Publié le

S’initier à la plongée tech & light

Plongée Trimix légère

S’initier à la plongée tech & light

Quel plaisir quand un élève nous remercie lors d’une formation « étanche » et se rend compte du travail accompli et est surpris par l’intensité des efforts fournis en 35 mn de formation, les courbatures dans les mollets, conséquences et qu’il va va falloir réapprendre à palmer, à se stabiliser, à maîtriser la ventilation….

Plongée tech light

Le monde de la plongée loisir commence à adopter le Nitrox, les ordinateurs multigaz, les combinaisons étanches. De plus en plus de plongeurs loisirs adoptent du matériel ou des techniques issues de la plongée tech, ce qu’on pourrait appeler le tech « light ».

On se rend compte que le plongeur tech fait peur, son accoutrement, le matériel embarqué et son poids rebute. Il y a une voie pour le plongeur qui veut plonger en sécurité en ayant une configuration légère. Au fil des ans le plongeur tech a du développer des techniques afin d’être efficace sous l’eau : de bonnes techniques de palmage & une configuration optimale permettent de s’économiser sous l’eau. On peut Utiliser un mono dorsal ou mieux un petit bi bouteille bien équilibré afin déconomiser du lestage et utiliser un petit bloc de déco avec du Nitrox, voir même en carbone 300 bars afin de contenir le poids.
Afin de contrôler au mieux tout cela il faut savoir gérer correctement sa flottabilité et son « trim » sous l’eau, c’est à dire son « horizontalité » afin d’augmenter son hydrodynamisme avec la plus faible résistance à l’avancement possible. Fini le temps du tout en muscle et en force, la configuration doit être propre et chaque chose à sa place, rien ne doit dépasser.
Éviter un sur-lestage permet d’économiser ses forces et sa consommation.
L’utilisation d’une bouée dorsale (wing) avec une plaque va permettre de mieux gérer sa flottabilité en dégageant les cotés du plongeurs, on se concentrera aussi sur le routage des tuyaux.
Une fois tout cela acquis et maîtrisé le plongeur pourra se concentrer sur l’essentiel, sa plongée, car il aura mis tous les atouts de son cotés.

Plongée tech light : Configuration sidemount montage latéral des blocs
Plongée tech light : Configuration sidemount montage latéral des blocs
Baptême recycleur
Baptême recycleur

Ainsi la technique de la plongée sidemount, les blocs ne sont plus sur le dos mais sur les cotés, permet d’aller jusqu’au bout de la démarche, tout est pensé au millimètre, chaque matériel a sa place, afin de garantir au plongeur le « trim » parfait !
Ce type de plongée a été remis à la mode récemment, et a séduit nombre de plongeurs en 2012, on a même vu plusieurs constructeur de harnais se lancer et sortir plusieurs modèles et de mini wing. La plongée sidemount a aussi l’avantage de soulager le dos du plongeur.

Baptême recycleur

Je reste convaincu qu’il y a une place pour les recycleurs « loisirs », mainte fois, des plongeurs m’ont dis vouloir essayer, mais que la « lourdeur » et/ou la sophistication de notre équipement les rebutaient.
Plus d’agence proposent des cursus loisirs ou tech suivant les recycleurs proposés, laissant le choix de la technicité au plongeur au gré de ses envies et besoins :
CCR air diluent maxi 40m sans déco
CCR air diluent maxi 45m avec déco
CCR Trimix normoxique maxi 60m
CCR Trimix Advanced maxi 120m
On peut très bien profiter d’une configuration légère en recycleur.

Trim : « horizontalité » du plongeur dans l’eau conditionnant son hydrodynamisme et donc ses efforts et sa consommation.
Wing : bouée de flottabilité dorsale montée entre la bouteille et le dos du plongeur, en forme de fer à cheval ou de donut
Plaque dorsale : en alu ou en inox la plaque maintient la wing et le harnais en fixant les bouteilles
Routage : façon de placer des tuyaux et détendeurs
Sidemount : littéralement montage latéral des bouteilles
CCR : Closed Circuit Rebreather recycleur à circuit fermé

Afin de se former graduellement au tech light il est conseillé d’envisager d’abord des formations « Intro to tech » et « Déco procédures » de TDI par exemple, et Sidemount de SDI.

Formations plongée Deep CCR tartiflette Team

3 réflexions au sujet de « S’initier à la plongée tech & light »

  1. C’est effectivement une des pistes qui permet de gouter aux profondes sans se barder d’équipements monstrueux et ce en toute sécurité;reste à trouver l’He qui restera un gaz cher et de plus en plus rare;mais notre sécurité n’a pas de prix….

  2. […] Triton est un équipement destiné à la plongée sous marine, aussi bien récréative, que plongée technique, ou encore la plongée spéléo. La société M3S avec le recycleur Triton casse les dogmes actuels […]

  3. […] de 350 ch ! Où l’on monte à 25 dessus mais nous ne serons que 3 plongeurs « teck ». La plongée Tek ça prend de la place sur un bateau. Ça cogne la mer bouge, et on nous demande de ne pas faire […]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.