Posted on 2 commentaires

Plongée sur le tombant à Mémé à Cavalaire

Plongée sur le tombant à Mémé à Cavalaire

Plongée sur le tombant à Mémé à Cavalaire

Une plongée sur le tombant à Mémé à Cavalaire. Encore une plongée rapide @105 mètres , ce tombant est plus beau que le tombant des Corailleurs, il y a plus de Flore, mais l’eau est trop chargée pour sortir des images vidéos sympathiques.

C’est pas l’année. C’est n’est qu’un trop rapide aller retour avec Philippe. Par contre Jérome nous a bien fait rire au paliers sur cette plongée sur le tombant à Mémé à Cavalaire… Ha sacré pervers depuis qu’il s’est mis à fond dans la plongée fédérale il en oublie les fondementaux !

Pervers le MF2 à la Mer… en ce Samedi 10 Août 2013 : Alors que nous étions Philippe et moi déjà installés aux paliers en drapeaux dans le jus sur le tombant à Mémé, certes moins important que les autres jours de la semaine, nous sentîmes un troupeaux de phacochères se déhaler soudain le long de cette corde… c’est mon MF2 favori… droit comme un i dans une position fédérale qui ferait pâlir son président, tellement belle, bien réussie, bien lourd qui tire tout vers le bas…. bon ben là je gueule ! et lui fait comprendre de surveiller son trim… normalement la gestion de la flottabilité y voient ça au N2 à la fédération française de plongée non ?

Prenons encore hier pareille un plongeur de notre palanqué dans un jus de malade mais y tirait ! tirait ! tirait oh gars c’est pas un monte charge Fan !!! Ben il a réussi à faire descendre la bouée de 20 litres presque à 6M !!!! Bon ensuite pour revenir à notre master… notre pervers remonte sur le bateau… « ben je comprends pas j’ai rajouté 3kg aujourd’hui et je descends toujours pas mieux…. »
et là tout le bateau se fend la pèche…. « ben arrête de vouloir emmener la bouée avec toi !!!! …. Il s’était emmêlé dans le bout de la bouée… argghhh
En fait je me demande si MF2 c’est pas un handicap comme pour les courses de canassons !!!

Jérome… je t'<3 !! LOL

Posted on 4 commentaires

Plongée sur le tombant des corailleurs à Cavalaire

Plongée sur le tombant des corailleurs à Cavalaire

Plongée sur le tombant des corailleurs à Cavalaire

Enfin un peu de gaz…. On va pouvoir descendre un peu sur le tombant des corailleurs à Cavalaire. C’est pas le plus beau des Tombants de Cavalaire, il est rappé, pas de faune ni de flore lorsqu’on descend et toujours ces foutues particules. Non seulement elles, mais un brouillard laiteux inexplicable, puisque ce n’est pas l’ancre qui en est responsable ni un quelconque troupeaux de phacochères (on verra plus tard dans la semaine lol), nous étions les premiers avec Philou sur le site.

La lumière a du mal à pénétrer le bleu (noir) et les images rendent beaucoup moins bien que ce qu’on malgré tout vu nos yeux. C’est juste un aller retour car il faut bien sortir en 60′, les ordres de la DPesse sont formels. On a même fait beaucoup moins sur ce coup là.
Le truc cool ce serait de partir au scooter sous-marin de 160 mètres, ben ouaip faut ce qu’il faut sinon, et de remonter jusque 55 m ou même plus haut, en longeant les tombants, bon ben j’entends déjà Gueuler Françoise….

Plongée Tombant Corailleur Cavalaire
Plongée Tombant Corailleur Cavalaire

Ha j’oubliais, les dernière de la journée de mon excellent ami (pas sur qu’il le soit encore après ça ! LOL ) sur le deuxième site de la matinée était présent un fort courant de surface. Quand on a dis à mon pervers (MF2) de faire attention : Quand on te dit de plonger sur la bouée et de te tenir au bout pour descendre car il y a un jus de malade … tu écouteras… ça t’évitera de partir à Tombouctou !

Posted on 5 commentaires

Plongée sur le Corail noir de la Dorsale à Cavalaire

Plongée sur le Corail Noir de la Dorsale à Cavalaire

Plongée sur le Corail noir de la Dorsale à Cavalaire

Cette année encore une plongée sur le site de plongée de la Dorsale à Cavalaire et ses magnifiques branches de corail Noir avec mon binôme de la saison Philou. J’adore les contrastes entre le blanc du corail noir, le noir des abysses, (enfin faut pas exagéré non plus ya que 75 m !) et l’orange des étoiles de mer ou des éponges. Une petite balade entre les patates et on trouve même une hélice de bateau… J’imagine que le quidam qui a perdu son hélice en surface à cet endroit… a du faire un peut d’exercice pour rentrer à la rame… Si papa était en train de faire de l’exercice avec maman à l’apéro sur son Yacht, il a du choper un infarctus ! MDR

Le site de plongée de la Dorsale à Cavalaire

Le fond est à 75 mètres et là se trouve quelques roches qui ont la particularité d’être recouverte de Corail Noir. Le site n’est pas très grand et il n’y a que 3 ou 4 « cailloux ». Il faut être un plongeur aguerri, car rester 20 ou 30′ à cette profondeur, veut dire saturation et paliers de décompression et ensuite la remontée de fait en pleine eau, sans ligne de vie, ni falaise ni aucun repère visuel pour garder sa flotabilité.

Le Corail noir

Le Corail noir peut faire plusieurs mètres de haut avec de longues branches fines et fragiles. Les tiges sont d’un noir profond. Il est rare et c’est le ravissement visuel auquel ont droit les plongeurs qui ont la chance de plonger sur le corail noir de la Dorsale à Cavalaire, l’une des espèces les plus rares du règne corallien.

Le noir est en effet la couleur du squelette de calcaire du Corail noir. Il est recouvert de colonies de polypes blanc, les bâtisseurs de coraux, duveteux, mais qui peut tendre vers le jaune pâle. Ce n’est que quand il meurt que le corail noir prend la teinte sombre qui lui a donné son nom.

Posted on Un commentaire

Plongée en recycleur sur l’épave du Togo à Cavalaire

Plongée recycleur épave Togo Cavalaire

Première plongée en recycleur sur l’épave du Togo de l’année dans la baie de Cavalaire

2013 est une année de merde pour tout un tas de raison et plongistiquement (sisi ce mot existe !!) elle ne déroge pas à la règle non plus pour tout un tas de raisons itou. Et une de celles-ci est que l’eau au fond est « lourde » chargée pleine de particules jusque très profond, il faut descendre en dessous de 110 mètres pour trouver de l’eau claire. Et la qualité des images s’en ressent.

On va se consoler par une série de plongées à Cavalaire lors de ces jours de vacances.

Cette année on est puni, suivant le code du sport, le DP doit être sur site… donc en période estival il y a des padawan sur le bateau, donc les run time sont limités à 1 heure, ce qui dans le cas de l’épave du Togo n’est pas bien grave, puisque je l’ai déjà plongé…. (1,2,3,4,5….9,10 zut me souviens plus)

Plongée en recycleur sur l’épave du Togo. Ce Jour là elle était bien poissonneuse ! On a fait le tour de l’épave comme d’habitude en passant par les coursives. La provence, la mer méditerranée regorge d’épaves du débarquement, comme le Rubis qui est à la sortie de la baie de Cavalaire en direction de St Tropez. Cette première plongée sur l’épave du Togo lancera la saison de la plongée Tek à Cavalaire.

Vidéo de cette plongée recycleur sur l’épave du Togo

Posted on 4 commentaires

Plongée sur l’épave du sous-marin Rubis

Plongée en recycleur sur Epave du sous-marin Rubis

Plongée sur l’épave du sous-marin Rubis au Large de Cavalaire

Première plongée des pseudos vacances, on commence doucement et c’est pas moi qui décide. Je fais la connaissance de mon binôme 2013 Philippe qui est en Recycleur inspiration mais avec tous les gadgets modernes du parfait Geek, il lui manque plus que le bluetooth ! LOL, il a la BOV, le nouveau soft avec les contacts humides que juste de voir l’eau il se met à bipper, et les poumons dorsaux… Sinon sous l’eau il est nickel LOL. On devrait passer un bon moment ensemble sur cette plongée sur l’épave du sous-marin Rubis.

Une mer pétole, la visi laisse à désirer car il y a plein de particules et ça va durer toute la semaine. L’épave du Rubis est poissonneuse Dentis, Rougets, Congre etc. On visite la salle des torpilles.

Posted on Un commentaire

Plongée épave le Prophête à Cavalaire

Les deux mérous qui se cachent dans la roue à inertie de l'épave du Prophete

Plongée sur l’épave du Prophête à Cavalaire

Ce n’est pas par ce que ce n’est pas profond….qu’on éprouve pas de plaisir…cette phrase est de …..moi…hé oui ca va faire sourire….., mais je me suis bien éclaté à plonger sur l’épave du Prophète à Cavalaire.

 

Les deux mérous qui se cachent dans la roue à inertie de l’épave du Prophete

Après la descente dans le bleu une prise de repère rapide sur l’épave s’impose. J’ai convenu avec mon binôme en ouvert, que je risque de passer du temps sur des « bricoles » et qu’il ne doit pas s’inquiéter pour moi…on ne se connait pas… LOL .
Je passe un peu de temps autour de la roue à inertie et de son vilebrequin cassé net. Cette épave du Prophête date de 1870 et repose, enfin ce qu’il en reste, sur un fond de 40m.
En gros il ne reste que la structure de la coque. Je suis la longue ligne d’arbre d’hélice qui vous allez voire ne se compose que de deux pales : c’était la préhistoire de la navigation à cette époque. (Au moment ou je croise le plongeur) le safran est juste devant.
Puis à la fin un moment avec les deux mérous dans la roue à inertie.

 

Created with Admarket’s flickrSLiDR.

Plongee Epave du Togo à Cavalaire
Plongee Sur la Dorsale à Cavalaire

Posted on Un commentaire

Plongée sur la dorsale et son corail noire de Cavalaire

Plongée sur la Dorsale et son corail noir à Cavalaire

Plongée sur la dorsale et son corail noire de Cavalaire

Ce 11 Aout mon ami Alexandre Fox vient me rejoindre chez Eau Bleu pour une plongée sur la dorsale à Cavalaire et son corail Noir.

 

Patate de corail noir avec ses étoiles de Mer, ça va nous changer de la plongée sur l’épave du Togo.

Dans le bleu aux paliers avec Alex après notre plongée sur la dorsale et son corail noir à Cavalaire
Dans le bleu aux paliers avec Alex après notre plongée sur la dorsale et son corail noir à Cavalaire

J’adore les descentes dans le bleu….et ça doit se voir dans les vidéos LOL . La dorsale c’est un fond sablonneux à 70m 75 m avec des papates de rocher et du corail Noir dessus …et y en a plein.%%

Une patate de Corail Noir sur la dorsale à Cavalaire
Une patate de Corail Noir sur la dorsale à Cavalaire

On tombe sur une première patate on fait le tour, Alex prend des photos, et moi je le gène avec mes puissants spots vidéo de 9500 lumens chacun, mais c’est un bon et il s’adapte !

Une grande chance de trouver autant de corail noir
Une grande chance de trouver autant de corail noir

On file sur une deuxième j’essaie bien d’en faire le tour de prendre mon temps. Quand on distingue une grosse ombre dans le loin, Alex a déjà filé sans me dder mon reste arrgghhh on n’est pas déçus, c’est »géant », il y en a de partout c’est gros.

Vidéo de la plongée sur autant de corail noir sur la dorsale à Cavalaire

Mais au bout d’un moment, et on y serait bien resté plus longtemps, faut songer à décoller, le boss nous a donner un run time à respecter !

Created with Admarket’s flickrSLiDR.

 

Posted on Laisser un commentaire

Plongee sidemount sur l’épave du Rubis Cavalaire

Pas brillante cette plongée et tentative de navigation à l’intérieur de l’épave du Rubis. Comme je n’avais pas encore reçu ma nouvelle mini wing et que le code du sport impose un élément de flotabilité, j’ai du me bricoler à la hate une stab à mettre par dessus mon harnais… ce qui complique la config et le lestage.

Le positionnement des blocs s’en ressent et si à cela on rajoute les cables des phares vidéos qui trainent… on obtient un beau merdier ! LOL
Je ne me serais pas certifié sur ce coup là !

Posted on Un commentaire

Plongée recycleur sur la Dorsale à Cavalaire

Plongee Dorsale Cavalaire Deep CCR Tartiflette Team
Plongee Dorsale Cavalaire Deep CCR Tartiflette Team

Une belle plongée sur la dorsale avec mon pote Alex, sympa de se retrouver et de tomber sur un nid de Corail noire, on a pu faire de belles photo, enfin surtout une pour moi LOL Alex était pas super heureux avec mes 13000 lu pour gérer ses flash.

Posted on Laisser un commentaire

Plongée épave Espingole Cavalaire

plongée epave espingole Cavalaire Deep CCR Tartiflette Team
plongée epave espingole Cavalaire Deep CCR Tartiflette Team

Une petite plongée en recycleur sur l’épave de l’Espingole à Cavalaire, cela doit être la deuxième fois depuis des années. Ce n’est pas par ce que l’épave n’est pas profonde q’un ne s’éclate pas !
De belles image tranquilles…

Posted on 4 commentaires

Une plongée sur l’épave du Togo a Cavalaire

Une plongée sur l’épave du Togo a Cavalaire

Une petite plongée avec des binomes en circuit Ouvert sur l’épave du Togo à Cavalaire.

rush_togo-4.jpg

Plongee Cavalaire épave du Togo

Une Chtite plongée sur l’épave du Togo a Cavalaire, ou j’accompagnais deux plongeurs en circuit ouvert (qui font des bulles quoi…) LOL
Un peu courte mais bon, dentis qui chassent, un gros mérou, et un très gros chapon qui se cachait sous le treuil.
Plongee Epave Togo cavalaire Deep CCR Tartiflette Team

La mise a l’eau….PETOLE….LOL

 

Ah j’allais oublier la chtite raie torpille….

Created with Admarket’s flickrSLiDR.

Plongée à Cavalaire sur le Togo en 2010

Posted on 4 commentaires

Plongée sur le Togo à Cavalaire

Plongée sur l'épave du Togo à Cavalaire

Plongée sur le Togo à Cavalaire

Il y a quelque semaines je reçois un coup de tel d’Alexandre qui m’annonce qu’il a prévu de faire l’épave du Dornier à Cavalaire avec Eau Bleue, et me demande si je souhaite me joindre à eux car je ne l’ai encore jamais plongée. Je refuse, car on a prévu de s’entrainer avec papa afin de préparer notre grosse plongée à Dahab en Mai. Le Deep CCR tartiflette team descend à la Mer !

Voilà ti pas que j’apprends juste après que mon binôme à la manque, papa, lui a sauté sur l’ocaze pour dire oui à Alex !! On ne peut décidément avoir confiance en personne ! Et les entrainements Bordel ! Un coup de fil à Arnaud Niel et tout est arrangé , pimpamploum, je descendrais moi aussi ! NA !

La météo nous a joué un coup dure, de plus le bateau a un moteur en panne, donc le dornier on oublie, peut être le tombant « gorge profonde » ? SVP ? Papa n’arrête pas de me téléphoner le samedi après midi pour que je descende quand même, je lui manque trop ? Dimanche, 50 km/h de vent nous ferons nous rabattre sur le Togo.

Dimanche matin je fais connaissance avec l’équipe et le fameux Daniel : comment bien le présenter ? Disons qu’il est là à 7H45 pour se préparer à l’avance pour le rendez vous de 8H30 et que à 10 h on l’attend toujours !!! Un phénomène inclassable !!
Hugo master sécu surface

Hugo se prépare à l’éffort avec son demi kg de viande !

Papa, Daniel et moi seront ensemble, les deux sont équipé « butagaz » et même Alex, le frame de Christophe Bardin. (ça ressemble à une bouteille de gaz)
La mer est légèrement formée, je m’attendais à pire, on se met à l’eau et PAF ! La fixation arrière de mon bail out de droite casse, je demande à papa d’y remédier, mais y s’en fout ! Bon…. On va descendre et puis on verra bien. J’ai comme diluant un 12/77 et j’embarque un bail out S80 de 19/44 prenable à 74m ca tombe bien on y sera pas et un autre de 27/40 prenable à 49m, ca tombe bien on y sera, pour le reste on compte sur la mutualisation, as usual. (pour ce type de plongée ca passe). à 6m je fixe le bail out sur le bas de la stab au lieu de la queue de castor
preparation eau bleu plongée cavalaire avec le deep CCr tartiflette team

On se prépare pour plonger sur le togo avec eau bleu

On a prévu de faire 60 min max, donc roughly ca veut dire qu’on va décoller vers 20 min fond. plongée sur le togo

On équipe daniel

papa en plein effort

papa se prépare

On descend assez vite, arrivé en bas il faut que je me stabilise j’ai en effet dans mes mains les deux phares : le 9 led et l’halogène avec la caméra montée dessus ca occupe. On se dirige vers l’arrière, via les coursives et on tombe sur un gros banc de dentils. On rentre dans la cale arrière par la cassure, ou il reste du minerai puis la salle des machine et la chaudière, on remonte sur le sommett de la chaudière puis on ressort sur le pont, les deux bails out coincent un peu, mais c’est pas fond d’el truffe ! LOL

On se dirige vers la partie avant, une petite visite à la cale avant, puis, on fait demi tour, via l’autre coté pour finir vers 24 min, et une petite remontée lente. Daniel suit ses VR3 et ses pyle stop, il remonte plus lentement que nous. Au palier de 5m on a tendance à faire couler la petite bouée de 5 litres et apercevant un autre bout plus loin, avec des plongeurs, je décide de m’y rendre laissant les deux butagaz pendu à leur fil.

Là je tombe sur un nid de Mégalodon, dirigé par Pat d’Abyss plongée, accompagné d’un de ses élèves, peu rassuré semble t il. Je cherche des yeux le nespresso bleu d’olly, mais il doit être déjà au fond. Sur le zod est présent aussi greg qui a participé au stage spéléo en Novembre et qui doit venir au Lac…quand il aura le temps.

On sort en 62 min, puis retour au port déjeuner tardif, et retour à la casa en attendant Thun la semaine prochaine.


togo_cavalaire_deep_ccr_tartiflette_team
envoyé par nicolas_73. – Découvrez les dernières vidéos de sport.

pour que tous ceux qui font le Togo à L’air puisse s’en souvenir !!! LOL y vont dire » ben je l’ai jamais vu ct’épave !! ? LOL « 

http://alexandrefox.over-blog.com/
Festival de la plongée Tech Cavalaire 2009
Festival de la plongée Tech Cavalaire 2008

Posted on 5 commentaires

Festival de la plongée tech Deep Wall 2009

Festival de la plongée tech Deep Wall 2009

C’est la troisième édition du festival de la plongée tech cette année, et ce sera une petite édition à cause de la crise, moi même je ne savait pas si j’allai y aller ou non, au dernier moment je decide de descendre le vendredi soir pour plonger le samedi et le dimanche, Papa lui descendra jeudi pour plonger le vendredi en sus et Pervers est descendu Mercredi pour faire les quatre jours. Le festival a lieu du 15 au 18 Octobre 2009.

Vendredi midi je charge la C4, malheureusement c’est un coupé c’est la seule « plaque espagnole » routière de disponible, ca va pas être facile, 3 bails Out, plus la machine et tout le toin toin. Vendredi 18H je suis sur la route ca c’est sur c’est pas la bonne heure, la sortie de Chambéry prend deux plombes, celle de Grenoble, plus encore, ca va pas être facile de tenir mes engagements : être à l’heure au restau à Cavalaire à 21H30, pas gagné !

Heureusement j’ai mes aides à la conduite, sur l’autoroute grosse circulation jusque Orange ca va pas être facile ! Chargée la Citroen C4 HDI 140 avoue ses limittes en virage à partir de heu……chut.

Pari presque gagné avec l’arivé à 21H35 juste à temps pour une pizza dégeu. Bizes à tout le monde que je connais tous. deep wall 2009 Le 17-10-2009 Le lendemain c’est fête à bras, lever de bonne heure, il fait encore nuit, une montagne de nuage se dresse en face de nous, c’est pas bon signe. temps maussade cavalaire deep wall 2009

Une montagne de nuage au lever du jour impréssionnant.

Etant donné que papa n’est pas le maitre d’hotel par excellence et ormis le café…et je passe en ville prendre un jus d’orange et un chausson au pommes chaud….grave erreur, je m’en rendrais compte tout à l’heure. Le magasin de plongée techniplongée a prété du matériel à papa les dernières palmes de Scubapro et une nouvelle lampe de plongée à led de dernière génération afin que nous les testions pendant ces quelques jours.

Aujourd’hui je vais donc tester les dernières palmes de Scubapro. On se prépare, mais le temps ne s’améliore pas, les recycleurs seront sur le bateau de momo, et les bulleux sur celui d’Arnaud. On est en retard, le bateau d’arnaud a déjà pris la mer : il se dirige droit sur « Gorge Profonde » le nouveau canyon, on y arrive plus tard mais impossible pour nous d’y aller on a des normoxiques sur le bateau et le tombant commence à 80 90 mètres ,

Me…, depuis le temps que je veux le faire!!! On se Dirige sur le tombant à mémé, mais la mer tape trop, le temps se dégrade et la récupération risquerait d’être impossible, on se dirige donc sur la roche Hollande, une roche entre 60 et 75 mètres. Zut Zut et re zut. Donc je prendrai mon bail de 21/40 et celui de 30/35.

On se jette à l’eau et au premier coup de palme…je ne les sents pas, c’est comme si je ne portais rien aux pieds, pourtant elles vont super bien, elles poussent et sont très réactives, sans faire d’effort. Il a fallut qu’on en fasse trois fois le tour pour trouver les 75 mètres !! c’est plat de chez plat !! par contre on y trouve de grosses langoustes, du corail et de belles gorgonnes. Bien sur suis en panne de phare, oublié de le charger. Au bout de 26 minutes, on pense à remonter, faut pas qu’on dépasse 1H30 de plonge ce sont les consignes. On remonte le long du bout, il l’on laissé en place, on comprendra plus tard pourquoi, l’ancre était plus que trop bien accrochée. C’est là que commence ma mauvaise digestion : le jus d’orange se bat avec le café et mon chausson aux pommes dans mon estomac, mais pas envie qu’il y en ai un qui gagne contre moi : l’envie de gerber ne me quitte pas. On sort en 97 minutes. profil roche hollande deep ccr tartiflette team

Profil gentil pas agressif pour une fois bon quand même 97 mins

Rentrés au port, le temps de ranger le matos, on va manger au bar du port, Chantal décide de nous emmener au cap lardier se prommener , mais bon en bonne parisienne, sans son tromé sa tour eiffel et sa tour montparnasse elle perd son sens de l’orientation et on se retrouve au cap Canaille…mais c’est un cap que dis-je une péninsule ! phare cap canaille deep ccr tartiflette team

Merci chantal mais ca ressemble pas à ta tour montparnasse infernale !

deep ccr tartiflette team

The whole Deep CCR tartiflette team

Le soir c’est apéro chez aldo, il a refait son appart, on voit qu’une femme est passé par là. Très gros apéro on a super bien été reçus avec plein de spécialité italiennes et espagnoles !!! ouarffff party chez aldo

Party chez aldo superbe ambiance et gogo danceuses !

papa et le gone surpris en pleine passion

Mais pacsez les !! bon dieu !!

Un petit tour au pizzayole pour pousser le tout avec un tartare et dodo !

Dimanche 18-10-2009 Bon ce matin ya encore du vent, le temps est incertain la mer n’a pas l’air top et ca meule, rien à voir avec deux ans en arrière ! Faut chercher la motivation, au petit dej biscuits sec de papa ca vaut mieux pour l’estomac. papa se les meules à cavalaire

Papa se les meules en montant sa machine

Ce matin notre bateau part de bonne heure momo fait peter les watt et on pose celui d’arnaud. Direction le tombant à mémé. On va partir en troisième palanquée, Aldo veut faire des photos.

On saute à l’eau, il y a du jus, il faut descendre vite, zou ! On disparaît sous l’eau, un petit canard et ca descend descend et merde ca remonte !!?? je sent s mes palmes qui sortent de l’eau, dans la précipitation j’ai oublié de purger un truc !!!! Allez c’est reparti ! A 4 mètres pervers m’attend, et là je ressort ma technique brevettée, tu respires pas pour pas déclencher l’adv, tu gonfles rien, seulement la combare quand ca te serre tellement les roubignoles que tu as le lait qui monte aux oreilles ! J’ai litéralement posé pervers, papa est déjà au fond lui. Le courant m’a déporté du bout, et je suis à une vingtaine de métres et il faut que je palme, l’inconvenient de ce type de descente c’est l’éssoufflement, faut se calmer. Plus bas vers 66 mètres, Tous les plongeurs sont déjà en train de poser devant l’objectif d’aldo, papa fait le guignole et passe devant tout le monde pour squatter l’objectif, frimeur va ! Puis jérome décide de faire sa gonzesse et prend la pose
devant les gorgonnes face à l’objectif d’Aldo. tombant a meme deep wall 2009

Le tombant à mémé de cavalaire

Ca fait plus de 7 min qu’on est dans l’eau faut peut être qu’on bouge maintenant, beaucoup plus bas j’apercois Jean Marc et Chantal. Chantal teste un nouveau type de formation le tout en un, niveau 2, et 3, nitrox 1 et confirmé, trimix, et CCR air et trimix tout en même temps en 15 jours ! Oulalala plus rapide que moi ! On reprend le chemin de la descente, ca devient un peu désertique. Je vois un peu plus loin philippe et serge qui descendent eux aussi ca sent la première 120 pour Sergio cà ! A 120 je gueule stop ! Sinon papa il aurait pas freiné, après c’est moi qu’on accuse de creuser !! On remonte le long du tombant devant les magnifiques gorgonnes les langoustes, les failles, mon phare est useless ! Devant la puissance du LED 2000 Tilly tec de Jerome et du led de papa mon bersub halogène de 50 W a l’aire d’une bougie, je le coupe y sert à rien. On remonte pleine eau, et papa lance son parachute vers 45 mètres, il fait des progrès mon papa, il lâche un parachute il prolonge ses décos il a pris de la maturité, c’est bien. Vers 25 mètres j’en fait de même, c’est tellement mieux. Jerome lui fait le Warrior et se balade entre 3 m et 8m pas idéale pour la déco. profil 120m jerome cavalaire deep wall 2009

Un profil qui meriterait d’être approfondie !

chantal pervers notre charmante photographe

Merci à Chantal notre Photographe

Les plongeurs tech de Savoie
Les plongeurs tech de Savoie

Les plongeurs tech de Savoie

deep wall 2009

Les plongeurs recycleurs du deep wall 2009

deep wall 2009 plongeurs au palier deep wall 2009

Des plongeurs au palier au Deep Wall 2009

deep wall 2009

plongeurs sur le tombant

Posted on Un commentaire

Première plongée à 120 m de Pervers à Cavalaire

Première plongée à 120 m de Pervers à Cavalaire

Jérome dit pervers pour les intimes vient de nous faire sa première 120m à Cavalaire lors du Deep Wall 2009. C’est donc lui qui rédige son CR.

PENILEX, SED LEX Oui bon ,je sais elle est facile, et le titre de ce CR est tout naturellement venu à mon esprit après cette aventure. Laissez-moi-vous raconter cette histoire survenue à votre valeureux narrateur au retour d’une exploration lors du Deep Wall de Cavalaire en Octobre de l’an de Grace 2009. Nous nous retrouvâmes de bon matin au début de cette dernière journée de Dimanche du Festival Tech renommé à l’occasion, car moins important en nombre de plongeur (25 au maxi cette année en comptant les plongeurs en circuits ouverts en minorité ). La Tartiflette team est au complet pour finir en beauté cette série de 4 plongées commencées sous un ciel pluvieux, mais se terminant sous un beau soleil d’Octobre. La nuit a été pluvieuse et orageuse, mais un léger vent disperse les derniers nuages de ce petit matin frisquet(un petit 12°c nous accueille au saut du lit). Rendez-vous est donné au port à 8h15 comme chaque matin , après un petit déjeuner copieux, ou nous avons l’habitude d’ingurgiter force liquide afin de nous hydrater correctement avant d’entamer cette plongée et surtout de faire disparaître le gout râpeux de picrate avalé la veille au soir. J’ai préféré remonter mon recycleur hier soir,il dort dans la voiture, de manière à être complètement opérationnel avant cette dernière plongée. pervers chauffe la chaux du vision Cette fois-ci encore ,ce sera avec un Diluant trimix 7/70 que nous terminerons cette semaine de plongée ; comme d’habitude, j’embarque deux S80 en Bail out de secours, avec d’un coté un Trimix 14/60 et de l’autre un Nitrox 32. J’ai calé la décompression du recycleur Inspiration Vision avec des Gradients factor à 15 /85 Mon Liquivision X1 sera quant à lui paramétré avec un VPM-B conservatisme +4 en mode CCR, la réchappe en CO sur VPM avec Zéro de conservatisme. Les DP se consultent et décident que nous termineront sur le Tombant à Mémé, qui devrait être plongeable compte tenu de la chute de la houle. Objectif du jour demandé par Aldo, notre DP à bord : un maximum de plongeur se retrouvant en haut du tombant vers 65-70m pour une petite séance photos à laquelle nous nous prêterons volontiers, puis départ vers la zone des 100m avec le reste de l’équipe du Tartiflette Team. deep wall 2009 Dans tous les cas, un objectif temps limite a été fixé à 1h30 maxi ,avec limite absolue de ne pas dépasser : 2h en immersion. A nous de gérer notre plongée comme nous l’entendons ,à condition de respecter la profondeur limite de 120m. pervers se met a l'eau deep wall 2009 J’ai réussi à m’approcher au bord de la plage arrière du bateau en suant comme un boeuf dans ma combinaison étanche ,à cause des 50 et quelques kilos de matériel que je traine sur le dos et sur les épaules . Au signal « Go » lancé par Momo, notre Capitaine du bateau, nous nous jetons à l’eau et nous retrouvons Papa, Le Gone et moi sur la bouée de balisage dont nous saisissons le bout afin d’entamer la descente vers le haut du tombant situé à 60m. Papa descend comme une fusée , Le Gone a quant à lui peu de mal à descendre ;bon samaritain, je décide de l’attendre ,alors qu’un courant nous éloignent assez rapidement de la balise. Le temps de me retourner, je vois Papa qui a déjà atteint le fond(on repassera plus tard pour le Bubble check de sécurité).On dirait qu’il a hâte de jouer les stars devant l’objectif de l’appareil photo.

Le gone a déjà lâché la fusée ,et s’est retrouvé au fond en deux temps trois mouvements ,après m’avoir doublé ;quelle équipe de bras cassés ; le Gone est en train de palmer à -60m afin de rattraper le haut du tombant dont il s’est éloigné pendant la descente. Nous retrouvons à une dizaine de plongeurs, bulleux compris, devant l’objectif du photographe qui essaie tant bien que mal d’orienter les plongeurs indisciplinés que nous sommes . Je rejoins Papa et le Gone qui m’attendent une dizaine de mètres plus bas ,après avoir pris à mon tour la pose adéquate devant devant un bouquet de Gorgones. deep wall 2009 Mes deux compères s’impatientent. Nous glissons maintenant vers l’obscurité du tombant et passons la marche des 90m, en gardant un oeil rivé sur la console de l’ordinateur du Vision. Je « tire » sur l’ADV de manière à gonfler mon sac Inspiratoire avec du diluant afin de compenser la pression à cette profondeur. Nous arrivons à 120 mètres ; J’ai déjà commencé à gonfler mon gilet de manière à me caler à cette profondeur plancher un peu avant, mais je dépasse cette profondeur de 2m ; Papa est 3m en dessous moi, il ‘est oublié encore une fois, coutumier du fait comme il l’est à son habitude.

Profil de plongée

Mon phare fouille l’obscurité en dessous de nos palmes ,là ou se commence la zone interdite ;rien ne semble bouger dans cette zone quasi désertique que quelques rares plongeurs ont eu l’occasion de découvrir. Le gone est resté légèrement en dessus de nous ;le tombant se révèle à peine à nos yeux en pleine obscurité, malgré la lumière de nos lampes de plongée qui éclaire cette partie de la roche qui ne semble jamais baignée par la lumière naturelle. Une faune fixée assez pauvre y réside ;je fouille la moindre anfractuosité à l’aide mon phare de plongée Le 2000 de Tyllitec, qui envoie du lourd à cette profondeur : je ne regrette pas mon achat récent. Nous entamons la remontée , accompagné par les antennes de quelques langoustes qui semblent guetter notre passage. Nous retrouvons le haut du tombant vers les 70m et la vie qui s’y accroche, parmi les Gorgones, et autre rascasses qui semblent nous dire qu’il est temps de remonter. Celui ci se découpe dans le halo bleuté légèrement laiteux qui s’étend vers la surface.

Déjà 25min en plongée ;le temps de remontée estimé est de 70 min à ce moment ;sur un signe convenu ,nous entamons notre cette dernière en peine eau ;papa largue son parachute vers les 50m, rejoint bientôt par le Gone, qui décide lui également d’assurer son confort de remontée; surtout nous devons veiller à ce que les deux parachutes restent suffisamment éloignés l’un de l’autre afin de ne pas perturber l’équipage de sécurité sur le bateau qui pourrait croire que les deux balises ainsi lancées en surface sont annonciatrices d’un problème au sein de notre palanquée, nécessitant l’envoi de la ligne de secours équipée des relais.

Nous égrenons les secondes et les minutes, attentifs au bruit du solénoïde qui injecte l’oxygène régulièrement au fur et à mesure que nous approchons de la surface. Au bout d’une heure, il nous reste encore pas moins de 40minutes environ de déco . Une envie pressante se fait irrémédiablement sentir, envie que je sais pouvoir circonvenir grâce à la purge Pipi que j’ai fait monter cette année sur mon étanche ;malgré tout ,je décide d’attendre encore un peu, afin de palier à tout risque d’inconfort, qui pourrait être lié à la moindre défaillance du système :la question étant de limiter au maximum la durée d’un éventuel bain de pied dans la combi étanche dans ce cas .

Bon au bout de 5 minutes de plus ,je comprends que je n’en peux plus, et décide de lâcher les vannes ; evidemment,avec cette satanée combi complètement purgée et plaquée sur le corps ,pas évident d’effectuer la gestuelle adéquate : malgré tout , je remplis légèrement les jambes comme d’habitude et essaie de me détendre en essayant de ne pas penser aux regards des deux autres à qui j’ai l’impression de délivrer un spectacle gratuit ;je sens quelque chose cloche, on dirait que le flexible d’évacuation s’est vrillé sur lui-même ,réduisant à néant mes efforts répétés d’expulsion ; j’ai beau évacuer un peu comme le confirme la chaleur qui irradie sous la paume de ma main que je place devant la soupape d’évacuation située sur ma jambe gauche, la majorité du bulletin de vote reste confinée dans l’urne si j’ose dire ;’ai beau me tortiller dans tous les sens rien à faire . Je vous passe les détails de la demi heure restante ou je sens qu’il me viens la transpiration malgré l’eau à 21°C ;je n’arrête pas de yoyoter entre 8m et 3m, entre mes différentes tentatives infructueuses ;j’ai du mal à me caler à un niveau et à y rester, en essayant d’alterner toutes les postions possibles et imaginables de manière à me soulager au mieux. Je me maudis d’avoir avalé les trois verres de jus d’orange au petit déjeuner de ce matin. Enfin arrive la remontée finale au bout de 98min de plongée.


pervers sort de leau deep wall 2009 deep ccr tartiflette team

La délivrance approche. Sur un signe OK, le bateau s’approche de nous ;j’ai déjà dégrafé les clips bas des deux Bail-out afin d’accélérer la sortie ;une main charitable vient récupérer ces dernier avant que nous grimpions sur le pont du bateau ;ce faisant, j’ai à peine eu le temps de poser la palme sur le premier barreau de l’échelle perroquet, que je me saisis de ma collerette étanche que j’écarte un peu de manière à faire pénétrer de l’air dans cette dernière, et ainsi réduire la pression intérieure, tout en tirant sur le bas de la combinaison de manière à remettre de l’ordre dans tout ça. profil 120m jerome cavalaire deep wall 2009 Fatale erreur , car le contenu du système se répand immédiatement au fond de mes bottes :comme qui dirait « Je me suis pissé dessus » . Je n’ai plus qu’à m’exiler à l’avant du bateau afin de me déshabiller et à évacuer le reste ,ce que je fais prestement . Comme quoi ,il aura fallu que j’attende 44 ans pour me pisser dessus ;une pensée me vient alors à l’esprit ,alors que j’essaie tant bien que mal de réparer les dégâts avec un semblant de nettoyage: quand on sera très vieux, ça sera tous les jours comme ça……..mais pas pour les mêmes raisons.

Jérôme dit « Le pervers » Cavalaire, le 19/10/2009

Une partie de l’équipe de plongée de retour sur le quai.

plongeurs ccr deep wall 2009

Posted on Laisser un commentaire

Deep Wall Cavalaire 2009

Deep Wall Cavalaire 2009

Point de festival tech cette année à Cavalaire mais le retour du Deep Wall.

deep wall 2009
Festival Tech et Deep Wall 2009 à Cavalaire
Logo Deep CCR Tartiflette Team
Logo Deep CCR Tartiflette Team

Cette année le Festival tech est revu à la baisse et le rassemblement revient à ses origines et renoue avec le traditionnel rendez-vous de plongées au trimix sur les tombants profonds du Cap Lardier, le Deep Wall ou Tombant Profond. Arnaud Niel et Aldo Ferrucci sont heureux de vous annoncer la renaissance du Deep Walls qui se déroulera cette année à Cavalaire du jeudi 15 au dimanche 18 octobre. Ainsi, pendant 4 jours, les plongeurs trimix de toutes les nationalitées pourront se retrouver et échanger, tout en pratiquant leur passion sur les plus beaux tombants de la région. Les plongées seront toutes au-delà de 60 mètres et limitées règlementairement à 120 mètres (Beurrkkk), elles sont réservées exclusivement aux plongeurs certifiés trimix, les plongeurs en recycleurs sont les bienvenus (chouette!!), sous réserve d’utiliser un recycleur homologuée CE, ca va de soittttttttttt (hein bri avec ton Megalodonnesssspresssooo!!!!!) MDR. Le nombre de places sera cette année limitée. A vu de la crise, notre « team » Deep CCR Tartiflette sera restreint, pervers y passera la semaine ! lui est pété de tunes ! Papa et moi on est dans l’auto c’est sinistré alors papa y sera que samedi et dimanche et moi que dimanche, bri elle fera le café avec son Megalodonnesspresso ! MDR!

Posted on Laisser un commentaire

Festival de la plongée Tech 2008 Cavalaire

Festival de la Plongée Tech 2008 Cavalaire deuxième édition

Festival de la plongée Tech 2008 à Cavalaire ou la naissance du Deep CCR Tartiflette Team.

Bon, j’avoue j’ai pris plus de temps que d’habitude pour rédiger ce CR bien que mes coreligionnaires m’aient tannés depuis un mois environ pour que je l’écrive. Il fallait bien commencer par le commencement. Tout d’abord la naissance du «Tartiflette team» au festival de la plongée tech 2008. Pour pouvoir participer à ce festival de la plongée tech 2008 à Cavalaire, il faut avoir suivi une formation de plongée et avoir une solide expérience.

Festival de la plongée tech 2008 à Cavalaire naissance du Deep CCR Tartiflette Team
Festival de la plongée tech 2008 à Cavalaire naissance du Deep CCR Tartiflette Team

Marque déposée INPI Merci de respecter la propriété intélectuelle 😉

Tout simplement la réunion de trois plongeurs en circuit fermés : deux Savoyards et un Parisien . Bon, vous me direz que c’est le mariage de la carpe et du lapin. Mais quand on est sous l’eau, rien ne ressemble plus à  une carpe qu’un lapin, surtout quand les uns et les autres sont habillés de néoprène. Donc voici donc une présentation rapide du team :

Festival de la plongée Tech 2008 Thierry et Nicolas
Festival de la plongée Tech 2008 Thierry et Nicolas

Thierry à  gauche et Nicolas à Droite (accompagnés d’une charmante plongeuse Suisse Brigitte que l’on retrouvera sur d’autre festival de la plongée tech)

 

Thierry retrouve le sourire avec une tete de secours
Thierry retrouve le sourire avec une tete de secours

Thierry en cours de montage de son recycleur.

Retour pour le déjeuner après notre plongée au festival tech 2008
Retour pour le déjeuner après notre plongée au festival de la plongée tech 2008

Jerome, sa femme et Thierry

Nous plongeons sur Recycleur Inspiration Vision Electronic (Evolution pour Nicolas), et sommes tous les trois plongeurs TDI advanced trimix . Nous avons décidé de nous retrouver comme l’an dernier sur le festival de la plongée Tech organisé à  Cavalaire pour la deuxième année consécutive par Arnaud Niel et Aldo Ferrucci , à  l’aide des clubs de plongées Locaux.

 

 

Au programme : plongées sur des sites variés tels que : épaves (Rubis, Togo, Dornier 24),ou bien tombants, le tout à  des profondeurs variant entre 40m et 100m, limite imposée cette année par les organisateurs du Festival de la plongée tech 2008 pour des raisons de sécurité . La population de plongeurs est estimée cette année à  80 personnes environ, dont une trentaine de personnes plongeant en recycleurs, les autres en Circuit Ouvert. (les chiffres que j’avance ici ne sont pas officiels) Beaucoup de nationalités sont présentes lors de ce festival de la plongée tech 2008 : Espagnols, Italiens, Anglais, Les incontournables Suisses (qui approvisionnent les palanquées en Tablette de Chocolat),Belges, etc.

Les plongeurs Aglais sont aussi venu de la perfide Albion
Les plongeurs Aglais sont aussi venu de la perfide Albion

Plongeur anglais

Plongeurs anglais

Nos sympathiques amis Anglais Colin et Brian.

 

Y sont beau nos dédé et Yvan
Les plongeurs suisse Y sont beau nos dédé et Yvan

Les suisses sont venus en forces cette année au festival de la plongée tech 2008 : ici Ivan et André, deux plongeurs habitués des lieux. A noter leur aspect jovial, renforcé par l’absorbtion la veille au soir de Rhum Piment…

Conférences au festival de la plongée Tech en 2008
Conférences au festival de la plongée Tech en 2008

Malgré une météo plus que capricieuse ayant complètement modifié l’organisation des plongées, nous avons pu nous retrouver encore cette année pour un moment convivial.

Vue générale du Quai un matin lors des préparatifs des palanquées.

Préparation des bouteilles de plongée qui nous serviront de bail out
Préparation des bouteilles de plongée qui nous serviront de bail out

 

Les bouteilles de plongées s'entassent sur le pont
Les bouteilles de plongées s’entassent sur le pont des bateaux

Les ponys s’alignent comme à  la parade sur le quai et dans les bateaux.

 

Bail out
Bail out

Certains messages sont parfois assez explicites.

Une belle journée pour tous les plongeurs
Une belle journée pour tous les plongeurs

Pour tous, la promesse d’une journée qui sera très sympa.

Du monde sur les quais de ce Festival tech 2008
Du monde sur les quais de ce Festival de la plongée tech 2008 avant de monter sur les bateaux

Dernier préparatif avant le départ, tout le monde s’active.

 

La tête du recycleur de Thierry refuse de démarrer
La tête du recycleur de Thierry refuse de démarrer

Thierry, ici en train de changer la tête électronique de son recycleur qui lui pose quelques problèmes.

Chaque chose est rangée à sa place
Chaque chose est rangée à sa place, ce n’est pas ce qu’on préconniserait

Les bateaux sont prêts à  démarrer. Ici chaque élément est à  sa place.

 

C'est lourd...
C’est lourd…

Pour certains c’est du lourd au sens propre comme au figuré…….

Récupération des plongeurs à la sortie de leur plongée lors du festival de la plongée tech 2008 à Cavalaire
Récupération des plongeurs à la sortie de leur plongée lors du festival de la plongée tech 2008 à Cavalaire

Récupération des plongeurs en cours sur les tombants de la magnifique baie de Cavalaire.

 

Ne jamais forcer en sortie de plongée
Ne jamais forcer en sortie de plongée, les aides sont là pour t’aider à te déséquiper

Fin de plongée : l’escalade de l’échelle est toujours un grand moment, surtout avec une quarantaine de kilos sur le dos. Il est important de garder l’embout en bouche avec la déco la plus riche possible en O2.

Prendre en charge un accident de plongée
Prendre en charge un accident de plongée

Pour un de nos amis plongeurs qui se plaignait de douleurs articulaires suite à  une remontés sur procédure de secours en Circuit ouvert, à  cause d’un problème matériel, une évacuation de secours par hélicoptere a été mise en oeuvre à  partir du bateau. Cet incident qui s’est heureusement terminé sans gravité, nous a à  tous rappelé l’humilité car même un moment sympa peut tourner au tragique rapidement en cas d‘accident de plongée.

 

Intervention d'un Dauphin de la marine avec son plongeur et son médecin
Intervention d’un Dauphin de la marine avec son plongeur et son médecin pour prendre en charge l’accidenté, c’est impressionnant de maîtrise

Le Festival de la plongée tech 2008 c’est aussi d’autres activités

Des baptêmes de plongée en recycleur

Le festival de la plongée tech 2008 proposait aussi à  ceux qui le désirait d’effectuer des baptêmes en recycleur afin de leur faire découvrir les joies du circuit fermé. Grà¢ce à  nos fameux instructeurs, Jean-Marc, André, et Philippe.

Les séances de baptêmes de plongée s'organisent
Les séances de baptêmes de plongée s’organisent

 

Les moniteurs de plongée en recycleur sont à l'eau et s'activent à préparer leurs élèves
Les moniteurs de plongée en recycleur sont à l’eau et s’activent à préparer leurs élèves
Baptême de plongée en recycleur dans le port
Baptême de plongée en recycleur dans le port

 

Préparation du Matériel de plongée
Préparation du Matériel de plongée

 

Bon là  je m’y colle, pendant que certain font les malins sous l’eau, je prépare les recycleurs qui devront être utilisés sur le tour suivant.

Le festival de la plongée Tech 2008 propose des baptême de plongée pied lourd

Préparation des beptêmes de plongée pieds lourds
Préparation des beptêmes de plongée pieds lourds

La sortie de l'eau du Baptême pieds lourds

La sortie de l’eau du Baptême pieds lourds

Des baptêmes pieds lourds étaient aussi proposés par une sympathique équipe de plongeurs italiens. Mais le Festival de la plongée tech c’est aussi un moment de rencontre avec les professionels de la plongée, les constructeurs et leurs représentants, la présentation du matériel, des nouveautés, des conférentiers, les associations, les médecins hyperbaristes

etc.

Présentation du matériel de plongée
Présentation du matériel de plongée : recycleur Megalondon sur le festival de la plongée tech 2008

Le stand Savoie Plongée tenue par l’incontournable Philippe Cathiard dopé au Beuchat.

Les stands des clubs de plongée et des représentants des matériels de plongée
Les stands des clubs de plongée et des représentants des matériels de plongée
Un caisson de recompression portable
Un caisson de recompression portable
Meg Cave
Meg Cave

Le meg et le mini Meg sur le stand d’Aldo Ferrucci. On attend plus qu’il passe CE Aldo !

Mini Meg
Mini Meg

Les arstistes exposent aussi au festival de la plongée tech 2008 à Cavalaire

 

Dominique Serafini dessine
Dominique Serafini dessine

 

Thierry et moi avont eu la grande joie de déjeuner avec Dominique Serafini qui a des centaines d’histoires et d’anecdotes à  raconter et qui est une mémoire vivante de la plongée avec Cousteau. Son site ou l’on peut trouver ses BD et ses photos http://www.dreamwrecks.com/

Des conférences au festival de la plongée tech 2008

Des conférences au festival de la plongée tech
Des conférences au festival de la plongée tech

Dernière conférence traitant de la décompression, qui fut rudement animée !

Ma première rencontre avec le maître Pascal Bernabé

Le gône avec le maitre Pascal Bernabé
Le gône avec le maitre Pascal Bernabé

Moi même en pleine discussion avec le recordman du monde de profondeur -330m, Pascal Bernabe. Il mange plus que moi ! On verra bien si il tient la distance au Kebab en Egypte.

Le festival de la plongée tech c’est aussi se rencontrer, partager des moments entre amis, se revoir et savoir se détendre après des plongées lourdes et techniques. On ne se prend pas la tête. On a même fété les un an du couple d’Erwan avec la petite italienne qui se sont connu ici l’année dernière, dans son Renault Trafic, faut bien que ca serve à  quelque chose un Renault, c’est si souvent en panne !

Pervers et sa femme demontent le restaurant pizaiole lol ;-)
Pervers et sa femme demontent le restaurant pizaiole lol 😉

Jerome et Chantal démonte le restaurant le Pizzaiole en faisant tomber une peinture… Hué de la salle. Des bons moments à partager.

Des bons moments au restaurant à Cavalaire
Des bons moments au restaurant à Cavalaire

Jean Marc, les Suisses, et Jean Philippe avec Daniel du Pizzaiole. Très bonne table et bien servi.

 

Laisse tomber Thierry c'est la cops d'Erwan !! lol
Laisse tomber Thierry c’est la cops d’Erwan !! lol

 

Thierry laisse tomber !! C’est la cops d’Erwan !

En conclusion, je dirai que ce Festival de la plongée tech 2008 a été encore un moment très agréable qu’il nous a été de vivre pendant quatre jours, malgré une météo plus que capricieuse et une organisation qui a du palier aux nombreux imprévus fréquents dans ce type de manifestation. Espérons que les organisateurs rééditeront encore le festival l’année prochaine, malgré la déception et les doutes émis par certains plongeurs. On se retrouvera pour le festival de la plongée tech 2009.

Jérôme & Nicolas

PUREE ON A ENCORE LOUPE LE DORNIER !!!! Vivement l’année prochaine

Posted on

Festival International de la plongée tech Cavalaire

Festival International de la plongée tech à Cavalaire.

Festival International de la plongée tech à Cavalaire.
Festival International de la plongée tech à Cavalaire.

Festival International de la plongée tech à Cavalaire. Fort du succès de sa première édition, le festival de la plongée tech de cavalaire, aura lieu cette année du 2 au 5 Octobre 2008.

Festival International de la plongée tech à Cavalaire.

Fort du succès de sa première édition, le festival de la plongée tech de cavalaire, aura lieu cette année du 2 au 5 Octobre.

Pendant ces quatre jours, vous pourrez :

Visiter le village des exposants qui vous présenteront leurs produits, et vente des dernières nouveautés technologiques.

Chaque après midi auront lieu des projections de films sous-marins suivies de conférences-débats en présence de spécialistes,

Des plongées avec les clubs parternaires et la possibilité de pratiquer des essais et baptèmes en recycleur.

Le DEEP CCR TARTIFLETTE TEAM sera bien entendu présent.

Posted on Laisser un commentaire

Epave Rubis plongée Cavalaire

Petite plongée d’exploration de l’épave du sous marin Rubis à Cavalaire

Après la première semaine d’Aout réservé au stage avec Aldo, la deuxième fut celle réservé à « faire des heures » avant la troisième réservée aux plongées profondes. Cette plongee tranquille avec philippe sur l’épave du rubis à Cavalaire lui a permi de faire de belles images. On a plongé avec quelques circuit ouvert, j’en ai profité pour pénétrer cette belle épave et rentrer par le kioske.

Une des plus belle épave de la baie de cavalaire : le Rubis

Posted on Laisser un commentaire

Formation Plongée recycleur Trimix Hypoxique à Cavalaire

Formation Trimix Cavalaire Deep CCR Tartiflette Team

Formation plongée Recycleur Trimix Hypoxique level 3 avec Aldo à Cavalaire

Résumé de notre formation de plongée Hypoxique en recycleur Inspiration avec Jérome comme narrateur, excellent d’ailleurs.

Plongées Profondes à Cavalaire

Fin Mai 2008 à Paris, en plein boulot;
Coup de téléphone de Nicolas qui m’annonce qu’il plonge toutes les fin de semaine dans le lac du Bourget avec son recycleur Evolution ,de manière à étoffer son carnet. Il s’oriente déjà vers un stage avec Aldo Ferrucci courant Aout pendant ses vacances, pour passer le niveau Trimix confirmé…… Moi qui pensait « plongouiller » un peu cool depuis mon dernier stage l’an dernier durant cette même période, je me laisse finalement convaincre (sans trop me forcer je l’admets) de l’accompagner durant ce stage de 4 jours.

Début Aout à Cavalaire :

Stage Trimix hypoxique
Stage Trimix hypoxique

Cela fait à peine une semaine que les vacances (les vraies) sont terminées, et que je suis remonté sur Paris pour bosser, j’ai profité de ces 15 jours sur place en Juillet pour tremper mes palmes une dizaine de fois dans la baie, pour des plongées sympathiques sur le TOGO, le RUBIS et autres HELLCAT ou Barge aux Congres, et ce à chaque fois en recycleur.

quelques photos du Hellcat

Cette fois-ci de retour sur mon lieu de villégiature, les choses sérieuses vont commencer (c’est pour ça que je me fait un malin plaisir à affirmer à qui veut bien l’entendre que « non, ce ne sont pas des vacances ! » ).

L’objectif de ce stage est de parfaire notre formation, et d’envisager des plongées à des profondeurs de trois chiffres avec le recycleur. Les trois premiers jours de stages m’ont permis de recadrer un certain nombre de mauvaises habitudes prises avec le temps, ainsi que d’intégrer la gestion de l’équipement complémentaire pour mener à bien des plongées à ces profondeurs. (entre autre la gestion du deuxième Bail-out )

Au programme : révision des « gammes »avec gestion de la réchappe en circuit ouvert, manipulation des ordinateurs, lancer de parachute et cours théoriques durant l’après-midi.
Nous voici donc arrivés ce Jeudi matin à la fin du stage, avec pour objectif annoncé une plongée « ballade » aux environ des 100 m de profondeur. Le site choisi par Aldo sera le tombant à Mémé, situé dans la baie à 15min environ de navigation du Port par semi rigide. La veille, nous avons effectué le briefing de cette plongée et planifié celle-ci à l’aide du logiciel V-Planner , tout en intégrant la procédure de secours notamment dans la gestion des consommations des gaz.

Rendez-vous est donné au local des compresseurs de plongée à 07h00 (je vous disais bien que ce n’étaient pas des vacances), pour un départ du bateau prévu à 07H45. Mon équipement habituel est prêt :
-Combi étanche (l’eau a beau être à 25°C en surface, elle doit avoisiner les 14°C en bas)
-Recycleur Inspiration Vision, équipé de son bloc de diluant trimix 8/63.
-Deux Bail-out de secours : un bloc Alu 7L trimix 16/40 ainsi qu’un bloc alu 10L de Nitrox 32.

J’ai remplacé la Sofnolime pour l’occasion.
J’embarque avec moi mon ordinateur VR3 –C4,et tout le petit matériel qui va avec (Moulinet et Parachute, ardoise de poignée sur laquelle j’ai collé le Run –Time de la plongée, phare HID 10w Dive Rite).
L’équipement complet doit bien peser dans les 50-55kg à Sec.
Nicolas a opté pour la même configuration que moi, si ce n’est son recycleur légèrement plus petit ;
Aldo quant à lui plongera comme toujours avec son Mini Megalodon.

Nous sommes accompagnés par deux bouteilleux à l’air, qui baliseront la descente dans le bleu préalablement jusqu’à 60m, là où commence le haut du tombant. Arrivé sur site, Jules notre pilote, envoie la balise à la baille, suivi quelques minutes après par les plongeurs Air qui vont assurer son positionnement au fond. Nous sommes enfin prêts, et je transpire abondamment dans ma combinaison pendant que nous patientons en tournant autour de la balise avec le bateau. Le courant a l’air assez fort, ce que me confirme la trainée que laisse la bouée en surface ; il ne va pas falloir moisir longtemps et descendre rapidement pour éviter de se faire embarquer.

Enfin, c’est à nous. Nous basculons en arrière dans un même mouvement, et nous retrouvons rapidement à 6m pour un bubble-check.

Je me suis gavé de Solupred depuis 2 jours, car j’ai une oreille qui ne passait pas bien encore hier. Pour le moment tout va bien, et nous continuons notre descente le long de la balise. Nous suivons Aldo qui ouvre la marche et nous retrouvons le haut du tombant à 60m environ au bout de la balise. Nous attaquons la descente vers les profondeurs le long d’un tombant planté de gorgones  jusqu’à une sorte de marche située vers 80m environ de profondeur.

J’entends le « YOUPI » de Aldo qui, en écartant les bras semble voler au dessus de la marche et s’élance comme un parachutiste plus bas; je le suis à mon tour, doublé par Nicolas qui a enclenché le turbo et qui rattrape tout le monde. Nous tombons littéralement et nous retrouvons sur la partie plus verticale du tombant, moins riche en faune fixée car plus verticale et donc moins éclairée par la lumière naturelle ; je jette un coup d’œil sur mon ordi : 106 m….

J’ai le cerveau dans le brouillard, comme si j’étais narcosé, ce que je suis peut être finalement, bien que le calcul de la profondeur Air équivalente me situe pourtant aux alentours de 25 m avec les mélange que nous respirons. Je passe la main sur la coque du recycleur et trouve en aveugle la commande d’allumage de mon phare HID : rien, le bestiau reste éteint ; je me maudis de ne pas avoir une fois encore vérifié les batteries avant la plongée, et récupère prestement ma lampe Ikelite qui j’espère a tenu le choc à cette profondeur. J’éclaire d’un petit pinceau lumineux le tombant qui défile sous mes yeux, tout en remontant le long d’une grosse faille que l’on devine au loin ; l’eau est claire. J’entends le choc métallique des deux bails out qui frottent de temps en temps sur la coque de mon recycleur.

Régulièrement à tâtons, je saisis mes deux détendeurs de secours pour me familiariser avec leur position. Je fais de même avec le moulinet que j’ai accroché sur une boucle de mon harnais vers l’arrière. Nous remontons dans la zone des 80m, ce qui me permet de récupérer l’autre partie de mon cerveau qui était restée jusqu’à présent absente. Je trouve que le tombant est plus sympa avec sa faune fixée. Par contre pas ou très peu de poissons. Déjà 13 minutes d’immersions. Il est grand temps de rejoindre la surface et d’entamer la déco, d’autant plus que chaque minute passée au fond se paie cash en durée aux paliers.

Nous avons planifié environ une heure de temps d’immersion, y compris les paliers. Nous remontons en pleine eau jusqu’à une profondeur de 30m environ. Le haut du tombant a déjà disparu dans le bleu; je fais le signe « parachute » à Aldo qui acquiesce du regard. Je décroche le mousqueton et envoie le tube qui file vers la surface ; avec mon dévidoir de 50m je suis certain de ne pas être trop court. Je rembobine tranquillement, tandis que nous sommes accompagnés dans notre lente remontée par des bancs de méduses urticantes : au moins cela nous occupe pendant un certain moment. Nicolas sort son Bardes tout neuf qu’il tient à essayer.

Trois minutes plus tard, la ligne de déco dégringole du semi-rigide qui tourne autour de nous ; je fais signe à Nicolas que le fait d’envoyer un deuxième parachute au palier a pu être interprété par le pilote comme un signe de détresse ; ce n’est pas grave,on s’en expliquera tout à l’heure.

J’accélère la déco en envoyant de l’Oxy pur dans la boucle de manière à maintenir une PPO2 aux environs de 1.5 b. Nous sortons de l’eau au bout de 66 minutes, et nous déséquipons dans l’eau avant de grimper dans le zodiac. Jules nous a suivi pendant toute la déco avec le zodiac et nous annonce que nous avons dérivé de 1 km à cause du courant pendant nos paliers, foi de GPS ! Ben cela fera toujours ça de moins à faire en bateau pour le retour au port. Déjà, nous pensons à la suite et aux plongées qui nous attendent en Octobre au même endroit………mais là encore, ce sera une autre histoire.

Jérôme

Posted on Un commentaire

Formation trimix & plongée trimix à Cavalaire

Plongées trimix et formation Trimix à Cavalaire

Formation trimix et plongée trimix à Cavalaire
Formation trimix et plongée trimix à Cavalaire

J’en profite pendant ce pont du week-end du 8 mai pour descendre sur la cote, et plonger avec Arnaud chez Eau Bleu à Cavalaire et finir ainsi ma formation Trimix en ouvert. Beau temps et belle plongée Trimix sur les tombants et les épaves de la baie de Cavalaire dont l’épave du Togo. Quelques jours pour plonger en mer et valider les derniers points, run time, procédures, dévidoirs lancer de parachute remontée en pleine eau etc.

Pour une première fois avec Eau Bleu, tot c’est très bien passé, la découverte des fond de la baie de Cavalaire, et du magnifique Cap Camara. Cavalaire c’est la Mecque de la Plongée Tek en France.

La fin de la formation trimix s’est très bien passé, avec la révision des classiques fondamentaux, calcul des runtimes, le what if, perte de gaz etc. Pour moi la nouveauté fut la remontée en pleine eau. Au lac on ne la pratique pas, on remonte toujours le long d’un tombant avec un support visuel, du moins pour les plongées trimix normoxique.

Congre Formation trimix et plongée trimix à Cavalaire
Une plongée avec un Congre Formation trimix et plongée trimix à Cavalaire