Publié le

Stage intro to Cave dans lot avec Pascal Bernabe

Stage de plongée souterraine Intro to Cave dans le Lot avec Pascal Bernabe.

En fait tout a commencé quand je suis tombé sur une video tournée au Ressel puis les photos et le magnifique montage du puit 4 ! : là je me suis dit faut qu’on le fasse, cette plongée souterraine, et hop ni une ni deux un coup de tel après j’avais Pascal Bernabé au tel pour organiser un stage intro to cave dans le lot.

Repas copieux gite moulin du saut à Gramat dans le LOT : Muriel la maîtresse de maison est une cuisinière hors pair !
Repas copieux gite moulin du saut à Gramat dans le LOT : Muriel la maîtresse de maison est une cuisinière hors pair !

Ce Samedi soir 17h je plie bagages, je monte dans la Citroen C5 Tourer de Carideal. Il pleut des sauts depuis deux jours et on ne sait pas trop bien si le stage de formation de plongée souterraine intro to Cave qu’on a voulu faire va vraiement avoir lieu. Quelques coups de tel avec pascalou et on décide de maintenir quand même. Tout a commencé quand j’ai vu une video du Ressel avec quelques photos : là je me suis dit faut qu’on aille voir ca a l’air tellement magnifique, ce sera aussi une occasion pour faire une formation supplémentaire, apprendre, le frogg etc. Un coup de fil à Pascal Bernabé qui décale son séjour en Russie et Hop du 8 au 11, c’est un amour ce Pascal ! Donc je fixe mes aides à la conduite et GO FAST ! 558 km et 4 H après j’arrive dans le lot pil poil pour l’apéro au gite du moulin du saut à Gramat.

Magnifique gite du moulin du saut à Gramat
Magnifique gite du moulin du saut à Gramat

C’est le pays des visiteurs ici, un havre de repos et de campagne avec perdu au millieu un magnifique gite retapé de main de maître.

Impressionnante station de gonflage d'André qui doit être une des plus belles de France. Magnifiques compresseurs de plongée et B50 pour le gonflage au Nitrox et Trimix
Impressionnante station de gonflage d’André qui doit être une des plus belles de France. Magnifiques compresseurs de plongée et B50 pour le gonflage au Nitrox et Trimix

Ca faisait belle lurette qu’il n’y avait personne sur l’autoroute! Pour ce stage de plongée souterraine pour notre formation Intro To Cave je serai uniquement avec Jerome Mercier, dit pervers pepers, Thierry Marra n’ayant plus de jours de congés dispo jusque fin 2011 !! Nous retrouvons Raphael Courroux qui avait fait la 160 m avec moi à Dahab, et deux autres disciples, Gregory Vernoux et le breton Armel. Il s’avère aussi que la maîtresse de maisson est une fine cuisinière : c’est très bon et très copieux. Pascal n’arrivera que le 8 au matin, enfin son matin à lui ! Cet à dire vers 11H. Un café et on part gonfler et louer du matos pour ceux qui en ont besoin, aux vasques du quercy dans la magnifique station de gonflage locale.

Les compresseurs de plongée gonflent les bouteilles dans une cuve réfrigérée à 6°C
Les compresseurs de plongée gonflent les bouteilles dans une cuve réfrigérée à 1.4°C
La résurgence de Saint Sauveur dans le Lot : plongée saint sauveur dans le Lot
La résurgence de Saint Sauveur dans le Lot : plongée saint sauveur dans le Lot

Impressionnant, il a même une cuve réfrigérée à 1.4 ° pour les gonflages. Je remarque tout de suite l’énorme surpresseur dans l’entrée, tout neuf, qui lui permet de gonfler à l’oxy à 250 bars !!!! Couillu le gars mais comme il y tiens à ses roubignoles il a pas oser monter plus haut ! Bien entendu ce n’est que vers 16H que nous allons décoller vers Saint sauveur, après avoir passé 1H30 dehors sous la puie à répeter des exercices, je me demande s’il me manque pas une case en fait !

Plongée à Saint Sauveur

C'est gore on se prépare dans la boue et le froid à Saint Sauveur.
C’est gore on se prépare dans la boue et le froid à Saint Sauveur.

On se met à l’eau et on descend jusque 21m, Raph veut passer l’étroiture pour rentrer dans le boyau, il a beau se déhaller, ya trop de jus ca passe pas. Nous avec pascalou on va faire les exos dans la régions des 8 9 mètres. On apprend à poser un fil, demander de l’air, passer d’ouvert en fermé etc, quand je suit en train de faire une assistance à mon Binome, Pascal arrive et paf lui arrache le masque, c’est pas rien mon gars on continue. Pascal disparait, mon petit doigt me dit que ca va être mon tour, ca manque pas ! faut continuer quand même sans masque à suivre le fil, faire l’assistance et dans le jus ! Encore qques exos et on sort au bout de 46 minutes à la nuit. Le jour est tombé dehors et nous ressortons au bout de 46 minutes, il fait nuit noir.

On plie baggage et on rentre pour l’apéro.

Le 09-11-2009 Plongée au Ressel.

L'entrée de la rivière soutairaine du Ressel se trouve au millieu du Célé à 6m de fond et là ca ZEF !
L’entrée de la rivière soutairaine du Ressel se trouve au millieu du Célé à 6m de fond et là ca ZEF !

On se lève vers 8H, petit dej copieux de la part de muriel comme d’hab. Puis cool, recool, et on fonce au gonflage. Après le déjeuner, quelques exos et théorie sur la recherche de fil dans la touille, se demeller du fil, couper et reparer le fil, puis direction enfin le Ressel.

Recycleur Joky bidouillé electro TAP TAP ! Même pas peur !
Recycleur Joky bidouillé electro TAP TAP ! Même pas peur !

On se gare au bord de la route étroite, il y a déjà quelques voitures, certain vont partir juste avant nous avec un recycleur Joky, un recycleur home made latéral.

Ya un courant de OUF dans le Célé et le Ressel
Ya un courant de OUF dans le Célé et le Ressel

Il faut descendre le matos en bas de la route par un petit chemin glissant qui mène à la rivière le Célé. Celle ci est en crue, et ne vas pas nous faciliter la tache, elle est noire sale et boueuse. Une fois dans l’eau il faut suivre la berge sur 50 mètres pour rejoindre le départ qui se trouve au fond de la rivière au millieu de celle ci !!

Ca commence mal pour moi, mon recycleur mon bail out ma bouteille d’air pour l’étanche et le pack batterie offre une trop grande résistance au courant et je n’arrive pas à palmer à contre courant, j’ai beau racler le fond en me déhalant avec les pierres au fond, je part avec les pierres à cause du zef ! J’arrive au départ essouflé. Ensuite il faut imaginer, le fil qui part du bord qui plonge au fond de la rivière vers le millieu, dans la touille la plus totale, on se suit et c’est la merde ! Arrivé devant le trou on le voie pas ! Mais on se prend le jus en pleine poire ! Je tire comme un débile sur le fil. Ca y est j’y suis dedant ! C’est plus claire, mais je jus ne faiblie pas, je tire sur le fil et sur les p
ierres. Pascal me dira plus tard que nous avons progrésser de 90 mètres mais je n’y crois pas ! Mon recycleur, mon bail out, ma bouteille de 2L sur le coté du recycleur, et le pack batterie sur l’autre coté forment un très beau parachutte ! Pour lutter contre le courant c’est pas le top ! Moi je cale je n’arrive plus à lutter contre le courant, j’ai le coeur à 150, c’est pas l’éssouflement mais faut que j’arrète et que je me calme. Je fais signe à Jerome que pour moi c’est stop, Je suis calé contre les cailloux ca va. Il veut me faire sortir mais ca va. On fait signe à Pascal que’il y a un pb et celui ci revient, je lui explique la situation, je lui confirme que c’est ok et il décide de commencer les exos de notre formation de plongée souterraine Intro To Cave !

Putain c’est commando on n’est pas là pour cueillir des marguerittes. Il nous fait rechercher le fil perdu, c’est greg qui s’y colle en premier et il lui arrache le masque !!!!!!!! Gregg avale de l’eau part avec le courant et colle le plafond, Pascal est tout de suite à coté de lui et l’assure. C’est à mon tour, allez hop le moulinet autour du cailloux, j’enlève mon masque et me vla parti à la recherche du fil ….que je loupe puisque je tape dans le mur sans l’avoir retrouvé…Merde quel blaireau, décidément je suis bon à rien. Je remet le masque, je retraverse en me tenant aux cailloux pour ne partir avec le jus, je re-enlève le masque et recommance pour enfin trouver ce foutu fil. La jonction est faite et je ne me trompe pas de sens. Le prochain exercice, c’est emellement dans le fil, coupage de fil mais joublie de refixer le fil coupé, enfin on va tous l’oublier. Ca fait 45 minutes qu’on est là et on va repartir enfin, quand soudain gregg se présente en face de moi en me faisant le signe panne d’air avec des yeux qui me dise que ce n’est pas un exercise, pascal vient de lui fermer son bloc à l’insue de son plein gré ! Bon sur ce coup là rapide comme l’éclair ca va bien. Mais il boira la tasse quand même, on tient le fil tout les deux et ma main gauche lui tient sa stab, et on se dirige vers la sortie. Paf mon recycleur se coince dans un surplomb, je suis remonté car ma PPO2 ayant chuté la bécane injecte pourtant j’ai gardé 0.7 tout le temps. RE-PAF ma palme se coince dans le fil !!!! MEERRDDE laissez moi tranquille !!!! ON s’approche de la sortie, et le courant devient très fort et nous propulse dehors, obligé de se tenir au fil. Enfin l’air libre, le ciel est aussi noir que l’eau, sauf que le faisceau des phares éclaire plus loin que sous l’eau ! Pas mécontent qu’elle se termine celle là, même les autres plongeurs expérimentés en même en scoot n’ont pas faire ce qu’ils voulaient. On se coltine la pente de boue à la remonté, on range tout et zou direction le feu de bois du gite et son copieux repas, jamais été aussi content de manger une bonne soupe. LOL.

Plongée Fond del Truffe ! le 10/11/2009 Celle là elle fut bonne !

La gouille de fond del Truffe y parait quon avait de chance kla mare était pleine ! : plongée Fond del Truffe
La gouille de fond del Truffe y parait quon avait de chance kla mare était pleine ! : plongée Fond del Truffe

La gouille d’eau, (la marre aux canards) se situe au fin fond d’un chemin vicinal au fond d’une vallée perdu. La mare est pleine d’eau et un filet coulle légèrement. La mare se situe au pied d’une falaise. Au fond cette mare se trouve un trou, une étroiture de taille « humaine » ou il va falloir passer les pieds devants. Pascal a lourdement insisté pour que nous le fassions en ouvert, on ne passerait pas en recycleurs ! Heu ca rassure pas ! Il faut repasser en config ouverte et ca fait deux ans que j’ai pas plongé en ouvert ! Et il faut que que je le fasse avec du matos que je ne connais pas ! Pour cela, j’ai pris un bi-12 une stab et une plaque Hollis et là j’aurais pas du : impossible d’ajuster le Harnais de la plaque car les sangles d’ajustement passent directement dans les fentes de la plaque, il y a trop de frottement. Je suis pas à l’aise je n’ai aucun repère, et pas de réflexe sur ce type de matos, depuis le temps. Et il va falloir que je passe dans cette étroiture ! J’ai l’impression de ne pas arriver à respirer dans ces foutus détendeurs, mais sous l’eau ca va mieux. Définition du mot étroiture : c’est comme une jeune pucelle angoissée, ca veut pas se laisser pénétrer facilement, quoique des pucelles quand on en cherche y en a jamais ! Tandis que des étroitures c’est pas ce qui manque en spéléo. Quand on arrive il y a un couple de Belgo Flamand qui en ressorte tout juste EN HUMIDE !! Y sont fous ces Belges ! rocamadour dans le lot sur le chemin de fond del truffe

On passe devant Rocamadour pour aller à Fond del truffe.

Je descend donc au fond de la gouille, trouve la corde et met les pieds devant dans le trou.Je commence à gratter et ca coice, je m’aide de la corde et tire dessus pour me faire reculer, le bi coince en haut, et à gauche. Je gratte me décale sur la droite enfonce la tète dans les cailloux et ca passe, ouf. 50 cm après, repaf le bi tape dans la roche, mais ca s’élargie je me retourne et la le tunel s’élargie sur 2 mètres de diamètres. Pascal m’a suivit, on est tous dedant on peut y aller. etroiture fond del truffe copyright plongéesout

l’étroiture de Fond del truffe ! Photo de plongéesout.

L’eau redevient critalinne et c’est magnifique, on se suit tous. C’est la merde totale mon bi est mal fixé à causse du harnais il glisse devant, derrière à droite et à gauche. Pascal s’occupe de mon cas et ressere cette merde de harnais. Ya pas de jus, plus loin ca va se resserer jusque 1 mètre de diamètre seulement ce qui à moi me paraît très sérré. Nous arrivons dans une cloche, et on émerge à l’air libre pour causer. « Ca va vous continuez ? Oui ! NON ! » Dis-je j’ai l’impression de ne pas pouvoir respirer dans ce détendeur. Mais si on y va, le ciboulot travaille trop. Allez on continue, arrivé à 300m de l’entrée, mon Spot 9 led bersub rend l’âme sans crier gare, il est neuf de vendredi ! Merde alors je suis vert, je passe sur la lampe de secours un 3 led Dive rite qui en fait va super bien. De plus on est sur 150 bars, on applique la règle des quarts et donc on fait demi tour.

On retrouve la cavité plus large. L’eau est critalline, la roche superbe avec de belle couleur ocre, on voit les riples marks. Il y fait un bruit infernal, moi qui suit habitué au silence de mon recycleur évolution, on dirait le bruit d’une cascade toute proche mélangé à celui d’un train. Pascal nous expliquera plus tard, que c’est le bruit des bulles qui s’écrasent au plafond. C’est à ce moment là que notre Pascal choisi de nous faire faire nos exos quotidiens, recherche de fil, panne d’air, pose de fleche, pose de fil, et toujours le coup du masque qui volle ! Du bonheur quoi. Pour la sortie, il a fallu que je m’y prenne en deux fois, le trou voulait pas me laisser sortir, le bi touche de partout, et il faut que je fasse le blaireau ( ca ya pas de problème j’ai une longue expertise là dedant !), faut creuser un peu et ca passe. On sort il fait nuit, quoi que de plus naturel ! sortie à la nuit à Fond del Truffe LOT

C’est tout à fait le style de plongée spéléo que je ne voula
is pas faire ! Me taper une étroiture !

Le 11/11/2009 Plongée au Ressel.

Pour cette dernière du stage de plongée souterraine pour notre formation Intro to Cave, On fait un point d’honneur à remettre ça au Ressel. On espère que la crue a baissée. Cette fois j’ai bien compris la blague, je vais virer la bouteille de 2l d’aire pour l’étanche et la wing qui ne me sert à rien sur cette profondeur. On prévoit de tenter le puits 4 et de descendre à -42m, pour des gueusards comme moi, ce n’est peut être pas beaucoup mais c’est ENORME sous plafond, à 400m de la sortie faut sortir justement !! entree du ressel lot speleo

rivière est en décrue ca devrait aller beaucoup mieux.

Donc je vais prendre ma S80 de 30/35 qui me sert normalement de bail out, et j’en prend une d’air sur lequel je vais brancher l’étanche, la wing sera pilotée, elle par le R2, ce que je ne fait jamais d’habitude pour ne pas gaspiller de diluant de mes inboard dans la wing, ce serait balot. Je mettrai le pack batterie sur ma ceinture collé contre moi. Normalement cette configue devrait limiter l’effet parachute, reste à gérer l’effet Hippocampe et là c’est pas gagner. Il faut dire que l’utilisation du recycleur n’est pas tout à fait adapté à la la spéléo ( gestion de la flottabilité en yoyo) il faudrait être un très bon DIR et maitriser le FROG et là ya du boulot. Arrivé sur place de bonne heure car ils faut que nous partions tous en début d’après midi, on a tous 400 ou 600 bornes à faire. Bonne nouvelle, le Célé a baissé de 15 cm au moins donc le courant a chuté et il semble plus claire.

Briefing, on s’équipe, pendant ce temps Armel et Raphaël sont déjà partis. On a prévu une plonge de 80 min, 40min aller à contre courant, très peu de temps au fond puis retour et EXOS ! On embarque les gaz qu’ils faut pour nous assurer le retour sans mutualiser, on prévoit de passer par le shunt. Pervers nous en fais une son ADV fuit constamment, forcément il a voulu le changer lui ! Fichtre on perd encore une demi heure là. Quand on se met à l’eau , enfin on se rend vite compte que le courant est beaucoup moins fort, et qu’enfin on a de la visi dans le Célé, je distingue très bien sur le Fond de la rivière le trou de la résurgence du ressel qui doit faire son 4m de diamètre environ. photo du ressel sous copyright

photos empruntées

Dans le ressel le courant est aussi moins fort, mais présent. J’ai du mal à suivre le rythme des autres qui palment fort. Ma combi me sert trop les cuisses et me fait limite mal, elle me fait ça depuis l’Égypte, je pense que le soleil a du cuire le néoprène car elle a sacré rétréci de partout même en taille. J’ai eu récemment sur de grosses plonges des crampes à répétitions faut que je la bazarde, en plus les cuisses sont à la ramasse en ce moment la saison de ski m’a manquée. photo du ressel sous copyright

photos empruntées

C’est beau, magnifique, minéral, minérale, la roche est blanche, lisse, pas un accroc, sauf de temps en temps une plaque posé par ci par là. On emprunte le shunt, donc on passe par la gauche, Grégory pose une flèche, un puits, puis un autre puis de 17m à 21 mètre puis le puits numéro quatre qui descend à 42 mètre. photo du ressel sous copyright

Le puit 4 du Ressel

C’est celui ci qui m’avait fait envie quand j’avais vu la photo : magnifique ! Puis Raphaël Courroux m’a explique le montage pour faire cette photo, c’est énorme quel boulot. L’explication se trouve sur photosub. Donc on le voit pas trop comme cela mais quand même une Salvo HID de 21W, deux LED 2000 tyllitec et un 9 leds Bersub ca envoie et ca permet de donner une idée. On ne reste pas trop longtemps à -42m, on va remonter. On arrive au shunt et là on se trompe pas Grégory enlève sa flèche, on prend à droite. Ça va bien le courant nous porte, en ressortant de même on enlève l’autre flèche. photo du ressel sous copyright

Photo du ressel sous copyright

Et là le Pascalou recommence sa fièvre de l’éxo et c’est moi qui m’y cole : recherche de plongeur perdu. Allez zou une flèche sur le fil pour indiquer la sorti, ca tombe bien l’ai oublié chef mes flèches ? M’en passe une un coup de spool pour me raccorder dessus, mais rien pour attacher le fil sur la roche, sauf une infractuosité à lalimitee du plafond avec une pierre de 200kg posée dessus. J’y vois mon salut, mon recycleurs est trop épais y passe pas ! Salope je m’énerveun chouille aattrapele bloc et le tire vers moi, soudain y viens ! Pervers se recule je sais pas pourquoi ? Je fais un tour autour et me vla reparti vers l’autre coté pour faire la même chose et tisser ma toile mais cette paroi est aussi lisse que les fesses d’un bébé. Pascal me fais signe d’arrêter, allez hop je range le matos. Il revient à la charge, allez mon nico quitte la boucle et passe en ouvert. OK, on avance. Stop range ! OK mah ye mé souis pas fait avoir NA j’ai bien regardé la PPO2 avant de rejoindre la boucle! photo du ressel sous copyright

Photo du ressel sous copyright.

Bon mon nico tu quittes la boucle et demande assistance à Pervers, OK je m’exécute, et on continue à avancer, je tiens le fil, pervers me tient l’épaule il est derrière moi. (pas rassurant un pervers derrière ! LOL) Pascal me demande d’enlever mon masque OK feu et on palme comme ca pendant DEUX PLOMBES, j’en ai mal aux yeux tellement l’eau est froide. Je ferme les yeux et essaye de « lire » la corde pour ne pas la perdre et passer les caoutch. Pascal me tapote pour arrêter l’éxo, enfin on remballe tout. Il veut qu’on continue à avancer et faire un échange de bail out ca c’est facile : PUTAIN MERDE YA QUE MOI QUI BOSSE OU BIEN !!!!!!!!!!!! Ha mais on est déjà arrivé, c’est normal à faire le con pendant deux plombe sur le 30/35 j’ai du en siffler bien la moitié. Je revérifie l’azimut au compas 100 ° qui confirme grosso modo celui pris en entrant 90°. 3′ d’arrêt ) à 3m et on sort. Gregory Vernoux Pascal Bernabé à la sorti du Ressel Heureux

Il est content le Greg !

C’était la plongée rêvée (à part les exos).

Une magnifique video des DIR de WETHORSE

On rentre vite au gite pour un énorme repas réparateur et bien chaud. Débriefing de Pascalou :

« bon alors les tapettes ! Quand je vous ai vu arriver en Hippocampe je me suis dis ya du boulot, mais vous avez fait des progrès. Vous étiez des grosses merdes, et maintenant c’est moins pire! »

Sur ces belles paroles on s’est tous senti soulagés bien entendu.
Un dernier mot et nous serons tous d’accord dessus, nous avons tous été très surpris de voir du poisson dans le Ressel. Certes dasn l’entrée un banc de petit vairons ou gardons, des truites, une carpe, une anguille ok jusque 5 m de l’entrée. Mais des truites jusque 200 ou 300 m à l’intérieur du Ressel ? que viennent elles faire aussi loin ?

On se quitte rapidement, on jette tout dans la voiture, on promet de s’écrire, de se revoir (ce qui ne va pas tarder !), on verse une larme, on s’échange nos tel et mail et s’embrasse et on s’en va. 3H30 plus tard je suis chez moi !

Thanks to all , Armel le breton, Raphaël Courroux, Grégory Vernoux, Jérôme Mercier. Special thanks to Harry and Muriel and their kids du gite du moulin du saut. Leur site le nain spéléo Pascal Bernabé

Le Nain Spéléo : Pascal Bernabé.

Spécail Thanks to our grand master Pascal Bernabé. Son blog Pascal Bernabe spéléo

Qui c’est ? C’est pascal berbabé ! Ah oui il a été jeune !

8 réflexions au sujet de « Stage intro to Cave dans lot avec Pascal Bernabe »

  1. Nico
    On t’as déjà prévenu
    -1-Bouffe et picole moins,tu verras,c’est bon pour le souffle et ça permets de passer les étroitures plus facilement.
    2-Refais un peu de sport,ça aide également pour les mêmes raisons
    Bon CR comme d’habitude.
    Pervers

  2. ARRFFF suis pas hotelier moi, j’ai un stress de OUF et je suis jeune et en pleine croissance faut que je mange.

  3. Salut Nico, merci pour ce CR sympa
    C’est vrai qu’on en a un peu chié qd même 🙂
    A bientôt, en eCCR (mi décembre)
    Amicalement
    Gregory

  4. Impressionnant,
    mais j’ai un peu l’impression que vous cherchez les emmerdes…
    avec les risques que vous prenez… Pas le droit à l’erreur…

    J’prefere faire la tapette et regarder tout ca de mon canapé… 😉

    A++

    Thierry

  5. Prochain stage spéleo à Paris en plongée sout-Chiche???

    http://www.dailymotion.com/video/xb

  6. M thierry laspougeasse, le moment où je prends le plus de risque c’est quand je reste à la maison avec ma femme, j’ai toujours peur d’en prendre une !

  7. Gregg quand tu as tes heures à faire en meg on en reparle quand tu veux.

  8. Bravo pour ton CR.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.