Posted on

Plongée en double recycleur jusqu’à la trémie à Saint Sauveur

Plongée en double recycleur jusqu'à la trémie à Saint Sauveur

Plongée en double recycleur jusqu’à la trémie à Saint Sauveur

Première journée du week-end de plongée souterraine dans le LOT ce sera à Saint Sauveur et saint sauveur avec Fabrice avec un gros programme.
Pour ce samedi Fab n’est pas encore arrivé et Rémi et moi avons RDV avec Franck à St Sauveur.
Rémi ne connait pas la cavité et Franck lui fait la topo … du coup il ne sait plus trop si il doit y aller, le coup de la dune mouvante après une longue période d’étiage avec quelques anecdotes sur les plongeurs pris en bas de l’étroiture …. le laisse dubitatif….

Pour ma part je me suis fixé pour objectif d’aller en repérage jusqu’à la trémie en scooter en double recycleur avec le Triton et l’inspiration et 3 bails out pour tester la config.

Malheureusement il n’y a pas de débit, et la vasque se termine par un lac de lentille, ce qui est magnifique dans les couleurs de l’automne, mais laisse présager rien de beau sur la clarté de l’eau.

Mauvaise visibilité pour cette plongée en double recycleur jusque la trémie

Le passage de l’étroiture ne pose aucun problème même avec la double épaisseur, je pose le Nitrox 50 juste derrière et feu plein gaz direction le bas.
La visi est pire que ce que je prévoyais : 3 m au maxi et je ne quitte pas le fil des yeux.

Même au fond du puît LeGuen la visi n’est pas meilleur et je ne vois même pas les départs du shunt.

Comme prévu demi tour après 1 m dans la trémie et retour en gérant les volumes des deux recycleurs, le Triton gueule lol sa PPO2 est trop basse mais bon, il est là en back-up c’est tout, je vais pas gaspiller du bon oxygène.

Je suis trempé, la combi a des fuites que j’ai pas eu le temps de gérer et heureusement que mes sous-vêtements sont au top, car finir 127′ dans ces conditions LOL.

Un truc bizarre mon annulaire droit qui décide de faire des siennes… non mais !

Plongee souterraine Saint Sauveur Lot
Merveilleux paysage du Lot
Posted on Un commentaire

Plongée souterraine à la trémie de Saint Sauveur Lot

Plongée souterraine à la trémie de Saint Sauveur dans le Lot

Plongée souterraine à la trémie de Saint Sauveur Lot et retour par le shunt

 

saint_sauveur_topo_coupe_deep_ccr_tratiflette_team.jpg

La coupe de la résurgence de saint sauveur

saint_sauveur_tremie_deep_ccr_tratiflette_team.jpg
Plongée souterraine à la trémie de Saint Sauveur Lot

Ce samedi jour de shabbat, enfin pas pour tout le monde…. Fabrice et moi avons décidés de descendre à la trémie puis de trouver le shunt et de revenir par cette galerie. Bien qu’étant le concierge de Saint Sauv, Fabrice me confie n’avoir jamais emprunté le shunt.
Pour aujourd’hui j’ai loué un scooter Bonex référence.
Fabrice est en double, je pose ma gueuse d’oxy de 13l au fond de la vasque. Fabrice m’a prêté un double LED 2000 vidéo que je peux fixer sur mon harnais au lieu de partir avec mes éclairages Bersub montés avec ma Cam.

Plongée sout à Saint Sauveur

Le Bonex est un régal, pas de couple antagoniste, ni latéral ni transversal, juste ce foutu lesh qui se détend au bout de qq secondes et donc le scooter me tracte par la main…. obligé de m’arêtter pour le resserrer, pas cool la sensation d’être un boulet pour FAB!
Il y a pas mal de virages dont certain à angle droit.
Fabrice est devant et je le suis, ça va plus vite qu’il y a deux jours. Je passe les 73m, et cela remonte un peu jusque 66m au sommet du puît Leguen qui lui descend jusqu’à 77m. Atteint cette cote on remonte aussitôt jusque 63m, la trémie est face à moi, c’est un cahot de pierres effondrées il faut passer en « force et gratter », pousser le scooter devant soit et faire « passer » le recycleur ainsi que les bails out.
saint_sauveur_tremie_deep_ccr_tratiflette_team-2.jpg

Le « profil » particulier du sol dans les 70m

Il faut faire attention de ne pas se prendre dans le fil, car en plein milieu il passe de main droite à main gauche. Il aurait été intéressant de filmer.. mais ça aurait un compliqué le Job.
Arrivé à ce que je crois être le sommet de la trémie, à 60m je trouve un espace plus grand, une sorte de plateforme ou l’on peut tenir à deux, je crois être au sommet et fait signe à Fabrice de reprendre le chemin de la sortie, lui me fait signe OK et de continuer, mais non ? Pourquoi ? On a atteint notre premier objectif, il m’expliquera plus tard qu’en fait quelques cm plus loin la trémie continuait à monter…
saint_sauveur_tremie_deep_ccr_tratiflette_team-1.jpg

On dirait des plats à tartes ?

On fait demi tour et reprenons le chemin de la descente. Javais remarqué au fond du puits leguen un amas de fil à la descente qui partaient sur la gauche. On y retourne c’est pile le bas du puits à 77m, et on prend à droite, on emprunte un tunnel de1,5m de diamètre presque circulaire, c’est cool à voir, le fil par contre est « pourri », il est pas net et semble lâche. Le shunt remonte plus doucement que le puits principal.
Vers 71m, le fil est cassé je stoppe net tel le chien de chasse en arrêt et le montre à Fabrice qui m’a rejoint. OK je reste là . Devant moi, et je ne sait pas pourquoi c’est la touille… Fab est allé voir je l’éclaire… il me fait des grand signes OK je le rejoint, le fil est là, on tourne sur la droite et à 65m on retombe sur la galerie principale avec son fil d’acier blanc, on prend à droite et on remonte, plein gaz.
La galerie redescend jusque 71m, avant d’attaquer la remonté jusque la dune de sable menant à l’étroiture d’entrée.
saint_sauveur_tremie_deep_ccr_tratiflette_team-3.jpg

La langue de sable dans la galerie qui mène à l’étroiture

On commence les paliers à -30m, soit à 25m de l’étroiture… il nous reste encore 110′ de palier, mon gant gauche prend l’eau et je la sent remonter le long de mon bras, heureusement c’est de l’eau chaude… 13° LOL
Après le passage de l’étroiture heureusement il y a les poissons sur le coté gauche, qui aident à faire passer le temps. Dès que ma déco me le permet je vais me débarrasser du scout et de mes bails out que j’accroche à ma gueuse d’oxy au milieu de la vasque. Je sent l’eau atteindre maintenant mon épaule… et pour passer le temps et garder ma chaleur je commence à faire le tour de la vasque à la palme pendant 70′ pendant que Fabrice teste la batterie de son Cuda.
On sortira en 2H30′.
Bien content de celle là !

Posted on 3 commentaires

Plongée souterraine à saint Sauveur

plongee sout recycleur saint sauveur lot deep ccr tartiflette team

Plongée souterraine à saint Sauveur

Et nous voilà de retour dans le Lot à Gramat pour notre pélerinage annuel de plongée souterraine.

 

Plongée souterraine à saint Sauveur
Plongée souterraine à saint Sauveur

La vasque de Saint sauveur manque d’eau … mais pas de lentille !

Comme il y a quelques années, nous sommes réunis, Armel le bretonneux, en sidemount, Pierre le tactile qui kinff à donf Fauve !, en sidemount aussi, Fabrice le concierge de saint Sauv en double recycleur et moi même. Une pensée pour mon Guigui qui nous avait bien fait rigoler avec son Préméko et sa fameuse marche arrière ! et qui ne sera pas là cette année.
Cette première plongée sera solo pour moi, Pierre et Armel préférant se la jouer perso dans leur coin en Side. j’ai loué pour l’occasion le petit dernier de la gamme des scooter Bonex l’échos, qui va me suffire pour cette première plongée. Fabrice n’est pas encore arrivé, il doit encore être en train d’estropier un malade à moins que ce se soit Caroline ! LOL
etroiture-entree-saint-sauveur-plongee-souterraine-deep-ccr-tartiflette-team.jpg

Passage de l’étroiture avec le scooter les bails out et le matos Vidéo

La vasque est basse, très basse, il n’a pas plu dans le Lot depuis longtemps, et la source ne débite pas. Saint sauveur a ceci de particulier qu’une grande langue de sable fin et instable descend du fond de la vasque jusque l’entrée de l’étroiture à 21m. Ce sable est instable et gorgée d’eau. C’est le poids de l’eau qui le pousse et le tasse qui le maintient en place. Sans courant il a tendance à descendre et boucher l’étroiture.
Avec tous mes bails out et mon matos il faut creuser un chouille pour passer et je part à la palme, en laissant le Bonex sur la ligne.
Je descend jusque -73m à environ 250m, de l’entrée avant de faire demi tour, le compteur tourne et j’ai promis de ne pas dépasser 90′ pour cette première.
saint_sauveur_galerie_73m_deep_ccr_tratiflette_team.jpg

Le fond de la galerie avec ses formes particulières

L’eau est laiteuse avec un maximum de 2m de visibilité.
De retour dans la vasque, aux paliers je prends un peu de temps pour observer la faune locale, afin de ramener des images à mon couardo de pêcheur.

Posted on Laisser un commentaire

Plongée Saint Sauveur Lot du dimanche

Entrée de la rivière souterraine à Saint Sauveur dans le Lot

Plongée Saint Sauveur Lot du dimanche

On se lève assez tôt pour refaire saint Sauveur, car on en a envie et puis ya pas grand chose d’autre de plongeable dans de bonnes conditions. Ce sera notre dernière plongée dans le Lot.

 

Entrée de la source au dessus de la restriction à saint Sauveur

Entrée de la rivière souterraine à saint sauveur

Il fait beau ce matin encore, et guigui est déjà debout !! et il speed !! c’est pas possible y va nous faire tourner le temps ce bougre ! On sera donc trois à plonger à Saint Sauveur, Daniel, guigui et moi. Gregory, lui a décidé, de filer au Ressel ou de rentrer chez lui, il a 5h de route et puis le Ressel n’est pas au top de sa forme.

On fonce chez André pour monter nos machines, changer la chaux, et charger nos voitures, Daniel viendra dans ma voiture car on n’est pas sur que la Volvo passe dans le chemin cabossé de Saint Sauveur, LOL.
Sur place Fabrice est déjà là, parti depuis longtemps.

On descend et je « tâte » le jus à 9 mètres afin de nous rassurer sur sa force et sa capacité à pousser le sable de l’entrée. Ca va il y en a, je suis le premier et j’y vais, je passe et j’attends les autres juste derrière. On croise Fabrice qui est à l’étroiture à 23 mètres, il est en plein pallier.
On continue notre chemin, jusque 70 mètres, on a décidé au préalable de ne pas s’attarder ni de dépasser, on a tous de la route ensuite pour rentrer, et on ne veut pas trop charger, je dois passer des cols à 1000 m pour rentrer alors….
Noeud de fils à 70 m

Le noeud de fils à 70 m à saint sauveur

Donc quand à 69 mètres je me retourne pour montrer le chemin du retour, tout le monde le fais instantanément. On est allé bien plus vite que la veille, et on va sortir plus vite, mon dieux que cette cave est belle !
Poissons au palier à 9 mêtre à Saint Sauveur

Les gros poissons à 9 mètres au palier

Les paliers se suivent, et on rejoint Fabrice à 9m à la cloche : il est encore là ??!! on check son ordi il lui reste encore 120′ de déco !! On apprendra après qu’il est allé jusqu’à la trémie.
Haut de la trémie de saint Sauveur

Le haut de la trémie à Saint Sauveur

La cloche à 9 mètres à Saint Sauveur

La cloche de Saint Sauveur à 9 mètres

On savoure, la déco avec les petits poissons, et les gros.
Les poissons à saint sauveur

Les pitis poissons à Saint Sauveur, c’est beau non ? ça brille de mille feux dans le faisceau des phares

On se déséquipe et on fonce manger chez Muriel, qui a encore fait des étincelles pour nous sustenter.
Reste 5 heures de route, avec la traversée du puy de dôme, avec plus de 100 km entre 600 et 1000 m !! Pas rassuré le gône, je bois 2 litres de flotte et un aspirine on ne sait jamais…
Au fait….a cause de guigui….y faisait pas beau quand on est sorti de l’eau lol

/ Plongée dans le lot à Saint Sauveur
/ Plongée dans le lot à Saint Georges
/ plongée dans le Lot à Cabouy

Crédit photo Aquatek vision

Posted on Un commentaire

Plongée Saint Sauveur Lot

Plongée souterraine à saint Sauveur dans le Lot

Plongée souterraine à Saint Sauveur du 12 Novembre 2010

Suivant les dires de Greg, Saint Sauveur était magnifique le 12 Novembre donc ya pas de raison qu’il ne le soit pas le 13, on va donc y aller faire un tour. On continue notre périple plongée dans le LOT de plongée souterraine.

 

panoramique de saint sauveur plongee lot

Une belle photo de saint sauveur vu par Gregory Vernoux

Donc selon les dires de Greg qui a plongé hier, le 12, Saint sauveur était magnifique avec une superbe visibilité de 10 à 15 mètres. On se disait donc qu’on ne pouvait pas louper ça.
Donc on a décidé de se lever tôt..à 8H30 quoi ! LOL ….On a tous mal dormis, on a pensé à cette foutu étroiture d’entrée, avec sa pente de sable instable qui risque de descendre et de boucher le trou, l’histoire d’eric Establie…
Topo de psout de saint sauveur

le plan coupe de Saint sauveur

Greg et Fabrice partent les premiers. Guillaume a la tête dans le C.l et pierre ne le sent pas, reste Daniel et moi, il fait grand beau, c’est génial, on parle même d’essayer de rentrer dans le Ressel l’après midi.
On monte nos recycleurs et go, guigui et pierre partiront à Landenouze.
On arrive à Saint Sauveur très tard, Greg est déjà sorti de l’eau et nous attend, en effet Fabrice est parti 30 minutes avant lui, greg nous explique qu’il est descendu jusque -70, et ne l’a jamais croisé il est parti pour du long très long.
Nous aussi on avait prévu de faire -70, et il va falloir descendre des bails out en secu au cas ou il en aurai besoin.
On va devoir faire les porteurs d’eau…

On s’équipe
% Puis j’aperçois des bulles dans la vasque…par deux fois

Je prends quand même la S40 d’oxy de greg que je vais lui descendre au cas ou ou la laisser à la cloche. C’est parti !…on arrive tout de suite à la cloche à 9 mètres et fabrice est là contre la paroie, je lui dde si ca va ? OK nickel ! je lui demande combien il lui reste et il ne me répond pas, je lui prends son vision pour verifier….encore 79 min !!!! bon sang et il est à 9 mètres !
J’accroche la s40 à la cloche, pendant ce temps Daniel est parti direction l’étroiture à 23 mètres et se bat dans le jus pour la passer, ya beaucoup de courant. Il s’y prend à plusieurs fois je lui fais signe que si c’est pas possible on se casse. Si fab est passé Daniel passera ..foi de Daniel…les pieds les premiers et à moitié sur le dos lol.
C’est à mon tour, je me tracte sur ce bout, ca zef grave et passe comme une lettre à la poste (j’ai eu le temps d’observer daniel lol). Derrierre, ca sélargit et c’est beau, très beau, ça descend continuellement jusque -60 avec une pente soutenue, puis plus doucement entre 60 et 70. C’est large et majestueux, et je suis très surpris près claire. Nous avons entre 10 et 15m de visi.
Ah j’oubliais lol j’ai oublié ma lampe de plongée Bersub au gite dans la précipitation, pas cool, greg se propose de me prétter sa led 2000, j’ai quand même mes deux petites lampe Sartek. Il m’explique qu’il a un faux contact sur le bloc batterie et qu’il faut titiller pour la faire marcher. Arrivé à 9 m elle s’étteind pour ne plus s’allumer la garce, j’ai beau titiller, tintin !! de plus la tête n’arrête pas de se décrocher de la poignée, quel cadeau ! Heureusement il y a mes deux back up Sartek EBL 2200li qui font un malheur dans cette magnifique galerie.

Matos plongée deep ccr tartiflette team

Le noir et Jaune ….c’est beau

On s’arette à 70 mètres au virage à gauche comme prévu. On part en sens inverse, on passe la langue de sable et ça remonte brut et vite très vite pas besoin de palmer grâce au jus. Premier deep stop à 41 m puis 35m etc.
On repasse l’étroiture et commençons les paliers derrières. A 9 mètres, on a le temps d’admirer la faune, c’est caffit de poissons, Gros moyens et bébés de partout qui se cachent dans les infractuositées de l’entrée.

On sort en 86 minutes….c’était magnifique !!!!!
On se dépèche de rentrer au gite ou Muriel nous attends avec un superbe plat. Magnifique Muriel, merci à toi God Bless You and harry.
L’après midi on fonce au Ressel à Marcilhac-sur-Célé, mais vu ce qu’on voit…..

….On se casse LOL
/ Plongée sout Saint Georges dans le Lot 11/2010
/ Plongée sout Cabouy dans le Lot 11/2010
/ Plongée sout dans le lot 08/2010

Posted on 8 commentaires

Stage intro to Cave dans lot avec Pascal Bernabe

Stage de plongée souterraine Intro to Cave dans le Lot avec Pascal Bernabe.

En fait tout a commencé quand je suis tombé sur une video tournée au Ressel puis les photos et le magnifique montage du puit 4 ! : là je me suis dit faut qu’on le fasse, cette plongée souterraine, et hop ni une ni deux un coup de tel après j’avais Pascal Bernabé au tel pour organiser un stage intro to cave dans le lot.

Repas copieux gite moulin du saut à Gramat dans le LOT : Muriel la maîtresse de maison est une cuisinière hors pair !
Repas copieux gite moulin du saut à Gramat dans le LOT : Muriel la maîtresse de maison est une cuisinière hors pair !

Ce Samedi soir 17h je plie bagages, je monte dans la Citroen C5 Tourer de Carideal. Il pleut des sauts depuis deux jours et on ne sait pas trop bien si le stage de formation de plongée souterraine intro to Cave qu’on a voulu faire va vraiement avoir lieu. Quelques coups de tel avec pascalou et on décide de maintenir quand même. Tout a commencé quand j’ai vu une video du Ressel avec quelques photos : là je me suis dit faut qu’on aille voir ca a l’air tellement magnifique, ce sera aussi une occasion pour faire une formation supplémentaire, apprendre, le frogg etc. Un coup de fil à Pascal Bernabé qui décale son séjour en Russie et Hop du 8 au 11, c’est un amour ce Pascal ! Donc je fixe mes aides à la conduite et GO FAST ! 558 km et 4 H après j’arrive dans le lot pil poil pour l’apéro au gite du moulin du saut à Gramat.

Magnifique gite du moulin du saut à Gramat
Magnifique gite du moulin du saut à Gramat

C’est le pays des visiteurs ici, un havre de repos et de campagne avec perdu au millieu un magnifique gite retapé de main de maître.

Impressionnante station de gonflage d'André qui doit être une des plus belles de France. Magnifiques compresseurs de plongée et B50 pour le gonflage au Nitrox et Trimix
Impressionnante station de gonflage d’André qui doit être une des plus belles de France. Magnifiques compresseurs de plongée et B50 pour le gonflage au Nitrox et Trimix

Ca faisait belle lurette qu’il n’y avait personne sur l’autoroute! Pour ce stage de plongée souterraine pour notre formation Intro To Cave je serai uniquement avec Jerome Mercier, dit pervers pepers, Thierry Marra n’ayant plus de jours de congés dispo jusque fin 2011 !! Nous retrouvons Raphael Courroux qui avait fait la 160 m avec moi à Dahab, et deux autres disciples, Gregory Vernoux et le breton Armel. Il s’avère aussi que la maîtresse de maisson est une fine cuisinière : c’est très bon et très copieux. Pascal n’arrivera que le 8 au matin, enfin son matin à lui ! Cet à dire vers 11H. Un café et on part gonfler et louer du matos pour ceux qui en ont besoin, aux vasques du quercy dans la magnifique station de gonflage locale.

Les compresseurs de plongée gonflent les bouteilles dans une cuve réfrigérée à 6°C
Les compresseurs de plongée gonflent les bouteilles dans une cuve réfrigérée à 1.4°C
La résurgence de Saint Sauveur dans le Lot : plongée saint sauveur dans le Lot
La résurgence de Saint Sauveur dans le Lot : plongée saint sauveur dans le Lot

Impressionnant, il a même une cuve réfrigérée à 1.4 ° pour les gonflages. Je remarque tout de suite l’énorme surpresseur dans l’entrée, tout neuf, qui lui permet de gonfler à l’oxy à 250 bars !!!! Couillu le gars mais comme il y tiens à ses roubignoles il a pas oser monter plus haut ! Bien entendu ce n’est que vers 16H que nous allons décoller vers Saint sauveur, après avoir passé 1H30 dehors sous la puie à répeter des exercices, je me demande s’il me manque pas une case en fait !

Plongée à Saint Sauveur

C'est gore on se prépare dans la boue et le froid à Saint Sauveur.
C’est gore on se prépare dans la boue et le froid à Saint Sauveur.

On se met à l’eau et on descend jusque 21m, Raph veut passer l’étroiture pour rentrer dans le boyau, il a beau se déhaller, ya trop de jus ca passe pas. Nous avec pascalou on va faire les exos dans la régions des 8 9 mètres. On apprend à poser un fil, demander de l’air, passer d’ouvert en fermé etc, quand je suit en train de faire une assistance à mon Binome, Pascal arrive et paf lui arrache le masque, c’est pas rien mon gars on continue. Pascal disparait, mon petit doigt me dit que ca va être mon tour, ca manque pas ! faut continuer quand même sans masque à suivre le fil, faire l’assistance et dans le jus ! Encore qques exos et on sort au bout de 46 minutes à la nuit. Le jour est tombé dehors et nous ressortons au bout de 46 minutes, il fait nuit noir.

On plie baggage et on rentre pour l’apéro.

Le 09-11-2009 Plongée au Ressel.

L'entrée de la rivière soutairaine du Ressel se trouve au millieu du Célé à 6m de fond et là ca ZEF !
L’entrée de la rivière soutairaine du Ressel se trouve au millieu du Célé à 6m de fond et là ca ZEF !

On se lève vers 8H, petit dej copieux de la part de muriel comme d’hab. Puis cool, recool, et on fonce au gonflage. Après le déjeuner, quelques exos et théorie sur la recherche de fil dans la touille, se demeller du fil, couper et reparer le fil, puis direction enfin le Ressel.

Recycleur Joky bidouillé electro TAP TAP ! Même pas peur !
Recycleur Joky bidouillé electro TAP TAP ! Même pas peur !

On se gare au bord de la route étroite, il y a déjà quelques voitures, certain vont partir juste avant nous avec un recycleur Joky, un recycleur home made latéral.

Ya un courant de OUF dans le Célé et le Ressel
Ya un courant de OUF dans le Célé et le Ressel

Il faut descendre le matos en bas de la route par un petit chemin glissant qui mène à la rivière le Célé. Celle ci est en crue, et ne vas pas nous faciliter la tache, elle est noire sale et boueuse. Une fois dans l’eau il faut suivre la berge sur 50 mètres pour rejoindre le départ qui se trouve au fond de la rivière au millieu de celle ci !!

Ca commence mal pour moi, mon recycleur mon bail out ma bouteille d’air pour l’étanche et le pack batterie offre une trop grande résistance au courant et je n’arrive pas à palmer à contre courant, j’ai beau racler le fond en me déhalant avec les pierres au fond, je part avec les pierres à cause du zef ! J’arrive au départ essouflé. Ensuite il faut imaginer, le fil qui part du bord qui plonge au fond de la rivière vers le millieu, dans la touille la plus totale, on se suit et c’est la merde ! Arrivé devant le trou on le voie pas ! Mais on se prend le jus en pleine poire ! Je tire comme un débile sur le fil. Ca y est j’y suis dedant ! C’est plus claire, mais je jus ne faiblie pas, je tire sur le fil et sur les p
ierres. Pascal me dira plus tard que nous avons progrésser de 90 mètres mais je n’y crois pas ! Mon recycleur, mon bail out, ma bouteille de 2L sur le coté du recycleur, et le pack batterie sur l’autre coté forment un très beau parachutte ! Pour lutter contre le courant c’est pas le top ! Moi je cale je n’arrive plus à lutter contre le courant, j’ai le coeur à 150, c’est pas l’éssouflement mais faut que j’arrète et que je me calme. Je fais signe à Jerome que pour moi c’est stop, Je suis calé contre les cailloux ca va. Il veut me faire sortir mais ca va. On fait signe à Pascal que’il y a un pb et celui ci revient, je lui explique la situation, je lui confirme que c’est ok et il décide de commencer les exos de notre formation de plongée souterraine Intro To Cave !

Putain c’est commando on n’est pas là pour cueillir des marguerittes. Il nous fait rechercher le fil perdu, c’est greg qui s’y colle en premier et il lui arrache le masque !!!!!!!! Gregg avale de l’eau part avec le courant et colle le plafond, Pascal est tout de suite à coté de lui et l’assure. C’est à mon tour, allez hop le moulinet autour du cailloux, j’enlève mon masque et me vla parti à la recherche du fil ….que je loupe puisque je tape dans le mur sans l’avoir retrouvé…Merde quel blaireau, décidément je suis bon à rien. Je remet le masque, je retraverse en me tenant aux cailloux pour ne partir avec le jus, je re-enlève le masque et recommance pour enfin trouver ce foutu fil. La jonction est faite et je ne me trompe pas de sens. Le prochain exercice, c’est emellement dans le fil, coupage de fil mais joublie de refixer le fil coupé, enfin on va tous l’oublier. Ca fait 45 minutes qu’on est là et on va repartir enfin, quand soudain gregg se présente en face de moi en me faisant le signe panne d’air avec des yeux qui me dise que ce n’est pas un exercise, pascal vient de lui fermer son bloc à l’insue de son plein gré ! Bon sur ce coup là rapide comme l’éclair ca va bien. Mais il boira la tasse quand même, on tient le fil tout les deux et ma main gauche lui tient sa stab, et on se dirige vers la sortie. Paf mon recycleur se coince dans un surplomb, je suis remonté car ma PPO2 ayant chuté la bécane injecte pourtant j’ai gardé 0.7 tout le temps. RE-PAF ma palme se coince dans le fil !!!! MEERRDDE laissez moi tranquille !!!! ON s’approche de la sortie, et le courant devient très fort et nous propulse dehors, obligé de se tenir au fil. Enfin l’air libre, le ciel est aussi noir que l’eau, sauf que le faisceau des phares éclaire plus loin que sous l’eau ! Pas mécontent qu’elle se termine celle là, même les autres plongeurs expérimentés en même en scoot n’ont pas faire ce qu’ils voulaient. On se coltine la pente de boue à la remonté, on range tout et zou direction le feu de bois du gite et son copieux repas, jamais été aussi content de manger une bonne soupe. LOL.

Plongée Fond del Truffe ! le 10/11/2009 Celle là elle fut bonne !

La gouille de fond del Truffe y parait quon avait de chance kla mare était pleine ! : plongée Fond del Truffe
La gouille de fond del Truffe y parait quon avait de chance kla mare était pleine ! : plongée Fond del Truffe

La gouille d’eau, (la marre aux canards) se situe au fin fond d’un chemin vicinal au fond d’une vallée perdu. La mare est pleine d’eau et un filet coulle légèrement. La mare se situe au pied d’une falaise. Au fond cette mare se trouve un trou, une étroiture de taille « humaine » ou il va falloir passer les pieds devants. Pascal a lourdement insisté pour que nous le fassions en ouvert, on ne passerait pas en recycleurs ! Heu ca rassure pas ! Il faut repasser en config ouverte et ca fait deux ans que j’ai pas plongé en ouvert ! Et il faut que que je le fasse avec du matos que je ne connais pas ! Pour cela, j’ai pris un bi-12 une stab et une plaque Hollis et là j’aurais pas du : impossible d’ajuster le Harnais de la plaque car les sangles d’ajustement passent directement dans les fentes de la plaque, il y a trop de frottement. Je suis pas à l’aise je n’ai aucun repère, et pas de réflexe sur ce type de matos, depuis le temps. Et il va falloir que je passe dans cette étroiture ! J’ai l’impression de ne pas arriver à respirer dans ces foutus détendeurs, mais sous l’eau ca va mieux. Définition du mot étroiture : c’est comme une jeune pucelle angoissée, ca veut pas se laisser pénétrer facilement, quoique des pucelles quand on en cherche y en a jamais ! Tandis que des étroitures c’est pas ce qui manque en spéléo. Quand on arrive il y a un couple de Belgo Flamand qui en ressorte tout juste EN HUMIDE !! Y sont fous ces Belges ! rocamadour dans le lot sur le chemin de fond del truffe

On passe devant Rocamadour pour aller à Fond del truffe.

Je descend donc au fond de la gouille, trouve la corde et met les pieds devant dans le trou.Je commence à gratter et ca coice, je m’aide de la corde et tire dessus pour me faire reculer, le bi coince en haut, et à gauche. Je gratte me décale sur la droite enfonce la tète dans les cailloux et ca passe, ouf. 50 cm après, repaf le bi tape dans la roche, mais ca s’élargie je me retourne et la le tunel s’élargie sur 2 mètres de diamètres. Pascal m’a suivit, on est tous dedant on peut y aller. etroiture fond del truffe copyright plongéesout

l’étroiture de Fond del truffe ! Photo de plongéesout.

L’eau redevient critalinne et c’est magnifique, on se suit tous. C’est la merde totale mon bi est mal fixé à causse du harnais il glisse devant, derrière à droite et à gauche. Pascal s’occupe de mon cas et ressere cette merde de harnais. Ya pas de jus, plus loin ca va se resserer jusque 1 mètre de diamètre seulement ce qui à moi me paraît très sérré. Nous arrivons dans une cloche, et on émerge à l’air libre pour causer. « Ca va vous continuez ? Oui ! NON ! » Dis-je j’ai l’impression de ne pas pouvoir respirer dans ce détendeur. Mais si on y va, le ciboulot travaille trop. Allez on continue, arrivé à 300m de l’entrée, mon Spot 9 led bersub rend l’âme sans crier gare, il est neuf de vendredi ! Merde alors je suis vert, je passe sur la lampe de secours un 3 led Dive rite qui en fait va super bien. De plus on est sur 150 bars, on applique la règle des quarts et donc on fait demi tour.

On retrouve la cavité plus large. L’eau est critalline, la roche superbe avec de belle couleur ocre, on voit les riples marks. Il y fait un bruit infernal, moi qui suit habitué au silence de mon recycleur évolution, on dirait le bruit d’une cascade toute proche mélangé à celui d’un train. Pascal nous expliquera plus tard, que c’est le bruit des bulles qui s’écrasent au plafond. C’est à ce moment là que notre Pascal choisi de nous faire faire nos exos quotidiens, recherche de fil, panne d’air, pose de fleche, pose de fil, et toujours le coup du masque qui volle ! Du bonheur quoi. Pour la sortie, il a fallu que je m’y prenne en deux fois, le trou voulait pas me laisser sortir, le bi touche de partout, et il faut que je fasse le blaireau ( ca ya pas de problème j’ai une longue expertise là dedant !), faut creuser un peu et ca passe. On sort il fait nuit, quoi que de plus naturel ! sortie à la nuit à Fond del Truffe LOT

C’est tout à fait le style de plongée spéléo que je ne voula
is pas faire ! Me taper une étroiture !

Le 11/11/2009 Plongée au Ressel.

Pour cette dernière du stage de plongée souterraine pour notre formation Intro to Cave, On fait un point d’honneur à remettre ça au Ressel. On espère que la crue a baissée. Cette fois j’ai bien compris la blague, je vais virer la bouteille de 2l d’aire pour l’étanche et la wing qui ne me sert à rien sur cette profondeur. On prévoit de tenter le puits 4 et de descendre à -42m, pour des gueusards comme moi, ce n’est peut être pas beaucoup mais c’est ENORME sous plafond, à 400m de la sortie faut sortir justement !! entree du ressel lot speleo

rivière est en décrue ca devrait aller beaucoup mieux.

Donc je vais prendre ma S80 de 30/35 qui me sert normalement de bail out, et j’en prend une d’air sur lequel je vais brancher l’étanche, la wing sera pilotée, elle par le R2, ce que je ne fait jamais d’habitude pour ne pas gaspiller de diluant de mes inboard dans la wing, ce serait balot. Je mettrai le pack batterie sur ma ceinture collé contre moi. Normalement cette configue devrait limiter l’effet parachute, reste à gérer l’effet Hippocampe et là c’est pas gagner. Il faut dire que l’utilisation du recycleur n’est pas tout à fait adapté à la la spéléo ( gestion de la flottabilité en yoyo) il faudrait être un très bon DIR et maitriser le FROG et là ya du boulot. Arrivé sur place de bonne heure car ils faut que nous partions tous en début d’après midi, on a tous 400 ou 600 bornes à faire. Bonne nouvelle, le Célé a baissé de 15 cm au moins donc le courant a chuté et il semble plus claire.

Briefing, on s’équipe, pendant ce temps Armel et Raphaël sont déjà partis. On a prévu une plonge de 80 min, 40min aller à contre courant, très peu de temps au fond puis retour et EXOS ! On embarque les gaz qu’ils faut pour nous assurer le retour sans mutualiser, on prévoit de passer par le shunt. Pervers nous en fais une son ADV fuit constamment, forcément il a voulu le changer lui ! Fichtre on perd encore une demi heure là. Quand on se met à l’eau , enfin on se rend vite compte que le courant est beaucoup moins fort, et qu’enfin on a de la visi dans le Célé, je distingue très bien sur le Fond de la rivière le trou de la résurgence du ressel qui doit faire son 4m de diamètre environ. photo du ressel sous copyright

photos empruntées

Dans le ressel le courant est aussi moins fort, mais présent. J’ai du mal à suivre le rythme des autres qui palment fort. Ma combi me sert trop les cuisses et me fait limite mal, elle me fait ça depuis l’Égypte, je pense que le soleil a du cuire le néoprène car elle a sacré rétréci de partout même en taille. J’ai eu récemment sur de grosses plonges des crampes à répétitions faut que je la bazarde, en plus les cuisses sont à la ramasse en ce moment la saison de ski m’a manquée. photo du ressel sous copyright

photos empruntées

C’est beau, magnifique, minéral, minérale, la roche est blanche, lisse, pas un accroc, sauf de temps en temps une plaque posé par ci par là. On emprunte le shunt, donc on passe par la gauche, Grégory pose une flèche, un puits, puis un autre puis de 17m à 21 mètre puis le puits numéro quatre qui descend à 42 mètre. photo du ressel sous copyright

Le puit 4 du Ressel

C’est celui ci qui m’avait fait envie quand j’avais vu la photo : magnifique ! Puis Raphaël Courroux m’a explique le montage pour faire cette photo, c’est énorme quel boulot. L’explication se trouve sur photosub. Donc on le voit pas trop comme cela mais quand même une Salvo HID de 21W, deux LED 2000 tyllitec et un 9 leds Bersub ca envoie et ca permet de donner une idée. On ne reste pas trop longtemps à -42m, on va remonter. On arrive au shunt et là on se trompe pas Grégory enlève sa flèche, on prend à droite. Ça va bien le courant nous porte, en ressortant de même on enlève l’autre flèche. photo du ressel sous copyright

Photo du ressel sous copyright

Et là le Pascalou recommence sa fièvre de l’éxo et c’est moi qui m’y cole : recherche de plongeur perdu. Allez zou une flèche sur le fil pour indiquer la sorti, ca tombe bien l’ai oublié chef mes flèches ? M’en passe une un coup de spool pour me raccorder dessus, mais rien pour attacher le fil sur la roche, sauf une infractuosité à lalimitee du plafond avec une pierre de 200kg posée dessus. J’y vois mon salut, mon recycleurs est trop épais y passe pas ! Salope je m’énerveun chouille aattrapele bloc et le tire vers moi, soudain y viens ! Pervers se recule je sais pas pourquoi ? Je fais un tour autour et me vla reparti vers l’autre coté pour faire la même chose et tisser ma toile mais cette paroi est aussi lisse que les fesses d’un bébé. Pascal me fais signe d’arrêter, allez hop je range le matos. Il revient à la charge, allez mon nico quitte la boucle et passe en ouvert. OK, on avance. Stop range ! OK mah ye mé souis pas fait avoir NA j’ai bien regardé la PPO2 avant de rejoindre la boucle! photo du ressel sous copyright

Photo du ressel sous copyright.

Bon mon nico tu quittes la boucle et demande assistance à Pervers, OK je m’exécute, et on continue à avancer, je tiens le fil, pervers me tient l’épaule il est derrière moi. (pas rassurant un pervers derrière ! LOL) Pascal me demande d’enlever mon masque OK feu et on palme comme ca pendant DEUX PLOMBES, j’en ai mal aux yeux tellement l’eau est froide. Je ferme les yeux et essaye de « lire » la corde pour ne pas la perdre et passer les caoutch. Pascal me tapote pour arrêter l’éxo, enfin on remballe tout. Il veut qu’on continue à avancer et faire un échange de bail out ca c’est facile : PUTAIN MERDE YA QUE MOI QUI BOSSE OU BIEN !!!!!!!!!!!! Ha mais on est déjà arrivé, c’est normal à faire le con pendant deux plombe sur le 30/35 j’ai du en siffler bien la moitié. Je revérifie l’azimut au compas 100 ° qui confirme grosso modo celui pris en entrant 90°. 3′ d’arrêt ) à 3m et on sort. Gregory Vernoux Pascal Bernabé à la sorti du Ressel Heureux

Il est content le Greg !

C’était la plongée rêvée (à part les exos).

Une magnifique video des DIR de WETHORSE

On rentre vite au gite pour un énorme repas réparateur et bien chaud. Débriefing de Pascalou :

« bon alors les tapettes ! Quand je vous ai vu arriver en Hippocampe je me suis dis ya du boulot, mais vous avez fait des progrès. Vous étiez des grosses merdes, et maintenant c’est moins pire! »

Sur ces belles paroles on s’est tous senti soulagés bien entendu.
Un dernier mot et nous serons tous d’accord dessus, nous avons tous été très surpris de voir du poisson dans le Ressel. Certes dasn l’entrée un banc de petit vairons ou gardons, des truites, une carpe, une anguille ok jusque 5 m de l’entrée. Mais des truites jusque 200 ou 300 m à l’intérieur du Ressel ? que viennent elles faire aussi loin ?

On se quitte rapidement, on jette tout dans la voiture, on promet de s’écrire, de se revoir (ce qui ne va pas tarder !), on verse une larme, on s’échange nos tel et mail et s’embrasse et on s’en va. 3H30 plus tard je suis chez moi !

Thanks to all , Armel le breton, Raphaël Courroux, Grégory Vernoux, Jérôme Mercier. Special thanks to Harry and Muriel and their kids du gite du moulin du saut. Leur site le nain spéléo Pascal Bernabé

Le Nain Spéléo : Pascal Bernabé.

Spécail Thanks to our grand master Pascal Bernabé. Son blog Pascal Bernabe spéléo

Qui c’est ? C’est pascal berbabé ! Ah oui il a été jeune !