAAAOOUUUUMMM un grand bruit, Christophe coupe instantanément le moteur et appuie sur le GPS pour enregistrer le point….. la sangle (sans doute fabriquée en Chine) de mon bail-out oublié au bout de la pendille vient de péter…. le bloc est parti au fond à 45 m….

Plongee recycleur Marseille port des Goudes
Plongee recycleur Marseille port des Goudes

Bref on passe les détails qui lors de ce WE ou la mer était forte est agitée, malgré une tentative avortée de récupération ’cause … encore un chat noire…. bref Today mon super « gros loup » est retourné sur les lieux et a retrouvé mon bail out gisant par 45 m de fond dans la rade de Marseille.

Est-ce un signe ? Le grand Vishnu ( dieux de la préservation dans la sainte trinité hindoue) est il enfin avec moi ? LOL

Tout ceci non pas pour parler du « jeune » Padawan mais plus de la compétence de « mon gros loup » LOL

ADPP

Publié le

Plongée recycleur épave sous-marin Protée

Plongée épave du sous-marin Protée

Plongée recycleur sur l’épave du sous-marin Protée

Plongée recycleur epave sous-marin Protée
Plongée recycleur epave sous-marin Protée

Après ma dernière plongée sur l’épave du sous-marin Protée en 2011, flottait comme un parfum d’inachevé…. le fort courant et la mauvaise visi ayant eu raison de mes sensations…

On a donc décidé de remettre cela avec « mon gros loup » MDR dit christophe LOL

Canon de l'épave du sous-marin Protée
Canon de l’épave du sous-marin Protée

Le WE du 8/6 c’était pré vu pétole donc back to Marseille.. Christophe m’offre le gite et le couvert, la barre de palier est prête, les plongeurs de sécu sont prévus, Brice (lanceur de bail out au fond LOL) et Kanard plongeur suisse qui viendra nous chercher à 30 m pour nous débarrasser  des blocs fonds et nous accompagner jusque 9 m, Brice lui devant récupérer les blocs et les sortir.

Bon…. Kanard…. dormait dans le lit de secours… moi j’ai eu droit au camping car… pas LOL… 60°C…. des couettes à dormir dehors dans la neige…. l’antre de la bête fauve LOL bref RIEN dormis… donc le lendemain j’annonce que pour moi ce sera maxi 3H donc 15′ fond.

Non les gars …. un camping car… le prix que ça coûte pour ne pas dormir…..Dans la même pièce, le lit, la cuisine les chiottes et la douche c’est pas glamour le truc… ça en paye des bons hôtels !!

T’imagine toi ? le matin petit dej’ bio avec la bonne confiture de fraise du jardin et le bon pain frais…. et l’odeur de M…. de ta « pêche » du matin…. Purée on est en 2014 NON ? Ho gars tu veux attirer qui avec ça ? Une tarrine ? Une charolaise ? Une montbéliarde ? LOL

Plongée recycleur epave sous-marin Protée
Christophe détendu .. normal nous « on porte » Plongée recycleur epave sous-marin Protée

Bref il fait déjà 29°C à 9H le matin et l’équipement du bateau et la préparation prend du temps.

La machine de Louis refuse de démarrer = NO DIVE.

Plongée recycleur epave sous-marin Protée
Montage de gros loup spécial profonde Plongée recycleur epave sous-marin Protée

Son binôme Christophe viendra quand même.

Direction l’EST de Cassis on galère pour le sondeur et le point GPS ça rapellera qq chose à mon pote GUIGUI. Tout semble super engagé, pas de jus en surface on voit le bout super clair qui descend et les plongeurs soutien nous aident à nous équiper et ils sont bien brieffés ils vont mettre la barre de palier à l’eau Knard va nous attendre à 30 m et Brice lanceur de bail-out à 20 m pour nous déséquiper des blocs fonds et nous ammener éventuellement des blocs respirables haut, à boire et à manger et la MUSIQUE !
Au dernier moment j’ai décidé de ne pas prendre le scout… j’aurai du.

Plongée recycleur epave sous-marin Protée
C’est toujours les mêmes qu’on attend ! Plongée recycleur epave sous-marin Protée

La descente était un poil trop lente, juste le temps de stopper à 110 m pour fixer le flasheur sur la ligne.

Le fond est là 123m une visi de OUF pas de JUS le firmament ce ce n’était que : le bout est complettement déroulé au fond en rond et qu’il n’y a pas d’épave…. :'(

Le temps que je me batte avec ces foutus éclairages et les flotteurs, gros loup a déjà bouté la line et part dans le bleu… direction… ben y doit savoir lui !
50 m après on arrive au un gros filet et nous attend un très gros Mola Mola qui ne se laisse pas approcher l’andouille !
Il y a une visi de FOU ! Mais mes nouveaux phares videos sont trop puissants et trop proches de la caméra je crame tout… J’avais pas ce problème avec les Bersub.
et 30 m après… l’épave mais là le runtime en a pris un gros coup dans la tête. Le temps d’aller au canon qu’il faut déjà faire demi tour pour retourner au bout !
Frustrant !
L’épave est juste là énorme… une visi que tu n’as même pas besoin d’éclairage, pas de JUS ! C’est pas juste !
La prochaine fois je prends le Scoot et le KIT Branchies.

Le temps de décrocher le flasheur et la lente remontée commence…. A 30 m le Knard Suisse est là, on se déséquipe je n’aurai plus cette sensation de ressembler à un Road Train, c’est vrai que 4 bail-out plus mon Binz vidéo autant plonger avec un parachute, mais c’est quand même plus sécure que certain qui n’aurait que deux S80 par exemple….

Plongée recycleur epave sous-marin Protée
Plongée recycleur epave sous-marin Protée Brice notre excellent plongeur de soutien

De l’utilisation de la barre de paliers : Pour son confort et sa sécurité il est beaucoup plus pratique de l’utiliser, mais encore faut il en faire bon usage…. On peut y accrocher la vidéo, des blocs et des sacs contenant de la nourriture et de l’eau. Normalement on est sensé maîtriser sa flotta aussi ben certain se sont pris pour des sacs de viande pendu au crochet du boucher ou encore un paresseux pendu à son arbre !

Juste pour mes équipiers :

gros loup aux paliers plongée épave protée
gros loup aux paliers plongée épave protée

 

Merci à ADPP pour la logistique, Virginie notre pilote, Brice et Knard pour la sécu sous l’eau et en surface.

Mes Binomes : « Gros loup » dit Christophe et Christophe de la « frame »

 

Publié le

Impériaux du large Plongée Marseille

Plongée Impériaux du large Marseille
Plongée Impériaux du large Marseille

Plongée recycleur IMPÉRIAUX DU LARGE à Marseille

Site de plongée des impériaux du large

Les IMPERIAUX DU LARGE sont parmis le top des sites de plongée à Marseille. Le site des impériaux du large est composés de trois rochers à distance de l’île de Riou. Il s’agit ici d’une plongée sur un tombant entre 10 et 70 mètres.
Les Impériaux du large

Plongée impériaux du large Marseille
Plongée impériaux du large Marseille

Sur l’image on voit un gros rocher le plus au sud, (les Empereurs = les impériaux 😉 ) une arrête rocheuse part vers le large. Le tombant ouest est superbe, on le verra plus tard lors de la plongée, il est couvert de gorgones rouges et d’anthias. Les pélagiques loups, dorades, dentis, barracudas, sont en embuscade pour y chasser. Il suffit de se poster tranquille, et d’observer, ça va bien se passer ! Le site des impériaux du large est très exposé aux vents et aux courants.

La plongée du Jour au Impériaux du large :

Ben là c’est la journée de la loose…

Plongée Impériaux du large Marseille
Plongée Impériaux du large Marseille (c) L.Cruchaudet

Déjà la tête du recycleur qui tombe en panne au montage du matin, connecteur de la cellule 2 HS => NO DIVE aAARRGGHHH

Christophe et moi devions être en binôme…. pour descendre à 75 m et plonger aux Impériaux du Large…

Plongée Impériaux du Large Marseille
Plongée Impériaux du Large Marseille

Donc plan B je prends la tête de son recyclo (comme quoi faut toujours avoir un backup ) et Christophe ressort sa stab toute neuve avec son 18l acier et se conconcte 2 ou 3 mélanges de fond de bouteilles que même pas tu pouvais imaginer que cela pouvait être respirable… carbonedive 300B etc et oxy…

La météo a décidé de ne pas être clémente et va virer dans quelques heures, juste pour en rajouter un peu ….

Plusieurs palanquées sur le site de plongée des Impériaux du Large

Les autres plongeurs vont rester sur le haut du tombant tandis que nous avons décidés d’ausculter le fond, et de trouver le moteur au sable, puis de continuer le long du bas du tombant, et enfin de remonter sur la Pyramide et de finir la déco sur le sommet du tombant…

Bref encore un sacré programme de plongée avec du palmage et le tour complet de l’impérial du large…

Mais voilà dès les trois première minutes…. j’ai plongée en braille… mon masque pour une raison inconnue s’est immédiatement remplis de buée… mais de la buée de chez buée style le FOG londonnien… de la purée de pois, et impossible de la virer, cela m’oblige à faire un vidage de masque toutes les 3 minutes, je palme au radar, je ne sais pas ce que je regarde ni ce que je filme.

Quand ça commence comme ça….

J’essaie de suivre « mon gros loup » (christophe LOL) que je distingue à travers ma buée… la prochaine fois je prendrais l’option désembuage.

Christophe a l’air engoncé avec sa stab son 18l et ses 3 relais… il a pas l’air très à l’aise faut dire que là vu les mélanges hautement narcotiques qu’il respire… il a une excuse. Bon là il faut avoir subit une sacré formation 😉 lol.

Plongée Impériaux du Large Marseille
Plongée Impériaux du Large Marseille un moteur traine sur le fond à 75 m

On trouve le moteur posé sur le fond à 75 m au sable, c’est bizare il n’y a aucune trace d’épave, peut être un petit chalut qui a coulé et dont le peu de reste en bois ont été éparpillé aux 4 courants ?

¨Plongée Impériaux du Large Marseille
¨Plongée Impériaux du Large Marseille

On cherche maintenant la pyramide qui se trouve au Nord Ouest de notre position que l’on va trouver sans difficulté puisqu’il n’y a pas un peu de courant. On entame la remonté sur la pyramide des impériaux du large, ne me demandez pas à combien se trouve le sommet… y avait de la neige dans mon masque 😉

Plongée Impériaux du Large Marseille
Plongée Impériaux du Large Marseille très poissoneux

De là on traverse pour rejoindre le tombant des impériaux à quelques dizaines de mètre. Le tombant des impériaux du large est magnifique, couvert de gorgones de toutes les couleurs, on se rapproche de la lumière du jour et le spectre lumineux devient plus large et c’est beau… enfin c’est ce que je vois sur les images… LOL car ya de la fondue dans mon masque…

Plongée Impériaux du Large Marseille
Plongée Impériaux du Large Marseille champ de gorgones avec les Anthias

j’ai bien voulu prendre mon masque de secours, ça sert à ça entre autre,  mais j’avais peur de paummer mes lentilles (le premier qui rigolle…)

¨Plongée Impériaux du Large Marseille
¨Plongée Impériaux du Large Marseille

On retrouve les autres plongeurs vers 40m et leur bulles font fuir un beau ST Pierre.

¨Plongée Impériaux du Large Marseille
¨Plongée Impériaux du Large Marseille

On finira la déco dans un coin à l’abris il semblerait que la mer se soit levée.

¨Plongée Impériaux du Large Marseille
¨Plongée Impériaux du Large Marseille

On se fera taper au retour sur le bateau et les 260 ch du diesel ne seront pas de trop pour nous ramener dans ce vent et ses vagues…

Encore une belle plongée, sur ce très beau site des Impériaux du large, que m’a fait découvrir Christophe.

Au fait … j’ai perdu mes lentilles…. et bouffé les 3/4 de mon diluent à force de rincer mon masque.

Publié le

Stella plongée épave Marseille

Plongée Recycleur épave du Stella Marseille

Plongée recycleur Marseille
Le cap croisette et l’ile Maire Marseille

L’épave Stella se trouve à l’Ouest du Frioul entre 74 et 79 m et mesure environ 60m de long.

L’épave du Stella est un voilier à vapeur (sic) qui fut construit aux chantiers Waterford en Irlande en 1855.

Il a coulé le 13 novembre 1887, le Stella, alors qu’il quittait le port de Marseille pour Oran, via Sète et Alicante. C’est le bateau à vapeur Lutécia qui gêné par la mauvaise visibilité, lui rentre dedant ouvrant une brèche à la hauteur de son mât de misaine et fera couler le Stella à 18h30. Il n’y aura pas de victime.

Plongée Recycleur Epave Stella Marseille
Plongée Recycleur Epave Stella Marseille

Les Conditions de la plongée sur l’épave du Stella à Marseille :

Bien que cette épave soit connu à Marseille elle est très peu plongée, elle se mérite… à cause de sa profondeur, et de ses conditions : « mon grop loup » m’avait prévenu « tu verras à partir de 65m il y a des chances qu’il y ait un « voile » et dessous … soit c’est pareil c’est à dire pourri, soit la visi est top !
Ben nous on a eu…. la visi Lémanique…. LOL synonyme de pourri.
En fait c’est comme quand tu plonges l’Hirondelle au Léman tu descends dans le bleu (enfin le noir quoi lol) et tu cherches l’épave des yeux, tu cherches tu cherches… et bam tu es dans la vase dessus quoi…
La visi est assez faible qui disait… et de surcrois le mistral peut encore aggraver cette pourritude en ramenant les alluvions du Rhône….. ben justement le mistral…. il avait bien soufflé celui-là !

Plongée Recycleur Epave Stella Marseille
Plongée Recycleur Epave Stella Marseille

Selon les anciens il faudrait, une longue période sans vent, et de l’eau fraîche…. ben là on retourne faire le Canrobert alors LOL

Le seul moment de bonne visi c’est la descente jusque 65 m. En dessous c’est 1m… cela me rappelle l’ambiance des plongée dans le « Chanel » ou les plongeurs anglais habitués spool la line arrivés sur l’épave et partent à taton la découvrir…

L’éclairage sous-marin :

Dans tous les cas on ne parlera jamais assez de l’importance de l’éclairage sous-marin pour Y voir correctement mais aussi pour la sécurité. De nos jours on parle en Lumen, personnellement je suis équipé pour la vidéo de phare de plongée de 2 x 6500 lumens, (en attendant le nouveau kit), mais mon binome, Louis pour l’occasion, est resté à l’ancienne mesure ; le Candelas (candel = bougie)….
Il est équipé d’une bougie à 1 candela… qu’il laisse pendre vers le sol….. donc je ne le vois pas dans cette purée (d’autant plus que la dite purée réfléchie MES LUMENS), et je passe mon temps à le chercher.
Tandis que lui tranquille me voit forcément… grâce à MES LUMENS ! LOL

Plongée Recycleur Epave Stella Marseille
Plongée Recycleur Epave Stella Marseille

« Mon gros loup » Christophe NDLR a préféré rester sur le bateau LOL … on passera sur les excuses bidons servies, grosse fatigue… sécu surface etc etc… y nous prend pour des lapins de 3 semaines disons qu’il devait certainement avoir un reste de placard …. à monter !

Le pont du Stella est recouverte de Filets, Chaluts, bouts en tout genre et même une ancre d’un bateau de plongeur qui n’est pas là depuis longtemps. C’est compliqué de voir des signes distinctifs.
Pas la peine de s’éterniser dans cette purée, on reviendra.

Merci à Christophe et son association ADPP pour l’organisation de cette plongée.

Publié le

La Drome plongée épave Marseille

Épave la Drome plongée sur épave en recycleur à Marseille

 

Plongée Epave la Drome Marseille
Plongée Epave la Drome Marseille

Encore un épave de la rade de Marseille que je n’avais pas faite… erreur que je vais aisément réparer grâce à Christophe et mon Binôme du Jour le jeune Brice pôte à Loule qui lui sera en sidemount Tx et auquel on devra faire quelques exos… LOL un militaire c’est fait pour ça, de la chaire à expérience….

 

Plongée Epave la Drome Marseille
Plongée Epave la Drome Marseille
Plongée Epave la Drome Marseille
Plongée Epave la Drome Marseille

La Drome était un voilier avec une coque en acier avec trois mats à voiles mais équipé d’un moteur et de deux canons, on en voit encore un d’ailleurs. Il transportait du carburant pendant la première guerre mondiale. Le 23 Janvier 1918, alors qu’il transporte 1500 futs de pétrole en entrant dans la rade de Marseille, il percute une mine allemande déposé là par un sous marin ennemie, l’explosion est violente et le coupe en deux. L ‘épave repose à 54 m au sable jusque 45m.

 

Plongée Epave la Drome Marseille
Plongée Epave la Drome Marseille

On aura toute l’épave pour nous on part devant le but est d’essayer de faire une vidéo. La visi n’est pas top, mais c’est pas pire, je me laisse guider par Brice. Elle est assez poissonneuse.

L’intérieur n’a à priori pas trop d’intéret d’après ce que j’ai pu en constater, les restes des ponts et coursives sont plus interessants.

Plongée Epave la Drome Marseille
Plongée Epave la Drome Marseille

Dômage que la proue ai été dans le laiteux sinon les images auraient été plus sympa.

En se dirigeant vers l’arrière on peut constater que la mine allemande a fait de gros dégats en le coupant litérallement en deux, on peut voir dans le fatras un beau treuil. Mais aussi le canon à l’avant posé sur le sol à coté de son socle.

 

Plongée Epave la Drome Marseille
Plongée Epave la Drome Marseille

Le jeune Brice à la remonté nous a fait des essais d’hyperoxye … ben il tient les 3B de PPO2 pendant longtemps…. il est apte au service !

Plongée Epave la Drome Marseille
Plongée Epave la Drome Marseille

Merci à Christophe et à ADPP pour l’organisation de cette plongée.

Publié le

Caramassaigne site de plongée Marseille

Plongee recycleur Caramassaigne Marseille

Plongee Recycleur Caramassaigne Marseille
Plongee Recycleur Caramassaigne Marseille

Me voilà de retour à Marseille sur l’invitation de Christophe pour plonger et me nettoyer la Tête. On va donc tester sa nouvelle structure associative ADPP. (Associassion pour le dévelloppement de la plongée profonde)
Seulement la météo ne semble pas trop de notre coté, le weatherforecast annonce tempète de Mistral il va falloir la jouer fine.

Plongee Recycleur Caramassaigne Marseille
Plongee Recycleur Caramassaigne Marseille

Le premier jour ce sera le site de plongée de Caramassaigne un beau tombant plein de gorgones multi-profondeurs qui permet aussi au autres plongeurs d’effectuer leurs exercices sans « plomber ».
J’adore Marseille et ses sites de plongées j’aime ces contrastes de couleurs entre le bleu azur de la mer et le blanc des falaises, c’est magnifique.

On part en premier avec Christophe, on descend sur le fond, le tombant s’éclaire sous mes phares et creuse les trous ou se cachent des Mostelles. On se promène le long du bas du tombant l’eau est fraîche , 12°C et 13 ou 14 en surface.

plongee recycleur caramassaigne
plongee recycleur caramassaigne

On arrive bientôt jusqu’au bout qui est sur le fond et qui annonce l’entrée de la grotte aux trois Mostelles, le but allez le plus loin possible pour voir le virage à droite.

plongee recycleur caramassaigne
plongee recycleur caramassaigne

Le fond est sableux, il ne faut pas le toucher. Je devrais renoncer avant le virage, car la frame du recycleur touche en haut… et mon pack batterie (et mon ventre LOL) en bas. Il faudrait décapeller avec deux S60…

Plongee Recycleur Caramassaigne Marseille
Plongee Recycleur Caramassaigne Marseille

La remontée est belle sur le tombant parmis les gorgonnes, et la sortie face à la falaise est sublime.

plongee recycleur caramassaigne
plongee recycleur caramassaigne

 

Publié le

Plongée sur le tombant à Mémé à Cavalaire

Plongée recycleur tombant à Mémé
Plongée recycleur tombant à Mémé

Une plongée sur le tombant à mémé, à Cavalaire. Encore une plongée rapide @105m, ce tombant est plus beau que le tombant des Corailleurs, il y a plus de Flore, mais l’eau est trop chargée pour sortir des images sympathiques.

C’est pas l’année. C’est n’est qu’un trop rapide aller retour avec Philippe. Par contre Jérome nous a bien fait rire au paliers… Ha sacré pervers depuis qu’il s’est mis à fond dans la plongée fédérale il en oublie les fondementaux !
Pervers le MF2 à la Mer… en ce Samedi 10 Août 2013 : Alors que nous étions Philippe et moi déjà installés aux paliers en drapeaux dans le jus, certes moins important que les autres jours de la semaine, nous sentîmes un troupeaux de phacochères se déhaler soudain le long de cette corde… c’est mon MF2 favori… droit comme un i dans une position fédérale qui ferait pâlir son président, tellement belle, bien réussie, bien lourd qui tire tout vers le bas…. bon ben là je gueule ! et lui fait comprendre de surveiller son trim… normalement la gestion de la flottabilité y voient ça au N2 à la fédé non ? Prenons encore hier pareille un plongeur de notre palanqué dans un jus de malade mais y tirait ! tirait ! tirait oh gars c’est pas un monte charge Fan !!! Ben il a réussi à faire descendre la bouée de 20 litres presque à 6M !!!! Bon ensuite pour revenir à notre master… notre pervers remonte sur le bateau… « ben je comprends pas j’ai rajouté 3kg aujourd’hui et je descends toujours pas mieux…. »
et là tout le bateau se fend la pèche…. « ben arrête de vouloir emmener la bouée avec toi !!!! ….
En fait je me demande si MF2 c’est pas un handicap comme pour les courses de canassons !!!

Jérome… je t'<3 !! LOL

Publié le

Plongée sur le tombant des corailleurs à Cavalaire

Plongée sur le tombant des corailleurs à Cavalaire

Plongée sur le tombant des corailleurs à Cavalaire

Enfin un peu de gaz…. On va pouvoir descendre un peu. C’est pas le plus beau des Tombants de Cavalaire, il est rappé, pas de faune ni de flore lorsqu’on descend et toujours ces foutues particules. Non seulement elles, mais un brouillard laiteux inexplicable, puisque ce n’est pas l’ancre qui en est responsable ni un quelconque troupeaux de phacochères (on verra plus tard dans la semaine lol), nous étions les premiers avec Philou sur le site.

La lumière a du mal à pénétrer le bleu (noir) et les images rendent beaucoup moins bien que ce qu’on malgré tout vu nos yeux. C’est juste un aller retour car il faut bien sortir en 60′, les ordres de la DPesse sont formels. On a même fait beaucoup moins sur ce coup là.
Le truc cool ce serait de partir au scout de 160, ben ouaip faut ce qu’il faut sinon, et de remonter jusque 55m ou même plus haut, en longeant les tombants, bon ben j’entends déjà Gueuler Françoise….

Plongée Tombant Corailleur Cavalaire
Plongée Tombant Corailleur Cavalaire

Ha j’oubliais, les dernière de la journée de mon excellent ami (pas sur qu’il le soit encore après ça ! LOL ) sur le deuxième site de la matinée était présent un fort courant de surface. Quand on a dis à mon pervers (MF2) de faire attention : Quand on te dit de plonger sur la bouée et de te tenir au bout pour descendre car il y a un jus de malade … tu écouteras… ça t’évitera de partir à Tombouctou !

Publié le

Plongée sur le Corail noir de la Dorsale à Cavalaire

Plongée sur le Corail Noir de la Dorsale à Cavalaire
Plongée sur le Corail Noir de la Dorsale à Cavalaire

Cette année encore une plongée sur la Dorsale à Cavalaire et ses magnifiques branches de corail Noir avec mon binôme de la saison Philou. J’adore les contrastes entre le blanc du corail noir, le noir des abyss, (enfin faut pas exagéré non plus ya que 75m !) et l’orange des étoiles de mer ou des éponges. Une petite balade entre les patates et on trouve même une hélice de bateau… J’imagine que le quidam qui a perdu son hélice en surface à cet endroit… a du faire un peut d’exercice pour rentrer à la rame… Si papa était en train de faire de l’exercice avec maman à l’apéro sur son Yacht, il a du choper un infarctus ! MDR

Publié le

Plongée en sidemount à la calanque de Sormiou

Plage Calanque de Sormiou

Plongée en sidemount à la calanque de Sormiou

Plage de Sormiou
Plage de Sormiou

Week-end du 28 et 29 Juillet welcome back Marseille chez Loule au cabanon pour plonger la calanque de Sormiou, pour se distraire un peu avant d’ataquer éventuellement les vacances en famille. Mais Voilà sacré vent d’Est foireux qui rentre dans la calanque et qui transforme les images de carte postale dignes des Bahamas en mer marron et gavées de posidonies. On a bien tenté une sortie dimanche soir…. mais passé le faux cap on a bien compris qui si on laissait le bateau seul pendant notre plongée on risquait de déclarer une nouvelle épave au DRASSM….
Donc direction le port pour tanquer la barcasse de Loule et on décide de rentrer à la plage en plongée…. sacré plongée ma foi LOL , 3 m maxi, une houle… qu’on a eu envie de gerber tous les deux, et moi je suis sorti sur la plage couvert de sable et de posidonie… camouflage !!! un nageur de combat aurait pu prendre des leçons !! MOUARF !!!

Bref, pluie la nuit, et changement de vent pour un mistral qui va tout lisser le lendemain, et on y GO !!!

Grotte à Corail Calanque Sormiou
Grotte à Corail Calanque Sormiou

Et ma fois magnifique plongée que celle-ci au bout de la calanque sur deux roches à 38m, puis des grottes, des passages « des cavernes » et puis à la fin la grotte émergée de Sormiou, très sympa, une grotte à l’intérieur de la falaise avec une mise à l’air libre et des passages sous-terrains.

Grotte à Mostelle Calanque de Sormiou
Grotte à Mostelle Calanque de Sormiou

On a joué quand même 20′ dans la zone des 40m…

Grotte émergée de la calanque de Sormiou
Grotte émergée de la calanque de Sormiou

Puis l’après-midi, on remet ça avec Robert son voisin à la pointe sud de Riou… ça tape… le Mistral s’est bien levé et il y a un poil de jus en surface, On a beau être abrité derrière la patate rocheuse, le Robert a pas bien l’air d’être rassuré… donc au cas ou je laisse ma cam sur le bateau. Cette fois j’ai mon recycleur, Robert idem, et Loule a eu la bonne idée de prendre une déco OXY.
35′ à 40m, très belle plongée, le tombant caffie de langouste le mola mola en stand by nettoyage et plein de truc à voir !!

Le Loule… il aurait tapé 50′ de déco… si il avait pas eu l’oxy deuxième plongée de la journée, profil inversé etc etc… Encore bien balancé par la houle aux paliers, mais elle étaient bien chouettes ces deux plongées et puis… la paella de la veille valait le détour merci aux plongeurs de Sormiou !

Un seul regret la visi… l’eau est chargée pleine de particules qui filtrent aussi la lumière.

Publié le

Plongée dans les grottes de la calanque de Sormiou

Une petite plongée dans les grottes de la calanque de Sormiou avec Lea et Loule part 2

Plongee Marseille Sormiou Sidemount
Léa dans la grotte

Une petite plongée dans les grottes de la calanque de Sormiou avec Lea et Loule part 2

Une petite plongée dans les grottes de la calanque de Sormiou avec Lea et Loule part 2
Une petite plongée dans les grottes de la calanque de Sormiou avec Lea et Loule part 2
Une petite plongée dans les grottes de la calanque de Sormiou avec Lea et Loule part 2
Une petite plongée dans les grottes de la calanque de Sormiou avec Lea et Loule part 2

Léa sa copine, Loule et moi en balade dans les belles grottes de la calanque de Sormiou, une belle petite plonge en sidemount. Belle grotte émergée.

Une petite plongée dans les grottes de la calanque de Sormiou avec Lea et Loule part 2
Une petite plongée dans les grottes de la calanque de Sormiou avec Lea et Loule part 2
Une petite plongée dans les grottes de la calanque de Sormiou avec Lea et Loule part 2
La grotte émergée qui est aussi visitable par l’extérieur.

Publié le

Léa B 13 ans plonge dans les grottes de Sormiou

Lea plonge dans les grottes de la calanque de Sormiou

Moi Léa B 13 ans plonge dans les grottes de la calanque de Sormiou

Digne fille de mon pote @Loule Lea m’a épatée lors de notre plongée dans les grottes de la calanque de Sormiou. Pour ceux qui connaissent ou plutot ceux qui ne connaissent pas Sormiou, c’est une magnifique calanque de Marseille, avec de belles couleurs dû à son sable blanc. Mais pas que ! C’est un magnifique spot de plongée à Marseille.

Retrouvez nos conseils pour faire plonger les enfants.

La plongée dans la calanque de Sormiou

Le plus compliqué c’est la barcasse de Loule, avec un moteur de 3.5 cv… et des vaguelettes en surface, 3 plongeurs, et le matériel de plongée … on est pas arrivé lol. Au bout de la calanque, se trouve un sec qui arrive à 5 ou 6 mètre de la surface de l’eau. Là c’est le départ de la plongée avec un fond plat puis pas mal de grottes, trous etc. On peut très bien s’éclater dans 15 ou 20 mètres d’eau. Malgré son jeune âge Lea est très fluide sous l’eau et a un bon trim, oui un bon trim ! Bon un sacré caractère aussi…

Bon on ne peut pas dire que ce soit de la plongée souterraine, ni de la plongée en Caverne, mais quand même plaisant. On joue avec la faune et une géologie intéressante.

La grotte sous-marine de Sormiou est exondée, l’entrée est sous l’eau et au bout de quelques coups de palmes donne accès à l’air libre. Les couleurs y sont belles et elle vaut le coup d’oeil.  Je vous laisse regarder la vidéo. Le plus compliqué après cette plongée dans les grottes de Sormiou est de faire gonfler ses bouteilles, si le club est fermé on a pas accès au compresseur, et il faut aller trouver un compresseur de plongée en Ville !!

 

Publié le

Une grosse expedition plongee sur l’épave du sous marin Protée

Reproduction de la découverte en 1995 par Henri G. Delauze, aux commandes du "Rémora 2000" de la Comex de l'épave du sous marin Protée. Cette toile a été commandée par la Comex à l'artiste Michaël Johnson

Une grosse expédition plongée sur l’épave du sous marin Protée en préparation

Un des petits fils de l’un des 74 marins disparu lors du naufrage du sous marin Protée au large de Cassis va tenter de déterminer la cause exacte de cette tragédie lors de plongées.

Ce matin le site internet de la Provence révèle la préparation de cette expédition.
Les organisateurs prévoient un Budget de 30 000 € pour la première phase et près de 300 000 € pour la seconde……

/// http://www.laprovence.com/article/a-la-une/vers-la-fin-du-mystere-du-naufrage-de-protee-au-large-de-cassis
A la poursuite du Protée et du Natal

Publié le

Épave du Maréchal Canrobert plongée

plongee recycleur epave marechal canrobert deep ccr tartiflette team

Épave du Maréchal Canrobert plongée en recycleur

Nous n’avions pas pu plonger l’épave du Maréchal Canrobert l’année dernière… on s’est rattrapé il y a 15 jours.

Paquebot Maréchal Canrobert face

Paquebot Maréchal Canrobert face

 

Epave du Paquebot Maréchal Canrobert :

Historique de SS épave Maréchal Canrobert (+1892)

Nationalité: Française
But: transport
Type: paquebot
Propulsion: vapeur
Date construction: 1872
Poids (tonnes): 1227 grt
Dimensions : 81 x 10 m
Matériel: Acier
Moteur: machine à vapeur compound (double étage)
Puissance: 1050 ch
Vitesse: 15.5 noeuds
Sister-ship : Ajaccio, Afrique, Bastia, Lou Cettori, La Corse, Immaculée Conception, Mohamed Sadock.
Raison naufrage: collision
Date naufrage: 07/07/1892
Victimes: † 5 rang: 583

Vu arrière du Paquebot Maréchal Canrobert
Vu arrière du Paquebot Maréchal Canrobert

 

Le Constructeur du Paquebot Maréchal Canrobert : Scott Shipbuilding and Engineering Co. – John & Robert Scott, Greenock (Port Glasgow) GB

Dern. Propriétaire : Cie. Générale Transatlantique (CGT, Cie. Générale d´Armements Maritimes), Paris FR de 1881 à 1892

Propriétaire Précédent : Valery Frères & Fils, Marseille FR de 1873 à 1881

Depuis son lancement il était la propriété de la compagnie Valéry à Bastia qui reliait la Corse au continent puis désservit aussi l’Italie et fut affecté en Mai 1870 à l’Algérie. Un contrat de l’état français lui permit de proposer deux départs par semaine pour Alger, un pour Oran et Tunis.

Illustration du naufrage du paquebot Maréchal Canrobert paru dans la presse à l'époque
Illustration du naufrage du paquebot Maréchal Canrobert paru dans la presse à l’époque

 

LE NAUFRAGE du Paquebot MARÉCHAL CANROBERT :

Le sauvetage du Maréchal Canrobert
Le sauvetage du Maréchal Canrobert

Le Jour du naufrage, le paquebot, en provenant de Bône (Annaba), Algérie, fut abordé près de l’île du Planier en rade de Marseille par le croiseur Hoche qui manoeuvrait en escadre.

« Le Hoche l’éperonne avec violence à la hauteur des 3me classe, par le travers du mat de misaine babord. Il est 6h37 du matin, le paquebot « craque avec un bruit de noisette » …. par bonheur, l’ancre du Hoche croche dans la coque de l’abordé et le retient quelques temps.

Le sauvetage du Maréchal Canrobert

Le commandant du Hoche, le capitaine de vaisseau Boutet, donne un ordre qui sauvera les passagers du paquebot : il envoie tous les marins disponibles sur celui-ci, avec mission de ramener les rescapés sur le cuirassé. »

Le Cuirassier Hoche
Le Cuirassier Hoche

 

Le Maréchal Canrobert Coula en 8 minutes et fit 5 victimes, dont 3 enfants et 2 soldats.

Le Cuirassier Hoche a mis moins d’une heure pour rallier le port de Marseille à 30 km/h environ, depuis le large de l’ile de Planier.

Le sauvetage des passagers du Maréchal Canrobertvu par l'Univ Illustrée du 16/07/1892
Le sauvetage des passagers du Maréchal Canrobertvu par l’Univ Illustrée du 16/07/1892

 

HISTORIQUE DES PLONGEES SUR LE MARÉCHAL CANROBERT :

Le Fanal du Maréchal Canrobert sorti de l'eau
Le Fanal du Maréchal Canrobert sorti de l’eau

En 2008, La Comex trouve un écho au sondeur au large du Planier, et décide d’envoyer tout d’abord un ROV (remotely operated vehicle ou sous marin filoguidé), puis devant l’intérêt de l’épave, Mr Henry Germain Delauze, le regretté président de la Comex, plongera plusieurs fois dessus avec son sous marin, le Minibex, dont avec son ami Mr Jean Claude Cayol.

Au cours d’une de ces plongées Mr Delauze remonta un Fanal ( sorte de grosse lanterne) avec le nom du chantier Naval inscrit dessus qui lui permit d’identifier l’épave du Maréchal Canrobert.

C’est la Comex qui a donné les coordonnées GPS de l’épave à Mr Joncheray qui les a partagées.

La Comex avait même un projet de film commercial sur cette épave.

L’épave a été déclaré au DRASSM par Jean Claude Cayol il y a quelques années.

Nous voulions déjà plonger cette épave l’année dernière, en avril 2011, lors de notre campagne « A la poursuite du protée et du Natal » mais nous n’avions pas pu faute de temps. Cette épave semble avoir été plongée depuis au moins 2010 et même en « ouvert ». Un plongeur en a même fait des images, puis Jerome Espla en 2011. On retrouve ces images dans le reportage de France 3 ainsi que celles de Jérome Espla.

http://www.dailymotion.com/video/xp1nn3_le-zoom-2-l-ivresse-des-profondeurs-25-02-12_tv?fbc=806

Christophe me confirme l’avoir plongée 3 fois.

D DAY PLONGEE SUR L’ÉPAVE DU MARÉCHAL CANROBERT :

Ce matin c’est lever à 6h et petit dej à 6h30 faut être au bateau à 7h, il faut préparer le bateau, et on aura a mini 1H de navigation l’épave se trouve à 14 Miles nautique au large de Marseille, bien après l’ile du Planier au double de la distance entre Marseille et l’ile. On a prévu de passer 5h en mer, 1H aller, 3H sous l’eau et 1h retour, ça commence à faire beaucoup…

Agrandir le plan

Ce matin Christophe en CCR, plongera en binôme avec Louis en OC ( sisi lol), Yannig Jerome et moi ensemble, notre plongeur sécu, Benoit, a réussi à convaincre sa femme de le laisser participer à l’aventure, LOL, plus notre pilote.

On se prépare à plonger sur l'épave du Maréchal Canrobert
On se prépare à plonger sur l’épave du Maréchal Canrobert

Tout le monde est prêt

La mer est plus calme ce matin conformément aux prévisions météo, mais 30 km au large des cotes c’est pas tout à fait pétole. Je compte sur des conditions de visi bien meilleur que la veille.

Pas mal de bail-out pour plonger sur l'épave du Maréchal Canrobert
Pas mal de bail-out pour plonger sur l’épave du Maréchal Canrobert

Il en faut du matériel !

Au bout d’une heure de navigation, pas besoin de chercher l’épave du Maréchal Canrobert, alors qu’on arrive dessus à notre vitesse nominale, elle est tellement énorme au fond, que le sondeur la tope immédiatement !

On mouille la line et on se prépare tranquillement Benoit nous aide. A l’eau on se rend vite compte que la visi ça va pas être tout à fait ça.. c’est épais en surface et il reste des particules, c’est meilleur qu’hier certes mais bon…. ALLEEZZZ GAZZZZZ descente à maxi 40m/min, en bas … c’est sombre et je prépare mes éclairages en attendant mes sbirres…

Les grosses gorgones jaunes et rouge sur le dessus de l'épave du Maréchal Canrobert
Les grosses gorgones jaunes et rouge sur le dessus de l’épave du Maréchal Canrobert

Les Grosses Gorgones ont envahie le pont de l’épave

La Line est à 1m de l’épave…. juste MONSTRUEUSE, c’est pas le Haven certes mais ya du monde ! L’épave du Maréchal Canrobert est couchée sur le flanc c’est à dire que la partie supérieure de l’épave est sa coque et elle est recouverte d’un champ de grosses gorgones jaunes et rouges et il y a des banc de poisson de partout. C’est très dommage que la visi soit pas top, la partie laiteuse des 0-6m filtre trop la lumière et on a des particules en plus.

Avec une visi top l'épave du Canrobert aurait été majestueuse
Avec une visi top l’épave du Canrobert aurait été majestueuse

Plongée sur les Gorgones et les bancs de poissons de l’épave du maréchal Canrobert

On palme un peu sur le sommet puis on descend le long du pont, on capte l’immensité de l’épave, de ses super-structures, il y a pas mal de grosses ouverture sur le pont qui permettent de pénétrer à l’intérieur ce que nous faisons rapidement.

Descente le long de l'épave du Maréchal Canrobert
Descente le long de l’épave du Maréchal Canrobert

On descend le long de l’épave

Plongée à l’intérieur de l’épave du Maréchal Canrobert

C’est juste MAGNIFIQUE de pénétrer une épave comme celle ci par moins 110m, à l’intérieur c’est gigantesque aussi, il y a des traces d’incendie, de fumées de suies, des débris partout, des trasses de fracas.

Plongée à l'intérieur de l'épave du Maréchal Canrobert
Plongée à l’intérieur de l’épave du Maréchal Canrobert

Des Traces de suies et de fumées

On a du faire 15 ou 20m à l’intérieur, et on ressort par une ouverture encore plus grosse.

Des traces de fracas partout à l'intérieur de l'épave du Maréchal Canrobert
Des traces de fracas partout à l’intérieur de l’épave du Maréchal Canrobert

 

C’est « fracassé de partout !

On continue à longer la coque et on arrive sur ce qui semble être le bout (mais à y repenser, je n’en suit pas si sur…) un énorme filet remonte droit en pleine eau devant nous cache t il un bout de structure ? Un mat ? L’épave continue t elle plus loin ? C’est vrai qu’à cet endroit il est difficile de comprendre qu’elle est la partie du bateau, et la visi n’aide pas.

Y aurait il une structure sous cet amas de Filet ?
Y aurait il une structure sous cet amas de Filet ?

Y a t il un mat sous ce fatras de Filets ? En regardant la vidéo plusieurs fois… j’ai l’impression qu’il en manque un bout de l’épave du Maréchal Canrobert ?

Vu le timing, faut faire demi tour, le DTR (temps total avant sortie) commence à tourner de plus en plus vite…. oups…

Des Mola Mola sur le pont de l'épave du Maréchal Canrobert à -110 m
Des Mola Mola sur le pont de l’épave du Maréchal Canrobert à -110 m

Des Mola Mola encore curieux

On remonte donc sur le flanc dans le champ de gorgones, et PAF encore deux beau Mola Mola plein de curiosité, qui viennent se faire caresser la « couenne » .

On croise alors seulement Louis en ouvert qui vient d’arriver sur l’épave avec Christophe. Ils ont prévu de remonter à 15′,ils décolleront à 13′ ils vont nous rattraper vers 20m je crois nous dépasser et sortir bien avant nous ouch !

Plongée de Louis en circuit ouvert sur le Maréchal Canrobert
Plongée de Louis en circuit ouvert sur le Maréchal Canrobert

On croise le buleux avec son binôme… LOL

On quitte le fond à 23′. on retrouve à 30m notre fidèle compère, Benoit, qui prend en charge une partie de nos blocs et nous accompagne jusque la barre de palier. Cette fois pervers pépère a bien régler ses GF et ils nous colle Yann et Moi.

Louis a moins de temps fond sur l'épave du Maréchal Canrobert que nous et nous dépasse aux paliers
Louis a moins de temps fond sur l’épave du Maréchal Canrobert que nous et nous dépasse aux paliers

« Croisement » des deux palanqués

A 6m on se rend compte que c’est de plus en plus laiteux le pire étant à 4,5m, mais par contre grosse différence de température : au fond l’eau est à 13°C, à 7m 18°C, à 4,5m 19°C et 22°C en surface. A 6m…il me reste encore 102′ de déco, je bois une bouteille d’eau et branche la vidéo « bienvenuti al sud » pour faire passer le temps.

Jérome est resté sur la line à même pas 4 m de moi je lui demande combien il lui reste de palier, la visi est tellement nulle que je ne vois pas ses signes !

Mais une chose est sure quand on est sorti de l’eau, on avait la BANANE !!!! LOL

Yannig descend le long de l'épave du Maréchal Canrobert
Yannig descend le long de l’épave du Maréchal Canrobert

Yannig recherche un trou le long du pont du Maréchal Canrobert

Quel pied !

Le champ de Gorgone du Maréchal Canrobert est juste magnifique
Le champ de Gorgone du Maréchal Canrobert est juste magnifique

Le Champ de Gorgones sur le dessus de l’épave

On y reviendra !

Vidéo de la plongée sur l’épave du Maréchal Canrobert

Sources : DRASSM, Naufrages en Provence ou le Livre des Epaves(c) 1985 de Jean Pierre Joncheray, Jean Claude Cayol

Tous les documents d’époque m’ont été donnés par MM Joncheray et Cayol.

Données techniques de notre plongée sur l’épave du Maréchal Canrobert :

Plongée de 3H 11′ en recycleur AP Diving Vision & Mini Megalodon au trimix 8/78 profondeur max 110m. En trinome Jerome Mercier, Yannig Charles, bibi, et Christophe et Louis Pettex Sabarot en semble, merci à notre plongeur sécu et notre pilote qui ont accepté de passer 5h en mer ! LOL

Remerciements Posthumes à Mr henry Germain Delauze qui est décédé le Mardi 14/02/2012 à Marseille :

Henri-Germain Delauze, est né 17 septembre 1929 à Cairanne . Diplomé des Arts et Métiers, il découvre la plongée lors de son service militaire à Madagascar en 1949.

Il fut un pionnier de la plongée sous-marine et le fondateur de la Comex, célèbre société Marseillaise qui fut pendant très longtmeps le leader mondial des travaux sous-marins. Il rejoint ensuite l’équipe d’un autre pionnier le Commandant Cousteau et participe aux premières plongées archéologiques de 1952 à 1955.

Ayant dirigé la construction d’un tunnel autoroutier à La Havane à Cuba pour l’entreprise Grands travaux de Marseille, il décida de créer sa société, la Compagnie maritime d’expertise mieux connu sous le nom de Comex, en 1961.

La croissance de la Comex va exploser, dans les années 70, avec le Boum du pétrole offshore. La Comex est effectivement pionnière dans les travaux sous-marins, on ne compte plus ses records de plongée (tel HYDRA 10 : Record du monde de profondeur par Théo Mavrostos plongée simulée en caisson de trois plongeurs établi à 701 m toujours inégalé) et les innovations technologiques, notamment dans la mise au point des caissons hyperbares.

La recherche archéologique et d’épave avait toujours été son « dada » et on lui doit nombre de découvertes d’épaves grâce à ses « outils » le Janus II, le Remora, le Minibex.

Article paru dans la presse sur le naufrage du paquebot Maréchal Canrobert
Article paru dans la presse sur le naufrage du paquebot Maréchal Canrobert

D’autres illustrations sur le naufrage du Paquebot Maréchal Canrobert

Cuirassier Hoche
Cuirassier Hoche

Une illustration d’époque du cuirrassier Hoche

Illustration d'époque de l'abordage du Marchéchal Canrobert par le Cuirassier Hoche
Illustration d’époque de l’abordage du Marchéchal Canrobert par le Cuirassier Hoche

Une Illustration d’époque de la « rencontre » avec le Hoche quelques instants avant le naufrage Du Maréchal Canrobert

 

Publié le

Plongée recycleur épaves du Ghrib et Labillon

Grand beau temps sur Marseille pour ce week end de plongée sur les épaves du Ghrib et du Labillon

Plongée recycleur sur les épaves du Ghrib et du Labillon

Rien de tel qu’une plongée entre potes par un beau week end de Juin 2012 à Marseille. J’avais du annuler ma participation aux plongées avec Pim sur les Epaves du Protée et du Natal à cause du boulot. Donc ce week end serait ma compensation… et quelle compensation en fait !

Grand beau temps sur Marseille pour ce week end de plongée sur épaves

L’épave du Ghrib était à l’origine un remorqueur, qui tirait son chaland le Labillon, les deux furent coulés par un sous marin :

Un peu d’histoire sur les épaves du Ghrib et du labillon :

Le GHRIB, un remorqueur était la propriété de la société Chagnaud. Le 13 mars 1943 il quitte le port de La Ciotat pour se rendre à Marseille, il remorque le chaland LABILLON qui transportait des matériaux de construction d’une digue. Arrivé à 6 milles à l’Ouest de Cassis en face de la calanque de Sormiou, il est pris en chasse par le sous-marin anglais HMS Taurus, qui coule le Ghrib et Labillon au canon. Les deux sont envoyés par le fond en quelques minutes. Les marins survivants furent sauvés par des pêcheurs de Cassis qui avaient assistés à la scène.
Plongee epave le ghrib deep ccr tartiflette team

Yannig

Les épaves du Ghrib et du Labillon Aujourd’hui :

Le GHRIB et le LABILLON reposent désormais à 25 mètre l’un de l’autre bien à plat et en excellent état par 96 m de profondeur sur un fond sablonneux. Les deux épaves ne seront découvertes que bien des années plus tard grâce à un ROV de la COMEX et à la passion de son président Henry Germain Delauze.

Plongee epave le ghrib deep ccr tartiflette team

Beaucoup de banc de poissons sur l’épave du Labillon

Arrivé la veille avec tout le matos de Pervers, alias Jérome, on devait rejoindre Pancho Villa allias Yannig dit « le mexicain de Courchevel »… la préparation du matos m’avait quand même pris 1,5jours… pendant que les autres s’amusent… GRRRRR
Le premier soir, on dine chez « loule », puis on va se coucher de bonne heure.

Plongee epave le ghrib deep ccr tartiflette team

La proue de l’épave du Labillon

JOUR 1 Plongée sur le Ghrib et le Labillon

On est au centre vers 8H pour avoir le temps de tout préparer se présenter et équiper le bateau, on a prévu un run time de maxi 160′ pour 25′ fond.

Plongee epave le ghrib deep ccr tartiflette team

Perspective sur l’épave du Labillon

L’organisation et le matériel :

Christophe sera notre pilote, assisté par un plongeur sécu dont le rôle sera de nous attendre à 30m, et nous accompagner à 6m, ou se trouvera une bouteille d’oxy. Parachute orange besoin de gaz, parachute jaune besoin d’assistance.

Plongee epave le ghrib deep ccr tartiflette team

Visi infecte sur le Labillon

La plongée sur le Labillon :

Déjà quand on se met à l’eau on voit tout de suite que l’eau est chargée, « il neige » c’est comme si des flocons ou de la cendre tombaient au fond, ce qui s’explique « naturellement LOL car après du mistral et vent d’ouest on est dans la zone où dérivent les égouts de Marseille … ce qui nous a valu encore plus de poissons sur l’épave.
D’ailleurs en surface, alors qu’il l’a plongé moultes fois, Christophe est géné au sondeur par des bancs de poissons qui la masque.
Plongee epave le ghrib deep ccr tartiflette team

Des Mola Mola (poisson Lune) viennent à notre rencontre

Après une une descente moyenne entre 25 et 32 m/min, j’arrive le premier au fond, quelques mètres avant le fond je prépare mes éclairages. Et là rien…. le sable…. ha merde !! ça y est ça recommence ! Puré de chat noir ! Ya pas d’épave ! C’est comme la dernière fois ! Je fais un 360 ° mes phares éclaires …. les particules puré d’Adèle !!! c’est pas vrai c’est la scoumoune ! Mes binômes sont là, je dirige mes phares vers le fond pour éviter l’éfet particule, et …. effectivement je distingue alors une masse sombre vers ma droite à ..a peu près 4m…
Plongee epave le ghrib deep ccr tartiflette team

Visites des cales du Labillon

Yannig a déjà dégainé son spool, l’accroche à la ligne et on part en direction de cette « masse sombre »…
Ah ben quand même ! C’est bien elle ! Et il ya du poisson partout ! Yann accroche la ligne sur l’épave, et nous voilà partit à la découverte de cette épave …. la visi est pourri, 2,5m ou 3 m maxi. L’épave est couverte et recouverte de filet, il y en a de partout, Il ya même une batterie de camion sur le bord….. on continue sur le dessus vers l’étrave ( je ne comprendrais plus tard que c’est l’avant), je regarde vers le fond et je ne le vois pas… il faut que je descende un peu pour distinguer le sable et voir comme un gros boute au fond qui part vers l’avant, c’est là seulement que je commence à comprendre qu’on était sur le Labillon, le chaland, vu la visi, le Ghrib étant à 25m, on devrait le voir, laisse tomber, gars, on va explorer celle là ! LOL
Plongee epave le ghrib deep ccr tartiflette team

Bô ! le Jérome !

En tournant sur l’épave on croise un Mola Mola, et vers l’arrière du Labillon on trouve enfin un espace non recouvert par les filets, qui nous permet de passer dans les cales du chaland, ou je descend suivi de Yannig, Pervers reste au dessus à nous regarder. Au fond je trouve encore une batterie de camion, je me demande qui peu bien balancer des batteries de camion à cet endroit, ??? c’est hyper polluant!
Plongee epave le ghrib deep ccr tartiflette team

L’étrave du Labillon complètement recouverte par des filets

L’ambiance est bizare on nage dans les cales sous une voute de filet avec le spool à la main….
mais faut qu’on prenne du soucis aussi on est à 94m, et faut rester dans le run time, on a prévu de sortir en 160′, et il faut qu’on retrouve la ligne LOL…le temps de rembobiner le spool, mais yannig gère cela très bien c’est son boulot après tout ! LOL
Plongee epave le ghrib deep ccr tartiflette team

Peux t on m’expliquer pourquoi retrouve t on autant de batteries « récentes » sur l’épave du Labillon ?

De toute façon la visi est tellement merdique qu’on s’arrache. Ben heureusement qu’on l’avait spoolé celle là, sinon…. RE remonté en pleine eau !
On remonte tranquille….mais je sens mon Pervers… légèrement en retard sur Yannig
et moi, je suis sur qu’il a joué avce ses gradient factor…plus conservateur, pourtant je garde ma PPO2 à 1,3….
Plongee epave le ghrib deep ccr tartiflette team

Ambiance Filets….

A 6m au bout d’un temps certain…., Yannig qui a forcé sa Ppo2 m’annonce 10′ restant, merde moi c’est 35′ et je m’attend au pire avec mon pervers…. 50’…. puré NON j’y crois pas !….ma purge pipi ben forcément elle purge inside depuis un moment, et l’étanchéité de l’inflateur de la combar est parti en couille, et l’eau est fraîche…Forcément le Yannig sort et c’est moi qui vais me coltiner les 20′ supplémentaires pour rester avec mon Pervers… Chouette …. LOL….
Je termine en 140′ mais on reste et sort en 157′ Promis ce soir, je vais la lui régler moi sa machine tu vas voir ! LOL
Il va me la payer celle là….
Sortie de l’eau…. (et depuis le temps que je lui dis ….) je fais remarquer à tout le monde y compris Yannig.. la config un peu pourrav du meg de Jérome, des tuyaux dans tous les sens, entremêlés, le harnais à l’arrache….etc et ces foutus GF à la con…. du coup grande discussion et hop le pervers est Obligé de se coltiner la reconfig totale de sa machine cet apm…pendant que moi je ferai la sieste… LOL
Je t'<3 jerome LOL

Pour l’organisation de ce week end nous avons utilisé les compétences de Christophe et de son équipe du http://www.grasm-plongee.com/ .

Publié le

Plongée sur l’épave du remorqueur Ghrib

Plongée sur l'épave profonde du Ghrib

Plongée sur l’épave du remorqueur Ghrib

Ah Je ne cache pas ma joie quand Alex me téléphona pour me demander si je voulais plonger l’épave du Ghrib Vendredi. Donc jeudi soir direction le sud et Marseille ! J’ai bien tout préparé mon matos Gopro chargée, SD card vidée, les éclairages et tout le bastringue… je pensais pas que ça allait tout virer à la « cata »….

 

Plongee epave le ghrib

Préparation des bateaux à la mise à l’eau

Il y aura donc deux bateaux celui d’Alex et celui de Jean Luc qui fera aussi la sécu surface. Le soir repas léger, pas d’alcool et dodo à 10h30 on va se lever à 6h00 afin « d’éviter » les bouchons de Marseille. Le Rendez vous avec les « Revoïste helioxoman » dont Arnaud, est donné à la mise à la l’eau de la pointe rouge. et on charge le matos dans les bateaux il fait déjà chaud et on pique une suée.
Plongee epave le ghrib deep ccr tartiflette team

Bon on peut difficilement en rajouter là !

Les 70 ch de notre caboteur nous emmenent sur le site ou l’on trouve rapidement le Ghrib et le Labillon son chaland.
Alex prend en charge la manoeuvre, il jette des boutes à l’eau et y installe d’un coté les bails out et de l’autre coté le matos photo…. Grave erreur de l’avoir laissé faire on verra plus tard pourquoi !!
Donc j’accroche mes éclairages et ma batterie au boute…..
j’empoigne mon caisson pour démarrer la Gopro….j’appuie sur les bouton démarrage…. ça démarre pas….. oups…. je me dit bon ya soucis avec la SD card je check…..ya pas la SD card…. PUXXXX de MeXXX de BoXXXX à QuXXX !!! non mais c’est pas croyable !…. me suis gouré au bureau j’ai pris celle du bureau et pas celle de la plongée…..les deux étaient sur le bureau….
Je suis vert malade…. ya pas de mots.
Le blaireau….
Je suis descendu à Marseille pour ça ?
Je decide d’y aller quand même et de prendre mes éclairage vidéo puisque je n’ai que ça avec moi.
On se met à l’eau, pas de courant nickel.
Franck se met à chercher son 3°me bail out … ou est son troisième bail out ?……..ben parti au fond c’est la conclusion… comment est ce possible Je passe de l’autre coté du bateau pour prendre mes éclairage qui pendent au boute….. ou sont mes éclairages ? …… autre grand moment de solitude…..ya bien le boute qui pend dans l’eau mais rien qui pend au boute…. Putain … dites moi pas que c’est pas vrai ? c’est aussi parti au fond ? à 93m en pleine eau ??? Je suis vert dépité malade….
Presque 3000 € de matos….
ben j’ai trouvé une nouvelle raison de descendre….

Le Fox Noir (chat noir ? )

En fait le Fox pas si rusé que ça …. c’est la seule personne qui laisse pendre des boutes du bateau pour accrocher le matos sans le sécuriser. Il accroche un bail out au bout du boute les autre le long de la corde, tu prends le bail out du bout et les autres glissent le long du boute…direction le fond… CQFD….
C’était donc ça le mauvais préssentiment que j’avais ressenti lors de la navigation ?
Allez feu… on y go ! sauf que à 30m je ne sent plus mon Fox derrière moi, je m’arrète et constate qu’il est stopé tentant d’appuyer sur l’inflatteur de sa combar, débranché, tellement squizzé que ses roubignolles lui sortent par les oreilles. Pensant à Charlotte qui réclame son deuxième, sa femme NDLR, et pas rencunier, je remonte vers lui pour lui rebrancher le bout du tuyau (de sa combar hein ?).
Puis zou direction le fond avec une petite pointe à 33m/min.
à partir de 80m environ c’est soudainement laiteux.

Arrivé au fond en face de moi je distingue l’étrave du Ghrib et un Mola Mola.
Au fond Franck est déjà sur son scout à prendre le cap direction recherche de matos sur fond sableux à 93m. Je lui emboite le pas … aux muscles LOL .
La mobilette me distance…. bon je me retourne pour voir si je distingue l’épave…. non ya plus…. ok…et py… devant ya plus Franck non plus….ha ben cela y en avoir moment de solitude au fond LOL …
Je sorts ma backup, au cas ou …. et justement Franck réapparait à donf sur sa mob, avec ….mes éclairages … et son 3°me BO par Jupiter et Neptune nom de nom !! ( oui effectivvement j’aurais très bien pu dire par Jésus Marie Joseph, mais je vois pas trop ce qu’il viendraient foutre à 93m au fond au large de Marseille LOL ??? )
J’agite comme un demeuré (j’ai pas besoin de me forcer….) ma back up car il ne m’a pas vu, , il s’arrète je récupére mon matos, j’ai envie de l’embrasser…même si c’est pas mon type LOL .
Il reprend le cap, je le suis, il me distance….je le sent mal on ne voit pas l’épave….et vu le run time, on est déjà à 11’46…. je commence à remonter un chouille de 5 à 6m…
A 14′ on décide d’abandonner, ça sert à rien de rester au sable, on a déjà 60′ de remontée au compteur. Franck me demande de balancer le parachute, drôle d’idée de 90m pensais je, lui n’a pas assez de fil…. et on remonte.
On pensait qu’un courant a du nous faire dévier mais à 6m….. je distingue la barre de pallier pas très loin de nous, et les autres plongeurs au boute à 8m. Ce qui me rend encore plus grincheux.
De plus j’ai presque une tendinite d’avoir rembobiner 90m de fil…. GRRRRR Franck a voulu signaler notre présence dès l’abandon du fond.
Je me précipite sur la barre, bois un coup, et branche ma TV pour me mater un film pour passer le reste du temps….. suis un tantinet…irritable….
Alex me rejoint il lui reste encore 1H de palier et je sorts.
Plongee epave le ghrib deep ccr tartiflette team

le retour sous un soleil de plomb

Pour finir l’après midi, je passerais les détails, attendre en plein cagnard et risquer l’insolation, failli ne pas avoir de sandwitch si mon SUPER Binôme du jour ,n’avait pas pensé à moi et retour dans ma Savoie natale sous un soleil de plomb.

Plongee epave le ghrib deep ccr tartiflette team

Ils en ont REVO et le Flamand l’a fait ! Un Revo à la frite et à l’heliox !

Le Grhib n’a pas voulu de moi.

Certes l’épave du Ghrib et son chaland n’ont pas voulu de moi en ce vendredi de début Juin, mais je suis têtu et ce sera encore meilleur quand ils s’abandonneront à moi !
Sans aucune mauvaise foix, même notre renard noir avouera sur le bateau que c’était laiteux au fond….

Publié le

Plongée sur l’épave du sous-marin U2511

Plongée en recycleur sur l'épave du sous-marin U2511 à Malin Head en Irlande

Plongée sur l’épave du sous marin U2511 Malin Head Irlande

L’organisateur du voyage de plongée à Malin Head nous avait demandé jusque quelques semaines avant le départ si on était interressé pour plonger l’épave du sous marin U2511 ??? Ce à quoi j’avais répondu bien entendu bien évidemment « c’est comme si tu demandais à un chien si il voulait un os .. !!! » LOL

plongee_recycleur_sous_marin_u2511_malin_head_deep_ccr_tartiflette_team.jpg

Mise à l’eau en ce matin frais à Malin Head en Irlande

Ce Mercredi matin 17 aout 2011, le temps s’est amélioré dans la nuit, ya plus ces maudis creux et les cachets que me donne mon Binôme Peter Lowe fonctionnent à merveille. Les Roastbeef se sont calmés, il ne veulent plus sacrifier le français sur l’hôtel des dieux de la mer ! C’est que nous gens du sud sommes des gens raffinés, on a pas l’habitude de sortir avec des creux de 2,8m!

Plongée sur l’épave du sous marin U2511

Plongée...dans le vert des eaux Irlandaise à malin Head sur l'épave du sous-marin U2511 LOL
Plongée…dans le vert des eaux Irlandaise à malin Head sur l’épave du sous-marin U2511 LOL

C’est pas le grand beau temps, c’est pas la mer pétole mais pour l’endroit les conditions sont bonnes LOL 1m de creux sporadiques, à 20 miles des cotes, le temps que le Boat fasse la route le cacheton a le temps de faire son effet. C’est la bruine, au loin on distingue de temps en temps des passages bleus dans le ciel, mais bon….ce qui nous intéresse là pour le moment c’est sous l’eau.
Peter et moi nous nous préparons, chacun nos bails out, plus moi mes éclairages la caméra et le caisson de batterie…plus les fils, c’est pas très pratique à manier hors de l’eau.

Plongée…dans le vert des eaux Irlandaise LOL

La descente lente du Revo

Le bateau comme à son accoutumé s’approche lentement du mouillage, et on attend sur le plongeoir LOL, Peter est devant moi, la sirène retenti et PAF deux sacs tombent à l’eau…enfin nous quoi ! Peter est lent à la descente, j’ai tout mon temps pour le filmer, il dit que ça vient de lui de son adv qui marche pas….mais bon comme à chaque fois qu’on plonge avec plongeur équipé d’un recycleur REVO, il met deux plombes à descendre….va savoir charles (le Prince LOL y peut pas descendre ..ses oreilles le freine moouaarrff LOL MDR ).

L'épave du sous-marin U2511 est là sur le fond de 70m
L’épave du sous-marin U2511 est là sur le fond de 70m

L’épave est là sur le fond de 70m

Le Chateau du sous-marin U2511 est imposant
Le Chateau du sous-marin U2511 est imposant

L’épave est là couchée sur le flanc. Le château est énorme, rien à voir avec le rubis que j’ai déjà fais plein de fois, ce serai un kif terrible de pouvoir pénétrer ce sous marin…Au pied du sous marin j’apperçois une écoutille, mais vu mon anarchement rien ne me laisse présager que je puisse la pénétrer ! LOL

Le Chateau de l’épave du sous marin U2511 est imposant

L'avant de l'épave du sous-marin U2511 est cassé net avec les tubes lances torpilles
L’avant de l’épave du sous-marin U2511 est cassé net avec les tubes lances torpilles

Le château est plein de tubes qui remonte au dessus de lui, le périscope est toujours en place, sorti. On se dirige vers l’avant du sous marin, il y a des débris alentour, un petit filet qui traine et surtout beaucoup de poissons, on dirait qu’il manque plein de panneaux rectangulaires sur la partie supérieure du sous marin.

L’avant est cassé net avec les tubes lances torpilles

Les 6 tubes lances torpilles de l'épave du sous-marin U2511
Les 6 tubes lances torpilles de l’épave du sous-marin U2511

L’avant du sous marin est cassée net et apparaissent les 6 tubes lance torpilles qui dépassent du U2511, c’est vraiment surprenant la façon dont il a cassé à cet endroit, la taille des tubes face au plongeur ne laisse aucun doute sur la puissance de feux du monstre à son époque.

Pénétration à l’intérieur de l’épave du Sous marin U2511

Peter me montre le trou béant de l'épave du sous-marin U2511 ou je vais m'engouffrer
Peter me montre le trou béant de l’épave du sous-marin U2511 ou je vais m’engouffrer

On remonte sur tribord quand Peter tel le chien d’arrêt devant le gibier est posté devant quelque chose qu’il me désigne….il s’agit d’un trou béant, sans doute d’une mine ou explosion quelconque. Je calcul vite que le trou est assez grand pour que je puis entrer avec mes bails out et mes spots vidéos, donc je me félicite de cette opportunité d’entrer dans le monstre délicatement, je ne veux pas mettre le why à l’intérieur.

C’est beaucoup plus vaste à l’intérieur que l’épave du Rubis, c’est le pied total d’avoir la chance de pouvoir plonger cette épave à 70 mètres. Il y a plein de fils, câbles qui pendent du plafond c’est un gros bazar là dedans, on vois bien que ça a bien pété ! Je ne peux pas aller plus loin sur mon coté gauche c’est bouché, demi tour direction sur la droite, il y a un passage en face de moi….mais ça va pas être possible…ya décidément trop de bordel, fil tuyaux qui pendent du plafond et bloquent le passage.

L'exploration de l'intérieure de l'épave du sous-marin U2511 à malin Head
L’exploration de l’intérieure de l’épave du sous-marin U2511 à malin Head

L’exploration de l’intérieure de l’épave du sous marin U2511

Le binz complet à l'intérieur de l'épave du sous-marin U2511 à Malin Head
Le binz complet à l’intérieur de l’épave du sous-marin U2511 à Malin Head

Je continue mon exploration et aperçois juste en dessous de la paroi déchirée par le trou béant, un mur de batterie sans doute ou du moins cela y ressemble fort. Peter a la tête qui passe par la déchirure et me surveille tout en m’éclairant. C’est dommage….j’aurais adoré allez plus loin à l’intérieur….On est bien au fond….

Peter m'attend à l'extérieur du trou au dessus de ce que je crois être des batteries du U2511
Peter m’attend à l’extérieur du trou au dessus de ce que je crois être des batteries du U2511

Je ressort et on continue l’explo, on croise les autres en scoot, (vraiment inutile sur cette épave au contraire) et Vic qui shoot ses photos.

Peter m’attend à l’extérieur du trou au dessus de ce crois être des batteries

La partie arrière du sous-marin U2511 et son hélice

L'épave du sous-marin U2511 est très poissonneuse
L’épave du sous-marin U2511 est très poissonneuse
La partie arrière et l'hélice du sous-marin U2511
La partie arrière et l’hélice du sous-marin U2511

On se dirige sur la partie arrière du submersible pour arriver sur l’hélice, une simple hélice, un petit filet traine sur son axe. A l’arrière de l’helice se trouve le gouvernail et les commandes de profondeur. Les deux sont à moitié enseveli dans le fond de graviers.

La seule et unique hélice du sous-marin U2511
La seule et unique hélice du sous-marin U2511
On décole du château
On décole du château

Retour vers le château ou se trouve la ligne, et ou cette diablesse d’écoutille me tente…trop petite décidemment…
C’est le moment de remonter….mouaip, je suis heureux c’était beau, bien et bon et je ne regrette absoluement pas de ne pas avoir eu de scoot, c’est le meilleur moyen de louper une plongée comme celle ci, ou on peut s’attarder sur les détails, inspecter, pénétrer etc je regrette le manque de soleil qui aurait donné plus de lumière au fond et une autre dimension à cette épave de sous marin, ce beau U2511.

En sortant de l'eau de notre plongée sur l'épave du sous-marin U2511 surprise la mer s'est bien calmée.
En sortant de l’eau de notre plongée sur l’épave du sous-marin U2511 surprise la mer s’est bien calmée.
La mer est calme et le capitaine "pose" le boat pile poile dans mes mains
La mer est calme et le capitaine « pose » le boat pile poile dans mes mains

Plus sur l’épave du Sous-marin U2511

/ http://en.wikipedia.org/wiki/German_submarine_U-2511
/ http://www.uboat.net/boats/u2511.htm
/ http://www.wrecksite.eu/wreck.aspx?14843

La version youtube est ici expurgée de sa bande son originale beecause youtube est une paine in the ass due the licence !

Created with Admarket’s flickrSLiDR.

/ Plongées sur les épaves de Malin Head en Irlande Part 1

Publié le

Plongée épave le Prophête à Cavalaire

Les deux mérous qui se cachent dans la roue à inertie de l'épave du Prophete

Plongée sur l’épave du Prophête à Cavalaire

Ce n’est pas par ce que ce n’est pas profond….qu’on éprouve pas de plaisir…cette phrase est de …..moi…hé oui ca va faire sourire….., mais je me suis bien éclaté à plonger sur l’épave du Prophète à Cavalaire.

 

Les deux mérous qui se cachent dans la roue à inertie de l’épave du Prophete

Après la descente dans le bleu une prise de repère rapide sur l’épave s’impose. J’ai convenu avec mon binôme en ouvert, que je risque de passer du temps sur des « bricoles » et qu’il ne doit pas s’inquiéter pour moi…on ne se connait pas… LOL .
Je passe un peu de temps autour de la roue à inertie et de son vilebrequin cassé net. Cette épave du Prophête date de 1870 et repose, enfin ce qu’il en reste, sur un fond de 40m.
En gros il ne reste que la structure de la coque. Je suis la longue ligne d’arbre d’hélice qui vous allez voire ne se compose que de deux pales : c’était la préhistoire de la navigation à cette époque. (Au moment ou je croise le plongeur) le safran est juste devant.
Puis à la fin un moment avec les deux mérous dans la roue à inertie.

 

Created with Admarket’s flickrSLiDR.

Plongee Epave du Togo à Cavalaire
Plongee Sur la Dorsale à Cavalaire

Publié le

Plongée sur la dorsale et son corail noire de Cavalaire

Plongée sur la Dorsale et son corail noir à Cavalaire

Plongée sur la dorsale et son corail noire de Cavalaire

Ce 11 Aout mon ami Alexandre Fox vient me rejoindre chez Eau Bleu pour une plongée sur la dorsale à Cavalaire et son corail Noir.

 

Patate de corail noir avec ses étoiles de Mer, ça va nous changer de la plongée sur l’épave du Togo.

Dans le bleu aux paliers avec Alex après notre plongée sur la dorsale et son corail noir à Cavalaire
Dans le bleu aux paliers avec Alex après notre plongée sur la dorsale et son corail noir à Cavalaire

J’adore les descentes dans le bleu….et ça doit se voir dans les vidéos LOL . La dorsale c’est un fond sablonneux à 70m 75 m avec des papates de rocher et du corail Noir dessus …et y en a plein.%%

Une patate de Corail Noir sur la dorsale à Cavalaire
Une patate de Corail Noir sur la dorsale à Cavalaire

On tombe sur une première patate on fait le tour, Alex prend des photos, et moi je le gène avec mes puissants spots vidéo de 9500 lumens chacun, mais c’est un bon et il s’adapte !

Une grande chance de trouver autant de corail noir
Une grande chance de trouver autant de corail noir

On file sur une deuxième j’essaie bien d’en faire le tour de prendre mon temps. Quand on distingue une grosse ombre dans le loin, Alex a déjà filé sans me dder mon reste arrgghhh on n’est pas déçus, c’est »géant », il y en a de partout c’est gros.

Vidéo de la plongée sur autant de corail noir sur la dorsale à Cavalaire

Mais au bout d’un moment, et on y serait bien resté plus longtemps, faut songer à décoller, le boss nous a donner un run time à respecter !

Created with Admarket’s flickrSLiDR.

 

Publié le

Plongée recycleur sur la Dorsale à Cavalaire

Plongee Dorsale Cavalaire Deep CCR Tartiflette Team
Plongee Dorsale Cavalaire Deep CCR Tartiflette Team

Une belle plongée sur la dorsale avec mon pote Alex, sympa de se retrouver et de tomber sur un nid de Corail noire, on a pu faire de belles photo, enfin surtout une pour moi LOL Alex était pas super heureux avec mes 13000 lu pour gérer ses flash.

Publié le

Une plongée sur l’épave du Togo a Cavalaire

Une plongée sur l’épave du Togo a Cavalaire

Une petite plongée avec des binomes en circuit Ouvert sur l’épave du Togo à Cavalaire.

rush_togo-4.jpg

Plongee Cavalaire épave du Togo

Une Chtite plongée sur l’épave du Togo a Cavalaire, ou j’accompagnais deux plongeurs en circuit ouvert (qui font des bulles quoi…) LOL
Un peu courte mais bon, dentis qui chassent, un gros mérou, et un très gros chapon qui se cachait sous le treuil.
Plongee Epave Togo cavalaire Deep CCR Tartiflette Team

La mise a l’eau….PETOLE….LOL

 

Ah j’allais oublier la chtite raie torpille….

Created with Admarket’s flickrSLiDR.

Plongée à Cavalaire sur le Togo en 2010

Publié le

Octopus parle de notre plongée sur le Protee et le Natal

Le récit de à la Poursuite du Protée et du Natal dans le magazine de plongée Octopus de Juillet

 

Le magazine de plongee Octopus parle de notre plongée sur le Protee et le Natal
Le magazine de plongee Octopus parle de notre plongée sur le Protee et le Natal

Octopus le magazine des plongeurs tech

Le magazine Octopus, reprend le récit de nos aventures sur les plongées que nous avons effectués sur le Protée et le Natal en Avril 2011.
Avec quelques photos de nos amis Brigitte Leccia, Alexandre Fox et Aldo Ferrucci.

/ A la poursuite du Protée et du Natal, plongée sur les épaves très profondes et Mythiques

Publié le

Essai du recycleur loisir Poseidon MK6

Essai Recycleur loisir Poseidon discovery MK6

Essai du recycleur loisir Poseidon MK6

Comme souvent tout a commencé par une rencontre au salon de la plongée sur le stand de Aventure sous marine et quand Didier Martinez et son Moniteur Gilles m’ont invité à descendre à Saint Raphael pour essayer le recycleur Poseidon MK6, le premier recycleur pour plongeur loisir.

Recycleur loisir Poseidon discovery MK6

LE RECYCLEUR POSEIDON DISCOVERY MK6 POUR LA PLONGEE LOISIR

Poséidon a développé le premier recycleur destiné à un usage « loisir » le Discovery MK6. Son poids de 15 kg est très similaire à une bouteille de plongée de 15l . L’électronique du recycleur gère intégralement son fonctionnement. Le plongeur n’a donc rien d’autre à faire que de profiter pleinement de sa plongée en silence, en respirant de l’air chaud et humide. Le constructeur a prévu une sécurité maximale. L’ordinateur du recycleur réalise un contrôle complet de la machine, avec une séquence de 53 tests avant de pouvoir plonger afin de vous garantir une plongée en toute sécurité.

Vous avez ainsi la certitude d’avoir suffisamment d’air, d’oxygène et de batterie pour plonger. En même temps, le recycleur est calibré et son étanchéité est testée. Vous êtes prêts à profiter de la plongée en silence. La conception du recycleur privilégie la simplicité et la sécurité. Les procédures de test, de mise en route et le contrôle continu pendant la plongée ont été nettement simplifiés pour privilégier le plaisir de plonger. La chaux nécessaire pour éliminer le CO2 produit par la respiration du plongeur est fourni en cartouche prête à l’emploi, la batterie est rechargeable, les bouteilles sont standard et peuvent être rechargées dans le magasin le plus proche.
recycleur_poseidon_test_deep_ccr_tartiflette_team__31_.JPG

Comme on le voit ici le recycleur tient moins de place q’un bloc 15L sur le rac du bateau

Les Caractéristiques principales du recycleur Poseidon MK6 sont :

Poids : 15 kg seulement prêt à plonger.
Chaux : Sofnodive, fourni en cartouche prête à l’emploi.
Autonomie de la chaux : 4 à 5H, supérieure à celle de la bouteille d’oxygène.
Contenance de la bouteille d’air : 3 l.
Contenance de la bouteille d’oxygène : 3 l.
Profondeur maximum : 40 m.
Premier étage : Poseidon Xstream Deuxième étage : spécifiquement développé. Il intègre un commutateur circuit fermé / circuit ouvert, une valve automatique diluant (ADV), une alarme par diode (HUD) et vibreur. Console avec ordinateur intégré, avec interface PC par infra-rouge.
recycleur_poseidon_test_deep_ccr_tartiflette_team__32_.JPG

Vu arrière tout petit le Poséidon MK6

Combien de fois ais je rencontré des plongeurs « loisirs » intéressés par le recycleur mais qui était rebouté par l’aspect « tech », lourd, encombrant nécessitant l’utilisation de bloc suplémentaires pour la réchap au cas ou ? C’est sur qu’à nous regarder équipés comme nous le somme, on nous prend pour des fous et je comprends tout à fait que cela les rebute et ne leur donne pas envie, mais nous ne sommes pas des plongeurs « loisirs ». Il fallait donc petit recycleur léger très simple d’utilisation que le plongeur loisir puisse mettre sur son dos …et plonger. recycleur_poseidon_test_deep_ccr_tartiflette_team__28_.JPG

Vu d’ensemble du Poséidon

Séquence de tests automatique au démarage du Poseidon MK6 test N°50, 60% de réserve d'O2, 90% de réserve d'Air et la machine demande de passer en circuit fermé (CC).
Séquence de tests automatique au démarage du Poseidon MK6 test N°50, 60% de réserve d’O2, 90% de réserve d’Air et la machine demande de passer en circuit fermé (CC).

Poseidon a donc bien compris ce besoin et a donc posé sur le papiers tous les inconvénients et les avantages des recycleurs et aussi ce qui pouvait rebuter un plongeur loisir de passer au circuit fermé. Le constructeur s’est donc rendu compte qu’en cas de problème, dans 95% des cas le plongeur en était le responsable et pas la machine, il lui fallait donc mettre au point une machine ou le plongeur n’aurait rien eu à faire sinon de la démarrer et de plonger.

Je suis pour le dévelloppement de la plongée au recycleur beaucoup plus sécuritaire que la plongée à l’air, le recycleur fournit toujours le mélange le plus riche possible en fonction de la PPo2 choisit et fournit donc la meilleur décompression envisageable, il offre une autonomie de 4 à 5h, on respire un mélange chaux et humide donc plus agréable à respirer. Il suffit juste de le démarrer et de le mettre sur son dos et hop c’est parti pour de la plongée plaisir sans bulle et sans décompression jusque 40 mètres. Il intéressera donc tous ceux qui se passionne pour la faune, il ne fait pas de bulles bruyantes qui effrayent les poissons, et les photographes aussi pour les mêmes raisons et sans risque d’avoir des bulles sur la photo.

Le Recycleur Poseidon MK6 se comporte comme un distributeur de Nitrox en circuit fermé et sans décompression, A 40m le plongeur respirera un Nitrox de 24%, à 20m un Nx 40% et à 10m un Nx 60% et tout ceci avec une PpO2 « légère » de 1,2. Le plongeur n’a pas besoin d’embarquer de bloc de secours, la réserve d’air étant largement suffisante pour pour lui permettre de sortir à la surface (plongée sans décompression).

Le plongeur n’a pas besoin de bloc de sécu comme sur la photo, on remarquera la compacité du recycleur

Il faut dire que je me suis régalé pendant ce week end prolongé à plonger et tester cette machine (cela va en faire sourire certain) je me suis mis à la place d’un plongeur loisir sans arrière pensée, et en mettant de coté mes réflexes de plongeur recycleur tech.
J’avais quand même dans l’idée de trouver une faille, et c’est aussi pour cela que j’avais un bloc sécu avec moi, et aussi pour alimenter mon étanche, et pour avoir la même flotabilité que lorsque je plonge avec mon Evolution, afin de bien comparer….ben de faille ….je n’ai pas trouvé…
 Pas besoin d’être expert, au démarrage elle contrôle tout toute seule, fais ses tests d’étancheités, contrôle les pressions, l’autonomie et elle calibre toute seule, si c’est bon c’est prèt à plonger, s’il manque du gaz, s’il y a une fuite ou si c’est le moment de faire la révision, elle ne démarrera pas, plus sécuritaire, c’est pas possible.

A la prendre en main, et la mettre sur le dos c’est plus léger qu’un mono 15L, gràce à sa conception en alliage et ses bloc Alu 3L, on pourra ajuster le lest par des plomb de 2kg montés directement sur les blocs alu afin d’ajuster le lestage le plus possible pour conserver un bon trim sous l’eau et éviter l’effet Hyppocampe. Le harnais est de conception simple pour une mise en place simple et rapide style style harnais 3 points de course automobile.

Les gros chiffres sont largement visibles sous l’eau même après 40 ans, LOL Ppo2 1,2, profondeur 26,5m, Pmax 27m, 19°C, temps de plongée 6′, et 34′ avant décompression

Sous l’eau c’est du bonheur, on ne le sent pas, il est tout petit et bien équilibré, hydrodynamique et permet un bon trim, en peu de plonger on prend vite ses repères et les bons réglages, les faux poumons sont bien ajustés, seul défaut le HUD est invisible pour ceux qui ont des petits masques ou en plastique non transparent, intégré comme il est dans la BOV.

test sur le dos tête en haut

J’ai testé le Travail respiratoire (effort à respirer) (WOB) en me positionnant dans tous les sens, et celui-ci est invariablement très bon, sans surprise.

Le recycleur est prévu pour descendre au maxi à 40m sans décompression pour des raisons évidente de sécurité, et vous rappellera à l’ordre si vous vous approchez des ces valeurs en vous demandant de remonter, afin de vous éloigner de la zone des 40m et de limite de décompression. Pour cela elle fera flasher le HUD rouge et la batterie du recycleur, en même temps que le vibreur du BOV de déclenchera (très léger) et inquiquera quoi faire sur la tablette de l’afficheur.
De même, l’électronique du recycleur contrôle en permanence votre autonomie de manière à ce que vous soyez capable de rejoindre la surface en sécurité avec votre autonomie, si les réserves de gaz s’amenuisent de trop, elle vous demandera de remonter à une profondeur sans risque.

à 1,2 m la PPO2 est à 0,4

Juste encore un point à améliorer de la part du constructeur, les pièces en T des faux poumons n’ont pas de détrompeurs si bien qu’on peu les monter à l’enver, rien de bien grave, mais qui élimine la fonctionnalité du faux poumon si c’est le cas. Certain ont connu au lancement de la machine des bug de mise en route, la machine refusant de s’allumer. Ce Bug a été résolue par la mise à jour d’une nouvelle version du soft, téléchargeable.

on se sent à l’aise de suite et le trim suit

Bref, dans mon rôle de plongeur Loisir testant cette machine, j’ai trouvé un recycleur qui m’a séduit et qui remplit toutes ses taches superbement et conformément au cahier des charges, je me suis bien amusé.

La formation sur Recycleur Poseidon MK6 vous reviendra à 650 € tout compris, gaz, plongées et chaux chez Aventure sous marine à St Raphael.
Le club a 3 machines à votre disposition et si vous êtes déjà certifiés dessus il est vous est possible de la louer pour 50 € à la journée.
Didier Martinez connait très bien la machine et saura vous conseiller.

L’embout du Poséidon MK6 (BOV) remarquable de compacité, avec à gauche sa manette pour passer de fermé en ouvert, et à droite le petit « bouton » ADV « automatic Valve Diluent » qui rajoute de l’air à la descente pour palier à la pression.

 

Discovery Montage from dive poseidon on Vimeo.

Video de la séquence montage complet du Poséidon Discovery MK6

 

Created with Admarket’s flickrSLiDR.

Merci à Didier Martinez et son moniteur gilles de Aventure sous marine pour leur gentillesse et qui m’ont permis de découvrir cette machine

logo-aventure-sous-marine-deep-ccr-tartiflette-team.gif

Publié le

Plongée sur l’épave du Tirpitz en Italie

Photo du cargo Tirpitz lors de sa grande époque avant que cela devienne une épave copyright Nautilus TDC

Plongée sur l’épave du Tirpitz en Italie a Santo Stefano al Mare

On avait bien un projet de plonger sur le Tirpitz entre autre ce week end du 5 juin, sur plusieurs jours avec greg, Malheureusement, faute de participant c’est tombé à l’eau. Mais Aldo me proposa de les rejoindre lui et ses élèves le dimanche….depuis le temps que je voulais plonger cette épave !
Plongée sur l’épave du Tirpitz à Santo Stefano al Mare avec le Deep CCR Tartiflette Team & Aldo.

 

Donc le dimanche matin, lever à l’aube et départ à 6h je dois être à santo stéfano al mare à 11h30 et j’ai 400 km à faire. Passé le tunnel du Fréjus, l’enfer de Dante à comparé de l’état de la route sous le déluge de flotte qui inonde la route c’est de la roupie de sansonnet ! Neige à 2000 m et pas plus de 90 km/h obligatoire…pffff, L’italie n’est plus ce qu’elle était !

Arrivé sur place en avance, juste le temps de boire un kawa sur le port et faut que je monte la recycleur. On sera une dizaine en tout, Aldo en minimeg, Erwan en recycleur Hamerhead, sa femme en Inspiration Classic et les potes d’Aldo en ouvert.

Il ne fait pas beau le vent souffle et la mer commence à bouger. le brief est en Italien et je ne l’écoute pas je m’intéresse au Hamerhead de Erwan
On se met à l’eau en premier, les italiens ont bien fait les choses, il y a un bout qui courre le long du bateau jusqu’au boute principale, il y a un peut de courant et on peut se déhaler dessus. Erwan est déjà à 6 m à attendre sa femme, qui tarde un peut à cause d’une cellule qui merdouille un peu. A 10 m bubble check puis comme tout est OK GO Fast down !

En bas sur le pont à 67 m c’est plénitude, je déploie mes phares sur mon vieux caisson ressortie pour l’occasion, en attendant de recevoir le nouveau GOPRO. Mais les autres n’arrivent pas, juste un « ouvert » , je tourne en rond en attendant vérifiant l’équilibrage de l’ensemble puis ils arrivent.
L’épave du Tirpitz est située en face de Portosole à San Remo, connu depuis des années par les pêcheurs et les plongeurs de la région comme le « Steam » (vapeur), Il a finalement été identifié en Juillet 2000 grâce à la découverte de la cloche. L’épave est couchée sur le flanc gauche, à une profondeur d’environ 90 mètres, mais ses dimensions impressionnantes font que l’épave remonte jusqu’à une profondeur de 67 mètres.

Caractéristiques du cargo Tirpitz

Nom: Tirpitz
Type: Cargo
Année de construction: 1921
Chantier de construction: Schiffsbaugesellschaft Flenburger – Flensburg (Allemagne)
Propriétaire: AG Packelfahrl Hamburg-Amerika – Hambourg (Allemagne)
Nationalité: allemande
Tonnage brut: 7.970 tonnes
Longueur: 143,6 mètres
Largeur: 17,8 mètres
Chevaux admis: 3700
Hélices: 1
Vitesse: 12 noeuds
Chargement : équipement mécanique et pièces de rechange

Le Tirpitz était parti de Hambourg à destination de Gênes et est resté coincé en Mer Méditerranée au début du conflit en 1941. Il était sous pavillon de la Reederei Mittelmeer, une société militarisée créé par le gouvernement allemand pour gérer les quelque 50 navires de pavillon allemand qui avait été concentrée dans les eaux italienne. Le Tirpitz a été torpillé par un sous-marin britannique le 23 Juillet 1941 et a coulé.

plongee_epave_tirpitz_deep_ccr_tartiflette_team.jpg

Plan de l’épave Tirpitz (c) Nautilius tdc

Le boute est situé, grosso modo sur le château, l’épave est couchée sur le flanc. On part donc vers l’avant. Il n’y a plus de courant. Il y a pas mal de poissons, on descend le long de l’épave, c’est à dire le long du pont, il y a des filets, on passe au dessus d’un enchevêtrement de mats. Il y a des ouvertures pour les calles, des sortes de fentes. Le gigantisme de l’épave bloque la lumière qui est déjà faiblarde à cause du temps.

Aldo sur le bateau à la sortie de l’eau

Je rentre dans ce qui ressemble à une cale, mais suis pas sure, on dirait que je passe entre les barreaux d’une échelle, l’intérieure a l’air d’être vaste mais je n’ai pas de profondeur de champ visuel. la lumière est nulle, je n’ai même pas d’effet de lumière de l’intérieur de la cale vers l’extérieur, pourtant je sais que c’est beau, voir à travers ces sortes de « gros barreaux » de plusieurs mètres le bleu de la mer au dehors. Les plongeurs en ouverts sont résté sur le dessus de l’épave. Il y a tant à faire, visiter le château les cales, et les deux trous de torpille, un à l’avant et l’autre à l’arrière, mais il faudra revenir. Captain dirait qu’il faut un scoot, meuuhhh NON ! on passe trop vite et on loupe les détails. C’est toujours la même chose sur ce genre d’épave tu te demandes combien de temps tu vas mettre de temps à la comprendre, la connaître, il va falloir la plonger pas mal, et mine de rien à 83 m du pallier on en empile vite….et remonter pendant 3h le long d’un fil ça a vite fait de me gaver LOL .

Il y a plein de cale et de trous à visiter….
Au bout de 25′ il est temps de remonter, vers 10m sur le boute, il y a une grosse « boule » de moule, et je constate qu’un plongeur d’assistance équipée d’un 15l et d’une déco vient ramasser les moules, ouaip bon ça me distrait un moment lol.

De retour de Plongée sur l’épave du Tirpitz avant le plat de pâte

Ya du jus et on est en drapeau, la barre de pallier est belle et commence à 10 mètres, mais elle est sacrément malmenée par une houle d’au minimum 1m de creux. On sort les derniers, et un sacré orage nous accueille, ce qui va rincer le matos. Il est 15h et l’équipage nous sert un plat de pâtes « aux moules » (là je comprends mieux ! lol).
Le retour sur la France fut de nouveau dantesque !! 70 km de bouchon en 3h jusque Savone !!! Pourtant les pioustres m’avaient tous assuré que vu le temps y en aurait pas de bouchons !!! LOL.
De retour sur Turin de nouveau un déluge de flotte ! Ya plus sur le piémont durant cette journée, autant de flotte qu’il y aurait du en pleuvoir pendant tout l’hiver chez nous !
En tous cas c’est tellement énorme…143m x 17m qu’il faut que j’y retourne.
To be continued….

Bien entendu à cause de la différence de température, j’ai eu droit à la buée sur la lentille….

 

Publié le

Plongées sur les épaves profondes du Protée et Natal

L'équipe des plongées profondes sur les épaves du Protée et du Natal

Plongées sur les épaves profondes du Protée et du Natal

Plongées sur les épaves profondes du Protée et du Natal, pendant 3 jours bénis des dieux météos Ou comment ces deux épaves profondes ne se laissent pas déflorer facilement…. Elles se défendent et se méritent

JOUR 1 Lundi 25 Avril 2011 Plongée sur le Protée

Le bateau de Philippe Peyrusse est impéccable pour nos plongées sur les épaves du protée et du Natal
Le bateau de Philippe Peyrusse est impéccable pour nos plongées sur les épaves du protée et du Natal

Le lundi premier jour des plongées sérieuses et on va commencer par le Protée, car il n’est pas trop loin du port de la Ciotat à coté de Marseille. Papa et moi sommes les premiers au local, vu ma nuit…..j’aurais bien dormis un siècle de plus….LOL Petit à petit tout le monde arrive, Jean Marc, Serge Allier qui sera notre plongeur sécu fond pour cette plongée, Guigui, Brigitte Leccia, et on passe au montage du matériel, et on charge le bateau, Philippe Peyrusse a prévu un matelot pour nous aider (si il avait su…il aura pas venu …lol). Le temps est avec nous, c’est même mieux que dans toutes nos meilleures prévisions, la meilleure période depuis….des années ?

Le bateau de Philippe Peyrusse est impéccable pour nos plongées sur les épaves du Protée et du Natal

Avant de monter sur le bateau Guillaume Caillard nous dicte le brieffing avec le rôle de chacun et décrit le déroulement du run time et rappelle le What-if (qui ne fait pas rire) . L’accent est mis sur la sécurité des plongeurs sécu…en effet ceux-ci sont là en bénévole et pour assurer notre sécurité, nous sommes nous plongeurs fonds pleinement conscient des risques encourus et aguéris pour y palier, mais il est clair que si il y avait un problème avec un plongeur de sécu il devrait penser à sa sécurité d’abord.

Le brieffing et what if de Guigui le matin avant de monter sur le bateau pour partir plonger l'épave du Protée
Le brieffing et what if de Guigui le matin avant de monter sur le bateau pour partir plonger l’épave du Protée

Le brieffing et what if de guigui le matin avant de monter sur le bateau

Tout le monde scrute ce foutu sondeur pour savoir...où se rouve le Protée
Tout le monde scrute ce foutu sondeur pour savoir…où se rouve le Protée

Voilà tout est dis, on peut partir, la mer est pétole, on n’ose y croire…. Le site n’est pas trop loin et les 350 ch du volvo marine nous y emmene très rapidement. On ne savait pas à ce moment là quelle serait notre déception des heures plus tard. Les points GPS sont bons, l’écho sondeurs est impeccable et bien sur il y a une barcasse de pêcheur du dimanche qui est pil poil sur l’épave….avec quel permis sont ils venus si loin des cotes ? Et le pire alors que l’on commence à tourner en rond pour marquer l’épave, ils ne bougent pas ! On avait un gendarme maritime à bord, on lui a demandé de leur montrer sa carte, il ne l’avait pas sur lui….pffff LOL. Bon au bout de quelques minutes après être sûr des relevés, on balance la gueuse, qui pèse 20 kg avec une bouée au bout et un contre poids. On attend que le contre poids soit stabilisé et on repasse à coté de la bouée pour vérifier au sondeur……on est à 50 m de l’épave…..AARRGGHH c’est quoi qui a foiré ?

Tout le monde scrute ce foutu sondeur pour savoir… où est cette épave de Protée

Bon on recommence, bref pour la faire courte on a recommencé 10 fois, on a tout essayé. On a « lessivé » le matelot de Philippe Peyrusse, il a remonté partiellement le plomb plusieurs fois, on la tracté, on l’a remonté complètement…..à chaque fois on était à coté : s’imposait à nous deux solutions :

  • * soit le plomb avait une forme de pastille vichy avec un bout qui flottait trop et se faisait emporter par le courant
  • * soit il y avait tellement de courant que ça emmenait tout….

RROGNTUDJÛ Abandon de cette plongée sur l’épave du Protée

Donc on a décidé d’abandonner et de rentrer, l’épave ne voulait pas se livrer. Même si on était préparé à l’échec, car de nombreuses fois des expéditions n’ont pas pu aller jusqu’au bout, c’est quand même frustrant. Certains décident, dont moi, de plonger quand même, se mettre à l’eau, je n’ai jamais fait Cassidaigne, il y a un fond de 60 m….Jean Marc, Serge et moi, on les a jamais trouvé les 60m, on a suivi le courant….ça continue la chcoumoune…

On garde le sourire quand même : on va bien finir par trouver ce Protée
On garde le sourire quand même : on va bien finir par trouver ce Protée

On garde le sourire quand même

Le Gonflage au surpresseur sourire juste avant que ça pête ! Et de partir chercher un compresseur de plongée
Le Gonflage au surpresseur sourire juste avant que ça pête ! Et de partir chercher un compresseur de plongée

On rentre et on prépare pour le lendemain, on attaque les gonflages et PAAAFFFFFFFF la lyre presque neuve me pête dans les main !!! alors que je gonfle à l’air, Papa est sourd….hein comment ? Tu dis  heureusement c’était de l’air….ca continue……

Le Gonflage sourire juste avant que ça pête !

Heureusement Aldo est arrivé et je lui tape la sienne : « Maaa yaa pas de prrobllleme hé …attend je té la passe elle est dans lé camionne… » LOL merci Aldo. Allez re-gonflage et restau enfin…MANGER !

JOUR 2 Mardi 26 Avril 2011 c’est plongée sur l’épave du Natal

A la poursuite du Protee et du Natal, Le mardi c’est NATAL, il est beaucoup plus loin et il nous faudra plus d’une heure pour y arriver. Le matin au local nous rejoignent Jacques Mezergue qui sera notre plongeur sécu fond à 60m, il sera en recycleur Megalodon, et Anne la patronne de Atoll Plongée à Marseille qui assurera la sécu dans zone des 10 mètres et sera chargée de nous apporter le sac comportant l’eau et les barres de céréales ainsi que nos iDive 300 pour écouter de la musique ou regarder des vidéos pendant les longues minutes.

Alexandre Fox est aussi là et a apporté sa gueuse au cas où nous en aurions besoin. Brigitte Lecia se tiendra prête à bord avec un copain à intervenir au cas où. On embarque le matériel à bord du bateau, et Guillaume nous énonce le brieffing en précisant le rôle de chacun : Plongeurs fond : Jean Marc Morère, Aldo Ferrucci, Alexandre Fox, Guillaume Caillard Thierry Marra et Nicolas Schiavon Plongeur sécu : Jacques mezergue à 60 m en recycleur Megalodon, avec ses deux bail-out, plus un carbone d’Heliox 20/30 et un carbone de Nitrox 50 Anne de Atoll plongée qui s’occupera de la sécu à 10 m Brigitte Leccia et son copain qui restent à bord en réserve (elle fera aussi les photos de bord) En avant la route est longue jusque le Natal.

Aldo et Jean Marc prêt à partir plonger l'épave du Natal
Aldo et Jean Marc prêt à partir plonger l’épave du Natal

Arrivé sur le site, prudent on attend avant de s’équiper, l’écho est énorme, il faut dire que la taille de l’épave du Natal (130m 20m) n’a rien à voir avec celle du Protée (60m x 8m). Puis une fois la gueuze larguée on s’équipe, Aldo partira avec Jean Marc, puis Thierry et moi, et enfin Guillaume et Alex. On part 2 part deux du pont arrière qui est large et super dégagé, idéal quoi.

Aldo et Jean marc prêt à partir

Thierry la loose sur cette plongée sur le Natal

Ca y est Aldo et Jean Marc sont parti le bateau fait demi-tour pour revenir face à la bouée et GOOOOO !!! c’est à nous et c’est parti ! On se regarde en surface Ok et feu en bas, descente en suivant le bout jusque 10 m et stop pour le Bubble Check…..et HEIN ? QUOI COMMENT ???

Papa vient de me faire signe abandon de plongée….il me montre la fermeture de sa combinaison de plongée et ya des bulles qui sortent……mais dites moi pas que c’est pas vrai!!!! on est là à deux coups de palmes (heu…+2) de l’épave du Natal et y me fais ça !! sans réfléchir je lui confirme « ok toi tu abandonnes toi tu remontes et moi je continue », il me fais Ok, …sa réponse me surprend… LOL

Donc allez hop tête en bas et je repars….quand une main me stoppe, c’est encore papa qui recommence fin de plongée…OUI j’ai bien compris mais moi là c’est impossible que je remonte, mon pote, je ne suis pas venu jusque là pour ne pas y aller…..j’y vais.

Le Natal épave mythique de la méditéranée
Le Natal épave mythique de la méditéranée

Ces évènements se sont déroulés en un nanonième de milliardième de seconde. Lol Bien entendu on est descendu le long du contre poids et pas du bout, et le courant les a déjà décalé je palme dur en descendant à l’oblique pour rejoindre ce bout vers 70 mètres, je me repose quelques secondes puis repars vers le fond. Ya du jus et je palme, je palme pour enfin l’atteindre à 7’30 ce qui est tard dans mon runtime. Au fond les flashs d’Aldo crépitent et m’arrosent, je distingue Aldo et Jean Marc sur ma gauche, je leur fais signe que c’est ok, il ne doivent pas comprendre de me voir seul.

Le Natal épave mythique de la méditéranée

Plein de vie et de concressions sur l'épave du Natal
Plein de vie et de concressions sur l’épave du Natal

Je suis émerveillé par autant de vie sur cette épave, des bancs de « petits » poissons y en a de partout, de gros nuages, c’est la première chose qui me marque et l’épave est pleine de concressions, il y a de la vie, énormément de vie. La visi est bonne mais il fait sombre, pas noir, rien à voir avec le lac, mais je m’attendais à quelque chose de plus claire pour de la méditéranée.

Plein de vie et de concressions sur le Natal

La rembarde qui fait le tour du trou sur le Natal
La rembarde qui fait le tour du trou sur le Natal

Zut mon moulinet vient de se prendre dans un fil de pèche qui traine par là, il y a des centaines de fil de partout qui traînent. Le temps que je me dépatouille du fil Aldo et Jean Marc sont remontés. Je bifurque sur la gauche puis décrit un cercle de 5 m de diamètre. Je passe au dessus d’un trou qui descend vers les entrailles du Natal, entouré d’une sorte de rembarde style rampe d’escalier.

La rembarde qui fait le tour du trou

Au bout de 3, 4 minutes, je me dis que seul, le mieux c’est de remonter, je suis quand même à 116m. C’est balot mais c’est comme çà ! Je croise Alex et Guigui qui arrivent.

Photos d'Alexandre Fox sur l'épave du Natal
Photos d’Alexandre Fox sur l’épave du Natal

Photos d’Alexandre Fox sur le Natal

Une branche de Corail Noir sur l'épave du Natal
Une branche de Corail Noir sur l’épave du Natal

Corail noir

Sous l’effet du courant et des plongeurs, le contrepoids est complètement remonté et est collé à la bouée de surface. Arrivé à la barre de palier, je dépose mes blocs inutiles, boit un ½ litre d’eau et me dit que vu le peu de temps de déco qu’il me reste je me passerais de la vidéo. Anne fait un super boulot et remonte nos bouteilles rendues inutiles. Du coup je sors le premier de l’eau. On me questionne…Alors ??? superbe mais courte. Puis tout le monde sort de l’eau, et on remballe tout, Jacques est de partout et s’active encore…. Alex a l’air de ressentir 2 ou 3 picotements au coude, de l’eau un aspirine et 15′ d’oxy plus tard ya plus rien, tout va bien.

Fausse alerte, Alex déçus se serait bien fait choyer....lol (c'est une blague Charlotte bises)
Fausse alerte, Alex déçus se serait bien fait choyer….lol (c’est une blague Charlotte bises)
Hé oui c'est comme ça qu'on attrape un coup de soleil en rentrant de plongées profondes sur les épaves du Protée et du Natal
Hé oui c’est comme ça qu’on attrape un coup de soleil en rentrant de plongées profondes sur les épaves du Protée et du Natal

Ni Aldo ni Alex n’ont l’air d’être satisfait des photos qu’ils ont pris, à cause des conditions au fond. Le moteur Volvo marine nous pousse vers le port….puis plus rien perte de puissance et mode dégradé..un injecteur vient de rendre l’âme….hypothéquant nos chances pour demain…pffff j’y crois pas ! ça continue !!! On va rentrer au ralenti et du coup prendre des coups de soleil sur le pont avant.

Hé oui c’est comme ça qu’on attrape un coup de soleil

Arrivé au port le dépanneur est déjà là à nous attendre et on part gonfler et préparer pour demain, on ne sait jamais faut rester optimiste. Papa emprunte une combinaison à Aldo, ‘sacré Aldo, que ferions nous sans sa camionnette magasin atelier magique, il a tout !) et Brigitte et lui se mettent à retailler la collerette trop fine pour le papa ! Lol (vous en connaissez beaucoup des plongeurs et/ou instructeurs qui vous prèteraient une combi et en même temps accepteraient que tu la « customise » à coup de ciseaux et cutter ? On part manger du poisson et on est naze ! Dodo de bonne heure.

JOUR 3 Mercredi 27 Avril 2011 c’est plongée sur l’épave du Protée

Papa se prépare et chauffe la chaux pour plonger l'épave du Protée
Papa se prépare et chauffe la chaux pour plonger l’épave du Protée

Encore grand beau temps ce matin, malgré tous les déboires, la météo est avec nous, seule une petite houle agite la mer au loin. Nous repartons sur le Protée. Pourtant ce matin encore de mauvaises surprises : Alexandre ne plongera pas, suite à un décès dans sa famille, il doit partir, et Jean Marc a attrapé une insolation en faisant la sieste sur le bateau en plein soleil. On perd un photographe ( enfin plus que ça ! Hein ? Clein d’oeil ;6) ) Donc nous ne serons que quatre au fond ce Matin, Thierrry, Aldo, Guillaume et moi.

Papa se prépare et chauffe la chaux

Image de l'entrée du port de la Ciotat Le bateau de pêcheur va plus vite que nous
Image de l’entrée du port de la Ciotat Le bateau de pêcheur va plus vite que nous

Jacques Mezergue sera toujours notre plongeur soutien à 60m, et interviendra Mariutz d’atoll Plongée pour la sécu à 10m. Restera en stand by sur le bateau Brigitte Leccia. A propos du bateau, nous avons bien la confirmation qu’un injecteur est HS et qu’il faudra q’on navigue an ralenti cahoté par les vagues, sans déjauger….(Volvo Renault même combat ? Lol) On charge le bateau et guigui y va de nouveau, avec son brieffing et son what-if.

Le bateau de pêcheur va plus vite que nous

On part, on sort du port TEUF TEUF TEUF et déjà ça me brasse, c’est pas que je sois une femmellette mais bof c’est pas mon truc, quand ça tangue de partout, c’est plus facile au bar avec 25g dans chaque bras… lol. Donc on met plus de temps que Lundi pour atteindre la zone, et par contre on gueuze tout de suite, comme on a fait pendant trois jours et on obtient le même résultat que le lundi, le premier jour sur le protée.

Le bel écho de l'épave du Protée sur le sondeur
Le bel écho de l’épave du Protée sur le sondeur

Le bel écho du Protée sur le sondeur

On a la bouée en surface à 50 m du point sondeur, pffff va y avoir du jus….et ça rate pas, plus le temps passe plus le pendeur se décolle de la ligne. Aldo et guigui partent en premier, Thierry et moi juste derrière, j’annonce pas fière, la réduction de mon run-time, étant un peu barbouillé par cette traversée….ben oui…. on n’a pas ce genre de problème nous dans les Alpes…..les lacs sont en pentes et ya pas de vagues….lol.

Notre plongeur de sécu Jacques Mezergue prêt à Partir à 60m avec tous ses blocs pour nous atendre à notre retour de l'épave du Protée
Notre plongeur de sécu Jacques Mezergue prêt à Partir à 60m avec tous ses blocs pour nous atendre à notre retour de l’épave du Protée

Jacques Mezergue prêt à Partir à 60m avec tous ses blocs

ON saute à l’eau, bubble check et faut pas dormir, ca zeffe déjà. Allez ça pousse à la palme, ça pousse fort, purée ça a pas l’air de vouloir descendre le bout est déjà à 45° ! Ya du jus pour sure ! Je descend, en poussant le bout passe à l’horizontale ou presque et toujours pas d’épave en vu…mais bon sang on est encore à combien de km ? je me retourne pour voir si papa me suit….OK je suis limite à me déhaler sur cette corde pour avancer, c’est pas pas croyable ce jus. Ca y est l’épave est là ! Je distingue du métal devant moi, ….non …zut c ‘est les S80 dressées à la verticale de guigui et Aldo qui remontent, je n’avais pas vu les plongeurs, habillés de noir dans la pénombre, trop occupés à pousser sur les jetfins. Les derniers mètres se feront quasi à l’horizontale, quand elle apparaît devant moi, enrobé dans son filet avec ses flotteurs qui le tendent vers le haut.

A notre arrivée sur l'épave du Protée nous sommes accueillis par ce filet
A notre arrivée sur l’épave du Protée nous sommes accueillis par ce filet

A notre arrivée sur l’épave du Protée nous sommes accueillis par ce filet

Elle semble toute petite et l’ambiance est glauque. Je m’immobilise à sa hauteur, pendant que Thierry me dépasse et commence à tourner dessus, je ne réalise pas qu’il n’y a plus de courant et que nous sommes sans doute protégés à ce moment là par le Protée.

L'épave du protée par Aldo Ferrucci
L’épave du protée par Aldo Ferrucci

L’épave du protée par Aldo Ferrucci

On est à 124 m. On se fait signe OK tout les deux, en fait je n’ai pas trop envie de bouger, mon mal de mer plus cette descente m’ont cuit, le château est sur la gauche et je suis sûr que papa est vénère, mais il ne s’éloigne pas trop.

L'épave du Protée
L’épave du Protée

L’épave du Protée

On décole du fond à 10’30.

Ce qui doit rester du château du protée ?
Ce qui doit rester du château du protée ?

Ce qui doit rester du château ?

Un dernier coup d'oeil à l'épave du Protée avant de décoller
Un dernier coup d’oeil à l’épave du Protée avant de décoller

Décidément, je n’aurait pas fait de gros temps fond sur ces épaves.

Un dernier coup d’oeil au Protée avant de décoller

Notre plongeur de sécu Mariutz avec ses 8 blocs au paliers de retour de notre plongée sur le Protée
Notre plongeur de sécu Mariutz avec ses 8 blocs au paliers de retour de notre plongée sur le Protée

Je n’ai pas besoin de préciser que nous sommes obligé de freiner lors de la remonté, le courant nous trimbale tel des feuilles mortes et on se tient correctement au bout. On ne tarde pas à rattraper guigui et Aldo qui eux ont plus chargé que nous. On est tous en drapeau le long de ce bout, le jus nous pousse et nous aligne tous, pas facile de se doubler dans ses conditions. A 10 mètres on passe sur la barre de paliers la direction du courant n’est pas la même qu’au fond nous avons donc du faire face à deux courants différents, et je pose mes blocs inutiles sur cette très bienvenue barre de palier. Heureusement qu’on l’avait. Mariutz est là il a descendu le sac avec les bouteilles d’eau, la bouteille d’oxy, et les iDive300 pour regarder les vidéos, et comme de bien entendu le mien ne marche pas, j’ai pas mis l’iphone en mode play. Mariutz nous débarrasse de nos blocs inutiles et remonte nos 8 blocs à la fois.

Mariutz avec ses 8 blocs

Impossible de l'arrêter ce Jacques c'est encore lui qui force à remonter la ligne du Protée !!
Impossible de l’arrêter ce Jacques c’est encore lui qui force à remonter la ligne du Protée !!

On sort de l’eau les uns après les autres.

Impossible de l’arrêter ce Jacques c’est encore lui qui force !!

Et on rentre en teuf teuf sur « 3 pates », arrivé au port il faut recharger le C4 Picasso…mais pourquoi ça rentre plus ? Pourtant y en a moins qu’à l’aller ?

Sisi tous le matériel de plongée va rentrer dans mon merveilleux C4 Picasso
Sisi tous le matériel de plongée va rentrer dans mon merveilleux C4 Picasso

Ca va tout rentrer …no worry

On boit un dernier verre ensemble après avoir fait les dernières photos, pour échanger nos impressions, on a presque atteint nos objectifs : on a plongé les deux plus mythiques des épaves françaises, on a remonté quelques photos mais pas de vidéos.

L'équipe des plongeurs fond de ces plongées profondes sur les épaves du Protée et du Natal
L’équipe des plongeurs fond de ces plongées profondes sur les épaves du Protée et du Natal

L’équipe des plongeurs

Nos plongées se sont déroulées sans accros grâce à nos méthodes et à notre préparation.

l'équipe au complet ou presque pour cette aventure de plonger sur les épaves du Protée et du Natal
l’équipe au complet ou presque pour cette aventure de plonger sur les épaves du Protée et du Natal

l’équipe au complet ou presque pour cette aventure

Remerciements à l’équipe des plongeurs fonds et de sécu :

Guillaume Caillard plongeur fond en Recycleur Inspiration qui a monté ce projet

Jean Marc Morere plongeur fond en Recycleur Inspiration

Aldo Ferrucci plongeur fond en Recycleur Megalodon photographe fond

Alexandre Fox plongeur fond en Recycleur Inspiration photographe fond

Thierry Marra plongeur fond en Recycleur Inspiration

Nicolas Schiavon plongeur fond en Recycleur Evolution

Belle perspective sur les bouteilles de plongée et la barre de paliers lors de nos plongées sur les épaves du Protée et du Natal
Belle perspective sur les bouteilles de plongée et la barre de paliers lors de nos plongées sur les épaves du Protée et du Natal

Belle perspective sur les blocs et la barre de paliers

Serge Allier plongeur sécu à 60 m en OC

Jacques Mezergue 68 ans !! plongeur sécu en CCR Megalodon (remarquable, serviable, il n’arrête jamais d’aider et de donner des coups de mains, avant de se mettre à l’eau et à la sorti de l’eau)

Anne Lerebourg d’Atoll Plongée à Marseille plongeur sécu à 10m en ouvert bi 7

Mariutz d’Atoll Plongée à Marseille plongeur sécu à 10m en ouvert mono 15L

Brigitte Leccia plongeuse sécu bateau photographe surface et infirmière

Philippe Peyrusse de Plongée Passion La Ciotat, son Bateau et son matelot

Moyens engagés : Tous les plongeurs fond en Recycleur de plongée CCR Inspiration ou Megalodon chacun 3 à 4 bails-out en S80

Plongeurs sécu 60 m 2 carbones 9L 300B plus un 6,8l 300B de 20/30 et 6,8l 300B de NX 50

Oxy sur la barre de paliers

15L et B20 oxy sur le bateau

Plusieurs bouteilles de réserve sur le bateau

Created with Admarket’s flickrSLiDR.
/ http://www.plongeepassion-laciotat.fr/

/ http://www.atollplongee.com/

/ http://alexandrefox.over-blog.com/

/ http://www.aldoferrucci.com/

/ Album complet des photos

/ Préparation des plongées sur le Protée et Natal