Publié par 4 commentaires

Plongée sur le HMS Audacious en Irlande

Plongée HMS Audacious

Plongée sur le HMS Audacious en Irlande

Un retour en arrière de Vic verlinden lors de nos plongées en Irlande en Aout 2011 à Malin Head dont celle-ci sur le cuirassé HMS Audacious.

Le cuirassé HMS Audacious

Naufrage du HMS Audacious
Naufrage du HMS Audacious

Vic a tourné ses séquence avec son appareil après avoir terminé sa séquence de photos lors de sa plongée sur l’épave.
Le HMS Audacious était un roi cuirassé de classe George V de la Royal Navy. Le navire n’a pas eu le temps de combattre lors de la Première Guerre mondiale, étant coulé par une mine marine allemande au large de la côte nord du Donegal, a Malin Head en Irlande en 1914.

Naufrage du HMS Audacious

Localisation de l’épave

La position de l’épave est à env. 15 miles de Malin Head. L’épave repose à l’envers en presque un seul morceau et est intact. La salle des machines est ouverte à la suite d’une explosion. Une tourelle se trouve sur un côté de la coque. Idéale pour une plongée Trimix ou recycleur. Beaucoup de vie de poisson y compris les congres. La marée basse en eau aux alentours de Belfast n’est pas forte.

Attention !! – Il y a une quantité excessive d’explosifs autour de l’épave – obus et torpilles.

Le HMS Audacious était un cuirassé Super Dreadnought de classe King George V, mesurant 197 mètres de long, une masse brute de 23 000 tonnes et un équipage de 900 marins. L’armement militaire comprenait dix canons de 343 mm, seize canons de 101 mm, trois tubes de 21 torpilles. Le cuirassé a été la première victime principale de la Première Guerre mondiale après avoir heurté une mine posée par le SS Berlin, le paquebot Norddeutscher Lloyd, en quittant Lough Swilly à 08h45 pour un exercice de tir. La mine a explosé à babord, juste devant la cloison arrière de la salle des machines.

Des tentatives infructueuses ont été faites pour le ramener à Lough Swilly. Son équipage a été évacué sur le HMS Liverpool et le paquebot White Star, le SS Olympic. Le cuirassé a finalement coulé à 21h00. Aucune vie n’a été perdue. Son commandant était le capitaine Dampier. Lire la suite sur wrecksite :

Vidéo de la plongée sur le HMS Audacious à Malin Head

Au retour de la plongée, un banc de dauphins a accompagné le bateau

Plongée sur les épaves en Irlande de la seconde guerre mondiale à Malin Head

Publié par Un commentaire

Plongée sur l’épave du sous-marin U2511

Plongée en recycleur sur l'épave du sous-marin U2511 à Malin Head en Irlande

Plongée sur l’épave du sous marin U2511 Malin Head Irlande

L’organisateur du voyage de plongée à Malin Head nous avait demandé jusque quelques semaines avant le départ si on était interressé pour plonger l’épave du sous marin U2511 ??? Ce à quoi j’avais répondu bien entendu bien évidemment « c’est comme si tu demandais à un chien si il voulait un os .. !!! » LOL

Mise à l'eau en ce matin frais à Malin Head en Irlande pour plonger sur le sous-marin U2511
Mise à l’eau en ce matin frais à Malin Head en Irlande pour plonger sur le sous-marin U2511

Ce Mercredi matin 17 aout 2011, le temps s’est amélioré dans la nuit, ya plus ces maudis creux et les cachets que me donne mon Binôme Peter Lowe fonctionnent à merveille. Les Roastbeef se sont calmés, il ne veulent plus sacrifier le français sur l’hôtel des dieux de la mer ! C’est que nous gens du sud sommes des gens raffinés, on a pas l’habitude de sortir avec des creux de 2,8m!

Plongée sur l’épave du sous marin U2511

Plongée...dans le vert des eaux Irlandaise à malin Head sur l'épave du sous-marin U2511 LOL
Plongée…dans le vert des eaux Irlandaise à malin Head sur l’épave du sous-marin U2511 LOL

C’est pas le grand beau temps, c’est pas la mer pétole mais pour l’endroit les conditions sont bonnes LOL 1m de creux sporadiques, à 20 miles des cotes, le temps que le Boat fasse la route le cacheton a le temps de faire son effet. C’est la bruine, au loin on distingue de temps en temps des passages bleus dans le ciel, mais bon….ce qui nous intéresse là pour le moment c’est sous l’eau.
Peter et moi nous nous préparons, chacun nos bails out, plus moi mes éclairages la caméra et le caisson de batterie…plus les fils, c’est pas très pratique à manier hors de l’eau.

Plongée…dans le vert des eaux Irlandaise LOL

La descente lente du Revo

Le bateau comme à son accoutumé s’approche lentement du mouillage, et on attend sur le plongeoir LOL, Peter est devant moi, la sirène retenti et PAF deux sacs tombent à l’eau…enfin nous quoi ! Peter est lent à la descente, j’ai tout mon temps pour le filmer, il dit que ça vient de lui de son adv qui marche pas….mais bon comme à chaque fois qu’on plonge avec plongeur équipé d’un recycleur REVO, il met deux plombes à descendre….va savoir charles (le Prince LOL y peut pas descendre ..ses oreilles le freine moouaarrff LOL MDR ).

L'épave du sous-marin U2511 est là sur le fond de 70m
L’épave du sous-marin U2511 est là sur le fond de 70m

L’épave est là sur le fond de 70m

Le Chateau du sous-marin U2511 est imposant
Le Chateau du sous-marin U2511 est imposant

L’épave est là couchée sur le flanc. Le château est énorme, rien à voir avec le rubis que j’ai déjà fais plein de fois, ce serai un kif terrible de pouvoir pénétrer ce sous marin…Au pied du sous marin j’apperçois une écoutille, mais vu mon anarchement rien ne me laisse présager que je puisse la pénétrer ! LOL

Le Chateau de l’épave du sous marin U2511 est imposant

L'avant de l'épave du sous-marin U2511 est cassé net avec les tubes lances torpilles
L’avant de l’épave du sous-marin U2511 est cassé net avec les tubes lances torpilles

Le château est plein de tubes qui remonte au dessus de lui, le périscope est toujours en place, sorti. On se dirige vers l’avant du sous marin, il y a des débris alentour, un petit filet qui traine et surtout beaucoup de poissons, on dirait qu’il manque plein de panneaux rectangulaires sur la partie supérieure du sous marin.

L’avant est cassé net avec les tubes lances torpilles

Les 6 tubes lances torpilles de l'épave du sous-marin U2511
Les 6 tubes lances torpilles de l’épave du sous-marin U2511

L’avant du sous marin est cassée net et apparaissent les 6 tubes lance torpilles qui dépassent du U2511, c’est vraiment surprenant la façon dont il a cassé à cet endroit, la taille des tubes face au plongeur ne laisse aucun doute sur la puissance de feux du monstre à son époque.

Pénétration à l’intérieur de l’épave du Sous marin U2511

Peter me montre le trou béant de l'épave du sous-marin U2511 ou je vais m'engouffrer
Peter me montre le trou béant de l’épave du sous-marin U2511 ou je vais m’engouffrer

On remonte sur tribord quand Peter tel le chien d’arrêt devant le gibier est posté devant quelque chose qu’il me désigne….il s’agit d’un trou béant, sans doute d’une mine ou explosion quelconque. Je calcul vite que le trou est assez grand pour que je puis entrer avec mes bails out et mes spots vidéos, donc je me félicite de cette opportunité d’entrer dans le monstre délicatement, je ne veux pas mettre le why à l’intérieur.

C’est beaucoup plus vaste à l’intérieur que l’épave du Rubis, c’est le pied total d’avoir la chance de pouvoir plonger cette épave à 70 mètres. Il y a plein de fils, câbles qui pendent du plafond c’est un gros bazar là dedans, on vois bien que ça a bien pété ! Je ne peux pas aller plus loin sur mon coté gauche c’est bouché, demi tour direction sur la droite, il y a un passage en face de moi….mais ça va pas être possible…ya décidément trop de bordel, fil tuyaux qui pendent du plafond et bloquent le passage.

L'exploration de l'intérieure de l'épave du sous-marin U2511 à malin Head
L’exploration de l’intérieure de l’épave du sous-marin U2511 à malin Head

L’exploration de l’intérieure de l’épave du sous marin U2511

Le binz complet à l'intérieur de l'épave du sous-marin U2511 à Malin Head
Le binz complet à l’intérieur de l’épave du sous-marin U2511 à Malin Head

Je continue mon exploration et aperçois juste en dessous de la paroi déchirée par le trou béant, un mur de batterie sans doute ou du moins cela y ressemble fort. Peter a la tête qui passe par la déchirure et me surveille tout en m’éclairant. C’est dommage….j’aurais adoré allez plus loin à l’intérieur….On est bien au fond….

Peter m'attend à l'extérieur du trou au dessus de ce que je crois être des batteries du U2511
Peter m’attend à l’extérieur du trou au dessus de ce que je crois être des batteries du U2511

Je ressort et on continue l’explo, on croise les autres en scoot, (vraiment inutile sur cette épave au contraire) et Vic qui shoot ses photos.

Peter m’attend à l’extérieur du trou au dessus de ce crois être des batteries

La partie arrière du sous-marin U2511 et son hélice

L'épave du sous-marin U2511 est très poissonneuse
L’épave du sous-marin U2511 est très poissonneuse
La partie arrière et l'hélice du sous-marin U2511
La partie arrière et l’hélice du sous-marin U2511

On se dirige sur la partie arrière du submersible pour arriver sur l’hélice, une simple hélice, un petit filet traine sur son axe. A l’arrière de l’helice se trouve le gouvernail et les commandes de profondeur. Les deux sont à moitié enseveli dans le fond de graviers.

La seule et unique hélice du sous-marin U2511
La seule et unique hélice du sous-marin U2511
On décole du château
On décole du château

Retour vers le château ou se trouve la ligne, et ou cette diablesse d’écoutille me tente…trop petite décidemment…
C’est le moment de remonter….mouaip, je suis heureux c’était beau, bien et bon et je ne regrette absoluement pas de ne pas avoir eu de scoot, c’est le meilleur moyen de louper une plongée comme celle ci, ou on peut s’attarder sur les détails, inspecter, pénétrer etc je regrette le manque de soleil qui aurait donné plus de lumière au fond et une autre dimension à cette épave de sous marin, ce beau U2511.

En sortant de l'eau de notre plongée sur l'épave du sous-marin U2511 surprise la mer s'est bien calmée.
En sortant de l’eau de notre plongée sur l’épave du sous-marin U2511 surprise la mer s’est bien calmée.
La mer est calme et le capitaine "pose" le boat pile poile dans mes mains
La mer est calme et le capitaine « pose » le boat pile poile dans mes mains

Plus sur l’épave du Sous-marin U2511

/ http://en.wikipedia.org/wiki/German_submarine_U-2511
/ http://www.uboat.net/boats/u2511.htm
/ http://www.wrecksite.eu/wreck.aspx?14843

La version youtube est ici expurgée de sa bande son originale beecause youtube est une paine in the ass due the licence !

Created with Admarket’s flickrSLiDR.

/ Plongées sur les épaves de Malin Head en Irlande Part 1

Publié par 11 commentaires

Plongées sur les épaves de la seconde guerre mondiale a Malin Head en Irlande du Nord

Plongées sur les épaves de la seconde guerre mondiale a Malin Head en Irlande du Nord

Pendant la seconde guerre mondiale, les anglais étaient ravitaillés directement par bateaux des états unis en chars, matériels et hommes, et des dizaines de cargos, destroyers, transports de troupes arrivaient donc directement des US en passant toujours à ce même endroit Malin Head en mer d’Irlande, tordue par les vents et la tempète, terre inhospitalière.
Les sous marins nazis descendaient donc de la Norvège, et stationnaient dans les parages en posant des mines, attendant si il le fallait qu’un navire passe à proximité pour le torpiller.
Quelle magnifique endroit pour plonger sur les épaves profondes de la seconde guerre mondiale à Malin Head en Irlande.

Localisation google map de malin Head Irlande

Agrandir le plan

Les environs sont donc kafi d’épaves, et comme les fond restent raisonnables de 60 à 70m maxi, on peut donc prévoir de passer du temps sur des épaves immenses avec des run time de 90 à 120′.
Tout a commencé quand je suis tombé par hasard sur cette vidéo prise en Aout 2010….qui a fait l’effet d’une bombe…OUCCHHH la visi, la taille des épaves….fallait que j’aille voir….J’en parle à deux trois poteaux et potesses, qui me disent oui, puis me ..plantent…..lol…..donc je me retrouve seul à réserver …(ça commence….).

%

Profitez de ces images….c’est la seule fois ou il a fait beau depuis 1730….à Malin Head LOL

Le 12 Aout donc à 8h du matin je prends la route dans la Hollyday mobile direction Ayr en Ecosse ou l’embarquement est prévu pour le 13 vers 14H, c’est un voyage de 1700 km et d’environ 17h Plus le ferry qui m’attend, je parts avec le beau temps, puis le quitte en arrivant dans le pas de Calais, ya pas que des légendes, mois je vous le dis.
Vers 21H je m’arrete juste vers Chester pour dormir dans un Motel, tellement naze qu’il ne proposait même pas de bière…T en Anglettere T sur la route depuis 8H du mat, tu as juste pris un sandwich et un red bull dans le Ferry et les autres plonkers !!!! y zont même pas une pinte de bière dans ce foutu motel de M…., ya quand même des signes !!
% plongee-epaves-malin-head-deep-ccr-tartiflette-team__24_.JPG

Le bateau Loyal watcher au quai en Ecosse à Ayr pour partir plonger sur les épaves à Malin Head

Les recycleur sont attachés au banc et les bails out à une line par terre
Les recycleur sont attachés au banc et les bails out à une line par terre

L’embarquement se fait au port de Ayr en Ecosse, des quais, au loin, je vois la mer qui bouge grave…c pas bon signe ça, Daren le Boss et Linda sa femme nous montre le bateau et nous explique comment s’installer : au début j’avais pas compris pourquoi ils nous ont demander d’attacher nos recycleurs et les bails-out sur le banc ? Deuxième indice?

Les recycleur sont attachés au banc et les bails out à une line par terre

Le bateau de faible tirant d’eau 2,8m, c’est un ancien navire de la Navy qui servait à transporter du personnel d’un navire à un autre en campagne, puis à la formation des marins.
Le navire quitte le port pour naviguer toute la nuit en mer d’Irlande en laissant les iles écossaises à droite, puis en plein Océan Atlantique Nord, les vagues arrivent directement des états unis….plusieurs fois dans la nuit je manque décoller de ma couchette……ceci est le troisième indice…qui aurait du m’alerter….LOL
plongee-epaves-malin-head-deep-ccr-tartiflette-team__27_.JPG

Notre carré, le plus grand à l’avant du bateau avec 4 couchettes

Dimanche le premier Jour de plongée sur l’épave sur l’Audacious.

Fiche Audacious

 Plongées sur les épaves de la seconde guerre mondiale a Malin Head en Irlande du Nord
Plongées sur les épaves de la seconde guerre mondiale a Malin Head en Irlande du Nord
 Plongées sur les épaves de la seconde guerre mondiale a Malin Head en Irlande du Nord
Plongées sur les épaves de la seconde guerre mondiale a Malin Head en Irlande du Nord

La baie de la première nuit de nos plongées à Malin head sur les épaves de la seconde guerre mondiale

Le matin on est à l’abri dans une baie, j’ai pris mon breakfast copieux, et on part en pleine mer sur le site de l’épave de l’épave Audacious à Malin Head Irlande un navire de guerre qui git sur un fond de gravier à 66m avec plein de torpilles et obus partout…
Aussitôt sortit de la baie, ca recommence à taper grâve….des creux de 2,8m…c’est pas rien 2,8 m de creux ??? j’ai pas l’habitude moi, en France dès que ça dépasse 0,8m ça sort pas !! alors…Je vais me coucher …à l’horizontale ça va mieux, 2h à patienter avant d’arriver sur site et plonger vers 11h30, les épaves sont situées entre 10 et 20 miles des cotes.

Quand arrive le moment de mettre sa combi sur le pont ….oupssssss faut se cramponner….et là ça se met à tourner grave, j’ai juste le temps pour agripper la rembarde et de vomir….3 fois. Je me retourne vers mon binôme Peter et commence à lui expliquer que ça a l’air cuit pour moi…que vu mon état, je vais certainement pas me balancer à l’eau……Sa réponse me plut beaucoup pleine de flegme à l’anglaise : «  tu sais les prochaines 90′ sur le bateau ce sera pareil…voir pire, tandis que sous l’eau ce sera mieux….. » ce qui m’a décidé à me jeter du haut de la passerelle dans des vagues de 2,8m….

Vu ma condition et celle de plongée, je n’ai pas pris ma caméra ni les éclairages, d’ailleurs Daren n’avais pas autorisé les scooter sur cette plongée difficile.
La remontée se fera le long d’une lazy lane ou lazy shot : le premier plongeur descend et attache une ligne secondaire à 37m par exemple sur un fond de 70m à un anneau grâce à maillon rapide, et chaque plongeur qui descend attache à cet anneau un signe personnel qu’il rendra à la remonté. Ainsi le dernier plongeur à remonter sait qu’il est le dernier car il n’y a plus de mousqueton après le sien et détache ainsi la lazy shot de la ligne principale, qui elle peut être remontée pendant que les plongeurs sont aux paliers.
lazy_shot_deep_ccr_tartiflette_team.jpg

Utilisation d’une lazy lane de décompression

On est resté coincé un moment en surface, car mon binôme Peter ne trouver l’inflateur de son revo trop court….son bras étant aussi trop court, il me montrait sa purge d’étanche…(sorry Pete… LOL ), plus une descente lente, l’ADV du révo ne fonctionnant pas, on est arrivé en bas …doucement…je suis pas habitué….
En bas c’est magique….il y a une visibilité de 30 à 40 mètres, l’épave est énorme, 181 m x 27 m et 8 m de haut sur un fond de 66 m. L’épave a coulé après avoir heurté une mine.

L’épave se trouve à l’envers sur un fond de graviers et galets, apparemment en une seule pièce, la salle des machine est accessible suite à l’explosion, ce qui surprend le plus c’est la faune ambiante, des poissons, des tas de gros poissons tel des mostelles, pas de petits, les Anglais explique cela car il n’y a pas de pêcheurs qui officient dans les parages. L’ambiance est complètement différente de ce que j’ai pu vivre jusqu’alors ailleurs, l’eau est « pure », on sent que si le soleil pointe le bout de son nez, on va pouvoir tout voir.

Tout autour de l’épave on trouve des débris d’obus, de torpilles, et aussi une tourelle gigantesque équipée de ses canons de mêmes proportions. On passe autour des 4 hélices, entre les deux gouvernails, qui ne sont pas aussi gros que celui du haven, mais de taille « raisonable ».
Au bout de 28′ l’ordi nous annonçant encore 47′ de temps de déco, nous décidâmes d’entamer la remontée, on récupère au passage notre mousqueton sur l’anneau. À partir de 10 mètres, la situation devient difficile, tous les plongeurs étant au bout, le bout étant lui même flottant, dans une houle avec des creux de 2,8m, …on a failli par deux fois être tous projetés à la surface…LOL…mais pas malade….

Quand viens le moment de sortir de l’eau….en surface à coté de la bouée…..je me sent tout petit balloté, le bateau est loin….je le vois….puis je le vois plus…par intermittence, il disparaît derrière les vagues. Daren, le capitaine, crie dans son haut parleur de lâcher la bouée et de nager vers lui….en pleine mer….dans des vagues de 2,8m….pas très engageant le truc…faut se lancer quoi….lol….j’ai l’impression d’être le jouet des vagues et de ne pas avancer…..SOUDAIN la masse bleue du bateau se trouve devant moi à moins de 10 mètres ! La proue vient de heurter une grosse vague, et l’avant du bateau sort complètement hors de l’eau….WAOOUUUU ça envoie du p’tit ! Je me sent alors comme la mouche faisant face à la tapette….(je regrette beaucoup de ne pas avoir eu ma Gopro à ce moment là).
Mais malgré ça, Daren, en virtuose, pose l’ascenseur pil poil dans mes mains, aussitôt debout dessus, Linda actionne le treuil de relevage.
Sur le pont un des autres plongeurs m’aide à m’assoir et me déséquiper, même pas le temps de poser le recyclo, d’attacher tout le matos que je me vois encore courir m’agripper à la rembarde pour y vomir encore par trois fois….on est dimanche pensais je dans ma tête…..et faut que je tienne toute la semaine….c’est pas gagné….je file me coucher….sans passer par la case Lunch.
Le bateau prend la direction de la baie de Portsallon où nous passerons les nuits à l’ancre et protégés, pendant cette semaine de plongée.

Lundi plongée sur l’épave de l’Empire Heritage

Fiche Empire Heritage

Enfin non…pas de plongée pour moi, le bateau s’est mis en route pendant mon breakfast….et a commencé à taper immédiatement dans les vagues de 2,4m, je suis donc parti me coucher illico et n’ai pas réussi à me lever….Quelle misère, l’Empire Heritage c’était la plus belle des épaves, un cargo à vapeur de 165m x 23m avec pleins de chars Sherman et de camions au fond……aaarggghhhh quel idiot ! Je m’en veux beaucoup sur ce coup là !!! Pfffffffff

Mardi …Pas de plongée….45 nœuds de vent !

A Suivre….