Plongée à Marseille avec le Tartiflette Team

Plongée à Marseille

Jacques Cousteau a popularisé la plongée profonde à Marseille, en Provence, en France et dans le monde. Aujourd’hui, vous pouvez faire de la plongée sous marine tout au long de la Méditerranée et de nombreux centres offrent des baptêmes de plongée pour les débutants absolus.

Cliquez ici pour réserver un hôtel à Marseille

Les endroits particulièrement recommandés par les plongeurs sont Marseille et la Côte Bleue, la région d’Hyères et Cavalaire (ainsi que des points plus à l’est le long de la Côte d’Azur).

Plongée Marseille
Plongée Marseille

L’eau dans la baie de Marseille est plus fraîche, en particulier dans la bande le long des calanques, où le lit de la mer tombe en pente, mais il est réputé être mieux pour les coraux gorgoniaux et les formations rocheuses sous-marines.

Mais des formations rocheuses importantes peuvent être trouvées tout le long de la côte, ainsi que des épaves, de toutes les époques commençant par les anciens Grecs, et même des avions, tels que Hellcat (photo ci-dessous), un avion de chasse américain de la Seconde Guerre mondiale qui maintenant se trouve sur le fond marin près de Cavalaire.

Autour d’Hyères, il y a plus de poissons et de flore, grâce au parc national de Port Cros. Et les calanques entre Marseille et La Ciotat, et la mer autour tout autour, ont été officiellement déclarés un parc national en avril 2012.

Il devrait éventuellement avoir un effet bénéfique sur la vie marine, bien qu’il puisse également entraîner des restrictions sur certaines activités sportives.

Les eaux de la Méditerranée peuvent être très claires, et la vie végétale et de poisson rencontrés peut inclure – en fonction de l’emplacement et de la période de l’année – corail, algues, posidonie, oursins, ermite, barracuda, poulpe, morays, mérou, homards , John Dory, congres, wrasse, et dorade.

Plongée à Marseille sur l'épave du Ker Bihan
Plongée à Marseille sur l’épave du Ker Bihan

L’histoire de la plongée à Marseille

L’histoire de la plongée est profondément enracinée à Marseille et ses alentours. Il est dit que le premier club français de plongée commerciale a été établi à Saint Raphaël dans les années 1930.

Et la plongée a toujours prospérée, sans aucun doute encouragée par les découvertes des navires romains enfouis (en effet, le pillage et le trafic illégal de ces trésors ont été un problème permanent dans la région).

Ces découvertes sont exposées dans les musées de toute la Provence, y compris le Musée Archéologique de Saint Raphaël, le Musée des Docks Romains de Marseille et le Musée des Arts et Traditions Populaires de Cassis.

Cousteau a effectué ses premières expériences sous-marines en 1936 près de Toulon, où il servait dans la marine. Au début des années 1940, il a filmé des documentaires sous-marins, dont Par dix-huit mètres de fond (18 mètres) et Épaves (naufrages) et, avec l’ingénieur Emile Gagnan, ont développé l’aqualung, un prototype d’appareil pour respirer sous l’eau.

Au cours de cette période, Cousteau s’est joint à Philippe Tailliez et à Frédéric Dumas pour former un trio décrit par Tailliez comme «les trois mousquemers» (un jeu de mots sur «mousquetaires»).

Après la guerre, ils ont été chargés par la marine française de mettre en place un centre de recherche pour les études sous-marines à Toulon. En 1949, Cousteau quitta la marine et acquit un bateau nommé Calypso.

Il a été équipé d’un laboratoire mobile pour la recherche sur le terrain et, en 1952, après un « tuyau » d’un pêcheur local, a découvert une importante épave au Grand Congloué, à 16 km de la côte de Marseille.

Plus tard, il est apparu qu’il y avait, en fait, deux navires superposés sur le site. Le premier date du deuxième siècle av. J.-C. et a porté une cargaison de plus de 10 000 artefacts, dont 400 amphores de vin d’origine gréco-romaine, 30 amphores grecques et 7000 plats de Campanie.

La deuxième épave date de la fin du deuxième ou très début du premier siècle av. J.-C. et contenait plus de 1 000 amphores du vin romain de Cosa en Étrurie, la Toscane actuelle.

Jacques Cousteau photographié par Yousuf Karsh en 1972
Jacques Cousteau photographié par Yousuf Karsh en 1972

En 1954, Cousteau (photo, dans un portrait pris par Yousuf Karsh en 1972) a publié un mémoire remarquable de ces expériences, The Silent World, qui est encore un best-seller à ce jour.

En août 2011, 250 des amphores recueillies par Cousteau au début des années 1950 ont été re-immergées près de l’archipel du Frioul et disposées sous la forme d’un bateau pour faire un habitat pour les poissons et que les plongeurs puissent plonger dessus pour explorer et s’émerveiller.

Des amphores cassés sans intérêt archéologique ont été utilisés, à moitié remplis de sable et apposés sur le lit de la mer avec des fils d’acier. Une installation similaire était déjà en place dans le petit port de Niolon, sur la côte bleue.

En 1962, Cousteau a mis en place l’opération Précontinent I (étant l’abréviation de « plateau continental ») juste à côté de Marseille. Ce cylindre d’acier, baptisé Diogenes, avait seulement 5 mètres de long et 2,5 mètres de diamètre et servait pendant une semaine à domicile et à un laboratoire pour ses deux habitants, Albert Falco et Claude Wesly.

En respirant un mélange d’hélium et d’oxygène et observé par la surface d’environ une trentaine de personnes, Falco et Wesly ont passé chaque jour à travailler sous l’eau pendant cinq heures, étudier des animaux intéressants et construire une ferme sous-marine.

Après le succès de Précontinent I, Cousteau a poursuivi des projets plus ambitieux, Précontinent II, sur le lit de la Mer Rouge, en 1963, et Précontinent III, près de Nice, en 1965.

L’un des « trois mousquemers » a un petit musée nommé en son honneur: le musée international de plongée Frédéric Dumas a ouvert ses portes en 2006 à Sanary sur Mer, où Dumas a passé une bonne partie de sa vie.

Les expositions incluent une réplique d’une cloche de plongée datant de 1715, des auvents fabriqués par Georges Sérénon, pionnier de la plongée en haute mer et un masque de plongée fabriqué par Dumas dans les années 1930 tiré de la chambre à air d’un pneu qui a inspiré le Masque de squale révolutionnaire. Certains équipements de plongée sous-marine sont également exposés au Musée de la Marine à Marseille.

Un fait amusant : à la fin des années 1960, vous n’aviez pas besoin d’une combinaison de plongée ni d’une bouteille de plongée pour plonger sous l’eau au large de la côte de Marseille.

Telescaphe à Marseille pour plonger au sec
Telescaphe à Marseille pour plonger au sec

En 1967, deux entrepreneurs des Alpes ont eu l’idée sauvage d’adapter le téléphérique de montagne pour l’amener sur le fond de la mer. Leur invention était connue sous le nom de téléscaphe.

Les passagers pouvaient «faire de la plongée sous-marine» dans une capsule scellée tout en restant vêtu de vêtements de rue. Un plongeur nageait à côté de chaque cabine pour assurer la sécurité.

Le téléscaphe de Marseille partait de la calanque de CalleLongue à la grande île voisine de Maïre, un lieu choisi en raison de ses nombreux poissons. Chacune des six cabines jaunes canari, représentées en photo, comporatait jusqu’à six passagers (plutôt encombrés) et descendaient à environ 10 mètres sous l’eau.

Le voyage couvrait une distance de 500 mètres pendant 10 minutes et fonctionnait de nuit et jour.

Les cabines pouvaient transporter environ 60 passagers par heure et les passagers fiers ont reçu un « certificat de baptème de plongée » à la fin de leur court voyage.

Les problèmes de sécurité et les coûts de maintenance ont entraîné la fermeture du téléscaphe un an plus tard. Mais pas avant que plus de 31 000 «plongeurs» curieux l’utilisent pour explorer le lit de la mer Méditerranée.

Aujourd’hui, si vous visitez Les Goudes et CalleLongue, vous pouvez encore voir les roues rouillées et les poulies qui sont tout ce qui reste de ce rêve extraordinaire.

INFORMATIONS PRATIQUES

La plongée en France est fortement réglementée. Historiquement, un certificat de la CMAS (Confédération Mondiale des Activités Subaquatiques) a été plus largement reconnu que ceux de PADI (Professional Association of Diving Instructors), pour la plongée encadrée et autonome.

Cependant, les lois complexes régissant la plongée en France ont changé en juillet 2010, et il est conseillé de vérifier avec le centre de plongée ou sur un forum de plongée pour les dernières informations.

Vous aurez besoin d’un certificat médical de condition physique d’aptitude à la plongée de moins d’un an et le consentement écrit des parents ou du tuteur est requis pour les plongeurs de moins de 18 ans. L’assurance n’est pas obligatoire mais est recommandée.

La température de la mer à la surface varie d’environ 9 degrés Celsius en janvier à 23 degrés Celsius en août.

Formation plongée à Marseille

Plongée à Marseille - Formation plongée
Plongée à Marseille – Formation plongée

Bien entendu Le Deep CCR Tartiflette Team pourra vous former à la plongée sous marine dans ces spécialités de plongée technique et en recycleur mais pas seulement. Notre support à marseille est le club de plongée « Plongez CCR Marseille ». Les centres de plongée à Marseille ont tous de nombreuses années d’expérience de plongée sous-marine, et les équipes sont capable d’offrir les meilleurs services aux plongeurs. En effet, elles amènent les amateurs de plongée au cœur des calanques de Marseille. Les centres se consacrent également à la formation de tous les niveaux de plongeurs, à partir du débutant jusqu’au plus avancé. Durant toute l’année, ils accueillent les intéressés dont l’enseignement s’effectue sous forme de stages organisés selon la disponibilité des participants. Ainsi, en week-end ou en semaine, l’équipe est prête à transmettre ses compétences auprès des apprentis plongeurs.

Les sites de plongée à Marseille

Cap Caveaux
Marseille, France

Cap de MaÔre
Marseille, France

Si trop de vent, ce site de plongée peut être une solution de replis

Junker 88 II
Marseille, France

L’Impèrial de terre
Marseille, France

L’Impèrial du Large
Marseille, France

C’est l’une des plus belles plongées de Marseille. Le tombant est incroyable, plein de gorgones.

L’Impérial du milieu
Marseille, France

La calanque du Pouar
Marseille, France

Deux plongées dans la calanque: – Côté sud-est (0 – 15m) – Côté nord-ouest (6 – 35m)

La calanques des contrebandiers
Marseille, France

La cathédrale
Marseille, France

La Drôme
Marseille, France

La Drome était un vaisseau qui s’occupait de beaucoup de choses. Il a coulé sur une mine, le 23 janvier 1918. Il est divisé en deux parties. Taille de l’épave : – Longueur: 69m- Largeur: 10m

La grotte arc en ciel
Marseille, France

Très bonne plongée, pour tous les niveaux de plongeurs.

La grotte Mystérieuse
Marseille, France

Très belle grotte.

La grotte à Perez
Marseille, France

Très belle plongée. La grotte est juste en dessous de la plate-forme. Recommandé de plonger deux fois (caverne + tombant) dans cette zone. dans la zone de 12 mètres à gauche plein de langoustes.

La pierre de Brianaon
Marseille, France

La pierre de Cassis
Marseille, France

Grande plongée

La pierre qui tramolle
Marseille, France

La pierre à Joseph
Marseille, France

La pierre à Maya
Marseille, France

Très belle plongée. Le calcaire nommé roche de Maya est composé de deux parties, avec de magnifiques gorgones. Le tombant est également formidable. Des gros mérous et parfois des poissons lune … Ne le manquez pas!

La pointe de Caramassaigne
Marseille, France

Plongée à Marseille Caramassaigne
Plongée à Marseille Caramassaigne

Le Cap Plane
Marseille, France

Belles arches.

Le Chaouen
Marseille, France

Le Chaouen était un citronnier carottier marocain. En raison d’une faute humaine, le Chaouen a coulé le 22 février 1971 à 14h30. Taille de l’épave: – Longueur: 90 m- Largeur: 13 m

Plongée à Marseille sur l'épave du Chaouen
Plongée à Marseille sur l’épave du Chaouen

Le couloir des gorgones
Marseille, France

Splendide mur de gorgones, mais plongée profonde ! Take care.

Le Dalton
Marseille, France

L’épave : Le Dalton est un cargo anglais. Il a été construit en Stockolm en 1877. Le Dalton était chargé de lingots de plomb quand il a coulé le 19 février 1928. taille de l’épave : – Longueur: 70m- Largeur: 20m

Le Junker 88
Marseille, France

Epave de bombardier allemand. Très agréable, mais pas cassé. Taille: 14x20m Note: Il y a un autre Junker 88 à Marseille, à 15m de profondeur.

Le Ker Bihan
Marseille, France

L’épave du Ker-Bihan n’est pas aussi belle que les deux autres épaves de la zone : la Drome et le Miquelon. C’était un vieux bateau de pèche, transformé en chasseur de mine. Il a coulé sur une mine le 23 janvier 1918, quelques jours seulement après la perte de Drôme. Vaisseau : – Longueur: 35- Largeur: 10 m

Le Lagoubran
Marseille, France

L’épave, faites attention aux filets! Le Lagoubran a été coulé par une mine, le 6 mars 1919. Il s’agit d’un bateau à aubes de 28m.

Le Latécoère 298
Marseille, France

Le Latécoère 292 est un hydravion, de seulement 5 ou 6 m de long, complètement brisé. Seules les deux ailes (15m de long) sont très bien. Coulé probablement en 1941 ou 1942.

Le Liban
Marseille, France

Le Liban était un vapeur de la société Fraissinet. Il a coulé le 7 juin 1903 (accroché par le bateau Insulaire). 90 personnes sont mortes. Le liban est brisé en plusieurs parties, couvrant une grande superficie de 100 m par 20m. Taille du navire – Longueur: 91m- Largeur: 9m Après avoir visité l’épave, allez à l’est jusqu’à l’arche pour des paliers de sécurité.

Le Messerschmitt 109
Marseille, France

Le Messerschmitt 109 a coulé en 1944. Cet avion est à l’envers, posé sur un sol sablonneux à 43m de profondeur. Dimensions de l’épave : – Long: 9 m- Largeur: 10 m

Le Miquelon
Marseille, France

Le Miquelon est un cargo, il a coulé le 5 octobre 1917. Taille du cargo: – Longueur: 49m- largeur : 7.5m Le fond est fait de boue, la visibilité est souvent réduite.

Le Natal
Marseille, France

« Le Natal » était un paquebot (130m de long) qui a coulé le 30 août 1917 en raison d’une collision dans un autre paquebot « Le Malgache ». À ce moment-là, il naviguait sous la couverture de l’obscurité (et sans lumière) pour éviter d’être la cible par les U-Boots allemands. C’est une plongée EXTREME au Trimix, loin du rivage …

Le ponton-grue
Marseille, France

C’est un barge avec cabine et caterpilar et pas de moteur. L’épave est à l’envers.

Le Saint Dominique
Marseille, France

Le Saint-Dominique a coulé le 16 juin 1897. C’est une très belle épave. Taille de l’épave: – Longueur: 70m- Largeur: 10m

Le sec du Jarron
Marseille, France

Le tunnel et les failles
Marseille, France

Grande plongée. L’entrée du tunnel est à 9 mètres de profondeur. Prenez soin de la houle …

Les Farillons
Marseille, France

C’est une excellente plongée. Belle arc et merveilleux tombants pleins de gorgones. Habituellement, pleins de poissons autour des arches.

Les Fromages
Marseille, France

Les Moyades
Marseille, France

Tombant très mince sur la partie sud du banc.

Les Moyadons
Marseille, France

Prenez soin du courant. Peut être fort, même avec une mer calme.

Les Pierres tombèes
Marseille, France

La grotte de corail de Maôre
Marseille, France

Ne manquez pas cette plongée. Un indispensable.

Novi Wreck
Marseille, France

Un petit voilier coulé près du port de Marseille. Bonne plongée d’après-midi pour les plongeurs Nitrox.

La grotte de corail de Riou
Marseille, France

Très belle grotte (entrée à 35m de profondeur). Tombant jusqu’à 45m de profondeur.

The Batavia Wreck
Marseille, France

Ce paquebot italien de 109 m a coulé le 23 novembre 1877. C’est une épave très cassée.

Tiboulen du Frioul
Marseille, France

Grottes de Veyron
Marseille, France

Les grottes du Veyron
Marseille, France

Prenez soin du courant. Il peut être fort dans la zone du site de plongée. La plongée contient de nombreuses grottes, certaines sont assez grandes pour être visitées.