Publié le

Tête de mort plongée Ajaccio

Plongée tête de Mort Ajaccio

Tête de mort site de plongée à Ajaccio

Le site de plongée de la Tête de Mort, est idéal pour la plongée multi-niveau, il conviendra aussi bien au débutant, baptême de plongée, niveau 1 et autonome. Rien à voir avec la plongée sur la vallée des Mérous. J’avais déjà plongée ce site plusieurs fois, il y a quelques années, en vacances à Porticcio et surtout lorsque j’avais débuté la plongée ICI il y a fort longtemps avec Larenzu ! 😉

Tete de mort site de plongée Ajaccio
Tete de mort site de plongée Ajaccio

Découverte de la plongée Tête de Mort à  Ajaccio

Profondeur du site de plongée de la Tête de mort à Ajaccio : de la surface à 38 mètres

Le site de plongée de la tête de mort se situe à environ 400 mètres au nord de la pointe de l’Isolella et juste en dessous du site de Sette Nave. Le nom du site de plongée lui a été donné, à cause de la forme d’un rocher ressemblant à un crâne.

Le site de la Tête de mort est variée et magnifique. Selon certain ce site serait classé comme l’un des plus beau de la Méditerranée.

Plusieurs secs remontent jusque la surface. Le plateau est constitués d’éboulis rocheux. On peut jouer avec pas mal de galeries et d’interstices formés par ces amas de gros blocs de rocher. Il y en aurait même un qui formerait une cavité naturelle avec une poche d’air à l’intérieur ? Je vois mal comment, mais bref. C’est un régal en plongée sidemount, ou avec un bloc et mon petit recycleur Triton. Lors de la descente sur cette plongée le fond est atteint vers 40 mètres au sable. Il n’y a pas grand chose à voir à 40 mètres. On y a passé un peu de temps mais sans plus. Le plus beau  de la plongée se découvre lors de la remontée.

Le site de la Tête de mort est vaste, L’autonomie, et le no déco time (DTR ou TTS) que me fournit mon Triton pourrait me permettre d’en faire le tour et de jouer pendant de longue minutes à découvrir toutes les failles et cavitées de la tête de mort si je n’était bloqué par l’autonomie des mes binômes plongeant en ouvert.

Découverte de la faune et de la Flore du site de la Tête de Mort à Ajaccio

Plongée tête de Mort Ajaccio
Plongée tête de Mort Ajaccio

Question flore, c’est pas le top, pas grand chose à voir. Par contre pour la faune c’est différent. Le site de la tête de mort n’est pas réputé pour y trouver des mérous, la preuve on n’en a vu qu’un. Par contre on sera régallés par les sars, girelles, etc. J’ai du voir deux ou trois rascasses, un dentis, une petite murène. Mais surtout proche de la surface circulent quelques barracudas nageant parmi les castagnoles.

Vidéo du site de plongée Tête de mort à Ajaccio

Les conditions météo, sans soleil, et avec une visibilité sous l’eau compromise par des particules, m’ont fait renoncer à tenter de faire une vidéo. Et il y avait trop de monde sur le bateau. Je vous présente donc une vidéo glanée sur le WEB, dont la netteté n’est pas au top non plus.

Plan du site de la Tête de Mort

Publié le

Vidéo Steve Bogaerts en recycleur dans les cénotes

Steve Bogaerts en recycleur dans les cénotes
Steve Bogaerts en recycleur dans les cénotes

Une plongée en silence de Steve Bogaerts en recycleur dans les cénotes.


En vidéo et Juste par ce que c’est beau ! What else ? Steve Bogaerts en recycleur latéral plonge dans l’eau cristaline des cénotes au Mexique. C’est pas souvent qu’on voit Mr Bogaerts en recycleur, lui le pape du Sidemount, bien que sur cette vidéo, on ne puisse pas dire qu’il s’y prenne comme un manche, il est propre sous l’eau comme toujours.

Publié le

Formation nageur de combat commando Hubert

Formation nageur de Combat commando Hubert
Formation nageur de Combat commando Hubert

Une émission de France 2 sur la formation nageur de combat du commando Hubert en vidéo.

On peut revoir au début du reportage les interview des deux créateurs des nageurs de combat Bob Maloubier ancien capitaine agent secret anglais et le commandant Claude Riffaud. Bob Maloubier fut aussi le créateur des services secrets français.
Une sélection longue et sans pitié, viendra ensuite la formation de plongée de ces commandos Marines, qui devront aussi être des parachutistes confirmés, avant d’intégrer l’unité d’élite des nageurs de combat du commando Hubert et d’aller défendre les intérêts de la France partout dans le monde. Bob maloubier et ses compères ont inventés, ou dévellopés et mis au point tous les équipement de plongée que nous connaissons, de la montre de plongée au recycleur. A ce propos je vous recommande la lecture des livres de Bob, c’est passionnant, et vous apprendrez plein de choses sur le passé très controversé de ceratines de nos élites françaises sous l’ocupation.

Formation nageur de combat

Acquérir des techniques de plongée, de combat, la force psychologique, la répétition des moindres gestes afin d’être au top au bon moment pour soi et pour les autres.

RIP Bob ….

Publié le

Épave de la canonnière Insuma Bastia Corse

Plongee epave canonniere insuma bastia corse
Plongee épave canonniere Insuma Bastia Corse

Épave de la canonnière Insuma à Bastia plongée en Corse

Cela faisait plusieurs mois que je voulais plonger ces belles épaves de Corse, dont cette épave de la canonnière Insuma, c’est qu’elles se méritent ! Donc grâce à Brigitte rendez-vous pris avec mister épaves de Corse : David Paoli chef de corsica-photosub.

Pour la première journée on a prévu de plonger sur les deux épaves de la canonnière Insuma et celle du P47 toutes les deux au fond à Santa sévère.

Ces belles épaves se méritent c’est sur. Et pour preuve la galère pour aller plonger la première, un roulement de roue de la remorque du bateau de David nous lâche sur la route du cap Corse entre Bastia et Santa Sévère. Ca c’est la poisse on est au milieu de nulle part. On repart en arrière dans un village chercher des outils, afin d’essayer de réparer… peine perdu. Il faut que David rentre chez lui chercher une autre remorque pour porter le bateau.

Avec tout ce temps perdu on ne se met à l’eau que vers 16h…

Histoire de l’épave de la canonnière Insuma

Canonnière Insuma de la kriegsmarine coulée en Corse au large de Santa Sévère
Canonnière Insuma de la kriegsmarine coulée en Corse au large de Santa Sévère

L’Insuma est un navire de guerre allemand sa fonction chasseur de sous-marin. Il était mu par un moteur diesel. Il a été construit en 1938 aux chantiers naval belge Cockerill John S. A., Hoboken et pèse 280 tonneaux. Il est rentré dans la marine allemande (Kriegsmarine) en 1945.
pour une dimension de 32 x 6 x 4 m. Il était équipé d’un double arbre avec deux hélices. Il était équipé de deux mitrailleuses et d’un canon.
L’Insuma a été coulé le 09/09/1943. source www.wrecksite.eu

Aloha sistership de l'insuma épave de canonnière en Corse à Bastia
Aloha sistership de l’insuma épave de canonnière en Corse à Bastia

Aloha and Insuma étaient plus ou moins des sisterships construit au même chantier sous les numéros N°. 677 et 676.
L’ancien yacht INSUMA belge a été commandé comme UJ-6072 de la 6e Sicherungsflottille le 15/6/1943, mais plus tard transféré à la 22e Unterseebootsjagdflottille en tant que UJ-2219 (Obersteuermann MATZEN) le 09/03/1943.

BATAILLE de Pietracorbara, BASTIA

Après l’armistice, le 9 Septembre 1943, la marine allemande a lancé une attaque surprise pour capturer le port de Bastia, en Corse. Celle-ci a échoué, et la petite flottille composée des UJ-2203 (ex-AUSTRAL), UJ-2219 (ex-INSUMA), les cinq barges MFP-366, MFP-387, MFP-459, MFP-612 et MFP-623 et une vedette de sauvetage ont fuit le port.

Les Batteries côtières italiennes ont essayé de les couler, mais ont échoué. Cependant, le torpilleur italien ALISEO et la corvette CORMORANO les prennent en chasse et les surprend. L’UJ-2219 Insuma a été coulé par des tirs.

Les barges MFP-387, MFP-459 et MFP-623, endommagé par des tirs, ont tous échoué sur la plage de Pietracorbara et ont été sabordé par leur propre équipage.

La barge MFP-366, frappé à plusieurs reprises et en feu, a été coulé par des tirs et la MFP-612 a été sabordé par son équipage, à 2km de de la Tour de la Losse.

Le rapport de la Kriegsmarine du 11/09/1943 :
« 11.9.1943
Westliches Mittelmeer
Bei Bekanntwerden der bevorstehenden ital. Kapitulation wird in Bastia (Korsika) das ital. T-Boot Ardito (KKpt. Cavo) von dt. Marinesoldaten erbeutet. Das Schwesterschiff Aliseo (KKpt. Fecia di Cossato, dem als Kommandant eines U-Bootes das deutsche Ritterkreuz verliehen wurde, und Prinz Aimone di Savoia an Bord) läuft daraufhin von Bastia aus. Am 9.9. greifen Aliseo und die Korvette Cormorano, unterstützt durch eine 76mm Batterie und Panzer-Artillerie, Schiffe im Hafen an, sie versenken die dt. U-Jäger UJ 2203 (ex-franz. Minerva), UJ 2219 (ex-franz. Insuma) sowie die Marinefahrprähme F 612, F 459, F 387, F 366 und F 623.
 »

Ce qui donnerait une fois traduit : Méditerranée Occidentale Dès la notification de la capitulation italienne à Bastia en Corse, le T-Boot Ardito a été pris par les Marines…
Le navire jumeau ALiseo part alors de Bastia (avec à bord le « KKpt »? Commandant ? Fecia di Cossato qui a eu la croix de chevalier allemand en tant que commandant d’un U-Boot et le Prince AImone de Savoie) Le 9 septembre, L’ALiseo et la COrvette Cormorano, soutenus par une batterie de 76 mm et l’artillerie des tanks, attaquent les navires dans le port et coulent le chasseur UJ 2203 ( ex – reine. Minerva ) , le UJ 2219 ( ex – reine. Insuma ) et les barges F 612 , F 459 , F 387 , F 366 et F 623…

Plongée sur l'épave de la canonnière Insuma a Bastia en Corse
Plongée sur l’épave de la canonnière Insuma a Bastia en Corse

Plongée sur l’épave de la canonnière Insuma

Donc en ce milieu d’après midi on descend sur un fond de 43 m pour atteindre la canonnière. Il ne reste plus grand chose, la partie arrière avec les hélices et le safran et la proue, belle et détachée dans le bleu. Du reste, le milieu, il ne reste plus rien, ce n’est qu’un amas de tôle. Il reste le canon, un peu caché mais il est là.

Plongée Epave Insuma Santa Sévère Corse
Plongée Epave de la canonnière Insuma à Santa Sévère Corse

Chat noir quand tu nous tiens…. après une telle journée il fallait que cela continue…. LOL un évènement imprévu a fait que nous sommes remonté au bout de seulement 13′. Vu le début de journée que nous avons eu… C’est pas grâve… on la refera hein ?

Ben on aura plus de temps en surface avant la plongée de cette fin d’après midi sur l’épave du P47….

Vidéo de notre plongée sur l’épave de la canonnière Insuma


www.wrecksite.eu

Publié le

Week End plongées Tombants Epave FW58 au lac du Bourget

Plongées sur l’épave du FW58 au fond du lac du Bourget

 

Deep CCR Tartiflette Team

PLONGEZ SUR L’ÉPAVE D’AVION NAZI FW58 DANS LE LAC DU BOURGET DANS LES ALPES

FW 58 Nazi Wreck in the lac du Bourget @ -108m (c) photo Vic Verlinden

WEEK END 14–15-16 SEPTEMBRE

PLONGEZ EN RECYCLEUR L’ÉPAVE DU FW 58 & TOMBANTS PROFONDS PENDANT 3 JOURS

PLANIFICATION pour 6 PLONGEURS max :

VENDREDI & SAMEDI TOMBANTS PROFONDS SUR LA COTE SAUVAGE DU LAC DU BOURGET : Run Time 95 M 120′ MAX

SUNDAY DIVE THE WRECK FW 58 Run Time 110M 180′ max

HEBERGEMENT BON RAPPORT QUALITÉ PRIX SUR DEMANDE

Prix 1 plongée sur tombant : 55 €* Priw pour une plongée sur la plongée sur l’épave du FW58 : 75 €*

comprenant station de déco & sécurité & pilote & plongeur de sécurité

Prix des gaz : He 35 €/m3 & Oxygene 25€/m3

C’est la plus belle de toutes les épaves, sa profondeur inaccessible aux plongeurs ordinaires, elle est imprégnée d’histoire, est celle qui a secoué nos rêves.
Le 30 mars 1944, un avion allemand, un Focke Wulf 58C, un avion école de reconnaissance, de l’école de Lyon Bron avec quatre pilotes à bord.
Après quelques minutes de vol, ils sont prêts à faire un passage en rase motte au-dessus du Lac du Bourget pour s’amuser. Bien mal leur en a pris. En passant juste au-dessus de Chatillon, l’avion a lancé le nez vers le bas et s’est écrasé dans l’eau froide du lac du Bourget.

VIDEOS LIENS

Plongée sur l'épave du FW58 au Lac du Bourget
Plongée sur l’épave du FW58 au Lac du Bourget

PLONGÉE TOMBANT LAC DU BOURGET

Vidéos de plongée sur le FW58

 

 Twitter | Facebook | forward to a friend