Posted on Laisser un commentaire

Black Sea à la recherche du sous-marin nazi

Black Sea à la recherche de l'or du Sous-marin Nazi en Mer Noire
Black Sea à la recherche de l’or du Sous-marin Nazi en Mer Noire

Trailer Film Black Sea à la recherche de l’or du Sous-marin nazi

A la recherche de l’or du sous-marin nazi du Vatican… C’est sur cette dernière aventure que nous en étions resté lors de notre visite de l’épave du sous-marin nazi U455 en face des cotes de Portofino en Italie Lisez notre histoire ICI. Les scénaristes américains des studios d’Hollywood ont produit avec le film Black Sea, une copie de notre histoire et en la modifiant ont réussi à contourner la censure militaire qui frappe implacablement les scénaristes du monde entier dès qu’il est question de sous-marins. Ce genre de film est systématiquement verrouillé par la censure militaire depuis la fin de la guerre froide, pour cause de secret défense. Le sujet est beaucoup trop sensible pour laisser les scénaristes dévoiler des infos beaucoup trop précieuses.

Si l’on regarde bien, tous les films de sous-marin, et il y en a une vingtaine, se déroulent pendant la guerre froide ou avant, mais jamais depuis. Pourquoi ? Parce que les technologies militaires de l’époque sont obsolètes aujourd’hui. Même dans le meilleur de ces films, A la poursuite d’Octobre Rouge avec Sean Connery, le film mythique de sous-marin tout ce que l’on peut voir est technologiquement dépassé. Ils n’ont donc aucun intérêt stratégique et peuvent donc être dévoilés par les scénaristes américains, russes ou anglais.
Bien entendu, aujourd’hui, les studios cinématographiques adoreraient monter un film de sous-marin dont l’action se situerait de nos jours, mais la censure militaire veille au grain et bloque tous les projets. C’est là justement que certain petit malin des studios d’Hollywood ont réussi à monter un film de sous-marin se déroulant de nos jours, Black Sea. Comment ont il fait ? Un ancien capitaine de sous-marin joué par Jud Law, licencié de son poste, a eu vent qu’une épave de sous-marin nazi a été localisée et que reposerait dans ses cales plus de 180 Millions de Dollars de lingots d’or.
Le capitaine décide alors de monter une équipe de marins, tel en son temps les sept mercenaires, rachète un vieux sous-marin afin de partir à la recherche du de l’épave nazi afin de plonger dessus et de récupérer son trésor. Vu l’âge du sous-marin, la censure militaire n’a pas levé le petit doigt et voilà le tour était joué.

Du suspens, des sous-marins, et de la plongée. A voir.

Sources la planète bleu moi Gérard Focus Features

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.