Plongée Souterraine

Plongée Souterraine

Plongée souterraine au puit 4 du Ressel dans le LOT
Plongée souterraine au puits 4 du Ressel dans le LOT

La plongée souterraine est un sport extrême dans lequel un plongeur visite des réseaux de cavités et de grottes remplies d’eau. L’équipement utilisé varie selon les circonstances, et varie suivant l’autonomie nécessaire pour le retour à la surface, mais presque toutes les plongées souterraines sont réalisées en utilisant un équipement de plongée, avec des configurations spécifiques. La plongée souterraine est généralement considérée comme un type de plongée technique car elle se déroule sous plafond en eau non libre, pendant la plus grande partie de la plongée, et implique souvent une décompression.

En France nous avons beaucoup de site de plongée souterraine, dans le Lot par exemples, on appelle cela aussi de la spéléo plongée. L’Angleterre est bien connu aussi pour ce type d’activité, comme les Etats-unis et le Mexique avec leurs immenses réseaux en Floride et dans les Cénotes. Par rapport à la spéléologie sèche et à la plongée sous-marine, il y a relativement peu de pratiquants en plongée souterraine. Cela est dû en partie à l’équipement spécialisé (tels que les recycleurs, les scooters du plongeur et les combinaisons étanches) et les ensembles de compétences nécessaires, et en partie à cause des risques potentiels élevés, y compris la maladie de décompression et la noyade.

En dépit de ces risques, les grottes remplies d’eau attirent les plongeurs, les amateurs de grottes et les spéléologues en raison de leur nature souvent inexplorée, et présentent aux plongeurs un défi technique de plongée. Les grottes sous-marines ont une large gamme de caractéristiques physiques, et peuvent contenir une faune non trouvée ailleurs.

Les Dangers de la plongée souterraine

Des kilomètres de long et de ramifications pour les réseaux souterrains des Cénotes
Des kilomètres de long et de ramifications pour les réseaux souterrains des Cénotes

La plongée souterraine est l’un des plus difficiles et potentiellement dangereux types de plongée ou de spéléologie et présente de nombreux dangers. La plongée souterraine est une forme de plongée de pénétration, ce qui signifie qu’en cas d’urgence un plongeur ne peut pas nager verticalement à la surface en raison des plafonds de la grotte, et donc doit nager tout le chemin de retour. La navigation sous-marine à travers le système des grottes peut être difficile et les itinéraires de sortie peuvent être à une distance considérable, ce qui oblige le plongeur à avoir suffisamment de gaz respiratoire pour faire le voyage de retour. La plongée peut également être profonde, ce qui entraîne des risques potentiels de plongée profonde.

La visibilité peut varier de presque illimitée à faible ou inexistante, et peut aller d’un extrême à l’autre en une seule plongée. Même si un type de plongée moins intensif appelé plongée caverne ne mène pas les plongeurs hors de la portée de la lumière naturelle (et généralement pas plus profond que 40 mètres, et pour une pénétration maxi de 60 mètres), la vraie plongée souterraine peut impliquer des pénétrations de plusieurs kilomètres , bien au-delà de la portée de la lumière du jour. Le niveau d’obscurité créé crée un environnement impossible à voir sans plusieurs sources d’éclairages. Les grottes contiennent souvent du sable, de la boue, de l’argile, du limon ou d’autres sédiments qui peuvent réduire davantage la visibilité sous-marine en quelques secondes lorsqu’elles sont agitées.

Les rivières souterraines peuvent êtres traversées par des courants d’eau très forts. La plupart des grottes émergent en surface comme des sources ou des siphons. Les sources ont des courants qui coulent, où l’eau sort de la Terre et coule à travers la surface de la terre pour se jeter dans les rivières. Les siphons ont des courants entrants où, par exemples, une rivière de surface passe en souterrain. Certaines grottes sont complexes et ont des tunnels avec des courants sortants, et d’autres tunnels avec des courants entrant. Si les courants ne sont pas correctement gérés, ils peuvent causer de graves problèmes pour le plongeur.

La plongée souterraine a été perçue comme l’un des sports les plus meurtriers dans le monde. Cette perception est discutable parce que la grande majorité des plongeurs qui ont perdu la vie dans les grottes n’ont pas reçu de formation spécialisée ou ont eu un équipement inadéquat pour l’environnement. Les plongeurs souterrains ont suggéré que la plongée souterraine est en fait statistiquement beaucoup plus sûre que la plongée récréative en raison des barrières beaucoup plus importantes imposées par l’expérience, la formation et le coût des équipements.

Il n’existe pas de base de données mondiale fiable qui répertorie tous les décès en plongée souterraine. Cependant, de telles statistiques fractionnelles semblent indiquer que très peu de plongeurs sont morts en suivant des protocoles acceptés et en utilisant des configurations d’équipement reconnues acceptables par la communauté des plongeurs souterrains. Dans les cas très rares d’exceptions à cette règle, il ya eu habituellement des circonstances inhabituelles.

Formation plongée souterraine en Scooter
Formation plongée souterraine en Scooter

La sécurité en plongée souterraine

La plupart des plongeurs souterrains ont reconnu cinq règles générales ou des facteurs contributifs pour la plongée souterraine sûre, qui ont été popularisés, adaptés et sont généralement acceptés depuis la publication de 1979 de Sheck Exley intitulée Basic Cave Diving: Blueprint for Survival. Dans ce livre, Exley a inclus des comptes d’accidents réels de plongée souterraine, et a suivi chacun avec une ventilation des facteurs qui ont contribué à l’accident. En dépit de l’unicité d’un accident individuel, Exley a constaté qu’au moins l’un d’un petit nombre de facteurs majeurs ont contribué à chacun. Cette technique pour décomposer les rapports d’accident et de trouver des causes communes parmi eux est maintenant appelé Analyse d’accidents, (Arbre des causes) et est enseigné dans les cours de plongée souterraine.

Les cinq règles les plus importantes en plongée souterraine :

plongee sout recycleur tremie saint sauveur deep ccr tartiflette team
Plongee sout recycleur tremie saint sauveur deep ccr tartiflette team

Formation de plongée souterraine :

Un plongeur souterrain agissant avec prudence ne dépasse pas délibérément les limites de sa formation. La plongée en grotte est normalement enseignée par étapes, chaque étape successive mettant l’accent sur des aspects plus complexes de la plongée souterraine. ( Cavern diver – Intro to Cave DiverFull cave Diver) En outre, chaque étape de la formation de plongée souterraine est destiné à être couplé avec l’expérience du monde réel avant de passer à un niveau plus avancé. L’analyse des accidents récents de la plongée souterraine a prouvé que la formation académique sans expérience ne suffit pas en cas d’urgence sous-marine. (le compagnonnage ou les personnes qui se « forment » en lisant les forums). Ce n’est qu’en construisant lentement l’expérience que l’on peut rester assez calme pour se rappeler sa formation en cas de problème. Un plongeur inexpérimenté (qui peut être récemment formé) est plus susceptible de paniquer qu’un plongeur expérimenté lorsqu’il est confronté à une situation similaire.

Ligne de vie en plongée souterraine
Ligne de vie en plongée souterraine

Ligne de vie :

Une ligne de vie continue pour se guider est maintenue à tout moment entre le chef d’une palanquée de plongeurs souterrains et un point fixe choisi en dehors de l’entrée de la grotte en eau libre. Cette ligne est attachée tout le long à l’intérieur de la grotte ou de la rivière souterraine. Comme le leader de la plongée pose la ligne de vie, il prend grand soin de s’assurer qu’il y a une tension appropriée sur la ligne. Et qu’il n’entre pas dans les pièges de ligne. Si la visibilité tombe à cause de particules ou du limon, les plongeurs peuvent trouver la ligne tendue et la suivre avec succès à l’entrée de la grotte. L’absence d’utilisation d’une ligne de vie continue pour retrouver son chemin est citée comme la cause la plus fréquente de décès chez les plongeurs non formés et non certifiés qui s’aventurent dans des grottes.

Règles de profondeur:

La consommation de gaz et l’obligation de décompression augmentent avec la profondeur, et il est essentiel qu’aucun plongeur souterrain ne dépasse le plan de plongée ou la profondeur de fonctionnement maximum (MOD) du mélange de gaz utilisé. En outre, les effets de la narcose sont plus critiques en plongée souterraine, même pour un plongeur qui a la même expérience de profondeur en eau libre. Il est conseillé aux plongeurs de ne pas plonger à une «profondeur excessive» et de garder à l’esprit cette différence importante entre la profondeur en eau libre et la profondeur de la grotte. Il convient de noter que parmi les décès de plongeurs souterrains correctement formés, une profondeur excessive est fréquemment citée comme cause de décès.

Gestion du Gaz en plongée souterraine
Gestion du Gaz en plongée souterraine

Gestion de la consommation de gaz :

Le protocole le plus courant est la «règle des tiers», dans laquelle un tiers de la quantité initiale de gaz est utilisé pour la pénétration, un tiers pour la sortie et un tiers à garder en sécurité pour soi ou un autre en cas de panne, problème et urgence. La pratique la plus courante est celle qui consiste à respecter la règle des tiers, mais en mettant l’accent sur le maintien d’une consommation de gaz régulière et équilibrée dans les bouteilles séparées, de sorte que la perte d’un système d’air complet laissera encore au plongeur suffisamment d’air pour rentrer en toute sécurité. La règle des tiers ne tient pas compte de la consommation accrue d’air que le stress causé par la perte d’une bouteille d’air peut induire. Les tailles de bouteilles de plongée dissemblables parmi les plongeurs ne sont pas comprises dans la règle des tiers et une réserve suffisante doit être calculée pour chaque plongée. La pratique en France et dans beaucoup de pays est de supposer que chaque plongeur est complètement autonome, comme dans certains siphons typiques, il n’y a habituellement rien qu’un binôme puisse faire pour aider un plongeur en difficulté. La plupart des plongeurs souterrain pratiquent la plongée en solo. La règle des tiers a été conçue comme une approche à la plongée souterraine en Floride – ils ont typiquement des courants sortants forts, qui aident à réduire la consommation d’air en sortant. Dans un système de grottes avec peu (ou aucun) débit sortant, il est obligatoire de réserver plus d’air que nécessaire, par la règle des tiers.

Cenote riviera Maya
Cenote riviera Maya

Eclairage :

Chaque plongeur doit avoir trois sources indépendantes de lumière. L’un est considéré comme le principal et les deux autres sont considérés comme des lampes de secours. Chaque lumière doit avoir une autonomie d’éclairage prévue d’au moins la durée prévue de la plongée. Si l’une des trois sources de lumière tombe en panne pour un plongeur, la plongée est annulée et terminée pour tous les membres de la palanquée de plongée.

Ces dernières années, de nouveaux facteurs ont été pris en considération après avoir examiné les accidents impliquant la plongée en solo, la plongée avec des binômes de plongée incapables, la vidéo ou la photographie dans les grottes, les plongées dans des réseaux complexes de rivières souterraines et la plongée souterraine dans des grandes grottes. Avec l’établissement de la plongée technique, l’utilisation de mélanges de gaz – comme le trimix pour le gaz de fond, et le nitrox et l’oxygène pour la décompression – réduit la marge d’erreur. L’analyse d’accident suggère que respirer le mauvais gaz à la mauvaise profondeur et / ou ne pas analyser le gaz respirable correctement a mené à des accidents en plongée souterraine.

Des panneaux explicites avertissent des dangers de la plongée souterraine à l'entrée des grottes partout dans le monde
Des panneaux explicites avertissent des dangers de la plongée souterraine à l’entrée des grottes partout dans le monde

La plongée souterraine nécessite une variété de techniques spécialisées. Les plongeurs qui n’appliquent pas correctement ces techniques augmentent grandement le risque pour les membres de leur équipe. La communauté de plongeurs souterrain travaille durs pour éduquer le public sur les risques qu’ils assument quand ils entrent dans des rivières souterraines. Les signes d’avertissement fort avec des têtes de mort explicites ont été placés juste à l’intérieur de l’entrée de beaucoup de grottes populaires aux USA. D’autres ont été placés sur les parkings à proximité et dans les magasins de plongée locaux. Cette pratique arrive maintenant en France.

De nombreux sites de plongée souterraine à travers le monde contiennent des bassins, qui sont également des sites de plongée en eau libre. La gestion de ces sites tente de minimiser le risque que les plongeurs non formés soient tentés de s’aventurer dans les systèmes des grottes. Avec le soutien de la communauté des plongeurs souterrains, beaucoup de ces emplacements imposent une «règle de non-lumières» pour des plongeurs qui ne sont pas formés à la plongée souterraine – ils ne peuvent pas emporter d’éclairage avec eux dans l’eau. Pénétrer une grotte sous-marine avec un éclairage de plongée et vous n’allez pas réaliser à quelle distance de l’entrée (et lumière du jour) vous avez plongé; Cette règle est basée sur la théorie que, sans éclairage, les plongeurs ne s’aventurent pas au-delà de la lumière du jour.

Plongée souterraine cave diving Mexico (c) Protec
Plongée souterraine cave diving Mexico (c) Protec

Les nouvelles techniques disponibles et l’expérience des plongeurs ne correspondent plus à la phase initiale de l’analyse locale des accidents de plongée souterraine. Dans les premières phases, l’analyse montre que 90% des accidents provenaient de plongeurs non correctement formés; La capacité des plongeurs souterrains actuels et la technologie disponible permettent aux plongeurs de s’aventurer bien au-delà des limites de formation traditionnelles et de réaliser des explorations très lointaines. Le résultat est une augmentation des accidents de plongée souterraine, en fait juste en 2011 la moyenne annuelle de 2,5 morts par an a triplé à 7. En outre, en 2012 la moyenne de taux de décès avait déjà été dépassée et atteint le plus haut pic à plus de 20 morts .

En réponse à l’augmentation des décès au cours des années 2010, l’Organisation Internationale de Recherche et d’Exploration de la Plongée (IDREO) a été créée afin de «faire connaître la situation actuelle de la plongée souterraine» en faisant la liste et l’analyse des accidents par le biais d’une «réunion de sûreté de plongeur souterrain» tenue annuellement.

Équipement de plongée souterraine

Les équipements de plongée utilisés par les plongeurs souterrains vont de configurations de plongée récréatives assez courantes à des aménagements plus complexes qui permettent une plus grande liberté de mouvement dans des espaces confinés, une plage étendue en profondeur et en temps, avec navigation, dans des espaces habituellement sombres, souvent limoneux et alambiqués.

Les configurations de plongée souterraine qui se retrouvent plus souvent dans la plongée en grotte que dans la plongée en eaux libres incluent des bi-bouteilles indépendants ou multiples, des harnais sidemount des bouteilles de secours, des recycleurs et avec la batterie de harnais et de wings. Bill Stone a conçu et utilisé une bouteille à base d’époxy pour l’exploration des grottes de San Agustín et Sistema Huautla au Mexique pour diminuer le poids pour les sections sèches et les passages verticaux.

Les stages, bouteilles supplémentaires, sont des bouteilles qui sont utilisés pour fournir du gaz pour une partie de la pénétration. Elles peuvent être déposées en bas sur la ligne pendant les plongées de préparation, et être ramassés pour être utilisés pendant la plongée principale, ou être portés par les plongeurs et déposés à la ligne pendant la pénétration et récupérées en sortie.

Un des plus haut risque de la plongée souterraine est de se perdre dans la grotte. L’utilisation de lignes de vie est le minimum standard pour atténuer ce risque. Les ligne de guidage (guide ligne) peuvent être permanentes ou posées et récupérées pendant la plongée, en utilisant des Bobines de fil, spool, enrouleur, pour le déploiement et la récupération de la ligne. Des lignes de dérivation permanentes peuvent être posées avec un espace entre le début de la ligne de dérivation et le point le plus proche de la ligne principale. Des spool de bobines plus courtes sont couramment utilisées pour faire des sauts entre les lignes principales.

Les flèches de ligne sont utilisées pour pointer vers la sortie la plus proche et les cookies sont utilisés pour indiquer l’utilisation d’une ligne par une équipe de plongeurs.

Les vis sans tête sont de courtes longueurs de tube rigide (généralement en plastique) avec une extrémité aiguisée et une encoche ou fente à l’autre extrémité pour sécuriser la ligne, qui sont poussés dans le limon ou les détritus du sol de la rivière souterraine pour attacher la ligne lorsqu’aucun point d’amarrage naturel approprié n’est disponible.

Les véhicules de propulsion du plongeur, ou Scooters, sont parfois utilisés pour étendre l’autonomie en réduisant la charge de travail sur le plongeur et en permettant un déplacement plus rapide dans les sections ouvertes de caverne. La fiabilité du véhicule de propulsion du plongeur est très importante, car un échec pourrait compromettre la capacité du plongeur à sortir de la grotte avant de manquer de gaz. Lorsqu’il s’agit d’un risque important, les plongeurs peuvent remorquer un scooter de rechange.

Les éclairages de plongée sont des équipements de sécurité essentiels, car il fait nuit à l’intérieur des grottes. Chaque plongeur porte généralement un phare principale, et au moins deux lampes de plongée de secours. Un minimum de trois lampes est recommandé. L’autonomie de l’éclairage primaire doit correspondre avec la durée prévue de la plongée, de même que les éclairages de secours.

Procédures de plongée souterraine

Entrainement à la pose de fil, ligne de vie, en zéro visi
Entraînement à la pose de fil, ligne de vie, en zéro visi

Les procédures de plongée souterraine ont beaucoup en commun avec les procédures utilisées pour d’autres types de plongée de pénétration. Elles diffèrent des procédures en eau libre principalement sur l’accent qui est mis sur la navigation, la gestion du gaz, et l’opérant dans des espaces confinés.

Comme la plupart des plongées souterraines sont effectuées dans un environnement où il n’y a pas de surface libre avec de l’air respirable permettant une sortie au-dessus de l’eau, il est extrêmement important de pouvoir trouver la sortie. Cela est assuré par l’utilisation d’une ligne directrice continue entre l’équipe de plongée et à l’extérieur de la grotte. Deux types de lignes directrices de base sont utilisés: les lignes permanentes et les lignes temporaires. Les lignes permanentes comprennent une ligne principale commençant près de l’entrée / sortie, et des lignes latérales ou des lignes de branchement. Les lignes temporaires comprennent les lignes d’exploration et les lignes de saut.

Les procédures de décompression peuvent tenir compte du fait que le plongeur souterrain suit généralement une route très bien définie, à la fois dans la grotte et à l’extérieur de celle-ci, et peut raisonnablement s’attendre à trouver un équipement temporairement entreposé le long de la ligne directrice pendant la sortie. Dans certaines grottes, les changements de profondeur de la grotte le long du cheminement du plongeur limitera les profondeurs de décompression, les mélanges de gaz et les plans de décompression peuvent être adaptés pour tenir compte de cela.

Compétences du plongeur souterrain

Le bon contrôle de la flottabilité, la technique de trim et de palmage aident à préserver la visibilité dans les zones de dépôts de limon. La capacité à naviguer dans l’obscurité totale en utilisant la ligne directrice pour trouver la sortie est une compétence d’urgence critique de sécurité. Les compétences en gestion de ligne requises pour la plongée en grotte incluent :

  • la pose et la récupération des lignes de guidage à l’aide d’une bobine, des ties-offs,
  • l’utilisation d’une ligne de sauts pour franchir les espaces entre ligne
  • retrouver une ligne de guidage perdue dans des conditions de zéro visibilité en eau chargée
  • les compétences à réparer une ligne de guidage cassée.
Plongée souterraine à la Grotte Ordinskaya
Plongée souterraine à la Grotte Ordinskaya

Formation à la plongée souterraine

La formation en plongée souterraine met l’accent sur l’importance de la sécurité et de l’éthique en matière de conservation des milieux souterrains. La plupart des programmes de formation contiennent différentes étapes de certification et d’éducation.

La formation Cavern diver

La formation Cavern diver couvre les compétences de base nécessaires pour entrer dans l’environnement sous plafond. La formation comprendra généralement la planification du gaz, les techniques de propulsion nécessaires pour faire face aux environnements limoneux dans de nombreuses grottes, la manipulation des spools et bobines, et la communication. Une fois certifié comme un plongeur caverne, un plongeur peut entreprendre la plongée en caverne et en grotte avec un binôme certifié Cavern diver, et pourra ainsi continuer sa formation de plongée souterraine.

Les Prérogatives du plongeur Cavern diver :

Après avoir terminé cette formation avec succès, le plongeur est qualifié pour plonger en cavernes, sans supervision, tout en respectant les limites suivantes :
– pénétration avec lumière du jour et sortie toujours visibles
– 60 mètres maximum de pénétration depuis la surface
– 40 mètres maximum de profondeur
– 12 mètres minimum de visibilité
– pas de décompression et de passage étroit
– navigation simple (une seule ligne guide)

Formation intro to Cave

La formation « intro to cave » en plongée souterraine s’appuie sur les techniques apprises lors de la formation Cavern et inclut la formation nécessaire pour pénétrer au-delà de la zone de la caverne et afin de pouvoir plonger suivant les directives permanentes qui existent dans de nombreuses grottes. Une fois certifié intro to cave, un plongeur peut pénétrer beaucoup plus loin dans une rivière souterraine, généralement limitée par la règle des tiers d’une seule bouteille, ou dans le cas d’une certification cave fondamentale, 1/6 d’un bi-bouteille. Le Plongeur intro to cave n’est généralement pas certifié pour faire de la navigation complexe.

Prérogatives du plongeur souterrain Intro to Cave :

Après avoir terminé cette formation avec succès, le plongeur est qualifié pour plonger en grotte, sans supervision, tout en respectant les limites suivantes :
– pénétration limitée à 1/6 de consommation du gaz disponible en bi-bouteilles
– navigation simple (pas de « T’s », Jumps, Gaps et navigation complexe)
– 40 mètres maximum de profondeur
– 10 mètres minimum de visibilité
– pas de décompression et de passage étroit

Formation de plongée souterraine Full Cave Diver

La formation Full Cave Diver en plongée souterraine sert de niveau final de formation de base et comprend la formation nécessaire pour pénétrer profondément dans les grottes en travaillant à la fois à partir de lignes directrices permanentes et des lignes secondaires, et peut planifier et compléter des plongées complexes dans un système utilisant la décompression pour rester plus longtemps. Une fois certifié Full Cave Diver, un plongeur peut pénétrer beaucoup plus loin dans un système de grottes ou de rivières souterraines, habituellement limitée par le 1/3 de ses bouteilles. Un plongeur souterrain est également certifié comme compétent pour faire plusieurs sauts ou jumps (une rupture dans la ligne principale, de deux sections de la ligne principale ou entre la ligne principale et une ligne secondaire) pendant la plongée.

Prérogatives du plongeur Full Cave Diver :

Après avoir terminé cette formation avec succès, le plongeur est qualifié pour plonger en grotte, sans supervision, tout en respectant les limites suivantes :
– pénétration limitée à 1/3 de consommation du gaz disponible
– navigations complexes (« T’s », Jumps, Gaps, traversées, circuits, bouclages,… )
– 40 mètres maximum de profondeur (au delà, certification trimix nécessaire)
– pas de décompression (sauf si le plongeur est certifié Extended Range Diver ou équivalent)

Actualités Plongée souterraine

  • Plongée rivière souterraine de la Doria Plongée rivière souterraine de la Doria dans les Bauges Il y a quelques années j’avais bien tenté une approche pour cette plongée dans la rivière souterraine de la Doria, un repérage en solo mais j’avais du renoncer sur la vire, ne connaissant pas l’approche, je m’étais heurté au premier rappel… DORIA Ce mardi c’est donc avec Hugo Laura ...
  • Star Wars la force revient… nous aussi ! Star Wars Le réveil de la Force le Deep CCR Tartiflette Aussi La Force revient, le Deep CCR Tartiflette Team Aussi ! 2016 sera l’année de la plongée qui fera oublier l’année 2015. Jérome est prêt, moi aussi, manque plus que papa ne s’y remette ! Bienvenue du coté obscur de la Force : Il y a ...
  • Plongée sout Goul de la tannerie BSA Tiens cela me fait penser que j’avais pas publié la vidéo de cette plongée à BSA au Goul de la Tannerie. Une belle découverte de cette belle galerie ou je me suis arrêté à 700 m à l’entrée du puits le tout à la palme. Belles étroitures, beau canyon avec des passages bas de plafond et ...
  • Reco plongée souterraine dans les Bauges en Savoie > La résurgence en crue Reconnaissance dans le massif des Bauges en Savoie, pour reconnaître une grotte et une vasque pour de la plongée souterraine, la grotte est typée spéléeo… donc moins plongée que portage et spéléo et la vasque de la résurgence d’à coté pulsait un max suite aux récentes intempéries. Alors que le LOT manque ...
  • Source de la Finou plongée souterraine Plongée souterraine sidemount source de la Finou Lot Ce matin avec les trois compères direction une source peu connu et peu pratiquée la source de la Finou…Elle se trouve non loin de la Fontaine de Saint Georges Montvalent, et l’accès n’y est pas forcément pratique car tous les terrains sont privés et foin de parking il ...
  • Plongée souterraine Lot Marchepied Après 24 H de repos direction marchepied avec Armel, Pierre et Seb pour découvrir cette galerie que l’on m’a annoncé comme étant très belle et avec une très belle étroiture qui « gratte pas mal » à l’entrée sur 30 m de long. Ben l’étroiture en sidemount c’était un régal, et derrière, passé la zone des plongeurs nous ...
  • Plongée en double recycleur jusqu’à la trémie à Saint Sauveur Première journée du week-end de plongée souterraine dans le LOT ce sera à Saint Sauveur et saint sauveur avec Fabrice avec un gros programme. Pour ce samedi Fab n’est pas encore arrivé et Rémi et moi avons RDV avec Franck à St Sauv. Rémi ne connait pas la cavité et Franck lui fait la topo … du ...
  • Plongée souterraine rivère Bestouan à Cassis Plongée souterraine rivère Bestouan à Cassis Bon alors déjà une mise au point !! On mange du cassissssse à Kci … c’est compris ?? LOL En ce vendredi il fait un Mistral à décorner les cocus il faut donc marcher à l’ombre et trouver un plan B, pas question de sortir en Mer, On apelle donc l’autre autoctone du ...
  • Plongée souterraine Goul du Pont BSA Samedi dernier après le taf direction BSA pour rejoindre Alex et jean pour plonger la résurgence du Goul du pont. C’était la première fois pour moi. Arrivé en bas de Bourg saint Andéol je demande mon chemin à un autochtone : « Mon Brave pourriez vous m’indiquer le chemin du Goul du Pont s’il vous plait ? – hein ? – ...

TOUTES LES ACTUALITÉS DE LA PLONGÉE SOUTERRAINE