Publié le

La première femme arabe saoudienne plonge au pôle Nord

La plongeuse saoudienne Mariam Al-Fardous, connue pour être la première femme saoudienne et arabe à plonger au pôle Nord, se prépare à plonger au pôle Sud en février.

La première femme arabe saoudienne, Mariam Al-Fardous, plonge au pôle Nord

La plongeuse saoudienne Mariam Al-Fardous, connue pour être la première femme saoudienne et arabe à plonger au pôle Nord, se prépare à plonger au pôle Sud en février. Cela lui vaudra le titre de première plongeuse féminine à deux pôles.

En 2016, elle avait fait parlé d’elle en devenant non seulement la première femme arabe à plonger au pôle Nord, mais seulement la troisième femme à le faire dans le monde.

Al-Fardous, 33 ans, est médecin, épidémiologiste et diplômé de l’Université King Abdul Aziz.

Elle détient également une maîtrise en épidémiologie et biostatistique de l’Université du Roi Saud bin Abdul Aziz pour les sciences de la santé. Outre ses antécédents médicaux et son importante performance sportive, elle est une humanitaire dévouée et a été nommée ambassadrice de l’impact africain en 2015.

Al-Fardous est motivé par des objectifs sociaux et environnementaux et a créé un centre de plongée spécialisé pour les personnes ayant des besoins spéciaux.

Elle prépare actuellement sa plongée en Antarctique pour la fin de février, après avoir terminé son entraînement physique dans un institut spécialisé en Russie.

Al-Fardous décrit son prochain défi comme complètement différent du premier en termes de localisation géographique, de la nature des courants de l’Antarctique et de la vie aquatique qu’elle pourrait rencontrer, comme les baleines noires, les phoques et les manchots. qui seront en pleine migration en février, du nord au sud.

Dans une interview télévisée avec le magazine saoudien Sayidaty en 2017, elle a expliqué comment l’idée de la plongée aux deux pôles avait commencé.

«Cela a commencé quand je discutais avec un ami et il m’a demandé« Pourquoi ne pas plonger au pôle Nord ? »À cette époque, en 2015, je n’avais pas beaucoup d’informations sur le lieu. Je savais juste que c’était un océan mais je n’avais pas beaucoup de détails.

«Ensuite, j’ai fait des recherches et conclu qu’il méritait d’être exploré. Moins de 1% de la population mondiale – si j’en parle depuis que l’humanité a été créée, jusqu’à présent – moins de 1% ont pu atteindre cet endroit. Environ 30 personnes ont pu plonger à cet endroit.

Elle a dit que c’est bien sûr en tant quedans la nature d’un plongeur de chercher un nouveau défi pour apprendre de nouvelles compétences et pour chercher un nouvel environnement où plonger.

«C’est ce qui m’a motivé, pour moi d’essayer de nouveaux défis et d’acquérir de nouvelles compétences complètement différentes», a-t-elle déclaré. «Quand j’ai commencé à faire de la plongée sous glace – et je plongeais depuis 10 ans, c’était comme si je ne savais rien sur la plongée. C’était une expérience complètement différente. Je connaissais les bases, mais j’avais besoin de plus de temps car c’était une nouvelle compétence à apprendre et à perfectionner. Gérer la sécurité et comment s’y préparer.

Elle a expliqué la différence entre la plongée normale et la plongée sous glace: «Ici, à la plage, vous pouvez faire du bateau et plonger n’importe où sous l’eau. Mais là-bas, vous ne pouvez pas. Vous devez plonger d’une certaine ouverture à la surface de la glace et sortir au même endroit.

Elle a également expliqué qu’une corde attachée au corps du plongeur sert à la sécurité et est également un moyen de communiquer avec la personne en surface en cas d’urgence.

«Vous tenez une corde, il y a quelqu’un présent à l’ouverture et toutes les 30 secondes, vous tirez la corde pour signaler que vous allez bien.

«Si 30 secondes s’écoulent sans que la corde ne soit tirée, il tirera sur la corde pour tenter de communiquer avec vous afin de vous assurer que tout va bien. Cette coordination est très importante. « 

Publié le

L’expédition Under The Pole II est de retour

Plongée sous glace under the Pole
Plongée sous la banquise lors de la Mission Under The Pole II
Plongée sous la banquise lors de la Mission Under The Pole II

L’expédition Under The Pole II est de retour en Bretagne

Les deux frère et soeur Bardout, Emmanuelle et Ghislain sont de retour en Bretagne après 21 mois passés au Groenland pour la mission Scientifique Under The Pole.

Plus de 300 plongées ont été effectuées entre le 60° et 80° N c’est à dire bien souvent au-delà du cercle polaire.

L’équipe a pu étudier la banquise dans la baie d’Ikerasak, pendant l’hiver jusqu’à sa dislocation au printemps pour le compte des universités de Copenhage et de Nuuk. Les plongeurs se sont soumis à une étude physiologique inédite sur la plongée en milieu extrême.

Un nouveau record de plongée au pole Nord a été établie par Martin Mellet et Ghislain Bardout lors de l’expédition under the pole II : – 112 m.

Plongee under The Pole II en recycleur
Plongee under The Pole II en recycleur

Plonger dans ces conditions est très technique, il fait très froid à l’extérieur et l’eau est entre – 2° et + 4°, il fallait des fois toute une journée pour préparer le matériel. La durée des plongées entre 1 h 30 et 2 h 30.)

Les plongées ont permis de ramener des images et des vidéos très variées montrant les contrastes d’une vie foisonnante dans des conditions parfois désertiques. Les contrastes c’est aussi la rencontre avec le peuple Groenlandais, et les requins groenlandais.
La rencontre avec les requins groenlandais lors des plongées sous la glace, il y en a qui ont de la chance, mais me direz-vous, on a la chance que l’on mérite.

A suivre sur : underthepole.com/

Publié le

Lac de la Thuile plongée sous glace Savoie

Plongee sous glace lac de Thoiry

Plongée sous glace au lac de la Thuile Savoie

Au Deep CCR Tartiflette Team on est à côté et on n’y pensait pas !! Je ne pensais pas que le lac de la Thuile restait gelé aussi longtemps, mais a priori il reste l’hiver gelé. Je pensais profiter des trous effectué par les pompiers Vendredi lors de leur entraînement, mais voilà avec le froid, les trous se sont rebouchés et il y a une solide couche de glace de 10 cm déjà, il a même re-neigé dessus. L’épaisseur de neige est très dure et stable à 20 cm.

Donc je me suis dit pourquoi ne pas tester la plongée sous glace au Lac de la thuile ? Pour voir !

Je sais qu’il y a des poissons, carpes, brochets, tanches perches ou même écrevisses, mais je sais aussi que la visi est très mauvaise. Les pompiers m’ont avoué qu’il n’ont vu qu’un brochet en 2 ans, je décide donc d’y aller en recycleur pour éviter de faire des bulles. Mais ça va pas changer grand chose…

Plongee sous glace lac de la thuile deep ccr tartiflette team
Plongee sous glace lac de la thuile deep ccr tartiflette team

La Visi dans le lac de la thuile

Le lac situé à 880 d’altitude au coeur de la Savoie au coeur de la région Rhône Alpes, est d’origine glaciaire est a été creusé à l’époque de la fonte de la glaciation, dans le creux d’une dépression argileuse. Il est sujet à une particularité d’ailleurs, sa vitesse de sédimentation est très rapide, trop rapide par rapport aux sources qui l’alimentent : +1cm environ tout les ans. Pour expliquer cela il faudrait beaucoup plus de sommet beaucoup plus haut autour de lui. Ou alors il y aurait il autre chose ? Une source inconnue ? En son milieu ? Les eaux du lac de la Thuile alimente via la rivière la Leysse les eaux du lac du Bourget.

Bref, le temps que je m’habille et que je m’équipe, la glace était de nouveau en train de « prendre » après que nous l’ayons cassée, avec kiki.

Sous l’eau c’est limite glauque, j’ai presque l’impression de plonger dans les « égouts » (j’exagère) la visi n’est pas bonne et il n’y a rien a voir du tout, même le tronc d’arbre à 2m de moi ..j’ai du mal et la peuf est SUPER FINE même pas t’y penses … elle lève…
Le lac descend vite, je suis tout de suite à 5m, mais s’éloigner de la berge ne sert à rien, je n’ai rien vu du tout. Déçus je suis ! Pas de faune ni de flore.

Plongee sous glace lac de la thuile deep ccr tartiflette team
Plongee sous glace lac de la thuile deep ccr tartiflette team

Les essais en milieu très froid avec la Gopro 3 et son caisson d’origine, se sont montrés catastrophiques puisque la caméra s’éteint toute seule. ( T air -6°C Teau 0°C à 5°C au fond)

Ya juste un point de détail qui a attiré mon attention : alors que partout la glace du lac est très épaisse très froide et uniforme et qu’il gèle dehors (-6°C), au sud ouest par endroit sur la berge la glace fond. Voir photos.

Plongee sous glace lac de Thoiry
la glace Fond…. sur cette partie de la berge Sud Ouest

Ainsi à ce même endroit alors que j’ai voulu traverser le lac afin de rejoindre la berge Nord, la glace fondait en surface !!! et plus on s’approchait du centre du lac plus on s’enfonçait jusque 5 cm. Et uniquement à cet endroit. On a du faire demi tour.

Ah dernier point, j’ai testé un nouveau sous-vêtement à base de plume et duvet, à voir…

Publié le

Lac Lioson plongée sous glace Suisse

Plongée sous glace au lac Lioson

Plongée sous glace au lac Lioson en suisse

Ce week end montée au col des Mosses en Suisse jusqu’au lac Lioson pour une petite plongée sous glace.

 

plongee-sous-glace-lioson.jpg

Plongée sous glace au lac Lioson en Suisse

Plongée sous glace en suisse au lac de Lioson
Plongée sous glace en suisse au lac de Lioson

J’ai passé tout mon vendredi soir pour monter mes nouveaux gants neufs sur mes bagues étanches en vu de cette plongée sous glace lol. Samedi après midi en route dans le C4 picasso direction la Suisse au lac Lioson pour une petite plongée sous glace dimanche.
Je passe prendre Mumu de Dive Attitude qui m’a gentiment convié à cette plongée qui est très prisée et réservée d’année en année 1 an à l’avance, Lolo lui nous ayant lâchement abandonné au dernier moment.
Un Scout des neige vient nous chercher et kiki est ravi ! Je me retrouve assis dans la luge (chariot) accroché à l’arrière, et je me fais tellement tassé que je crois bien que j’ai perdu 10 cm à la monté lol (sisi c possible)

La nuit au refuge est ….difficile comme toutes les nuits en refuge, température et ronflements….lol
Bien entendu, au lac Lioson il fait beau toute l’année, mais pas quand je viens….pfff. Déjà au petit dej, des plongeurs s’activent, et bientôt la ronde des baptèmes commence. Quand je me met à l’eau je sent tout de suite que mon gant droit, neuf prend l’eau ….chouette….

une chtite photo de la descente….on change pas…

Kiki me passe ma Gopro dans le petit caisson que je fixe sur ma tête. J’ai lancé ma corde de manière à ce qu’elle descende jusqu’au fond, sans le toucher pour éviter que ça touille. Je descend et surprise un gros banc d’omble chevalier qui tournent en rond juste sous le trou. Arrivé en bas j’attache le fil au bout, et je pars à l’azimut objectif trouver le fond…lol. Je dépasse le deuxième trou que j’entraperçois en haut et je vois deux bout qui descendent et sont fixé dans la vase.

Je continue, et j’aperçois de gros blocs de pierres bien carrés, comme taillé, l’eau est laiteuse, mais la luminosité est bonne je pourrais presque me passer de phare. Je suis presque arrivé à moitié du fil, et ça ne descend pas ! de la vase rien que de la vase…je plafonne à 24m…..demi tour.

Et là en gérant le fil, je touche….pafff nuage de peuff grave erreur lol, je rembobine jusqu’au bout. Je croise dans le halot de lumière deux plongeurs suspendu au dessous du deuxième trou.

En remontant à 6 mètres, cadeau, le banc d’ombles est là et c’est magique.
Après un copieux repas descente du refuge au col des Mosses en luge avec kiki et là grandiose…vidéo à venir.

 

Publié le

Plongée de Noël au lac Baikal

Plongée de Noël au lac Baikal

Plongée de Noël au lac Baikal

On a trouvé plus givré que nous ! LOL Une plongée de Noël au lac Baikal.

Une plongée de l’extrême dans des conditions folles de la part de nos amis russes, inimaginable, des températures de l’eau et de l’air extrême.

Les plongeurs sous glace célèbrent Noël au fond du lac Baïkal
Les plongeurs Tech russes ont célébré Noël et la nouvelle année d’une manière inhabituelle – boire du vin mousseux et danser autour d’un arbre de Noël dans les eaux glacées du lac Baïkal en Sibérie.
Au moment de la plongée, la température de l’air près du lac a atteint -23 degrés Celsius.
Le lac Baïkal est un site majeur du patrimoine en Russie et connu comme le lac le plus ancien et le plus profond du monde.

Bon question matériel de plongée nos amis russes se doivent d’assurer un max, que ce soit pour leur combinaison étanche ou les détendeurs de plongée, pas question que ceux-ci ne givre.

Une plongée mythique au lac Baikal

Ces plongeurs de l’extrême, que le froid n’arrête pas, il ont choisi un arbre de Noël sur la rive et se sont déguisés pour l’occasion, ils vont aussi passer du temps à préparer le Nouvel An. Aussi ils décorent un autre arbre qui serait pris sous l’eau. On voit sur la vidéo que la météo est clémente. Ils ont de la chance, car le temps reste agréable et pas venteux. Il feront aussi une plongée de nuit. Cette plongée de Noël au lac Baikal sera l’occasion de faire la fête, en y installant un arbre au milieu de l’amphithéâtre et de danser autour de lui, en buvant du champagne. Je pense que c’est une expérience à essayer parce que c’est indescriptible. Cette plongée de Noël au lac Baikal est comme la plongée dans la Grotte Ordynskaya en Russie, c’est inubliable, et des tours opérateurs proposent des voyages. Le clou du spectacle est quand vous revenez à la surface, nous êtes accueillis avec des feux d’artifice et une bouteille de champagne ! La nuit se passera à danser autour de l’arbre sur la rive, un délicieux dîner du Nouvel An et un sauna pour les fans d’un célèbre film russe dédié à la célébration du Nouvel An.